Awesome
Awesome
Awesome
Statut : Confirmé
inscrit le 27/12/09
8753 messages
Stations : 3 avisMatos : 5 avis
Tommtomm26 (29 avril) disait:

J'avoue que cette histoire de talon je n'y est jamais fait attention je le fait peu être inconsciemment... la machine manual n'a pas grand intérêt je trouve car c'est trop facile ( à par pour les débutants pour avoir les premières sensations)

C'est parce que tu dois être assez grand comme le quebecois dans sa vidéo où à peine il recule, il a déjà son boule au dessus de l'axe arrière. Avec les vélos qui se sont allongés, les roues plus grandes, je suis obligé de mettre plus d'effort avec mon mètre 70, donc les talons c'est indispensable. C'est comme les grands motards qui frottent le genou facilement en courbe, moi il me faut plus d'angle et que je peaufine ma position.
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
9757 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
Awesome (29 avril) disait:

Tommtomm26 (29 avril) disait:

J'avoue que cette histoire de talon je n'y est jamais fait attention je le fait peu être inconsciemment... la machine manual n'a pas grand intérêt je trouve car c'est trop facile ( à par pour les débutants pour avoir les premières sensations)

C'est parce que tu dois être assez grand comme le quebecois dans sa vidéo où à peine il recule, il a déjà son boule au dessus de l'axe arrière. Avec les vélos qui se sont allongés, les roues plus grandes, je suis obligé de mettre plus d'effort avec mon mètre 70, donc les talons c'est indispensable. C'est comme les grands motards qui frottent le genou facilement en courbe, moi il me faut plus d'angle et que je peaufine ma position.

Par contre en moto je sors à moitié ma fesse j'ai le genous par terre vu comment je tasse les motos :grin: mais le genoux au début tu le poses ça fait cool après j'essayé de m'en passer car en gros avec nos vitesses on le pose bien avant de vraiment en avoir besoin tout en se déhanchant quand même on est d'accord.
Awesome
Awesome
Awesome
Statut : Confirmé
inscrit le 27/12/09
8753 messages
Stations : 3 avisMatos : 5 avis
NBF-Ronron (29 avril) disait:

Par contre, en effet, je galère à fond avec un TS parce que j'ai pas l'habitude de forcer le mouvement et en plus, il faut trouver le timing avec la compression de la suspension, donc j'arrive à enrouler sans problème mais je tient que dalle avec.


Essaie de fermer les compressions basses vitesses un minimum, tu verras ça aide énormément de moins sentir le vélo qui plie quand tu le lances. Pareil pour le rebond, au début je l'ouvrais à fond, parce que je pensais que ça m'aidait à avoir plus d'énergie, jusqu'à ce que je me rende compte que mes réflexes suivent pas. Une fois que tu t'accordes avec le vélo, c'est tout de suite plus facile.

J'ai jamais mesuré parce que j'ai jamais trouvé une très longue descente sans obstacle, mais quand tu trouves le bon équilibre et la bonne position, plusieurs centaines de mètres tu les fais facile. Après tu modules ta vitesse avec le frein.
Awesome
Awesome
Statut : Confirmé
inscrit le 27/12/09
8753 messages
Stations : 3 avisMatos : 5 avis
enfin voila quoi
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Awesome, 29/04/2022 - 17:16
Tommtomm26
Tommtomm26
Tommtomm26
Statut : Confirmé
inscrit le 25/06/15
858 messages
Awesome (29 avril) disait:

Tommtomm26 (29 avril) disait:

J'avoue que cette histoire de talon je n'y est jamais fait attention je le fait peu être inconsciemment... la machine manual n'a pas grand intérêt je trouve car c'est trop facile ( à par pour les débutants pour avoir les premières sensations)

C'est parce que tu dois être assez grand comme le quebecois dans sa vidéo où à peine il recule, il a déjà son boule au dessus de l'axe arrière. Avec les vélos qui se sont allongés, les roues plus grandes, je suis obligé de mettre plus d'effort avec mon mètre 70, donc les talons c'est indispensable. C'est comme les grands motards qui frottent le genou facilement en courbe, moi il me faut plus d'angle et que je peaufine ma position.
exact je suis une grande tige , ç'est vrais que j'avais homis ce paramètre qui peu faire une grande différence d'un gabarit à l'autre. Jycd petit truc cool que tu peu bosser et qui t'aidera pour le reste, c'est ce qu'on appelait tirer une simple , en bmx race . Quand je roulais en race quasiment toute les piste démarrait par une simple où tu arrivait déjà bien fort car juste après la rampe de lancement du départ . Le but étant de tirer juste avant l'appel et de poser la roue avant sur la redescente de la simple et fois l'avant passé bien regrouper les jambes pour faire passé l'arrière ( il faut le faire avec de la vitesse) . Quand tu maîtrise le mouvement en bmx tu ne touche quasiment plus la bosse ! Ça ne sera pas le truc aisé avec un dh mais avec un petit enduro ça se fait bien . C'est un des premiers truc qu'on nous apprenais en club juste avant enrouler une double .
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
5376 messages
Matos : 7 avis
Je crois que je vais déjà m'entrainer à faire des manual et des bunny plus convaincants :lol:

Je me suis fait les vidéos de Ben Cathro pour un peu tout, pour enrouler une bosse, pousser pour passer des drops/marches, pop un drop mais au final, sans parler que vouloir tout faire sans avoir la base manual/bunny ça me parait pas de bon sens, je pense que je vais éviter de me disperser, sinon c'est un coup à vouloir tout travailler en même temps pis finalement ne rien faire et ne rien avancer sur aucun des points.

Là on va déjà essayer de faire des sessions bûchage bunny/manual, le pompage/poussage sur le pumptrack et de continuer à travailler mes appuis/freinage sur les trails (chose que je travail un peu tout le temps) je pense que y'a déjà du boulot.

Step by step :lol:

En tous cas, je note vos conseils, merci à tous !
Message modifié 1 fois. Dernière modification par jycstd, 29/04/2022 - 21:59
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
5376 messages
Matos : 7 avis
Ouais, ben c'est bien les vidéo, c'est facile et tout.

J'ai passé 1h à glander sur le spot à faire des tentatives, ben c'est pas glorieux. Pourtant talons en arrière, mouvement thorax sur la potence pour lancer en arrière en essayant de pousser sur les jambes ... :lol:

Je me suis fais des tours du petit anneaux de pumptrack avec une partie en faux plat, ça passe bien, ça tourne sans mettre de coup de pedale.
Par contre, c'est crevant, 4-5 tours et obligé de faire une pause pour les guiboles ahah. Mais ce qui me rassure c'est que c'est un peu tout le monde pareil sur ce truc :lol:
Message modifié 1 fois. Dernière modification par jycstd, 01/05/2022 - 20:05
Awesome
Awesome
Awesome
Statut : Confirmé
inscrit le 27/12/09
8753 messages
Stations : 3 avisMatos : 5 avis
Il faut énormément de volonté pour s'entrainer tout seul et c'est encore moins évident quand on n'a pas de critique extérieure en direct. Tu peux compenser avec un téléphone, pouvoir faire des vidéos/ralentis très facilement. C'est vraiment un super outil pour voir ce qui va où ne va pas, puis tu peux les partager, on peut t'aider.
Pour le bunny/manual, on parle de tirer sur le guidon, pousser sur les pédales, mais la chose essentielle qu'on oublie d'indiquer, c'est qu'il faut être très gainé, ton tronc doit être rigide, abdos, pectoraux contractés. On évite de se faire mal au dos et on transmet plus de force en étant plus énergique.
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
9757 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
jycstd ( 1 mai) disait:

Ouais, ben c'est bien les vidéo, c'est facile et tout.

J'ai passé 1h à glander sur le spot à faire des tentatives, ben c'est pas glorieux. Pourtant talons en arrière, mouvement thorax sur la potence pour lancer en arrière en essayant de pousser sur les jambes ... :lol:

Je me suis fais des tours du petit anneaux de pumptrack avec une partie en faux plat, ça passe bien, ça tourne sans mettre de coup de pedale.
Par contre, c'est crevant, 4-5 tours et obligé de faire une pause pour les guiboles ahah. Mais ce qui me rassure c'est que c'est un peu tout le monde pareil sur ce truc :lol:


Pour le manual c'est plus important de mettre le bassin le plus bas possible et le plus derrière la selle que de le lancer fort en gros ça lève quasiment tout seul si tu mets tes talons en bas, je dis ça en DH je me chie dessus quand ça roule vite j'en ai lancé presque 50 dans la journée à Lourdes j'ai du en mettre 1 de 10m.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
5284 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
Après y a de miracles, faut en bouffer et c'est super ingrat, y en a qui y arrivent assez facilement et d'autres qui en chient pour tenir 10m, mon cas.

Mais clairement, faut s'y mettre spécifiquement, régulièrement pour arriver à des résultats, en tirer une 10aine à chaque sortie, ça sert à rien.

Et oui, le gainage, c'est très utile en vtt, voir vitale.
ratm54
ratm54
ratm54
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
11K messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Perso je n'ai jamais réussi un manual. Enfin pas pour le moment. Une manual machine aide grande a comprendre le mouvement.
Pour ma part je trouve que les roues arrières sont une étape préalable au manual.

Pour les bunny j'en réussi des corrects il faut passer le temps nécessaire.
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
9757 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
ratm54 ( 2 mai) disait:

Perso je n'ai jamais réussi un manual. Enfin pas pour le moment. Une manual machine aide grande a comprendre le mouvement.
Pour ma part je trouve que les roues arrières sont une étape préalable au manual.

Pour les bunny j'en réussi des corrects il faut passer le temps nécessaire.


Oui la manual machine sert juste à comprendre que tirer sur le guidon en arrière ne sert à rien, que se positionner comme sur les vidéos les talons bas le cul derrière la roue arrière et assez bas permet de lever tout seul, une fois ça compris tu prends un dirt et tu vas travailler ça sur du plat de mon point de vue.

Plus mitigé sur les roues arrières car moi je les lance à la pédale plus qu'en basculant donc pas vraiment identique au manual pour mon cas.

Mais on est tous d'accord comme le bunny faut en bouffer des tonnes et ça maintenant je ne fais même plus d'exo car c'est devenu un automatisme comme le déclenchement du whip ou catcher la selle pour le suicide.
ratm54
ratm54
ratm54
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
11K messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
davelepec ( 2 mai) disait:

Plus mitigé sur les roues arrières car moi je les lance à la pédale plus qu'en basculant donc pas vraiment identique au manual pour mon cas.

Tout simplement parce que si par miracle tu arrivais a passer le point d'équilibre il faut pouvoir s'équilibrer latéralement et se diriger. C'est que t'apprends la roue arrière en plus de jouer avec le point d'équilibre d'avant en arrière.
La manual machine permet également d'apprendre a maintenir le point d'équilibre en pliant les genoux et l'équilibre latérale. C'est un vrai plus.
Awesome
Awesome
Awesome
Statut : Confirmé
inscrit le 27/12/09
8753 messages
Stations : 3 avisMatos : 5 avis
davelepec ( 2 mai) disait:

Pour le manual c'est plus important de mettre le bassin le plus bas possible et le plus derrière la selle que de le lancer fort en gros ça lève quasiment tout seul si tu mets tes talons en bas, je dis ça en DH je me chie dessus quand ça roule vite j'en ai lancé presque 50 dans la journée à Lourdes j'ai du en mettre 1 de 10m.

Je crois que le plus dur quand on se lance dans le manual/bunny, c'est la coordination. On sait qu'il faut tirer, mais aussi pousser, puis en même temps reculer. C'est très facile à faire indépendamment, mais pas forcément évident à faire en tout en même temps. En plus de ça, il faut le faire énergiquement parce que le cragger doit pas avoir un avant hyper léger. En plus, ça te met dans une position inhabituelle, inconfortable avec le risque de se péter la tronche. Un truc qui peut débloquer, c'est de voir le manual comme une rotation du cadre autour de l'axe arrière, avec toi au milieu. Le but étant dee chercher comment générer un effet de levier autour de cet axe. Baisser ses fesses et allonger aux maximum ses bras, ça fait parti de la solution pour amener ton centre de gravité derrière l'axe et provoquer le basculement.

@jysctd, si un jour tu passes du côté de verrières ou la vallée de chevreuse, on peut voir ça ensemble un aprem.
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
9757 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
ratm54 ( 2 mai) disait:

davelepec ( 2 mai) disait:

Plus mitigé sur les roues arrières car moi je les lance à la pédale plus qu'en basculant donc pas vraiment identique au manual pour mon cas.

Tout simplement parce que si par miracle tu arrivais a passer le point d'équilibre il faut pouvoir s'équilibrer latéralement et se diriger. C'est que t'apprends la roue arrière en plus de jouer avec le point d'équilibre d'avant en arrière.
La manual machine permet également d'apprendre a maintenir le point d'équilibre en pliant les genoux et l'équilibre latérale. C'est un vrai plus.


La manual machine de mon pot même en enlevant la chaine (plus dur) au bout de 5min pour comprendre la position je restais genre l'équivalent d'un manual de 100m comme tu dis en pompant et pliant les genoux, je me suis dis c'est bon on va faire pareil sur le parking à coté mais que dalle si je faisais 5m c'était top.

Pour mon cas elle ne sert que de temps en temps à me remettre en tête la position, par contre en piste lancée genre la bleu à Lourdes à 25/30kmh sur les passages ou tu peux les faire y'a tout qui change ça fait peur.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
5284 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
davelepec ( 2 mai) disait:

ratm54 ( 2 mai) disait:

Perso je n'ai jamais réussi un manual. Enfin pas pour le moment. Une manual machine aide grande a comprendre le mouvement.
Pour ma part je trouve que les roues arrières sont une étape préalable au manual.

Pour les bunny j'en réussi des corrects il faut passer le temps nécessaire.


Oui la manual machine sert juste à comprendre que tirer sur le guidon en arrière ne sert à rien, que se positionner comme sur les vidéos les talons bas le cul derrière la roue arrière et assez bas permet de lever tout seul, une fois ça compris tu prends un dirt et tu vas travailler ça sur du plat de mon point de vue.

Plus mitigé sur les roues arrières car moi je les lance à la pédale plus qu'en basculant donc pas vraiment identique au manual pour mon cas.

Mais on est tous d'accord comme le bunny faut en bouffer des tonnes et ça maintenant je ne fais même plus d'exo car c'est devenu un automatisme comme le déclenchement du whip ou catcher la selle pour le suicide.


Pareil, je ne vois pas l'intérêt de faire des wheelings pour faire des manuals à part au niveau des sensations et de la confiance, mais c'est pas du tout la même technique de maintient de l'équilibre, car le wheeling se tient en pédalant assis sur la selle et le manual en bougeant le bassin, c'est pas la même position du corps donc entre les deux.
Awesome
Awesome
Awesome
Statut : Confirmé
inscrit le 27/12/09
8753 messages
Stations : 3 avisMatos : 5 avis
C'est marrant de monter une crête en wheeling, puis en descente, tu décolles les fesses et tu descends en manual. Sinon tu dévales la pente en wheeling, mais sans pédaler, ça fait travailler l'équilibre à l'équerre et le dosage du frein. Je peux pas m'empêcher de faire ça quand je descends une route.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Awesome, 02/05/2022 - 14:51
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
5376 messages
Matos : 7 avis
Awesome ( 2 mai) disait:

davelepec ( 2 mai) disait:

Pour le manual c'est plus important de mettre le bassin le plus bas possible et le plus derrière la selle que de le lancer fort en gros ça lève quasiment tout seul si tu mets tes talons en bas, je dis ça en DH je me chie dessus quand ça roule vite j'en ai lancé presque 50 dans la journée à Lourdes j'ai du en mettre 1 de 10m.

Je crois que le plus dur quand on se lance dans le manual/bunny, c'est la coordination. On sait qu'il faut tirer, mais aussi pousser, puis en même temps reculer. C'est très facile à faire indépendamment, mais pas forcément évident à faire en tout en même temps. En plus de ça, il faut le faire énergiquement parce que le cragger doit pas avoir un avant hyper léger. En plus, ça te met dans une position inhabituelle, inconfortable avec le risque de se péter la tronche. Un truc qui peut débloquer, c'est de voir le manual comme une rotation du cadre autour de l'axe arrière, avec toi au milieu. Le but étant dee chercher comment générer un effet de levier autour de cet axe. Baisser ses fesses et allonger aux maximum ses bras, ça fait parti de la solution pour amener ton centre de gravité derrière l'axe et provoquer le basculement.

@jysctd, si un jour tu passes du côté de verrières ou la vallée de chevreuse, on peut voir ça ensemble un aprem.


Oui, le cragger a un avant "lourd" avec une fourche pas légère et une roue pas forcement légère non plus.
Maintenant d'un autre côté je suis en exo, y'a pas d'insert donc le poids que je prends d'un côté, je le dépense pas de l'autre.

Par contre la géométrie est pas problématique, 465 de reach 433 de bases (en L), y'a pas d'excuses de la machine dans le succès du mouv ou non.
Et c'est un HT, donc y'a pas non plus de parasitage de la suspension, bref, y'a rien qui viendrait vraiment me désavantager, c'est que une histoire de bonhomme.

Je vais continuer à m'entrainer. Pis on verra bien.
C'est gentil pour la proposition ! Si je vais rouler sur ces endroits avec plaisir ;-)