jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
C'est ce qui me faisait peur dans les explications de Lee, c'est que debout je vois bien ce qu'il veut dire, mais j'ai du mal à m'imaginer reproduire ce mouvement scolairement sur le bike (pour forcer le trait au début quoi).

Pour la confiance dans la vitesse, justement je regardais la vidéo d'un gars qui fait bosser ses potes sur du tracé enduro (donc naturel, avec les aspérités du terrain, pas shappé du tout).
Et lui montrait justement que pour venir chercher du grip il allait trouver deux choses, un freinage fort et dégressif pour totalement casser sa vitesse avant le virage (dans le cas d'un gros virage ou d'une épingle), puis totalement relâcher au frein dans la courbe (ou alors sur un des exemple plus technique avec de la marche au milieu il en remet juste un peu derrière pour contrôler sa trajectoire plus finement) pour reprendre de la force centrifuge et ressortir plus vite et sans avoir besoin de relancer.
Ca et de vraiment faire attention à ses placements de pédale et au moment où on les place pour avoir toujours le poids de son corps qui enterre le vélo quand il faut.
Et dans ma recherche de passer avec plus de "flow", pas nécessairement aller plus vite mais de pas avoir l'impression de casser mon rythme tout le temps je me rends compte quand j'y pense que j'arrive peu être trop vite (eu égard à mes capacités de pilote pour passer ensuite, je ne doute pas que certain arrivent aussi vite voir encore plus vite et arrivent à conserver leur vitesse ensuite, vu les kom sur cette trace :lol: ) et que dans le premier 1/3 de la courbe, je suis encore campé sur les freins.

Pas facile à aborder cette trace d'ailleurs, elle a rien de difficile techniquement en soit, mais les relevés accusent un peu le temps, et ils sont fait dans un espace de mix terre/sable qu'est en fonction des différents relevés parfois assez précaire niveau appuie. On sent que quand on passe ça se tasse en dessous et quand c'est gras comme en début de semaine, on perd vite l'avant car la terre "glaiseuse" fait vite des plaques qui se barrent.


Merci pour les deux vidéos, je vais regarder ce que ça dit !
napsou
napsou
napsou
Statut : Gourou
inscrit le 16/01/18
103 messages
Matos : 18 avis
Toi t'as maté la vidéo de François :grin: !...
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
Ouep bien vu !
Je regarde deux trois trucs de temps en temps sur sa chaîne, il a un côté un peu insupportable mais sans le son, faut bien avouer que ça roule fort ! :lol:
Et cette vidéo en particulier est pas intéressante !
Message modifié 1 fois. Dernière modification par jycstd, 29/05/2021 - 17:27
DreLaBiale
DreLaBiale
DreLaBiale
Statut : Confirmé
inscrit le 08/06/17
278 messages
Sans le son c' est un peu dur d' écouter ses explications non ? ;-)
napsou
napsou
napsou
Statut : Gourou
inscrit le 16/01/18
103 messages
Matos : 18 avis
jycstd (29 mai) disait:

Ouep bien vu !
Je regarde deux trois trucs de temps en temps sur sa chaîne, il a un côté un peu insupportable mais sans le son, faut bien avouer que ça roule fort ! :lol:
Et cette vidéo en particulier est pas intéressante !


Moi j'aime bien, ça rigole, ça chambre, ça se prend pas la tête, les expressions sont "du sud", ça me fait rire, et comme tu dis ça roule très fort.
A la limite je préfère ça, que les longs monologues de certains. Et puis j'ai l'impression qu'il filme sa sortie entre potes, plutôt que de sortir pour filmer... Si tu saisis la nuance? Bref, plus naturel ( pour moi!)
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
DreLaBiale (29 mai) disait:

Sans le son c' est un peu dur d' écouter ses explications non ? ;-)


Nan mais le gros de ses vidéos c’est juste comme le dit napsou, ils filment leur ride ;)
Mais du coup ça blablate toute la sortie, avec une gouaille du sud, bref, insupportable :lol: :lol:

Mais ouais, ça roule !
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
Bon, du coup je suis sorti faire un petit tour sur mes traces après le taff, j'ai essayé de commencer à mettre en pratique un peu tout ça.
Surtout que le grip était cool aujourd'hui et le temps au beau fixe !

Les zones de freinage, pour le moment je tatone, effectivement je reprends vite du speed dans le virage en ouvrant, mais parfois j'ai encore un peu trop de vitesse d'entrée par rapport à ce que je suis capable de gérer par la suite, et du coup c'est arrivé plusieurs fois que je me sorte (tout droit où extérieur).
Mais en tous cas, on sent qu'a force de travail ça c'est un truc qui va me permettre de pas mal m'améliorer.

Pour le placement des pédales et du corps, verouiller le poids sur le pied bas extérieur, penser à bien baisser sa pédale extérieur ça clairement c'est salvateur. On prends beaucoup plus de grip et de confiance, on a bien la sensation de verrouiller le vélo. C'est pas toujours évident d'avoir un timing correct et de faire coïncider la trajectoire, mais dans l'idée juste en essayant de me concentrer là dessus j'ai tout de suite vu du mieux.

Reste maintenant à bien se concentrer sur la position, j'ai pas pensé à me focaliser un peu sur le haut du corps, bien sortir le coude extérieur par exemple.
Faut réussir à travailler le regard pour je pense éviter de sortir extérieur ou tout droit. Disons que faire attention à tout en même temps, c'est pas toujours simple :lol:
Ca va me prendre un moment avant que ça devienne naturel, en tous cas vu les premiers résultats ça vaut vraiment le coup de travailler !

Par contre, le hinge là clairement c'est ce que je redoutais, autant je bite sur mes pieds à la maison, autant sur le vélo, j'ai pas compris comment on peut faire le travail de pompage et "d'absorption" du terrain en pivotant uniquement sur les hanches.
Ca vaut le coup de se focus là dessus d'après vous ?
Awesome
Awesome
Awesome
Statut : Confirmé
inscrit le 27/12/09
8052 messages
Stations : 3 avisMatos : 5 avis
Le hinge, c'est de la c*nerie. Ce qui prévaut pour être smooth dans le cassant, ce sont les points de contacts au sol. Forcément, on roule pas pareil avec un long ou court front center, mais le but, c'est d'avoir confiance dans son train avant, pour qu'il survole les obstacles, avec nos bras bien en position pour guider le guidon et absorber les impacts. Avec l'expérience, on arrive à mieux distinguer les obstacles qui se passent vite ou pas. A ce moment la on va commencer à régler son vélo de manière plus dynamique pour qu'il absorbe mieux les choses à vitesses plus élevée. Mais tout ça, ça ne vient qu'en roulant de plus en plus.
Ce qui est beaucoup intéressant, c'est de se concentrer sur la base : trouver les trajectoires où on est le plus régulier possible, sans buter sur les obstacles, sans bloquer les freins, sans être embarqué par le vélo, etc.. Plus on arrive à être propre, plus vite on prend confiance et plus facilement on commencera à appréhender plus de vitesse.
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
Du coup aujourd'hui, j'en ai profité d'aller rouler un peu tout seul pour travailler un peu.

Ma descente test, avec les relevés foireux, où je saccadais, j'ai fait juste un passage pour rentrer (je me suis entrainé sur d'autres traces), j'ai été vraiment tranquille, sans chercher du tout a aller vite, gros freinage avant d'aborder les virages, j'ai essayé de me concentrer sur la trajectoire de bien verrouiller mes appuies aux pieds et de laisser glisser au plus (y'a encore un gros boulot à faire).
Ca m'a paru assez lent mais beaucoup plus fluide.

Ah ben ouais, sur un truc d'un tout petit peu plus d'une minute, j'ai mis 4 secondes à mon PR...

Donc clairement c'est pas de la branlette, smooth is fast qu'il a dit, ben je veut bien le croire !

Et c'était tranquille, pas de pression, j'ai pas ouvert les gaz de trop et j'ai pas du tout relancer sur la partie plate, enfin à la cool quoi. Donc le potentiel de travail est je pense énorme.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par jycstd, 06/06/2021 - 23:15
Awesome
Awesome
Awesome
Statut : Confirmé
inscrit le 27/12/09
8052 messages
Stations : 3 avisMatos : 5 avis
Cool
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
7395 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
jycstd ( 6 juin) disait:

Du coup aujourd'hui, j'en ai profité d'aller rouler un peu tout seul pour travailler un peu.

Ma descente test, avec les relevés foireux, où je saccadais, j'ai fait juste un passage pour rentrer (je me suis entrainé sur d'autres traces), j'ai été vraiment tranquille, sans chercher du tout a aller vite, gros freinage avant d'aborder les virages, j'ai essayé de me concentrer sur la trajectoire de bien verrouiller mes appuies aux pieds et de laisser glisser au plus (y'a encore un gros boulot à faire).
Ca m'a paru assez lent mais beaucoup plus fluide.

Ah ben ouais, sur un truc d'un tout petit peu plus d'une minute, j'ai mis 4 secondes à mon PR...

Donc clairement c'est pas de la branlette, smooth is fast qu'il a dit, ben je veut bien le croire !

Et c'était tranquille, pas de pression, j'ai pas ouvert les gaz de trop et j'ai pas du tout relancer sur la partie plate, enfin à la cool quoi. Donc le potentiel de travail est je pense énorme.


Tient toi aussi tu bosses la technique quand tu roules seul, moi aussi à Lourdes pour passer plus vite dans les virages relevé je me suis entrainé à déhancher comme en moto (coude et hanche), et les 2 chutes m'ont fait vite arrêter mes expériences sur un terrain compact humide.

Et comme tu dis la fluidité est la clef pour aller vite, quand tu vas voir une coupe du monde de DH ce ne sont pas ceux qui te semblent rouler vite (trop plein d'énergie bourrin saccadé;) qui vont le plus vite, ce sont les autres le top 20 en gros qui passe smooth et dont tu te dis ça à l'air facile ce passage(bon pas qu'à tu y repasses en vélo le weekend suivant).
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
Ben là ça fait deux semaine que tout le monde est soit en vacances, soit pas dispo donc j'en profite pour faire ce que les copains veulent rarement faire, travailler des passages, refaire, remonter pour repasser un bout de 500m en essayant d'appliquer les conseils entendus.
Pour autant je roule prudent tout seul et je ne gaz pas trop.
J'ai pris une sale chute l'année dernière comme ça, tout seul où j'aurais pus être dans la merde si ça avait été plus grave (et ça aurait franchement pu).

Là, j'ai tombé mon PR de 4 secondes, mais sans chercher à aller vite, donc j'imagine qu'en travaillant plus et en petit à petit passant plus vite dans le virage, je vais encore gagner quelques secondes !
Et oui, rouler smooth c'est pas le plus évident, ça demande du travail et j'ai encore beaucoup de progrès à faire. Mais plus que casser mes PR ce qui m'intéresse c'est de plus facilement trouver le flow sur les traces, glisser d'en haut jusqu'en bas sans avoir l'impression de casser ma descente dans les virages.

Pour les relevés, a chaque fois je me dis qu'il faut que je pense aux coudes, mais j'ai déjà tellement de truc à penser, entre la trajectoire, mes pieds, appuyer où il faut, charger l'avant, freiner fort avant et laisser rouler en sélectionnant la meilleure trajectoire, regarder loin en sortie.
Enfin bref, du coup ça fait beaucoup de choses encore pas "automatiques" donc faut intégrer ça dans la mémoire du corps avant de passer aux coudes je crois :lol:
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
7395 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
jycstd ( 7 juin) disait:

Ben là ça fait deux semaine que tout le monde est soit en vacances, soit pas dispo donc j'en profite pour faire ce que les copains veulent rarement faire, travailler des passages, refaire, remonter pour repasser un bout de 500m en essayant d'appliquer les conseils entendus.
Pour autant je roule prudent tout seul et je ne gaz pas trop.
J'ai pris une sale chute l'année dernière comme ça, tout seul où j'aurais pus être dans la merde si ça avait été plus grave (et ça aurait franchement pu).

Là, j'ai tombé mon PR de 4 secondes, mais sans chercher à aller vite, donc j'imagine qu'en travaillant plus et en petit à petit passant plus vite dans le virage, je vais encore gagner quelques secondes !
Et oui, rouler smooth c'est pas le plus évident, ça demande du travail et j'ai encore beaucoup de progrès à faire. Mais plus que casser mes PR ce qui m'intéresse c'est de plus facilement trouver le flow sur les traces, glisser d'en haut jusqu'en bas sans avoir l'impression de casser ma descente dans les virages.

Pour les relevés, a chaque fois je me dis qu'il faut que je pense aux coudes, mais j'ai déjà tellement de truc à penser, entre la trajectoire, mes pieds, appuyer où il faut, charger l'avant, freiner fort avant et laisser rouler en sélectionnant la meilleure trajectoire, regarder loin en sortie.
Enfin bref, du coup ça fait beaucoup de choses encore pas "automatiques" donc faut intégrer ça dans la mémoire du corps avant de passer aux coudes je crois :lol:


Le problème en relevé c'est que c'est fait pour y rentrer vite donc déjà 80% du boulot c'est la trajectoire, ensuite moi j'apprends à déhancher car les virages sur les flowtrails autour de chez moi ne sont pas assez prononcés donc tu as vite fait de ne pas être soutenu, à Châtel ou à l'evo Bike park par exemple c'est ridicule tu es trop compressé pour espérer pouvoir déhancher.
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
Oui, sur les vrais relevés !
Sur le spot, tu rentre vite dedans et tu ressort encore plus vite. Le soucis c'est de trouver la limite du grip et jusqu'où tu fais confiance dans ton vélo pour reprendre de la vitesse en sortie.
Mais dans la trace "test" les relevés tu peux pas appuyer dessus, ils sont abimés (plus entretenus et vieux), ils sont plus suffisament tassés et déjà que pas haut à la base ils se sont carrément affectés. Du coup, c'est plus du virage à plat sur lequel tu peux mettre un appui qu'un relevé. Faut pousser pédale externe en bas sinon t'accroche pas.

Mais du coup c'est bien pour travailler, on roule plus souvent dans du "naturel" que sur du shappé !
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
7395 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
jycstd ( 7 juin) disait:

Mais du coup c'est bien pour travailler, on roule plus souvent dans du "naturel" que sur du shappé !


Toi mais moi c'est le contraire je ferai du naturel quand je serai vieux avant de me mettre au vélo de route ou Gravel assisté bien sur.
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
Excuse moi je me suis mal exprimé, en disant nous, je pensais à ceux avec qui je roule et moi même.
Mais oui, bien entendu, c'est pas du tout une généralité !
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
Bien content, je pense avoir vraiment avancé avec le travail sur les appuis et les postures.
Sans parler de mes PR que j'ai fait tombé la semaine dernière, là (à cause des orages du weekend) sortie tout cool, mais ça passe beaucoup plus flex, j'ai l'impression d'avoir vraiment pris de la mobilité sur le vélo et j'ai le haut du corps qui commence à vraiment naturellement bouger dans les changements d'appuis.

Alors évidemment, on se monte pas la compotière, c'est encore très humble comme niveau (trèèèèès trèèèès même), mais j'ai vraiment le sentiment d'avoir passé et pigé un truc là.
Aussi bien que quand je passe vite mais sans faire attention à mes appuis, j'ai la sensation de faire n'importe quoi et d'être complètement à côté du flow de la trace.

En revanche, sur le pump, j'essayais de passer un peu sur la roue arrière, sachant que je suis une méga quiche en manual. Là, c'est pas gagné :lol:
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
7395 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
jycstd (21 juin) disait:

Bien content, je pense avoir vraiment avancé avec le travail sur les appuis et les postures.
Sans parler de mes PR que j'ai fait tombé la semaine dernière, là (à cause des orages du weekend) sortie tout cool, mais ça passe beaucoup plus flex, j'ai l'impression d'avoir vraiment pris de la mobilité sur le vélo et j'ai le haut du corps qui commence à vraiment naturellement bouger dans les changements d'appuis.

Alors évidemment, on se monte pas la compotière, c'est encore très humble comme niveau (trèèèèès trèèèès même), mais j'ai vraiment le sentiment d'avoir passé et pigé un truc là.
Aussi bien que quand je passe vite mais sans faire attention à mes appuis, j'ai la sensation de faire n'importe quoi et d'être complètement à côté du flow de la trace.

En revanche, sur le pump, j'essayais de passer un peu sur la roue arrière, sachant que je suis une méga quiche en manual. Là, c'est pas gagné :lol:


Vu que tu n'as pas encore des vieux réflexes, penses à travailler tes freinages répartition avant arrière, exemple certaines descentes je me force à ne freiner que de l'avant .
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
3775 messages
Matos : 6 avis
Le frein arrière j’en use comme tout le monde, mais je me force déjà à bien tirer devant pour casser ma vitesse.
Même si dans les faits tu finis toujours par déraper un peu par ci par là, j’essaye de m’habituer à bloquer le moins possible l’arrière pour justement casser la vitesse et pas seulement ralentir.