jycstd
jycstd
Statut : Expert
inscrit le 15/09/19
8159 messages
Matos : 7 avis
* Surtout pour faire des manuals dans la rue *

Après je suis le premier à monter casque au bras à la cool, mais c'est vrais que dans l'idéal faudrait pas.
Par contre pour une pratique sur route (même si des fois on remonte par les petites routes casque au bras) oui faudrait.
Ce qui me dérange c'est de devoir, encore, légiférer pour ça, de devoir encore mettre des sanctions et des interdits.
D'un autre côté si on s'était contentés de conseiller très fortement au gens de mettre leur ceinture, la moitié ne la mettraient pas encore. C'est compliqué comme sujet.
Modo
Tit_Ben
Tit_Ben [Modo]
Statut : Confirmé
inscrit le 06/04/09
2281 messages
Stations : 3 avisMatos : 14 avis
ça débat bien sur ce sujet, c'est cool !
Je n'ai pas d'avis tranché, perso je ne le mets pas en ville, par contre jamais sans mon intégral en VTT (pas dans les montées bien sur).
En ski ... je mets mon intégral !
En fait j'ai un peu cet avis que le casque dit "bol" ne sert que très peu, d'ailleurs sur les accidents, en forte hausse, liés à l'usage de la trottinette, c'est la face qui ramasse, pas le crâne.
Mais en cas d'impact à vitesse relativement élevé contre un véhicule, ça doit un peu aider à garder la tête c'est sur.

C'est compliqué.
Sur le youtubeur, on me l'a conseillé hier car je voulais me lancer justement dans une sorte de chaine YT de ce genre, mais plus critique que justicier, dans le but de montrer aux politiques qu'il faudrait pas grand chose pour que le vélo soit agréable à Marseille, et montrer aux usagers potentiels que oui on gagne du temps.
Du coup je me suis dit si je veux filmer tous mes déplacements >> Gopro sur le casque c'est le plus simple = casque ! :lol: CQFD

Après sur Atlis Play, j'ai vu quelques extraits de ses vidéos où il s'interpose avec des voitures qui se mettent à prendre une voie cyclable à double sens pour gagner 5 places à un feu rouge. En vrai c'est un peu mon genre. J'en peux plus des incivilités Marseillaises et c'est renforcé par le fait que je me déplace avec mon fils à vélo au moins 1 fois par semaine, et là la voiture qui recule sans regarder sur la piste, c'est plus tu l'évites et tu fais un doigt, tu as envie de le tuer. :evil: Ou le mec qui double à 60 en scooter sur la piste :roll:
D'avoir la responsabilité d'un petit ça te rend sensible à ces conneries je trouve.
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
4575 messages
Matos : 1 avis
NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

L'obligation du casque ca semble presque inévitable avec l'explosion de la pratique "utilitaire" du vélo.
Au bout d'un moment c'est un enjeux de santé public.
Le temps que ca légifère et que ca se mette en place c'est pas demain la veille que tout le monde sera casqué.

Ca fera comme la ceinture de sécurité en voiture, une partie ceux qui ont connu sans seront réfractaires jusqu'au bout et ne le porteront pas alors que les jeunes et futurs génération habituées ne se poseront même plus la question, ce sera une évidence.

Même s'il n'y a pas d'obligation légale de la pédagogie peut déjà faire le gros du travail, il n'y a qu'à voir du côté des sports d'hiver.
Aucune obligation (à part peut être pour les jeunes durant les cours), pourtant aujourd'hui tout le monde est casqué...


"Oui mais"

Ok pour faire du vélo de façon intensive etc. Mais si cela devient légale, cela veut dire que si je vais chercher le pain dans le village je peux prendre 130€ d'amende ? Ou que si au detour d'une ballade sur un chemin je ne pourrais pas mettre les roues sur la route sans risquer une amende ?

Ça me semble assez centré sur la pratique urbaine et totalement décorrellé d'une pratique rurale ou tu donnes 3 coups de pédales pour aller chez un ami ou faire une petite ballade dans les chemin avec quelques passages sur la route


Mais ça change rien au risque, tu peux te ratamé la gueule même en allant chercher le pain ou sur une route de campagne.

C'est comme la ceinture, c'est surtout sur les petits trajets du quotidien que c'est efficace car ceux sur lesquels y a le plus d'accidents.

Le casque n'a d'intérêt que si tu le portes tout le temps, tu sais jamais quand tu vas te planter.
Alors oui s'il est obligatoire, tu vas devoir le mettre pour aller chercher le pain ou aller chez un ami à 500m.

Mais si tu fais du vtt, même pour descendre un pti sentier de 300m de long que tu connais par coeur, tu te poses pas la question de le mettre ou pas alors qu'in fine tu as quasiment aucune chance de tomber.

Perso, ça me choque pas, maintenant je le mets tout le temps avec mon fils, même pour faire des manuals dans la rue et c'est vraiment pas gênant


Euh non ? Je vois pas comment me croûter sur du bitume en vélo, ça serait comme rendre obligatoire le casque pour skier sur une piste verte.

Car même dans la probabilité infime de tomber, ça va être une petite chute à la con et donc pas de risque d'avoir la tete qui tape violemment.

je vais pas le mettre pour descendre les escaliers non plus :lol:

Laissons les gens vivre
davelepec
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
13K messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
MatraK30 (15 mars) disait:

NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

L'obligation du casque ca semble presque inévitable avec l'explosion de la pratique "utilitaire" du vélo.
Au bout d'un moment c'est un enjeux de santé public.
Le temps que ca légifère et que ca se mette en place c'est pas demain la veille que tout le monde sera casqué.

Ca fera comme la ceinture de sécurité en voiture, une partie ceux qui ont connu sans seront réfractaires jusqu'au bout et ne le porteront pas alors que les jeunes et futurs génération habituées ne se poseront même plus la question, ce sera une évidence.

Même s'il n'y a pas d'obligation légale de la pédagogie peut déjà faire le gros du travail, il n'y a qu'à voir du côté des sports d'hiver.
Aucune obligation (à part peut être pour les jeunes durant les cours), pourtant aujourd'hui tout le monde est casqué...


"Oui mais"

Ok pour faire du vélo de façon intensive etc. Mais si cela devient légale, cela veut dire que si je vais chercher le pain dans le village je peux prendre 130€ d'amende ? Ou que si au detour d'une ballade sur un chemin je ne pourrais pas mettre les roues sur la route sans risquer une amende ?

Ça me semble assez centré sur la pratique urbaine et totalement décorrellé d'une pratique rurale ou tu donnes 3 coups de pédales pour aller chez un ami ou faire une petite ballade dans les chemin avec quelques passages sur la route


Mais ça change rien au risque, tu peux te ratamé la gueule même en allant chercher le pain ou sur une route de campagne.

C'est comme la ceinture, c'est surtout sur les petits trajets du quotidien que c'est efficace car ceux sur lesquels y a le plus d'accidents.

Le casque n'a d'intérêt que si tu le portes tout le temps, tu sais jamais quand tu vas te planter.
Alors oui s'il est obligatoire, tu vas devoir le mettre pour aller chercher le pain ou aller chez un ami à 500m.

Mais si tu fais du vtt, même pour descendre un pti sentier de 300m de long que tu connais par coeur, tu te poses pas la question de le mettre ou pas alors qu'in fine tu as quasiment aucune chance de tomber.

Perso, ça me choque pas, maintenant je le mets tout le temps avec mon fils, même pour faire des manuals dans la rue et c'est vraiment pas gênant


Euh non ? Je vois pas comment me croûter sur du bitume en vélo, ça serait comme rendre obligatoire le casque pour skier sur une piste verte.

Car même dans la probabilité infime de tomber, ça va être une petite chute à la con et donc pas de risque d'avoir la tete qui tape violemment.

je vais pas le mettre pour descendre les escaliers non plus :lol:

Laissons les gens vivre


Oui mais pourquoi tu le rends obligatoire en mob bridé à 45km/h et pas sur le vélo où tu roules facile à 30km/h?

Je ne suis jamais pour une obligation(car ça amène de la répression donc la volonté de nous prendre de l'argent) mais à force de pédagogie comme au ski, ceux qui veulent survivre le porteront les autres pas grave et on arrivera à une obligation si les assurances ou les associations plaident bien la cause sur les politiques du moment.

La dernière chute sur le bitume en vélotaff une vieille que je double(20km/h sur une voie partagé limité à 3
0km/h) se déporte avec sa voiture et me propulse sur un banc que je cogne avec la tête (merci le casque) ce que tu appelles une "chute à la con".
jycstd
jycstd
Statut : Expert
inscrit le 15/09/19
8159 messages
Matos : 7 avis
Je suis pas pro législation pour les adultes à ce niveau, mais ton argumentaire est pas bon.
Bien sûr que tu peux tomber sur le bitume, même à 5 à l'heure.
Bien sûr que tu peux te faire mal à 5 à l'heure sur le bitume.

Déjà, t'es pas tout seul, donc t'as le facteur environnemental. Je me suis pété une côte comme ça, en bas d'une spé à parler en pédalant a vraiment 5 à l'heure, un pote un peu sur la lune qui veut se pointer entre mon pote et moi sans prévenir, blam tous au tapis et une côte pétée, ça aurait très bien pu taper la tête c'était même tarif.

Je passe les voitures et ainsi de suite.
Pareil sur une piste verte, le plus gros danger en ski en station sur piste c'est même plus toi.
Perso, avant de porter un casque sur piste j'ai déjà pris des boites rapides, j'ai jamais cogné la tête.
Mais de 1° ça aurait pu et de 2° tous les gros accidents ces dernières années c'est quasi toujours des collisions entre un mec à l'arrêt et un mec qui contrôle plus ou moins rien ou qui anticipe pas les autres et qui dévale à mach12. Et souvent à des intersections ou ce genre d'endroit sans enjeux sportif.
Bricabrac
Bricabrac
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/15
1105 messages
MatraK30 (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

L'obligation du casque ca semble presque inévitable avec l'explosion de la pratique "utilitaire" du vélo.
Au bout d'un moment c'est un enjeux de santé public.
Le temps que ca légifère et que ca se mette en place c'est pas demain la veille que tout le monde sera casqué.

Ca fera comme la ceinture de sécurité en voiture, une partie ceux qui ont connu sans seront réfractaires jusqu'au bout et ne le porteront pas alors que les jeunes et futurs génération habituées ne se poseront même plus la question, ce sera une évidence.

Même s'il n'y a pas d'obligation légale de la pédagogie peut déjà faire le gros du travail, il n'y a qu'à voir du côté des sports d'hiver.
Aucune obligation (à part peut être pour les jeunes durant les cours), pourtant aujourd'hui tout le monde est casqué...


"Oui mais"

Ok pour faire du vélo de façon intensive etc. Mais si cela devient légale, cela veut dire que si je vais chercher le pain dans le village je peux prendre 130€ d'amende ? Ou que si au detour d'une ballade sur un chemin je ne pourrais pas mettre les roues sur la route sans risquer une amende ?

Ça me semble assez centré sur la pratique urbaine et totalement décorrellé d'une pratique rurale ou tu donnes 3 coups de pédales pour aller chez un ami ou faire une petite ballade dans les chemin avec quelques passages sur la route


C'est le côté chiant de la règle et de la limite, si tu changes de place ta bagnole sans ceinture bam amende, si tu roules à 53 (ya une tolérance il me semble mais je la connais pas) au lieu de 50 bam amende, si tu payes tes impots après la date limite bam majoration, ... C'est le propre des règles d'être bêtes et brutales.

Je ne pense pas que ce soit forcément lié à une pratique urbaine, paradoxalement il y a bien plus d'aménagement en zone urbaine qui accentuent la sécurité.
Je me sens bien plus en sécurité sur les voies vélo Grenobloises que dans le village de mes parents à 15km, qui ne connait pas une grande circulation pourtant. C'est un exemple à la con mais les accidents de vélo ca arrive partout, pour de multiples raisons mais plus en ville c'est sur car c'est là qu'il y a le plus d'usagers.

En vrai ca me gonflerait un peu comme règle, car j'aimerai pouvoir aller chercher le pain sans le casque sans qu'on m'enmerde (petit côté réac surement).
Mais dans le fond ca me fait penser aux même réactions de comptoir de ceux qui veulent juste aller chercher leur pain sans ceinture, boire 3 pastis et rentrer sans qu'on les enmerde.

Je porte mon casque 95% du temps
- VTT à 100%
- vélo de route à 100%
- Vélotaf à 100%
- balade à 100%
- déplacement urbain pas toujours... par flemme, oubli parfois pourtant c'est très con j'ai déjà pris un beau carton dans ces circonstances qui m'a valu une côte pétée.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6745 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
MatraK30 (15 mars) disait:

NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

L'obligation du casque ca semble presque inévitable avec l'explosion de la pratique "utilitaire" du vélo.
Au bout d'un moment c'est un enjeux de santé public.
Le temps que ca légifère et que ca se mette en place c'est pas demain la veille que tout le monde sera casqué.

Ca fera comme la ceinture de sécurité en voiture, une partie ceux qui ont connu sans seront réfractaires jusqu'au bout et ne le porteront pas alors que les jeunes et futurs génération habituées ne se poseront même plus la question, ce sera une évidence.

Même s'il n'y a pas d'obligation légale de la pédagogie peut déjà faire le gros du travail, il n'y a qu'à voir du côté des sports d'hiver.
Aucune obligation (à part peut être pour les jeunes durant les cours), pourtant aujourd'hui tout le monde est casqué...


"Oui mais"

Ok pour faire du vélo de façon intensive etc. Mais si cela devient légale, cela veut dire que si je vais chercher le pain dans le village je peux prendre 130€ d'amende ? Ou que si au detour d'une ballade sur un chemin je ne pourrais pas mettre les roues sur la route sans risquer une amende ?

Ça me semble assez centré sur la pratique urbaine et totalement décorrellé d'une pratique rurale ou tu donnes 3 coups de pédales pour aller chez un ami ou faire une petite ballade dans les chemin avec quelques passages sur la route


Mais ça change rien au risque, tu peux te ratamé la gueule même en allant chercher le pain ou sur une route de campagne.

C'est comme la ceinture, c'est surtout sur les petits trajets du quotidien que c'est efficace car ceux sur lesquels y a le plus d'accidents.

Le casque n'a d'intérêt que si tu le portes tout le temps, tu sais jamais quand tu vas te planter.
Alors oui s'il est obligatoire, tu vas devoir le mettre pour aller chercher le pain ou aller chez un ami à 500m.

Mais si tu fais du vtt, même pour descendre un pti sentier de 300m de long que tu connais par coeur, tu te poses pas la question de le mettre ou pas alors qu'in fine tu as quasiment aucune chance de tomber.

Perso, ça me choque pas, maintenant je le mets tout le temps avec mon fils, même pour faire des manuals dans la rue et c'est vraiment pas gênant


Euh non ? Je vois pas comment me croûter sur du bitume en vélo, ça serait comme rendre obligatoire le casque pour skier sur une piste verte.

Car même dans la probabilité infime de tomber, ça va être une petite chute à la con et donc pas de risque d'avoir la tete qui tape violemment.

je vais pas le mettre pour descendre les escaliers non plus :lol:

Laissons les gens vivre


Parce que t'es infaillible?
Non.

Parce que t'as aucune chance de tomber sur route?
Non plus.

Parce que y a aucun risque à tomber sur route?
Surement pas.

Parce que tu es sûr que t'auras jamais un accident avec un autre véhicule même en faisant 100m pour aller chercher le pain?
Toujours pas.

Sérieusement, les accidents les plus grave à vélo ont toujours lieu sur le bitume, même sans collision avec un autre véhicule.

D'ailleurs, sur une piste verte, c'est pas à l'abri de te faire percuter... même si tout seul, tu as peu de chance de chuter.


Le casque, c'est comme la ceinture, ça sert qu'en cas d'accidents mais pour que ce soit efficace faut la mettre tout le temps.
Et c'est pas parce que t'as jamais eu d'accidents qu'elle ne va pas te sauver la vie demain en rentrant d'être aller chercher le pain.
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
4575 messages
Matos : 1 avis
davelepec (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

L'obligation du casque ca semble presque inévitable avec l'explosion de la pratique "utilitaire" du vélo.
Au bout d'un moment c'est un enjeux de santé public.
Le temps que ca légifère et que ca se mette en place c'est pas demain la veille que tout le monde sera casqué.

Ca fera comme la ceinture de sécurité en voiture, une partie ceux qui ont connu sans seront réfractaires jusqu'au bout et ne le porteront pas alors que les jeunes et futurs génération habituées ne se poseront même plus la question, ce sera une évidence.

Même s'il n'y a pas d'obligation légale de la pédagogie peut déjà faire le gros du travail, il n'y a qu'à voir du côté des sports d'hiver.
Aucune obligation (à part peut être pour les jeunes durant les cours), pourtant aujourd'hui tout le monde est casqué...


"Oui mais"

Ok pour faire du vélo de façon intensive etc. Mais si cela devient légale, cela veut dire que si je vais chercher le pain dans le village je peux prendre 130€ d'amende ? Ou que si au detour d'une ballade sur un chemin je ne pourrais pas mettre les roues sur la route sans risquer une amende ?

Ça me semble assez centré sur la pratique urbaine et totalement décorrellé d'une pratique rurale ou tu donnes 3 coups de pédales pour aller chez un ami ou faire une petite ballade dans les chemin avec quelques passages sur la route


Mais ça change rien au risque, tu peux te ratamé la gueule même en allant chercher le pain ou sur une route de campagne.

C'est comme la ceinture, c'est surtout sur les petits trajets du quotidien que c'est efficace car ceux sur lesquels y a le plus d'accidents.

Le casque n'a d'intérêt que si tu le portes tout le temps, tu sais jamais quand tu vas te planter.
Alors oui s'il est obligatoire, tu vas devoir le mettre pour aller chercher le pain ou aller chez un ami à 500m.

Mais si tu fais du vtt, même pour descendre un pti sentier de 300m de long que tu connais par coeur, tu te poses pas la question de le mettre ou pas alors qu'in fine tu as quasiment aucune chance de tomber.

Perso, ça me choque pas, maintenant je le mets tout le temps avec mon fils, même pour faire des manuals dans la rue et c'est vraiment pas gênant


Euh non ? Je vois pas comment me croûter sur du bitume en vélo, ça serait comme rendre obligatoire le casque pour skier sur une piste verte.

Car même dans la probabilité infime de tomber, ça va être une petite chute à la con et donc pas de risque d'avoir la tete qui tape violemment.

je vais pas le mettre pour descendre les escaliers non plus :lol:

Laissons les gens vivre


Oui mais pourquoi tu le rends obligatoire en mob bridé à 45km/h et pas sur le vélo où tu roules facile à 30km/h?

Je ne suis jamais pour une obligation(car ça amène de la répression donc la volonté de nous prendre de l'argent) mais à force de pédagogie comme au ski, ceux qui veulent survivre le porteront les autres pas grave et on arrivera à une obligation si les assurances ou les associations plaident bien la cause sur les politiques du moment.

La dernière chute sur le bitume en vélotaff une vieille que je double(20km/h sur une voie partagé limité à 3
0km/h) se déporte avec sa voiture et me propulse sur un banc que je cogne avec la tête (merci le casque) ce que tu appelles une "chute à la con".


On peut pas comparer rouler en ville où ça s'apparente à la guerre civile sur route ouverte et se balader dans un patelin.

Le problème c'est que si c'est obligatoire, c'est partout et tout le temps, et tu manges ton amendes.
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
4575 messages
Matos : 1 avis
NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

L'obligation du casque ca semble presque inévitable avec l'explosion de la pratique "utilitaire" du vélo.
Au bout d'un moment c'est un enjeux de santé public.
Le temps que ca légifère et que ca se mette en place c'est pas demain la veille que tout le monde sera casqué.

Ca fera comme la ceinture de sécurité en voiture, une partie ceux qui ont connu sans seront réfractaires jusqu'au bout et ne le porteront pas alors que les jeunes et futurs génération habituées ne se poseront même plus la question, ce sera une évidence.

Même s'il n'y a pas d'obligation légale de la pédagogie peut déjà faire le gros du travail, il n'y a qu'à voir du côté des sports d'hiver.
Aucune obligation (à part peut être pour les jeunes durant les cours), pourtant aujourd'hui tout le monde est casqué...


"Oui mais"

Ok pour faire du vélo de façon intensive etc. Mais si cela devient légale, cela veut dire que si je vais chercher le pain dans le village je peux prendre 130€ d'amende ? Ou que si au detour d'une ballade sur un chemin je ne pourrais pas mettre les roues sur la route sans risquer une amende ?

Ça me semble assez centré sur la pratique urbaine et totalement décorrellé d'une pratique rurale ou tu donnes 3 coups de pédales pour aller chez un ami ou faire une petite ballade dans les chemin avec quelques passages sur la route


Mais ça change rien au risque, tu peux te ratamé la gueule même en allant chercher le pain ou sur une route de campagne.

C'est comme la ceinture, c'est surtout sur les petits trajets du quotidien que c'est efficace car ceux sur lesquels y a le plus d'accidents.

Le casque n'a d'intérêt que si tu le portes tout le temps, tu sais jamais quand tu vas te planter.
Alors oui s'il est obligatoire, tu vas devoir le mettre pour aller chercher le pain ou aller chez un ami à 500m.

Mais si tu fais du vtt, même pour descendre un pti sentier de 300m de long que tu connais par coeur, tu te poses pas la question de le mettre ou pas alors qu'in fine tu as quasiment aucune chance de tomber.

Perso, ça me choque pas, maintenant je le mets tout le temps avec mon fils, même pour faire des manuals dans la rue et c'est vraiment pas gênant


Euh non ? Je vois pas comment me croûter sur du bitume en vélo, ça serait comme rendre obligatoire le casque pour skier sur une piste verte.

Car même dans la probabilité infime de tomber, ça va être une petite chute à la con et donc pas de risque d'avoir la tete qui tape violemment.

je vais pas le mettre pour descendre les escaliers non plus :lol:

Laissons les gens vivre


Parce que t'es infaillible?
Non.

Parce que t'as aucune chance de tomber sur route?
Non plus.

Parce que y a aucun risque à tomber sur route?
Surement pas.

Parce que tu es sûr que t'auras jamais un accident avec un autre véhicule même en faisant 100m pour aller chercher le pain?
Toujours pas.

Sérieusement, les accidents les plus grave à vélo ont toujours lieu sur le bitume, même sans collision avec un autre véhicule.

D'ailleurs, sur une piste verte, c'est pas à l'abri de te faire percuter... même si tout seul, tu as peu de chance de chuter.


Le casque, c'est comme la ceinture, ça sert qu'en cas d'accidents mais pour que ce soit efficace faut la mettre tout le temps.
Et c'est pas parce que t'as jamais eu d'accidents qu'elle ne va pas te sauver la vie demain en rentrant d'être aller chercher le pain.


Oui

J'ai passé des années gamins a jouer sur la route (sans casque hein) à faire toutes les conneries du monde, il m'est rien arrivé. Alors c'est pas maintenant avec mon niveau et en même temps mon sérieux que je vais me peter les dents.

Et même si ça arrivait, c'est mon problème, qu'on vienne pas me faire chier, je pousse personne à l'enlever.

Dans mon entourage, 80% des accidents sur route à vélo c'est bourré la nuit ..
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6745 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
MatraK30 (15 mars) disait:

davelepec (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

L'obligation du casque ca semble presque inévitable avec l'explosion de la pratique "utilitaire" du vélo.
Au bout d'un moment c'est un enjeux de santé public.
Le temps que ca légifère et que ca se mette en place c'est pas demain la veille que tout le monde sera casqué.

Ca fera comme la ceinture de sécurité en voiture, une partie ceux qui ont connu sans seront réfractaires jusqu'au bout et ne le porteront pas alors que les jeunes et futurs génération habituées ne se poseront même plus la question, ce sera une évidence.

Même s'il n'y a pas d'obligation légale de la pédagogie peut déjà faire le gros du travail, il n'y a qu'à voir du côté des sports d'hiver.
Aucune obligation (à part peut être pour les jeunes durant les cours), pourtant aujourd'hui tout le monde est casqué...


"Oui mais"

Ok pour faire du vélo de façon intensive etc. Mais si cela devient légale, cela veut dire que si je vais chercher le pain dans le village je peux prendre 130€ d'amende ? Ou que si au detour d'une ballade sur un chemin je ne pourrais pas mettre les roues sur la route sans risquer une amende ?

Ça me semble assez centré sur la pratique urbaine et totalement décorrellé d'une pratique rurale ou tu donnes 3 coups de pédales pour aller chez un ami ou faire une petite ballade dans les chemin avec quelques passages sur la route


Mais ça change rien au risque, tu peux te ratamé la gueule même en allant chercher le pain ou sur une route de campagne.

C'est comme la ceinture, c'est surtout sur les petits trajets du quotidien que c'est efficace car ceux sur lesquels y a le plus d'accidents.

Le casque n'a d'intérêt que si tu le portes tout le temps, tu sais jamais quand tu vas te planter.
Alors oui s'il est obligatoire, tu vas devoir le mettre pour aller chercher le pain ou aller chez un ami à 500m.

Mais si tu fais du vtt, même pour descendre un pti sentier de 300m de long que tu connais par coeur, tu te poses pas la question de le mettre ou pas alors qu'in fine tu as quasiment aucune chance de tomber.

Perso, ça me choque pas, maintenant je le mets tout le temps avec mon fils, même pour faire des manuals dans la rue et c'est vraiment pas gênant


Euh non ? Je vois pas comment me croûter sur du bitume en vélo, ça serait comme rendre obligatoire le casque pour skier sur une piste verte.

Car même dans la probabilité infime de tomber, ça va être une petite chute à la con et donc pas de risque d'avoir la tete qui tape violemment.

je vais pas le mettre pour descendre les escaliers non plus :lol:

Laissons les gens vivre


Oui mais pourquoi tu le rends obligatoire en mob bridé à 45km/h et pas sur le vélo où tu roules facile à 30km/h?

Je ne suis jamais pour une obligation(car ça amène de la répression donc la volonté de nous prendre de l'argent) mais à force de pédagogie comme au ski, ceux qui veulent survivre le porteront les autres pas grave et on arrivera à une obligation si les assurances ou les associations plaident bien la cause sur les politiques du moment.

La dernière chute sur le bitume en vélotaff une vieille que je double(20km/h sur une voie partagé limité à 3
0km/h) se déporte avec sa voiture et me propulse sur un banc que je cogne avec la tête (merci le casque) ce que tu appelles une "chute à la con".


On peut pas comparer rouler en ville où ça s'apparente à la guerre civile sur route ouverte et se balader dans un patelin.

Le problème c'est que si c'est obligatoire, c'est partout et tout le temps, et tu manges ton amendes.


Bah si on peut comparer, parce que y aussi pas mal d'accidents sur les petites routes de campagne sans visibilité.

Perso, je me sens plus en confiance à descendre les Champes Elysées en vélib en journée, déjà fait sans aucun soucis, qu'à monter une petite route de col avec les motos et les voitures qui se croient sur circuit.
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
4575 messages
Matos : 1 avis
NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

davelepec (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

L'obligation du casque ca semble presque inévitable avec l'explosion de la pratique "utilitaire" du vélo.
Au bout d'un moment c'est un enjeux de santé public.
Le temps que ca légifère et que ca se mette en place c'est pas demain la veille que tout le monde sera casqué.

Ca fera comme la ceinture de sécurité en voiture, une partie ceux qui ont connu sans seront réfractaires jusqu'au bout et ne le porteront pas alors que les jeunes et futurs génération habituées ne se poseront même plus la question, ce sera une évidence.

Même s'il n'y a pas d'obligation légale de la pédagogie peut déjà faire le gros du travail, il n'y a qu'à voir du côté des sports d'hiver.
Aucune obligation (à part peut être pour les jeunes durant les cours), pourtant aujourd'hui tout le monde est casqué...


"Oui mais"

Ok pour faire du vélo de façon intensive etc. Mais si cela devient légale, cela veut dire que si je vais chercher le pain dans le village je peux prendre 130€ d'amende ? Ou que si au detour d'une ballade sur un chemin je ne pourrais pas mettre les roues sur la route sans risquer une amende ?

Ça me semble assez centré sur la pratique urbaine et totalement décorrellé d'une pratique rurale ou tu donnes 3 coups de pédales pour aller chez un ami ou faire une petite ballade dans les chemin avec quelques passages sur la route


Mais ça change rien au risque, tu peux te ratamé la gueule même en allant chercher le pain ou sur une route de campagne.

C'est comme la ceinture, c'est surtout sur les petits trajets du quotidien que c'est efficace car ceux sur lesquels y a le plus d'accidents.

Le casque n'a d'intérêt que si tu le portes tout le temps, tu sais jamais quand tu vas te planter.
Alors oui s'il est obligatoire, tu vas devoir le mettre pour aller chercher le pain ou aller chez un ami à 500m.

Mais si tu fais du vtt, même pour descendre un pti sentier de 300m de long que tu connais par coeur, tu te poses pas la question de le mettre ou pas alors qu'in fine tu as quasiment aucune chance de tomber.

Perso, ça me choque pas, maintenant je le mets tout le temps avec mon fils, même pour faire des manuals dans la rue et c'est vraiment pas gênant


Euh non ? Je vois pas comment me croûter sur du bitume en vélo, ça serait comme rendre obligatoire le casque pour skier sur une piste verte.

Car même dans la probabilité infime de tomber, ça va être une petite chute à la con et donc pas de risque d'avoir la tete qui tape violemment.

je vais pas le mettre pour descendre les escaliers non plus :lol:

Laissons les gens vivre


Oui mais pourquoi tu le rends obligatoire en mob bridé à 45km/h et pas sur le vélo où tu roules facile à 30km/h?

Je ne suis jamais pour une obligation(car ça amène de la répression donc la volonté de nous prendre de l'argent) mais à force de pédagogie comme au ski, ceux qui veulent survivre le porteront les autres pas grave et on arrivera à une obligation si les assurances ou les associations plaident bien la cause sur les politiques du moment.

La dernière chute sur le bitume en vélotaff une vieille que je double(20km/h sur une voie partagé limité à 3
0km/h) se déporte avec sa voiture et me propulse sur un banc que je cogne avec la tête (merci le casque) ce que tu appelles une "chute à la con".


On peut pas comparer rouler en ville où ça s'apparente à la guerre civile sur route ouverte et se balader dans un patelin.

Le problème c'est que si c'est obligatoire, c'est partout et tout le temps, et tu manges ton amendes.


Bah si on peut comparer, parce que y aussi pas mal d'accidents sur les petites routes de campagne sans visibilité.

Perso, je me sens plus en confiance à descendre les Champes Elysées en vélib en journée, déjà fait sans aucun soucis, qu'à monter une petite route de col avec les motos et les voitures qui se croient sur circuit.


Je suis 100% d'accord avec toi, mais je ne suis pas un cycliste non plus, enquiller des bornes sur route non merci.
Bricabrac
Bricabrac
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/15
1105 messages
MatraK30 (15 mars) disait:

Je suis 100% d'accord avec toi, mais je ne suis pas un cycliste non plus, enquiller des bornes sur route non merci.


La définition d'un cycliste ca s'arrête à une personne sur un vélo... donc en fait tu es bel et bien un cycliste
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6745 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
MatraK30 (15 mars) disait:

NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

NBF-Ronron (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

L'obligation du casque ca semble presque inévitable avec l'explosion de la pratique "utilitaire" du vélo.
Au bout d'un moment c'est un enjeux de santé public.
Le temps que ca légifère et que ca se mette en place c'est pas demain la veille que tout le monde sera casqué.

Ca fera comme la ceinture de sécurité en voiture, une partie ceux qui ont connu sans seront réfractaires jusqu'au bout et ne le porteront pas alors que les jeunes et futurs génération habituées ne se poseront même plus la question, ce sera une évidence.

Même s'il n'y a pas d'obligation légale de la pédagogie peut déjà faire le gros du travail, il n'y a qu'à voir du côté des sports d'hiver.
Aucune obligation (à part peut être pour les jeunes durant les cours), pourtant aujourd'hui tout le monde est casqué...


"Oui mais"

Ok pour faire du vélo de façon intensive etc. Mais si cela devient légale, cela veut dire que si je vais chercher le pain dans le village je peux prendre 130€ d'amende ? Ou que si au detour d'une ballade sur un chemin je ne pourrais pas mettre les roues sur la route sans risquer une amende ?

Ça me semble assez centré sur la pratique urbaine et totalement décorrellé d'une pratique rurale ou tu donnes 3 coups de pédales pour aller chez un ami ou faire une petite ballade dans les chemin avec quelques passages sur la route


Mais ça change rien au risque, tu peux te ratamé la gueule même en allant chercher le pain ou sur une route de campagne.

C'est comme la ceinture, c'est surtout sur les petits trajets du quotidien que c'est efficace car ceux sur lesquels y a le plus d'accidents.

Le casque n'a d'intérêt que si tu le portes tout le temps, tu sais jamais quand tu vas te planter.
Alors oui s'il est obligatoire, tu vas devoir le mettre pour aller chercher le pain ou aller chez un ami à 500m.

Mais si tu fais du vtt, même pour descendre un pti sentier de 300m de long que tu connais par coeur, tu te poses pas la question de le mettre ou pas alors qu'in fine tu as quasiment aucune chance de tomber.

Perso, ça me choque pas, maintenant je le mets tout le temps avec mon fils, même pour faire des manuals dans la rue et c'est vraiment pas gênant


Euh non ? Je vois pas comment me croûter sur du bitume en vélo, ça serait comme rendre obligatoire le casque pour skier sur une piste verte.

Car même dans la probabilité infime de tomber, ça va être une petite chute à la con et donc pas de risque d'avoir la tete qui tape violemment.

je vais pas le mettre pour descendre les escaliers non plus :lol:

Laissons les gens vivre


Parce que t'es infaillible?
Non.

Parce que t'as aucune chance de tomber sur route?
Non plus.

Parce que y a aucun risque à tomber sur route?
Surement pas.

Parce que tu es sûr que t'auras jamais un accident avec un autre véhicule même en faisant 100m pour aller chercher le pain?
Toujours pas.

Sérieusement, les accidents les plus grave à vélo ont toujours lieu sur le bitume, même sans collision avec un autre véhicule.

D'ailleurs, sur une piste verte, c'est pas à l'abri de te faire percuter... même si tout seul, tu as peu de chance de chuter.


Le casque, c'est comme la ceinture, ça sert qu'en cas d'accidents mais pour que ce soit efficace faut la mettre tout le temps.
Et c'est pas parce que t'as jamais eu d'accidents qu'elle ne va pas te sauver la vie demain en rentrant d'être aller chercher le pain.


Oui

J'ai passé des années gamins a jouer sur la route (sans casque hein) à faire toutes les conneries du monde, il m'est rien arrivé. Alors c'est pas maintenant avec mon niveau et en même temps mon sérieux que je vais me peter les dents.

Et même si ça arrivait, c'est mon problème, qu'on vienne pas me faire chier, je pousse personne à l'enlever.

Dans mon entourage, 80% des accidents sur route à vélo c'est bourré la nuit ..


Bah si, c'est notre problème parce que tu vas pleurnicher pour que tous tes soins soient pris en charge par ta sécu et ta mutuelle, donc ce sont aussi les autres qui vont payer pour tes conneries.

T'es jamais tombé sur route en étant gamin? Pour de vrai?

Mais tu confonds tout, c'est pas parce que cela ne t'es pas arrivé que cela ne t'arrivera jamais.
C'est un biais cognitif qui se rapproche de l'inductivisme.
hugues.le-gendre.com

Si on suit ton raisonnement, si on a jamais eu d'accidents, on ne devrait pas porter sa ceinture, on ne devrait jamais s'assurer.

Et rouler bourré à vélo la nuit, c'est pas non plus très glorieux et tu peux te prendre les mêmes amendes qu'en voiture pour conduite en état d'ivresse.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6745 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
Bricabrac (15 mars) disait:

MatraK30 (15 mars) disait:

Je suis 100% d'accord avec toi, mais je ne suis pas un cycliste non plus, enquiller des bornes sur route non merci.


La définition d'un cycliste ca s'arrête à une personne sur un vélo... donc en fait tu es bel et bien un cycliste


+1
jycstd
jycstd
Statut : Expert
inscrit le 15/09/19
8159 messages
Matos : 7 avis
Ouais par contre même si tu te fais choppé bourré en vélo, contrairement à ce que j'ai déjà entendu de la bouche des monsieurs en bleus (qui étaient persuadés des conneries qu'ils racontaient) tu peux pas perdre ton permis.
Par contre, tu peux prendre une amende pour ébriété sur voie publique ;-) (mais pas vraiment plus).

Après Matrak, malheureusement ton argumentaire est coincé.
Je suis pas non plus pour devoir légiférer là dessus, pour moi c'est aussi à chacun de responsabiliser.
Mais bon, faut bien admettre que tant que c'est permis la plupart des gens ne feront pas l'effort.

Et je suis pas exemplaire non plus, les habitude que beaucoup nous avons en VTT de remonter intégral au coude car c'est impossible de pédaler avec l'étuve sur la tronche, en soit ça m'arrive de le faire sur route même si il y'a de la visibilité et 3 pégu qui passent à la semaine, n'empêche que...
Bricabrac
Bricabrac
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/15
1105 messages
Ce que tu pointes avec l'intégral c'est le problème des "grosses" protections, c'est lourd, chaud, embarrassant.
Ca protège mieux que le jet mais mais tu peux pas le garder tout le temps, pour l'enduro c'est une plaie... mon intégral il sort que en station ou course d'enduro où il est obligatoire.
Et encore sur les courses à la cool tu peux le tomber en liaisons, sur les coupes de France c'est niet visiblement.

Idem pour les genouillères, je préfère un modèle light que je vais pas hésiter à porter, plutôt qu'une armure certes plus efficace mais que j'hésiterai toujours à prendre, et que je ne porterai finalement pas le jour de la chute.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6745 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
jycstd (15 mars) disait:

Ouais par contre même si tu te fais choppé bourré en vélo, contrairement à ce que j'ai déjà entendu de la bouche des monsieurs en bleus (qui étaient persuadés des conneries qu'ils racontaient) tu peux pas perdre ton permis.
Par contre, tu peux prendre une amende pour ébriété sur voie publique ;-) (mais pas vraiment plus).

Après Matrak, malheureusement ton argumentaire est coincé.
Je suis pas non plus pour devoir légiférer là dessus, pour moi c'est aussi à chacun de responsabiliser.
Mais bon, faut bien admettre que tant que c'est permis la plupart des gens ne feront pas l'effort.

Et je suis pas exemplaire non plus, les habitude que beaucoup nous avons en VTT de remonter intégral au coude car c'est impossible de pédaler avec l'étuve sur la tronche, en soit ça m'arrive de le faire sur route même si il y'a de la visibilité et 3 pégu qui passent à la semaine, n'empêche que...


Sisi, tu peux, tu ne perds pas de points, mais en cas d'ivresse, tu peux te faire suspendre ton permis par une décision de justice.
service-public.fr
davelepec
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
13K messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
jycstd (15 mars) disait:

Et je suis pas exemplaire non plus, les habitude que beaucoup nous avons en VTT de remonter intégral au coude car c'est impossible de pédaler avec l'étuve sur la tronche, en soit ça m'arrive de le faire sur route même si il y'a de la visibilité et 3 pégu qui passent à la semaine, n'empêche que...


C'est vrai que c'est le seul moment ou je roule sans casque sur un vélo hormis quand j'avais un VTTAE.

De toute façon on y vient comme le contrôle technique des motos et l'interdiction des moteurs thermiques, et de ne plus manger de viande...
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6745 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
Bricabrac (15 mars) disait:

Ce que tu pointes avec l'intégral c'est le problème des "grosses" protections, c'est lourd, chaud, embarrassant.
Ca protège mieux que le jet mais mais tu peux pas le garder tout le temps, pour l'enduro c'est une plaie... mon intégral il sort que en station ou course d'enduro où il est obligatoire.
Et encore sur les courses à la cool tu peux le tomber en liaisons, sur les coupes de France c'est niet visiblement.

Idem pour les genouillères, je préfère un modèle light que je vais pas hésiter à porter, plutôt qu'une armure certes plus efficace mais que j'hésiterai toujours à prendre, et que je ne porterai finalement pas le jour de la chute.


J'ai un intégrale norme DH mais bien ventilé, IXS Trigger FF et je le supporte en montée même en été, il ne tient pas plus chaud qu'un casque jet.
J'ai déjà fait 35km 1400D+ en plein été avec sans soucis.
Surtout que perso, je trouve ça mega cassecouille de l'avoir au guidon ou autre.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6745 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
davelepec (15 mars) disait:

jycstd (15 mars) disait:

Et je suis pas exemplaire non plus, les habitude que beaucoup nous avons en VTT de remonter intégral au coude car c'est impossible de pédaler avec l'étuve sur la tronche, en soit ça m'arrive de le faire sur route même si il y'a de la visibilité et 3 pégu qui passent à la semaine, n'empêche que...


C'est vrai que c'est le seul moment ou je roule sans casque sur un vélo hormis quand j'avais un VTTAE.

De toute façon on y vient comme le contrôle technique des motos et l'interdiction des moteurs thermiques, et de ne plus manger de viande...


On y vient parce que si on oblige pas, les gens ne sont pas raisonnable et font n'importe quoi.
davelepec
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
13K messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
NBF-Ronron (15 mars) disait:

davelepec (15 mars) disait:

jycstd (15 mars) disait:

Et je suis pas exemplaire non plus, les habitude que beaucoup nous avons en VTT de remonter intégral au coude car c'est impossible de pédaler avec l'étuve sur la tronche, en soit ça m'arrive de le faire sur route même si il y'a de la visibilité et 3 pégu qui passent à la semaine, n'empêche que...


C'est vrai que c'est le seul moment ou je roule sans casque sur un vélo hormis quand j'avais un VTTAE.

De toute façon on y vient comme le contrôle technique des motos et l'interdiction des moteurs thermiques, et de ne plus manger de viande...


On y vient parce que si on oblige pas, les gens ne sont pas raisonnable et font n'importe quoi.


Comme rouler sur des trottinettes électriques en écoutant Jul avec une baffle sur les trottoirs et passage piéton?
Bricabrac
Bricabrac
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/15
1105 messages
NBF-Ronron (15 mars) disait:

jycstd (15 mars) disait:

Ouais par contre même si tu te fais choppé bourré en vélo, contrairement à ce que j'ai déjà entendu de la bouche des monsieurs en bleus (qui étaient persuadés des conneries qu'ils racontaient) tu peux pas perdre ton permis.
Par contre, tu peux prendre une amende pour ébriété sur voie publique ;-) (mais pas vraiment plus).

Après Matrak, malheureusement ton argumentaire est coincé.
Je suis pas non plus pour devoir légiférer là dessus, pour moi c'est aussi à chacun de responsabiliser.
Mais bon, faut bien admettre que tant que c'est permis la plupart des gens ne feront pas l'effort.

Et je suis pas exemplaire non plus, les habitude que beaucoup nous avons en VTT de remonter intégral au coude car c'est impossible de pédaler avec l'étuve sur la tronche, en soit ça m'arrive de le faire sur route même si il y'a de la visibilité et 3 pégu qui passent à la semaine, n'empêche que...


Sisi, tu peux, tu ne perds pas de points, mais en cas d'ivresse, tu peux te faire suspendre ton permis par une décision de justice.
service-public.fr


Je viens d'apprendre que mes vélos sans sonnette sont passibles d'une amende de 11€ :mrgreen:
J'ai arrêté de faire défilé la liste des infractions car je commençais à me sentir mal...


Donc même si le casque venait à être obligatoire par dit que ca change grand chose en pratique.
Bricabrac
Bricabrac
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/15
1105 messages
davelepec (15 mars) disait:

Comme rouler sur des trottinettes électriques en écoutant Jul avec une baffle sur les trottoirs et passage piéton?


C'est vrai que pour Jul les écouteurs devraient être obligatoires.
jycstd
jycstd
Statut : Expert
inscrit le 15/09/19
8159 messages
Matos : 7 avis
NBF-Ronron (15 mars) disait:

Bricabrac (15 mars) disait:

Ce que tu pointes avec l'intégral c'est le problème des "grosses" protections, c'est lourd, chaud, embarrassant.
Ca protège mieux que le jet mais mais tu peux pas le garder tout le temps, pour l'enduro c'est une plaie... mon intégral il sort que en station ou course d'enduro où il est obligatoire.
Et encore sur les courses à la cool tu peux le tomber en liaisons, sur les coupes de France c'est niet visiblement.

Idem pour les genouillères, je préfère un modèle light que je vais pas hésiter à porter, plutôt qu'une armure certes plus efficace mais que j'hésiterai toujours à prendre, et que je ne porterai finalement pas le jour de la chute.


J'ai un intégrale norme DH mais bien ventilé, IXS Trigger FF et je le supporte en montée même en été, il ne tient pas plus chaud qu'un casque jet.
J'ai déjà fait 35km 1400D+ en plein été avec sans soucis.
Surtout que perso, je trouve ça mega cassecouille de l'avoir au guidon ou autre.


On doit pas transpirer autant ... J'arrive à étouffer avec le Gringo l'été... Et pourtant dans le genre bien ventilé je sais pas si on peut faire mieux.
Alors monter avec mon leatt homologué, j'ai même pas envie d'essayer :lol:

Bricabrac (15 mars) disait:

NBF-Ronron (15 mars) disait:

jycstd (15 mars) disait:

Ouais par contre même si tu te fais choppé bourré en vélo, contrairement à ce que j'ai déjà entendu de la bouche des monsieurs en bleus (qui étaient persuadés des conneries qu'ils racontaient) tu peux pas perdre ton permis.
Par contre, tu peux prendre une amende pour ébriété sur voie publique ;-) (mais pas vraiment plus).

Après Matrak, malheureusement ton argumentaire est coincé.
Je suis pas non plus pour devoir légiférer là dessus, pour moi c'est aussi à chacun de responsabiliser.
Mais bon, faut bien admettre que tant que c'est permis la plupart des gens ne feront pas l'effort.

Et je suis pas exemplaire non plus, les habitude que beaucoup nous avons en VTT de remonter intégral au coude car c'est impossible de pédaler avec l'étuve sur la tronche, en soit ça m'arrive de le faire sur route même si il y'a de la visibilité et 3 pégu qui passent à la semaine, n'empêche que...


Sisi, tu peux, tu ne perds pas de points, mais en cas d'ivresse, tu peux te faire suspendre ton permis par une décision de justice.
service-public.fr


Je viens d'apprendre que mes vélos sans sonnette sont passibles d'une amende de 11€ :mrgreen:
J'ai arrêté de faire défilé la liste des infractions car je commençais à me sentir mal...


Donc même si le casque venait à être obligatoire par dit que ca change grand chose en pratique.


Ouais après bon, dans la majorité des cas les flics ont un peu d'indulgence.
Certains sont procéduriers, mais en général t'as quand même moins de chance de te faire taper dessus quand t'es en dorsale/genouillères avec ton intégral au coude en expliquant que tu crève de chaud.
En général si on en arrive là c'est que t'as fais de la merde, et la sonnette ou le casque dans cette situation si il venait à devenir obligatoire ce serait un prétexte pour te mettre cher.
En règle générale ils cherchent plus le je m'enfoutiste en claquette/écouteur/btwin qui roule en roue arrière à contresens que le mec qui remonte sa piste de VTT ou qui rentre de sortie.
Awesome
Awesome
Statut : Confirmé
inscrit le 27/12/09
9391 messages
Stations : 3 avisMatos : 5 avis
Tit_Ben (15 mars) disait:

Sur le youtubeur, on me l'a conseillé hier car je voulais me lancer justement dans une sorte de chaine YT de ce genre, mais plus critique que justicier, dans le but de montrer aux politiques qu'il faudrait pas grand chose pour que le vélo soit agréable à Marseille, et montrer aux usagers potentiels que oui on gagne du temps.


Il y en a qui le font déjà comme Maxime Duchamp aka Tom4 sur youtube/twitter qui poste beaucoup de vidéos où des cyclistes en ville se retrouvent dans des situations critiques. Mais il poste ça de manière brutes pour faire de la quantité, sans analyse ni critique, ni prévention. Au final, son compte n'est suivi que par d'autres vélotafeurs qui se communautarisent et vont attiser la haine contre les #gcum (gros c.. d'utilisateurs de motorisé ). C'est pas ça qui va donner envie à des gens qui n'en font pas encore, de se mettre au vélo. Altis play, à côté de ses vidéos "éducatives", il postait des vidéos où il se tire la bourre avec d'autres vélos en plein paris en zigzagant entre les voitures, ou d'autres où il se mettait sciemment dans des situations dangereuses pour faire du drama. Maintenant il poste des vidéos pour minimiser l'importance du casque.. Ce qui serait intéressant, parce qu'il y a un créneau à prendre, c'est de faire des vidéos qui permettent d'apprendre à anticiper les dangers, car on arrivera jamais à les éradiquer. Les politiques ils savent déjà que c'est tout pourri pour les vélos à certains endroits, mais croire que faire des vidéos peuvent changer les mentalités, j'ai un peu peur que ce soit utopique, mais je me trompe peut-être.