Test Production Privée R.A.D. 2017

3 tests Production Privée R.A.D..

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
backdoor63

« Une protection minimale pour personnaliser son cadre »

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | m | Clermont-Ferrand
Acheté : 32€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions (sèches, boueuses, rocailleuses), sur une quinzaine de sorties.

Points forts

- Personnalisation
- Maintient
- Durabilité

Points faibles

- Protection vraiment trop légère
- Difficile à détacher de la planche (membrane sup. se décollant)

Nouvelle venue sur le marché de la protection de cadre, « RAD », pour « Racing Armor Design » est une filiale de la société andorrane Production Privée. À l’instar de sa grande sœur, RAD est spécialisée dans le domaine du cycle et en particulier dans la protection de cadre. Ce segment est occupé par de nombreuses autres marques spécialisées telles que ClearProtect, Ytwo, All Mountain Style, Bike-Shield ou encore Zéfal pour les plus connues. RAD se démarque essentiellement par un look plus original et décalé et une personnalisation poussée de son produit. Ce kit se décline d’ailleurs en de nombreux coloris (noir, transparent, gris, vert, orange, turquoise et jaune) et finitions (mat et brillant). Je l’ai choisi en noir mat pour qu’il reste assez discret.

À la réception du produit, l’emballage est très minimaliste. Une pochette cartonnée emballe la planche de 15 stickers. L’illustration sur le carton ne correspond d’ailleurs pas exactement au contenu du produit. J’ai été étonné de ne trouver aucune notice informative, seuls quelques éléments marketing se situent au dos du packaging. Sur leur site internet, rien non plus n’a pu me guider au moment de la réception du produit, à la mi-juillet. Leur plateforme internet a été modifiée depuis et a été ajoutée une illustration sur le positionnement des stickers. Peut-être trouve-t-on également une notice explicative depuis.

Il est délicat de retirer proprement les autocollants de la planche, la fine membrane plastique supérieure s’enlevant plus facilement que la base du sticker plus rigide. L’application sur le vélo se fait en tout cas facilement. Les autocollants de protection sont à placer principalement sur le tube supérieur, sous le tube diagonal, au niveau des bases et au niveau de tube vertical, côté roue. J’ai d’ailleurs placé par erreur l’autocollant du tube inférieur trop bas, au niveau du boîtier. Il m’a alors suffi de le chauffer à l’aide d’un sèche-cheveux pour le repositionner à ma convenance. Par ailleurs, il aurait été intéressant de retrouver parmi ces différents autocollants une protection au niveau des fourreaux de fourche par exemple.

La marque communique avec le support de CG à grands coups de vidéos marketing autour de 4 principaux arguments : anti-perforation et rayure, anti-impact, auto-cicatrisant et auto-nettoyant. Nous allons donc analyser ces différents aspects :

Anti-perforation et anti-impact: L’autocollant sous le tube diagonal a été perforé par une pierre (voir photo) sur un impact classique. Cela ne m’a pas spécialement étonné au vu de l’épaisseur de la protection. Le sticker est plutôt efficace contre les impacts légers, les frottements et rayures.

Anti-rayures : La protection au niveau du tube vertical, côté roue, a été rayée à cause des vibrations de la barre du porte-vélo lors d’un transport. Cela me paraît plutôt compréhensible également, je ne m’attendais pas à ce que cela résiste à des frottements prolongés ou de l’abrasion.

MAJ 27/08/17: La protection sous le tube diagonal a de nouveau été percée sur une projection de pierre (voir photo). Elle est définitivement trop fine pour protéger des projections à cet endroit-là.

Auto-cicatrisant : Je n’ai pas spécialement compris le principe une fois le produit posé sur le vélo, au vu de la vidéo explicative.

Auto-nettoyant : Les stickers se nettoient en effet assez facilement, mais je n’ai pas aperçu de plus-value par rapport à un adhésif générique (3M, adhésif spécial moto). Les stickers se maintiennent bien et résistent au jet haute pression.

Pour résumer, le produit ne m’a globalement pas satisfait, vis-à-vis des arguments marketing agressifs, presque caricaturaux. Il aurait suffi de présenter le produit honnêtement comme une protection légère et personnalisable, à même de protéger le cadre d’impacts mineurs et de rayures ou frottements répétés. Le produit répondrait alors à ces critères. À l’inverse, on nous propose là un produit presque révolutionnaire (« polymère utilisé en Formule 1 », anti-rayures, perforations, impacts etc) alors qu’il n’en est rien.

Ce kit de protection permet tout de même de protéger votre cadre tout en le personnalisant à votre goût. Tout le monde peut trouver son compte grâce à large choix de kits du plus discret au plus éclatant. Les autocollants se posent facilement et restent en place. Cependant, il conviendra d’utiliser une protection plus adaptée au niveau du tube diagonal et du boîtier de pédalier notamment, si l’on souhaite une protection efficace aux impacts.

5/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire