Test Production Privée 548 DH

1 test Production Privée 548 DH.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Vincent Jrn

La Porsche des potences

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,85m | 77kg | Avancé
Acheté : 129€ en ligne
Conditions du test : La totale niveau météo La totale niveau pratique (DH, FR)

Points forts

Rigidité
Finition
Fiabilité
Fonctionnelle (mesure de l'inclinaison du cintre)
Léger

Points faibles

Prix
Vis fragiles

Présentation

Production Privée est une petite marque andorrane connue spécialement pour leur légendaire Shan. D’orientation Gravity sur tous leurs produits, la philosophie de PP c’est de donner une longévité, une performance et un look d’enfer à leurs produits. Leur potence intégrée 548 DH en fait partie et j’ai choisi la version limitée CG.

Niveau mesure on est avec une potence de 50 mm de long, 19 mm de rehaussement, une compatibilité 31.8mm et sur un matériau Aluminium 7075 T6 CNC pour un poids de 126g (non vérifié). Prix : 129€

1ère impression et montage

La 548 est arrivée : d’un noir anodisé et d’un vert pomme « DVO » la première chose qui frappe sur la potence à deux bandes c’est sa finition. Les gravures au laser, les rainures, les reliefs : tout est harmonieux et ultra-classe ! Elle est encore plus belle en vraie qu’en photo et ça rend tout chose :-)

Ces deux grosses bandes vertes ne sont pas juste là pour ressembler à une Porsche, dont ils s’inspirent pour peindre les Shans. Elles assurent le centrage parfait de leurs cintres LG (LGB, LGMH et LGTB) qui ont aussi ces bandes. Il n’y a qu’à viser un minimum et c’est bon, pas besoin d’y revenir en cours de ride pour corriger l’alignement.

L’autre aspect phare de la compatibilité des produits de Production Privée c’est le système de mesure de l’angle de l’inclinaison du cintre. C’est très pratique si on a à enlever le cintre pour x raison, on peut ensuite le repositionner directement et exactement à l’inclinaison idéale.

En piste

Les paramètres que je recherche sur une potence sont la rigidité, la fiabilité et en dernier la légèreté. Sur l’ensemble de ces critères, la 548 m’a entièrement satisfait. Elle n’a pas le comportement aléatoire d’une potence souple (oui je parle de toi Renthal!). Après un an de loyaux services je n’ai pas relevé de bruit suspect, ni de défaut visuel ou quelconque indice de fatigue malgré la quantité considérable de chutes qu’elle a supportée.

Enfin quel bonheur d’avoir une pièce aussi belle et bien finie sous le nez pendant mes sessions ! Une raison de plus de finir la journée avec une banane d’enfer.

Conclusion

La potence c’est un peu la cerise sur le gâteau du vélo. Elle n’a pas tant d’influence que ça sur l’ensemble du spad mais est en même temps essentielle à sa cohésion puisqu’elle transmet les directives du pilote à travers le cintre. En faisant le mauvais choix on a vite fait de se pourrir les runs. La 548 DH est clairement une pépite à tous les niveaux : elle est rigide, fiable, légère et absolument magnifique. Combinée avec un cintre PP LG elle est en plus très fonctionnelle et pratique avec ses inscriptions de mesure de l’inclinaison du cintre et ses deux bandes de centrage. Je la rachèterai sans hésiter.

Pour qui ?

Tous ceux qui cherchent une potence stylée et rigide haut de gamme.
9/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire