Test Salomon Soft flask 2018

1 test Salomon Soft flask.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Merci, dit la planète.

Profil du testeur : 49 ans | 1,80m | 77kg | Avancé | Rochefort
Acheté : 10€ en magasin
Conditions du test : Depuis que je suis capable de rouler plus de trois heures d'affilée

Points forts

Éco-friendly
Robuste
Pas cher par rapport aux autres solutions
Fait maison (pas la gourde, hein, le gel)

Points faibles

N'existe pas en verre souple
Presque 30g plus lourd qu'un gel du commerce (commentaire de Dédé Lisguibol, mon pote qui dort avec son S-Works Venge, il est super sympa à part ça)

Bon, ce coup ci ça y est. T'as regardé toutes les vidéos de nutrition sportive de GCN, observé tous tes potes qui font du triathlon, l'oncle de ta belle sœur qui fait de l'ultratrail, bavé devant la course transcontinentale. Et t'as décidé, toi aussi, que t'étais un vrai sportif d'endurance. C'est vrai quoi, tu passes la journée sur le vélo et même en enduro si les spéciales descendent c'est qu'entre les spéciales... On pédale pour monter. Y'a guère qu'en DH que t'as pas trop l'impression de forcer mais à mon avis c'est grâce à tout le reste de l'entraînement que tu t'enquilles. 

Et c'est quoi le point commun entre un triathlete, un ultracycliste, un crosseux qui fait du marathon, un coureur de la Dirty Kanza et toi ? Le coup de pompe des trois heures. Ou des deux heures. Ou des quinze minutes, ça dépend depuis combien de temps t'as commencé et de quel volume tu roules par semaine.

Et koikonfé contre le coup de pompe des trois heures !? Le gel énergétique, man, c'est le weapon of choice. Sauf que question nutrition sportive pour un fan de VTT c'est un peu strange le gel énergétique acheté au magasin de le sport. La plupart sont pleins de cochonneries, au sens figuré (colorants, additifs de synthèse divers, vitamines de provenance douteuse, etc.) et au sens propre (gélatine de peau de cochon pour épaissir). Ils sont emballés individuellement dans des contenants en plastique jetable minuscules qui vont direct soit dans la nature si tu les balances en roulant, soit dans l'atmosphère via nos amis les incinérateurs, soit dans le sol via l'enfouissement comme chez l'oncle Sam si tu les mets à la poubelle une fois rentré maison. La plupart ont goût au désodorisant à chiottes. Accessoirement ces saletés coûtent un bras et sont fabriquées à l'autre bout du monde. Bilan diététique minable, bilan gustatif encore plus minable, bilan environnemental carrément catastrophique. 

Tonton Salomon il a la solution. Il a pas fait exprès, remarque, à l'origine la soft flask c'est une gourdette souple en plastoc alimentaire neutre de 150 à 500 ml pour les coureurs à pied qui en ont marre de ne jamais savoir où fiche les bidons rigides vu qu'ils ont pas de vélo. Un gilet fait exprès, une flask de chaque côté et youpidou c'est parti pour la session de préparation au marathon des sables. Comme c'est destiné à boire en courant, c'est doté d'un embout genre tétine comme on en retrouve sur les poches d'hydratation Osprey. Speaking of which, pourquoi ils utilisent pas des Camelbak, ces andouilles qui aiment les ampoules des pieds ? Essaie de courir juste un petit kilomètre avec un truc qui se balance latéralement sur ton dos en faisant floc floc et tu vas bien comprendre tout.e seul.e

Donc, Tonton Salomon, il a fait le contenant. Et Tonton Gudule (ou Martin, si ton tonton s'appelle Martin) il t'explique le contenu. Il te faut une source de sucre à index glycémique le plus bas possible, un peu de sel, une source de lipides, un truc pour aromatiser et un peu de liquide pour obtenir la bonne consistance. Par exemple miel (ou mélasse de canne ou pâte de dattes si t'es végé) / fleur de sel / huile de lin, de colza, de coude ou de ce que tu veux qui n'a pas trop de goût / un épice / de l'eau ou du jus de fruit ou du thé. Tape "recette gel énergétique maison" dans ton moteur de recherche favori et t'as plus qu'à passer ta prochaine saison à essayer pour trouver celle qui te plaît / convient à ton corps, c'est pas toujours la même. Comme t'as pas besoin de beaucoup par sortie, prends donc une soft flask 150 ml à dix balles puisque la plupart des gels du commerce font 30-50 ml.  Elle tient dans une poche filet extérieure de sac à dos et dans la poche de tous les shorts dignes de ce nom. 

Même s'il est un peu cher à l'achat, le contenant est réutilisable quasiment à l'infini (le mien a trois ans, à part qu'il est vert au lieu de bleu parce que je mets du curcuma dans mon gel on croirait qu'il est neuf), en plus vu la différence de prix entre fait maison et acheté tu rentabilises la flask très vite. Prends soin de bien laver la tétine après usage, tu sais comment faire, t'es vttiste donc t'as un Camelbak ou des potes qui en ont un. Tu choisis en connaissance de cause les produits qu'il y a dedans et de toutes façons je crois bien que la mélasse on n'en trouve qu'en magasin Bio. Le goût sera à ton goût, enfin au bout d'un moment, ne te décourage pas les gels du commerce sont encore pire que tes plus mauvais ratages. 

Tu sais toujours pas si c'est vraiment utile, ces gels (et moi non plus) mais au moins ton corps et ta planète te disent merci. 

Pour qui ?

Si tu es sûr que tu veux utiliser des gels énergétiques, fais les toi même !

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire