Test Salomon Evasion 2 aero - marron 2018

1 test Salomon Evasion 2 aero - marron.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Aureel

Chaussures à tout faire, fidèles en toutes circonstances !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 17 ans | 1,87m | 85kg | Avancé
Acheté : 65€ en magasin
Conditions du test : Pendant 1 an 1/2 ; toutes conditions possibles

Contexte :

Au départ je cherchais des chaussures de randonnée, pour pouvoir pratiquer... la randonnée (bien vu), donc des chaussures plutôt robustes et confortables permettant de conserver son pied dans un état correct après une journée de marche.

Il s'est avéré par la suite que j'en ai eu marre de rouler avec des vieilles chaussures, j'ai donc essayé mes toutes nouvelles Salomon pour une petite sortie enduro, je ne m'en suis (presque) plus jamais séparé.


Pourquoi elles ?

Achetées en magasin car réduction, le modèle n'était pas trop cher, et était plutôt sobre (hormis les quelques détails jaunes, que je trouve de trop). La chaussure a l'air résistante, je me sens bien dedans à l'essayage.

Niveau specs : pas de technologie révolutionnaire, on est sur un laçage classique, une membrane Gore-tex, une semelle Contagrip de chez Salomon : du simple mais de l'efficace.


On s'y sent comment dedans ?

Une fois enfilées, elles ne bougent plus. Le pied est bien maintenu, le serrage est efficace, la cheville aussi est plutôt bien maintenue. Heureusement que j'ai pu les essayer en magasin car elles taillent plutôt petit : je mets habituellement du 45, là le 46 était de rigueur, et à l'heure où je vous parle l'orteil est quasiment au bout du bout de la chaussure (mon pied a encore un peu grandi).

Sur le terrain, les 930gr (465gr l'unité) ne se font pas sentir. La semelle est plutôt rigide mais se déforme assez pour rester confortable ; elle est épaisse et résistante, je n'ai jamais senti les picots de la pédale sous le pied, ni cailloux  lorsque je marche.

Je n'ai eu d'ampoule qu'une seule fois en 1 an 1/2 d'utilisation régulière, le risque est donc négligeable.


Une Fois sur la pédale :


En montée tout d'abord : lors des sorties XC, je privilégie les pédales/chaussures auto pour un rendement bien meilleur, en revanche en enduro je prends toujours les pédales plates. Les Salomon ne s'en sortent pas trop mal, pas aussi efficaces que des chaussures auto bien sûr mais le pied est bien maintenu sur la pédale, pas d'inconfort ressenti.

Lors des sorties sous le soleil, je ne me suis jamais retrouvé avec des piscines aux pieds et des flaques de transpi derrière moi. Sous la pluie, même constat : la membrane Gore-tex a toujours très bien fait son travail, le pied reste sec, parfois humide lors d'épisodes de pluies diluviennes. On oublie donc vite les chaussures, confortables en toutes circonstances.
La neige ne m'a pas non plus porté préjudice, j'ai toujours eu les pied plus ou moins au chaud, et relativement secs.


En descente à présent : habitué aux vieilles basket à la semelle caoutchouc/plastique qui ne tient sur aucune pédale, là  j'éprouve une réelle sensation de bonheur. La chaussures ne bouge pas, les picots vont bien entre les crans, et ce, peu importe le temps. Sec ou pas, le pied est maintenu et ne bouge quasiment jamais : quelques fois dans des pierriers le pied a un peu sauté, mais rien de méchant (en revanche j'ai eu du mal à le replacer parce que j'ai vraiment du lever le pied pour pouvoir le replacer, action pas toujours évidente pendant une descente bien cassante).

J'en suis donc vraiment satisfait en descente, les moments où ça bouge sont rares, que ce soit en enduro ou en bike-park.


Les + :

Ces Salomon sont également avantageuses puisque l'avant de la chaussure est renforcé, bien pratique quand tu n'as pas assez levé le pied (où que tu ne regardes pas où tu marches) et que tu tapes bien fort un caillou qui sort de nulle part. De même en vélo lorsque ton niveau de pilotage ne t'a pas permis de bien placer la roue avant après un virage et que le pied tape un arbre (les doigts de pied s'en souviennent mais sont entiers).

De plus, ces chaussures permettent de ne pas s'allonger lors de portages dans des portions un peu raides (ou de flemme de monter à vélo), contrairement à tes potes aux semelles lisses qui reculent plus qu'ils n'avancent. On peut donc marcher en toute sécurité, sans risque de chuter ou de perdre une cheville.

Autre point positif : les Evasions 2 se lavent très bien après une sortie boueuse ! Un coup de jet et de brosse et elles ressortent comme neuves (même une fois au lave-linge, c'est sorti nickel).


Usure/résistance au temps :

L'extérieur se porte relativement bien, on voit qu'elles on servi mais aucune usure majeure, à part le bout de la chaussure qui grimace légèrement à force de frotter partout.

Les lacets n'ont pas tenus le coup, les quelques voyages dans les plateaux ne leur ont pas trop plus apparemment, je les ai donc changés après 1 an.

Les semelles sont en excellent état après de nombreux km et de nombreuses heures passées sur les pédales. Les crans sont un peu usés mais pas complètement détruits.


Conclusion :

Je suis vraiment ravi d'avoir acheté ces Salomon au rapport qualité-prix excellent. Elles m'ont été fidèles dans toutes circonstances, que ce soit en montée ou en descente, sous la pluie ou le soleil, dans la boue ou la poussière, l'accroche et le plaisir ont toujours étés au rendez-vous.

Pour qui ?

Pour des marcheurs/enduristes/DHistes qui veulent une chaussure très polyvalente
9/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

Points forts

Confort
Solidité
Peu d'usure
Semelle robuste
Tiennent bien sur les pédales
Etanchéité

Points faibles

Les couleurs perdent un peu de leur vivacité
Lacets pas super résistants

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire