Test slicy Smooth 2019

1 test slicy Smooth.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
rafafouel
Ce lecteur est affilié à une ou plusieurs marques par un partenariat ou contrat : Hutchinson, Probikeshop, French-Mud.

Simple, efficace, what else ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,70m | 57kg | Expert
Acheté : 44€ en ligne
Conditions du test : 3 mois, en bikepark principalement, avec des pneus Hutchinson Griffus 2.5 et Toro 2.35, et une roue arrière Hope Pro 4

En plein ère des pneus tubeless, des jantes carbone, des pneus light et des pilotes qui soudent toujours plus, les marques proposant des mousses afin de protéger tout ce petit monde se multiplient. Après la découverte du produit au Roc d’Azur, Slicy m’ont confié une mousse avant l’été afin d’avoir mon retour sur leur nouveau produit, la mousse Smooth !

Il faut savoir que je suis novice sur ce type de produits. Je roule en tubeless depuis déjà plusieurs mois, mais sans rien pour protéger mes jantes. Pourquoi ? J’ai beaucoup hésité mais le prix me rebutait un peu, puis je me disais que je suis léger, donc bon .. Mais plus la saison des bikeparks approchait plus je me disais que ca serait con d’aller fendre mes roues Hope toutes neuves sur une caillasse en plein week end ride avec les copains. Donc autant vous dire que j’ai été heureux de trouver le paquet dans ma boite à lettre, merci Slicy !

Il existe la version « normale », celle que j’ai reçue, pour des pneus allant de 2,2 à 2,5, et une version Boost pour les bon gros gommards de 2,6 à 2,8. Sauf si vous êtes vraiment très très cochon, normalement une mousse à l’arrière suffit pour limiter la prise de poids. Une fois la moussse sortie du carton, il faut l’adapter à votre taille de roue. Rien de plus simple, d’origine c’est pour du 29, et il y a des repères de coupe pour le 27,5 et le 26. Plus qu’à prendre une règle et y mettre un coup de cutter ! L’autre extremité de la mousse est dotée d’un adhésif double face, vous alignez, collez, et verrouillez avec le gros scratch fourni. Durée de l’opération, 1min30, simple comme bonjour !


Suite à l’assemblage, le montage :

Autant vous dire que j’étais très inquiet après avoir eu des retours sur les mousses Cushcore, où les mecs sont presque obligés de poser leur après-midi pour les monter. Pour ce premier montage, ça sera un combo Hope Pro 4 X Hutchinson Griffus 2.5. Je passe le premier côté du pneu sur la jante, je mets la mousse, je mets la deuxième tringle en place en veillant bien à ce que le reste du pneu soit en fond de gorge, et c’est déjà fini ! Je n’en revient pas, c’est aussi simple que si j’avais mis une chambre à air à la place ! Je mets mon préventif, ca claque du premier coup et puis bastaaaaa ! Plus tard, j’ai effectué un montage sur la même roue mais avec un Hutchinson Toro en 2,35, et c’est moins facile. Le pneu ayant un moins gros ballon, la mousse à moins de place à l’intérieur et il faut donc veiller à bien faire glisser le pneu sous la mousse pour gagner en souplesse. Mais bon rien de dramatique, avec un peu d’habitude en 5/10min c’est fait ! Hésitez pas à demander l’aide d’une main supplémentaire pour maintenir le pneu bien en place pendant que vous le fixez, ou alors vous pouvez le verrouiller avec des rislans.


Ratatata, en selle !

Une fois sur le bike, cette mousse permet de réduire la pression dans vos pneus, ce qui induit un meilleur grip et plus de confort. Par contre, forcément vous perdez en rendement au pédalage. Je n’ai pas ressenti une grosse différence en terme de déformation du pneu, mais en même temps Slicy ne l’annoncent pas. Par contre j’ai senti une réelle absorption de chocs supplémentaire lors de réception hasardeuses dans des racines ou dans les rochers. D’ailleurs, je n’ai jamais entendu ma roue pleurer avec un grand « BBIIIIINNG » bien strident que l’on connaît tous. Et puis un jour, les pistes bien roots des 7 Laux m’ont permis de prendre conscience de toute l’utilité de ce produit. Je fait une coupure de 2 cm dans mon pneu, qui s’est dégonflé instantanément, j’ai mis 150m pour tilter que l’arrière était plus souple, puis encore 150m pour comprendre que j’était pleut être à plat. La mousse absorbait tellement les chocs que j’avais juste cette sensation de flottement que l’ont peut ressentir en roulant dans de la poussière fine ou alors à (trop) basse pression.

Du coup je jette un coup d’œil à mon pneu, il n’avait pas bronché au niveau des tringles, je décide donc de descendre « tranquillement » par la bleue pour aller changer le pneu à la voiture. Je met le "tranquillement" entre guillemets, car je ne suis pas du tout descendu assis sur la selle avec les 2 freins bloqués :p  Arrivé en bas, même situation, pneu en place et fond de jante tubeless en parfait état, j’hallucine ! Du coup je claque un pneu neuf et repart sur le télésiège avec une banane immense !


Bilan :

Après quelques mois d’utilisations, et de nombreux changements de pneus, je vous conseille de mettre plus de préventif qu’habituellement. C’est pas la mousse qui boit, mais le préventif qui se réparti le long des nombreux trous qui allègent la mousse n’est pas contre le pneu pour boucher en cas de crevaison. Personnellement je mettais 100ml par pneu, désormais dans le pneu qui a la mousse, je met 140 ml. Sinon la mousse est encore en très bon état, l’adhésif double face a lâché depuis longtemps mais le scratch ne faiblit pas. Du coup vous l’aurez compris, j’ai été très satisfait par ce produit, il ne propose pas autant de miracles que le très « marketingué » Cushcore, mais au moins il fait le job annoncé, il est moins cher et en plus cette mousse Smooth a sauvé Thomas Lapeyrie de la noyade ! (comprendra qui pourra !) 

Pour qui ?

Celles et ceux qui aiment rouler à basse pression en tubeless, mais qui n'ont pas pour autant envie de prévoir un budget "cerclages" sur l'année.
8/10

Points forts

Facilité de montage, prix

Points faibles

Circulation du préventif, maintient du pneu en déformation

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires

Bello Rosso
Statut : Confirmé
inscrit le 18/08/18
J'ai monté les Smooth dès leurs sorties, en avril dernier.
J'ai le même ressenti que le testeur : facilité de montage, pression inférieure, quantité de préventif légèrement supérieure à la normale.
J'ai roulé plusieurs courses d'enduro, sur différents types de terrain et les mousses ont déjà sauvés plusieurs fois mes jantes ! À l'inverse du lecteur, j'ai déjà entendu "bimmm" quelques fois, signe que la mousse a du sectionné à ce même endroit. En revanche absolument aucun pocs !
J'avais des Huck Norris avant, ils étaient rincés au bout d'une saison.
Je suis pas sûr que ces Slicy tiennent plus dans la durée si vous roulez régulièrement et appuyer fort. D'ailleurs dans le pneu, il y a des particules qui s'émiettent.
Un conseil, éviter de coupler ces Smooth avec du préventif Peaty's, étant donné la présence de paillettes dans le préventif, elles s'agglomères avec ces morceaux et donne un rendu plus très fluide de votre préventif.
Les Smooth sont plus denses que les Huck Norris, plus ferme.
Par contre par rapport au "moins" indiqué dans le test, je trouve qu'il y a tout de même un meilleur maintien du pneu latéralement.
Je ne peux que conseiller ce produit :)
1
rafafouel
Statut : Gourou
inscrit le 24/11/13
Stations : 1 avisMatos : 5 avisPhotos : 8 photos du jour
Salut, top si on a le même ressenti ! Hésite pas appâter un test pour que ton avis sur le smooth soit visible de tous ????
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire