Test ZEFAL Spring 2019

2 tests ZEFAL Spring.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Chappo

Astuce anti-déshydratation (pour Jeffsy)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 17 ans | 1,85m | 70kg | Avancé
Acheté : 3€ en ligne
Conditions du test : 1 an sur tout type de terrains

Points forts

- On ne meurt pas de soif en roulant
- Le bidon est parfaitement calé, en 6 mois d’utilisation plutôt engagée, il n’a jamais bougé
- Simple, pas cher et efficace

Points faibles

-Sur mon installation, le bidon frotte légèrement sur l’amortisseur lorsque l’on le rentre ou que l’on le sort, mais il suffit d’utiliser un porte-bidon à ouverture latérale pour pallier à ce problème.
- Seulement 600 ml d’eau au maximum, mais bon, pour en avoir plus il faudrait démonter l’amortisseur

Il y a un et demi, j’ai acheté un très original YT Jeffsy. Un bon rapport qualité/prix et des équipements pas trop mal, cependant, il comporte un défaut : la difficulté d’y installer une gourde. Cela peut paraître anodin, mais pour les personnes qui, comme moi, n’aiment pas rouler avec un sac, cela devient vite handicapant.


Les solutions :

- La plus simple : aller faire un tour sur la boutique en ligne de yt-industries.com et commander un porte-bidon et un bidon exclusivement développés pour le Jeffsy. Ils ont l’air très bien fait et ont une contenance acceptable de 500 ou 600 ml selon le modèle (THIRSTMASTER 3000 ou THIRSTMASTER 4000). Cependant, ils ont l’inconvénient majeur de coûter 50€, ce qui est selon moi un peu trop cher pour un simple bidon que l’on pourra perdre aussi facilement qu’un autre.

La deuxième solution serait de monter un porte-bidon classique comme sur n’importe quel vélo. Sauf que le Jeffsy n’est pas n’importe quel vélo. En effet, les vis de porte-bidon sont trop proches de l’amortisseur pour avoir assez d’espace pour une gourde de plus de 250ml. Cette solution n’est donc pas une solution car elle ne fonctionne pas.

C’est pourquoi, n’ayant pas le cœur à payer 50€ pour un bidon mais ne voulant tout de même pas mourir de soif, j’ai décidé d’en créer un de mes propres mains. C’est très simple et efficace, et facile à reproduire.


Ma solution :

Le seul matériel nécessaire est un porte-bidon tout simple, un Zéfal Spring dans mon cas. Ce dernier n’a rien d’extraordinaire mais rempli son contrat en s’adaptant à tous type de bidon sans les laisser tomber. Il a aussi le grand avantage d’avoir une butée basse (celle qui retient la bouteille en bas) assez peu solide, ce qui va nous être utile.

En effet, pour libérer assez de place pour une gourde sous l’amortisseur, il faut supprimer cette butée basse. Ainsi, on utilise tout l’espace disponible car la gourde repose directement sur le cadre au niveau de la sortie des deux durites (de frein arrière et de tige de selle). Je conseille d’ailleurs de protéger le cadre à cet endroit là avec par exemple un morceau de chambre à air pour limiter les rayures sur la peinture.

Ensuite, il faut fixer le porte-bidon le plus bas possible par rapport à l’amortisseur pour pouvoir rentrer et sortir aisément la gourde.

Et voilà, c’était aussi simple que ça et pour quelques euros, on peut maintenant emporter un bidon contenant jusqu’à 600 ml d’eau.

Pour qui ?

Pour les gros buveurs qui veulent avoir le dos libre
8/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire