Test HT Components AE03 2015

1 test HT Components AE03.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
ROmain73

Mes chaussures, mes tibias et les souches s'en souviennent !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,86m | 68kg | Expert
Acheté : 89€
Conditions du test : 3 Saisons, Été/Automne/Hiver. Sec, Mouillé, Neige.

Qui dit gros vélo dit grosses pédales !
Freeride oblige, les plates sont une évidence ne serait-ce que par soucis de pouvoir marcher jusqu'aux lignes sans être emm*rdé par ces foutues cales sous les pieds et ces chaussures raides comme la justice.
Mais quand il est question de pédales plates, 2 critères s'imposent à tout rider du dimanche qui se respecte : l'accroche et la solidité.

  • Qui n'a jamais pris des pédales dans les tibias en glissant de la pédale sur une mauvaise réception ?
  • Qui ne s'est jamais tapé des orteils dans des racines en perdant un pied suite à un excès d'optimisme sur une section qui secoue un peu trop ?
  • Qui n'a jamais laissé un peu de feraille sur un coin de cailloux ou de souche ?

-> Ceux qui ne font pas vraiment du vélo. Si vous roulez un tant soit peu, vous vous serrez forcément reconnu dans une de ces propositions si ce n'est toutes.

Les riders les plus aguéris pourront regarder d'autres critères : épaisseur, poids, type de roulements, taille de la plateforme...etc
Certains diront « branlette ! » . Oui, mais non ! Vous devriez comprendre pourquoi dans ces lignes.


L'emballage :

Okay, on n'a pas acheté un parfum à l'eau de rose mais quand même, une boite carton toute noire ça craint un peu.
On l'ouvre et oh surprise, 2 belles pédales pimpantes.
Un sachet de picots est fourni et ça ca fait plaisir.
On sent que les mecs de chez HT comprennent les vraies problématiques de tout pratiquant de VTT du dimanche : « Alors, combien de picots j'ai arraché aujourd'hui ? »


Les pédales :

Le nom : AE pour « Aluminium », « 03 » pour le design de la plateforme.
Aluminium CNC, picots très fins type vis à tête BTR, axe conique, design épuré : simple et efficace.

L'ensemble est bien fini. C'est cool mais c'est un détail puisque c'est sous les pieds que ça se passe. M'enfin... on n'est pas là pour parler tuning.

Visuellement elles allègent le vélo. Un peu comme si votre copine se trimballait en MoonBoots toute l'année et que d'un coup elle mettait des Claquettes. Bim, claque visuelle. Cristina Cordula un commentaire peu être?!
"Meme si les moonboots en été c'est branché, ma cheriiiie tou a la silouhette allegée avec cette magnifaïke paire des claquettes ! J'ame boucou"
Merci. Ta Gueule. Voilà pour l'exemple. Au passage, si votre copine met des moon boots ou des sandales, quittez là sur le champ. Vous faites du VTT et êtes donc d'une grande qualité. Elle n'est pas digne de vous-

Aussi, la paire est relativement légere : 350g vérifiés à la balance de cuisine. Ce fût à une certaine époque les Alu les plus legères du marché, d'où mon orientation vers ce modèle à ce moment là.
La legerté des pédales, c'est appréciable au pédalage mais aussi en descente. La différence se ressent surtout en l'air pour ma part.


Le montage :

Une clé BTR de 8mm et 40secondes plus tard : c'est fini !
Toujours dans la simplicité, les pédales sont identifiées L/R pour gauche droite.
Qui n'a jamais tenté de visser une pédale pendant 2 minutes avant de se rendre compte qu'une pédale à filetage inversé dans une manivelle coté filetage normal ca ne fonctionne pas ?!

La clé BTR de 8mm au milieu de l'axe est une idée plutôt ingénieuse, même si les petits malins qui aimaient tourner le pédalier en tenant la clé plate de 15pour aller un peu plus vite seront déçus de la manœuvre.
Au moins, on n'abime rien en montant les pédales et on ne coince pas la clé de 15 trop épaisse entre la pédale et la manivelle… Bein vu HT !


En pratique :

Direction une station pleine de cailloux, de racines et de boue pour pousser les pédales dans leurs retranchements (coucou les 7Laux)

Le pédalage jusqu'au télésiège est sans accrocs, mais ça ne tourne quand même pas comme une horloge. Il y'a du frottement dans tout ce bazard ! (ce sera mieux en fin de journée)
L'accroche est royale que ce soit sec ou mouillé !  -associé à des shoes FiveTen tout de même-
Dans les parties qui brassent bien, le pied ne glisse pas d'un poil.
Ce grip est limite perturbant tant on ne peut plus positionner son pied à la zob et le faire ripper jusqu'à trouver la bonne position : dès que le pied est posé, c'est collé. Ca demande un peu de pratique mais on s'y fait en moins d'une demi heure.

Le grip est un peu moins bon quand j'oublie les 5:10 et qu'il faut rouler avec ce qu'on a aux pieds : Nike Blazzer, Converses et Reebok Dash Runner (oui, j'oublie souvent mes shoes de bike) mais cela reste clairement roulable et au dessus des pédales SB3 qui équipaient le vélo auparavant.
J'estime la perte de grip à environ -20 % sans FiveTen, ce qui et quand même honorable quand on sait comme les FiveTen accrochent leur race !

N.B : oubliez les chaussures sans vraie semelle en caoutchouc bien épaisse, vous allez les lacérer/ouvrir en deux sur les picots. Oubliez aussi l'idée d'aller chercher les bières dans la voiture de votre pote en chaussettes, à moins d'être un Fakir.

L'épaisseur très contenue des pédales (~12mm) leur évite bien des chocs bêtes dans les parties techniques avec de gros obstacles, mais on ne va pas se mentir : malheureusement on fini toujours par accrocher une souche où une pierre avec une pédale qui traine.
Rien ne fait peur à la AE03 pas même des petites griffures. C'est tout ce que vous trouverez sur vos pédales après avoir eu l'impression d'arracher le boitier de pédalier du cadre.

De temps en temps, on y laissera un picot mais c'est sans aucune amertume qu'on s'en rendra compte. « Okay, il m'en reste encore 12 dans le petit sachet, je suis laaaarge ! »

La plateforme est large, bien plus que mon pied. Je trouve ça débile puisque ca tape un peu à droite à gauche et que j'ai l'impression d'arracher mes pédales à chaque fois. Puis je comprends vite que sans cela, ce serait mes orteils et mes pieds qui taperaient... Moins drôle. Je conseille à tout rider devant changer de pédale de prendre des plateformes plus larges que ses pieds, question de sécurité.
Les plateformes encaissent très bien les coups, même les nac nacs réceptionnés pédale en bas.

Les picots sont relativement fins, assez pour bien se planter dans les chaussures ce qui explique le grip de psychopathe (il n'y a pas de secret)
Par contre, ils ne se plantent pas QUE dans les chaussures... ils ont une forte tendance à aimer la chair fraîche !
Attention aux retours de pédales... ils font très, TRES mal ! 
En 3 saisons, elles ont à leur palmarès : 
  • 5 points de sutures sur le Tibia Droit
  • 7 points de sutures sur le Tibia Gauche
  • 1 Os visible sur 2cm sur le Tibia Gauche

(C'est toujours ma jambe arrière qui prends cher niveau retours de pédales)
Par conséquent, j'ai investi dans une paire de chaussettes + 2 protèges tibias de foot. Radical.


Fiabilité dans le temps :

Au bout d'une 10aine de sorties sans les ménager et en labourant un peu les trails a grands coups de picots, la pédale prends un certain jeu sur son axe. De l'ordre de 1.5/2mm en latéral.
C'est assez pour être génant en roulant et pour crééer des cling-clong dignes du bouquet de boites de conserves à l'arrière de la limousine pour le mariage de tatie Jeanine.
C'est paraît-îl le prix a payer pour des pédales sur paliers. Certes ce type de "roulement" dure moins longtemps, mais sont plus fiables que les roulement à bille à mon sens ! Le nettoyage est facile et la poussière/terre ne reste pas emprisonnée dedans.
Aussi, fini les "coinçages" de pédale suite à un gros choc contre un rocher ou une souche qui désaxe la pédale et fout les roulements en bringue.

Heuresement pour tous ceux qui aiment le matos en bon état, HT -tout comme CrankBros- a là encore anticipé nos problématiques de pratiquant du dimanche et propose des kits de réfection des pédales : tout ce qu'il faut pour refaire le système de "roulements" de la pédale et résoudre ces 2 problèmes (le jeu et les cling clong).

« Ouf ! Je pensais qu'elles étaient déjà mortes ! »

Compter une 20aine d'Euros pour le kit permettant de refaire les 2 pédales, c'est pas donné mais si ça se fait 1 fois par saison ou toutes les 2 saisons, ça reste un budget contenu pour avoir des pédales toujours au top !
Le changement des pièces se fait facilement, mais il faut faire attention à n'en perdre aucune : c'est petit. HT ont anticipé plein de trucs, mais auraient-ils oublié qu'on faisait du VTT, pas de l'horlogerie ?


Conclusion :

Des pédales plus chères que la moyenne mais qui à mon humble avis valent les quelques euros de différence de par leur performance bluffante.

Autre argument non négligeable et qui fera la différence pour qui regarde plus loin que le bout de son portefeuille : la possibilité de les reparer ad vitam aeternam pour 20€

→ Oui, la paire de pédales et plus chère à l'achat mais sur la mêmes durée, 1 paire de AE03 + 3 kits réparation coûtera toujours moins cher que 3 paires de pédales concurrentes. On parle ici de gap de 20 ou 25€ à l'achat … ca vaut largement le grip gagné et ce n'est pas de quoi manger des pâtes pendant 2 mois non plus.

Pour les plus fortunés, elles existent en version plateforme Magnésium + Axe Titane...
Il se peut que je craque : les pâtes c'est mon plat préféré !


Pour qui ?

Les riders DH et Enduro qui veulent une accroche sans failles en toutes circonstances (et qui ont des bonnes chaussures)
8/10
Accroche
Durabilité de la plateforme/picots
Durabilité des roulements
Finition
Rapport qualité/prix

Points forts

Grip phénoménal
Pièces détachées et kit de réparation
Légèreté
Très fines

Points faibles

Prix pouvant démotiver l'achat
Prennent rapidement du jeu

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire