Test Nukeproof horizon 2020

1 test Nukeproof horizon.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Parfaites, rien de plus !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,76m | 71kg | Venelles
Acheté : 80€ en ligne
Conditions du test : plus d’1 ans dans absolument toutes les conditions de torture possibles et inimaginables

Points forts

-l’accroche phénoménale
-le look
-la robustesse
-la qualité des roulements
-le prix
-modularité de picots

Points faibles

(parce qu'il faut en mettre)
-picots mal serrés d’usine
-retirer un picot abîmé s’avère difficile


Préambule


          Qui dit nouvelle année, dit nouvelle monture et nouvelles pédales ! Quoi de mieux que de n’avoir que l’embarras du choix pour équiper sa monture ? Il n’est jamais évident de se positionner chez telle ou telle marque quand l’offre présente sur le marché est immense, et c’est pour cela que je tenais à faire un retour sur les pédales plates Nukeproof Horizon.

          Ayant roulé une saison complète sur ce modèle, j’ai décidé de d’investir dans une nouvelle paire pour accorder les couleurs de mon vélo.


Look/finition


          Au déballage, on retrouve un packaging très simple. La première chose qui saute aux yeux est la qualité d’usinage de la surface d’appui couplée à l’état de surface granuleux des bords. On obtient un look relativement sobre et propre qui s’accordera parfaitement aux coloris anodisés d’autres composants ! la forme est pour le moins atypique, c’est ce que j’aime !

Seul bémol, le joint d’étanchéité extérieur paraît mal ajusté et peu efficace...


Facilité de Montage


          Question montage, deux options sont disponibles pour satisfaire tout le monde ! deux méplats sont usinés côté pédale pour y glisser une clé plate, et des empreintes hexagonales de 6mm sont disponibles côté manivelle ! De plus, on retrouve respectivement les lettres L (Left) et R (Right) pour moins de prise de tête lors du montage...


Grip


          Couplées à des chaussures Fiveten (Impact Pro, freerider...), la sensation de grip est infinie ! De telle sorte que repositionner la chaussure en descente devient difficile. Il ne m’est presque jamais arrivé de perdre l’accroche, que ce soit en enduro engagé ou bien en bikepark ! La surface d’appui est bien assez large pour mes pieds en pointure 44.

Selon moi, inutile d’aller voir ailleurs si vous cherchez du grip, c’est parfait.


Facilité d’entretien


          Je ne pourrai malheureusement pas me prononcer sur la facilité d’entretien pour la simple et bonne raison que je n’ai jamais eu à les démonter. Après un an de torture, de chocs, de rides hivernaux et de grosses sessions en bikepark, les roulements sont intacts (bien que le joint extérieur paraisse rudimentaire). Je ne pouvais tout simplement pas espérer mieux en investissant dans ces pédales !


Robustesse


          Que dire de la robustesse de ces pédales, si ce n’est qu’elles sont au moins aussi solides que les parois d’un blindé !

          J’ai dû taper plus d’un millier de rochers, par-dessous, dessus, devant et les côtés ! Certes, l’aluminium a fini bien rongé, mais jamais je n’ai eu affaires à des fissures ou des casses de picots. Elles ont également essuyé d’innombrables chutes sans pleurnicher !

De plus, comme précisé juste avant, les roulements sont restés intacts.


Agencement des picots


          On retrouve 10 picots par plateforme : 4 latéraux, 3 à l’avant et 3 à l’arrière. Les picots latéraux possèdent une empreinte et se vissent directement du côté de la plateforme, tandis que les 6 autres sont vissées par l’intérieur, et munies d’une rondelle afin de pouvoir régler la hauteur (qui est déjà importante).

          L’accroche procurée par cet agencement est telle qu’il est presque impossible de replacer son pied une fois que la semelle y est ancrée. J’ai donc décidé de retirer les picots latéraux intérieurs, permettant une mobilité améliorée du pied sans négliger l’accroche !

          Le seul bémol est le serrage trop faible des picots en usine ! Maintenant que je le sais, j’ai tout simplement rajouté une goûte de frein-filet par picot avant même de les installer, et l’affaire est jouée 😉


Conclusion


          Ces pédales marquent un point de plus dans mon estime pour les composants de chez Nukeproof, à la fois esthétiques, sobres, bien finies pour un prix (très) raisonnable. J’en profiterai pour tester leur potence du même nom !

          Si vous en avez marre de perdre votre temps à comparer tel ou tel modèle de pédales, ne réfléchissez plus, foncez !

          En bref, que vous soyez débutant ou pro, habitué ou non aux pédales plates, elles sont faites pour vous !



Pour qui ?

Pour TOUS les enduristes et descendeurs, néophytes ou aguerris, souhaitant rouler en pédales plates !
10/10
Accroche
Durabilité de la plateforme/picots
Durabilité des roulements
Finition
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire