Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2
2000*1045px

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Place au terrain !
On vous rappelle que c'est un match en 3 rounds.

Texte NicoB
Photos NicoB / JB Liautard
Texte NicoB
Photos NicoB / JB Liautard

Place au terrain !
On vous rappelle que c'est un match en 3 rounds.

Place au terrain !
On vous rappelle que c'est un match en 3 rounds.

Après avoir fait le tour de la Fox 36 et de la Rockshox Pike dans l'atelier, voici donc le round sur le terrain, la vérité du rectangle vert comme dirait Zinedine Zidane. 





Le premier round avait été remporté de justesse par la Pike, mais l'écart n'était pas franchement significatif pour convaincre tout le monde, en effet les Fox addicts ne pouvant pas être d'accord sur notre décision... Mais soit. 



Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2



Parlons maintenant de ce qui importe le plus, le comportement sur les trails. 

C'est donc avec un mois de retard que nous publions ce deuxième acte, la faute à une météo franchement pourrie, mais rassurez vous, nous avons pu tester dans de très bonnes conditions... En plus de la boue, de la neige et de la pluie. 



FOX 36 Float RC2 Fit 


sd

Par souci d'équité, la Fox 36 a été roulé en axe de 15mm. 


Nous avons suivi les préconisations du constructeur pour le début du test, puis nous avons ajusté chaque réglage pour obtenir ce que nous avons défini comme étant le fonctionnement idéal... Pour nous. 


Tout d'abord, il faut bien comprendre que la Fox 36 est ultra complète en terme de réglages, en plus de la pression d'air vous avez à disposition : 

- 22 positions pour la Compression Haute Vitesse
- 26 positions pour la Compression Basse Vitesse
- 18 positions pour la Détente.




Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2




Si l'on rajoute à cela la possibilité de rajouter des cales dans la cartouche air pour modifier la progressivité, on se retrouve avec un panel de configurations quasi infini. 

Mais tout ceci nous le savions déjà depuis le Round 1, cependant il est important de le rappeler pour bien comprendre le ressenti terrain. 


La Fox 36 est une plateforme qui sert aussi bien à l'enduro qu'au Freeride, c'est pour cela qu'il n'est pas étonnant que la première sensation qui se dégage en roulant, c'est la rigidité du chassis ! C'est ferme et précis. 

Contrairement aux anciennes générations de 36 "air" et autres 34, cette nouvelle mouture ne présente plus de point dur au déclenchement, c'était clairement un des points faibles de Fox sur les modèles "air" ce qui nuisait énormément à la sensibilité des fourches. 



Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2



Aujourd'hui, la nouvelle Fox 36 Float RC2 Fit est une fourche sensible sur les petits impacts et rigide. 


Passons maintenant au ressenti hydraulique. 

Globalement, la 36 va mieux, bien mieux, si les récentes versions donnaient l'impression de ne pas avoir d'hydraulique, ce n'est plus le cas. On ressent toujours cette petite sensation un peu sèche sur les 30 premiers % de débattement mais la suite est bien freiné et la dissociation des Hautes et Basses vitesses pour la compression se ressent bien. 

La gestion de la fin de course est très bonne aussi, très freinée, trop freiné ? Si on utilise très facilement les 2 tiers de la course, le dernier tiers est franchement dur. Ca cogne très fort en fin de débattement sans pour autant la mettre en butée. 




Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2


Globalement, nous avons été surpris par la Fox 36, très orientée "Ultra Performance", c'est une fourche qui met en confiance et qui permet d'encaisser les terrains les plus défoncés. 
Tant que l'on reste dans ce registre, elle est parfaite, car elle permet à des pilotes expérimentés de trouver le parfait setting et de pousser à rouler toujours plus fort sans arrière pensée, par contre pour le pilote moyen cette abondance de réglage peut paraitre très abstrait, surtout que chaque clic n'engendre pas une révolution de comportement.
Si la lecture du terrain grace à la rigidité et la grosse capacité à encaisser de la 36 sont des réels plus dans les situations extrêmes, le confort général en prend un sacré coup derrière l'oreille... C'est un parti pris de Fox et c'est ce qui rend le produit intéressant. 




Rockshox Pike RTC3


Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2


Réel leitmotiv de Rockshox depuis quelques années, la simplification des produits pourrait être résumé avec la renaissance de la PIKE. 
Cela fait maintenant presque 3 ans que le monde de l'enduro a adopté cette fourche et les raisons sont multiples. 



Tout d'abord l'accessibilité, en effet les réglages sont moins nombreux que sur les anciennes Lyrik et autres Pike anciennes générations. On pourrait appeler cela de la rationalisation, mais c'est plus une volonté globale de rendre les fourches plus "utilisables" pour le commun des mortels. 



Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2



Ainsi, sur le Pike RTC3, on retrouve : 
- 3 positions de "blocage" de la cartouche "ouvert", "pédalage", "bloqué"
- 13 positions pour le Compression Basse Vitesse
- 20 positions pour la Détente





On rajoute à cela la gestion du volume d'air avec les Tokens et on se retrouve avec un ensemble de réglage assez large où chaque clic semble être "utile", et avec des positions extrêmes vraiment radicales. Exemple, la détente fermée au maximum, la fourche remonte à la vitesse d'un vérin de coffre de voiture.


Dans les faits, la Pike n'est pas la référence du moment pour rien, dès les premiers tours de roues, on se sent directement à la maison, c'est léger, précis et confortable. 




Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2



Il ne faut pas plus de 3 runs pour trouver son setting idéal. Allez, 5 runs si vous jouez avec les Tokens, max.

L'avant colle au sol et il est très facile de passer d'une fourche totalement libre en hydraulique à un soutien très fort. 

En ce qui concerne le chassis, la Pike est assez souple sans pour autant être floue en pilotage, peut-être le revers de la médaille du Maxxle ? 
Ce qui a fait en partie la réputation de la Pike est plus subtil, c'est un ensemble de sensibilité et de soutien hydraulique, si d'origine elle a tendance à plonger, il est assez facile de contrôler ce problème avec les cales, cependant la fin de course est assez facilement atteint, quoi qu'on fasse, mais dans le confort. 


Ensuite, une Pike a un son... C'est curieux, mais comme pas mal de fourche, en fonctionnement elle a un bruit sourd, comme un pneu sous gonflé, c'est tout con, un peu comme une portière de voiture allemande... C'est rassurant.



Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2



C'est une philosophie totale différente de la Fox, la Rockshox cherche à séduire un panel très large d'utilisateurs quitte à ne pas plaire à l'élite... L'élite représentant de toute façon 1% des pratiquants. 





On compte les points


Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2Plus qu'une différence de performances, le combat entre la 36 et la Pike oppose 2 philosophies, 2 façons d'aborder la pratique de l'enduro. 


Si la Pike excelle dans la simplicité et le confort, la 36 apporte une vision ultra-performance intéressante. 







Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2




Point par point voici les raisons de notre choix : 


Performance, la Fox gagne le point grace à sa rigidité et à son soutien en fin de course plus présent. Si on arrive à entrevoir les limites de la Pike, ce n'est pas le cas de la 36 qui encaisse vraiment tout. 



Précision, de part son chassis plus rigide et son axe, certes moins pratique mais présentant un serrage plus fort, la 36 remporte également ce point, de peu. 




Confort, c'est le vrai gros point fort de la Rockshox, si sur les points précédant la différence est minime, sur le confort, il n'y a pas photo. La Pike prend mieux le débattement afin de préserver nos petits bras. 



Sensibilité, si il y a du mieux chez Fox, c'est encore un poil en retrait par rapport à Rockshox. C'est facile, dans le SAG, on a l'impression de couper du beurre avec un couteau chaud. Juste parfait. 




Accessibilité, encore un point remporté par la Pike. Avec son nombre de réglages restreint, la facilité de tuning du volume d'air et l'axe rapide, la Rockshox est juste étudié pour les utilisateurs qui ne veulent pas se prendre la tête. 




Plage d'utilisation. Pour nous c'est le panel complet d'utilisation que l'on peut avoir avec le produit. Dans cette logique la Fox 36 offre plus de possibilité que la Rockshox Pike. En effet, si on imagine aisément utiliser la 36 en FR, il n'en est pas de même avec la Pike qui vise une utilisation exclusivement enduristique. 



Précision des réglages, c'est le point des pinailleurs ! C'est là où, comme le dirait Touco dans "Le Bon, La Brute et Le Truand", le monde se divise en 2 catégories, ceux qui aiment avoir plein de possibilités et ceux qui aiment en avoir le moins possible.
Nous ne sommes pas des férus de réglages, mais le simple fait d'avoir plus de liberté ne peut être qu'une bonne chose, même si à la fin on garde les valeurs d'origine :)

portfolio

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

Fox 36 vs Rockshox Pike - Round 2

Photo NicoB / JB Liautard

15b190178

Photo NicoB / JB Liautard

8 commentaires

varben

inscrit le 11/04/14
Stations : 3 avis
vous ne parlez pas du rapport qualité / prix qui est aussi primordial pour pas mal d'acheteur...

Connectez-vous pour laisser un commentaire

ToMaSi

inscrit le 18/03/13
Je comprends pas le fait de comparer des fourches d'Enduro et noter la capacité "Freeride" des bêtes ... Fallait trouver un point supplémentaire à FOX pour fâcher personne ???????

Connectez-vous pour laisser un commentaire

didero

inscrit le 20/08/08
Matos : 1 avisPhotos : 2 photos du jour
Ce n'est pas un comparatif enduro mais un comparatif de 2 fourches dont une uniquement a usage enduro et la seconde, un usage, moins restreint. Ils parlent de freeride surement pour montrer le coté "craint dégun" de la 36.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

34floflo

inscrit le 05/03/15
salut; est il possible d'avoir votre avis sur le commencal meta sx 650 b et avec quelle fourche vous le preferé ;merci

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Hàri Cola

inscrit le 16/11/14
Le seul point négatif c'est que la Pike n'existe pas en axe de 20 mm et ils augmenteraient encore le panel d'acheteurs chez Rock shox. C'est une super fourche simple et très efficace mais trop souple pour mon quintal c'est pour cela que je me suis mis sur une deville un poil pus chiant pour l'entretien et les réglages.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire