Essai Giant Glory Advanced 1
2000*1045px

Essai Giant Glory Advanced 1

Carbone Savoie vous remercie !

Texte NicoB
Photos Pierre Edouard Ferry
Texte NicoB
Photos Pierre Edouard Ferry

Carbone Savoie vous remercie !

Carbone Savoie vous remercie !

Après avoir essayé et aimé le nouveau Giant Glory 27,5 en aluminium, voila t'y pas que le modèle carbone s'offre à nous ! 

2 choses à savoir avant de monter sur le Glory Advanced, premièrement la géométrie du carbone et la même que l'aluminium et deuxièmement, ce n'est pas un Full Carbone... Le triangle arrière restant en alu. 


Pourquoi l'essayer alors ? Ben, pour une fois que l'on peut comparer Alu / Carbone sur une même plateforme, il n'y avait aucune raison de s'en priver. 

L'essai s'est déroulé en 2 temps, tout d'abord nous avions eu la chance de pouvoir comparer les 2 sur les modèles 2015 pendant Faster Than You en avril, puis nous avons roulé plusieurs jours sur le modèle 2016 monté en FOX et Shimano. 


En gros, on a poncé du GIANT pendant cet été 2015. 

Sur le Papier



Nous avions déjà parlé des choix de Giant concernant la géométrie de son nouveau Glory. En gros, c'est court avec une chasse bien plate, ce qui n'est clairement la mode du moment, mais la version Alu avait plutôt bien digéré ces choix. 




Pour le modèle Advanced 1 2016, c'est surtout l'équipement qui évolue, avec un ensemble suspension FOX 40 à ressort et le tout nouveau X2 à l'arrière. 

La transmission et le freinage étant confiés à SHIMANO et tous les derniers périphériques sont estampillés GIANT. 

Une bonne façon de proposer un vélo performant à un tarif acceptable. 4899 € pour un poids de 16,9 kg.

En action 



Ce qui surprend lorsque l'on monte sur le Glory, c'est ... Inutile de tourner autour du pot en écrivant des paraboles surannées, parlons vrai et simple. 

Après voir aimé le coté joueur et tolérant de la version Alu, nous ne savions pas trop à quoi s'attendre de la déclinaison en charbon, nous ne jugions pas forcément utile de gagner 500gr si c'est pour se retrouver avec une barre à mine élitiste. 

C'est bien ce que Giant est arrivé à éviter, dès les premiers tours de roues nous avons ressenti le côté joueur mais sans sensation de rigidité.

Nous savions que le géant taïwanais avait travaillé sur différentes épaisseurs de carbone et de fibres pour justement garder un bon feeling, mais bon comme à chaque fois, nous nous méfions de l'artillerie Marketing capable de nous vendre des vessies pour des lanternes. 







Force est de constater que Giant a réussi à nous fermer le clapet sur ce sujet. Pas ou peu de différence en terme de rigidité et confort entre les 2 matières. 


Mais alors, à quoi ça sert de proposer 2 Glory si il y a si peu de différence ? Juste le plaisir de montrer que Giant est le plus grand fabricant au monde et que de fait, il est important d'étaler son savoir faire ? 


A vrai dire, on ne pourrait résumer la démarche à ce seul regard critique. En effet, après plusieurs runs au guidon du Advanced, les différences apparaissent, subtiles mais présentes. Le carbone est plus dynamique, plus précis et surtout encaisse encore un peu mieux. C'était donc cela le but de la manoeuvre, utiliser les propriétés mécaniques du Carbone, la tonicité et non la rigidité ? 





Dans les faits, rouler un Giant Glory Advanced est une bonne idée car c'est une arme de course, simple et efficace. Là où de nombreuses marques sont à la recherche de la cinématique ultime, Giant s'appuie sur son système Maestro couplé avec des settings d'amortisseur parfaitement ajuster, il en résulte un bike qui marche et demande peu d'entretien. 

Le nouveau FOX X2, dans cette configuration s'est montré d'un rare confort et nous a bluffé par sa capacité à coller au parquet. 






Nous ne nous éterniserons par sur la FOX 40, les goûts et les couleurs concernant la rigidité d'une fourche est un sujet bien trop large, cependant il faut quand même avouer qu'avec les années, si le chassis reste toujours aussi rigide l'hydraulique et la sensibilité sont en net progrès. 


Pour finir le petit tour des équipements, un petit mot sur la transmission et le freinage SHIMANO. Le pédalier ZEE qui se ponce à la vitesse de l'éclair aussi que le bruit incessant de la chaine qui tape dans le protège bases ne nous laisseront pas un souvenir impérissable, par contre les freins ZEE marchent toujours aussi bien. Bien réglés, ils se sont montrés, précis, puissants et endurants, tout ce qu'on demande à des freins en DH. 


Conclusion


 
Les journalistes et les marques s'acharnent à vous faire comprendre qu'il n'existe plus de mauvais vélos... Ce n'est pas tout à fait vrai, il existe des vélos mieux pensés que d'autres. C'est sur ce point que Giant fait très fort avec ce Glory, un peu à l'image d'un SantaCruz qui améliore son V10 d'année en année. 


Si tout n'est pas parfait, car il paraitrait louche de dire que quelque chose l'est dans ce monde, le Glory Advanced 1 est une excellente machine, joueuse et performante

Petite remarque quant au choix de la taille, n'hésitez pas à prendre un peu plus grand. Exemple pour 1m77 (la taille du testeur)  le L est parfait. 




portfolio

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

Essai Giant Glory Advanced 1

Photo Pierre Edouard Ferry

1 commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire