Essai Rocky Mountain Altitude 730MSL
2000*1045px

Essai Rocky Mountain Altitude 730MSL

Un milieu de gamme de chez Rocky. Nous on dit oui.
Texte Oliver G
Photos Oliver G
Texte Oliver G
Photos Oliver G
Un milieu de gamme de chez Rocky. Nous on dit oui.

Rocky Mountain. Cette marque issue des profondeurs des forêts de cèdres en Colombie Britannique (Canada pour les incultes) me fait rêver depuis que je suis gosse. Je la place au même rang que des Santa Cruz, Intense et Yeti tellement ce sont des marques historiques et présentes dans notre imaginaire collectif comme étant des marques qui envoient. J'ai notamment en tête quelques bikes de chez eux comme le fameux RM7 et son flaming vert.

La classe ultime, les mecs ont carrement l'adresse url suivante... http://www.bikes.com/fr/

Ajoutez des photos (2020px)

Ici nous allons parler du Rocky Mountain Altitude 730MSL 2016. Un bike d'Enduro. Alalala, que dirait Wade Simmons... Ne vous inquiétez pas, un test du plus gros Maiden arrivera surement en deuxième partie d'année une fois que les stations auront ré-ouvert.

Ajoutez des photos (2020px)
Ajoutez des photos (2020px)

Cadre

Qui dit Rocky Mountain, dit: Thomas Vanderham, Wade Simmons, Brett Tippie et Geof Gulevich, tous légendes du Freeride et des fameux singles du North Shore de Vancouver. La marque dit mettre l'accent sur la qualité de leurs cadres, seule partie du vélo sur laquelle ils ont le contrôle absolu (c'est pas faux ceci dit). Depuis quelques années on retrouve une grande majorité de cadres en carbone au catalogue. Rocky cherche en effet à utiliser cette matière sur nombreux de ses vélos et la travaille d'une bien belle manière. Leur technologie Smoothwall "élimine tout excès de résine de fibres, afin d’obtenir une construction aussi rigide et légère que possible". Ok, c'est bien beau, mais la beauté de l'intérieur du cadre, c'est bien dur d'aller le vérifier! Bon on taquine, mais mis a part le blabla marketing, la fabrication de leurs cadres semble quand même bien peaufinée, c'est en tout cas ce que l'on va en déduire vu le prix de la bête ( 3999€ )

Sur notre version le triangle arrière est en Alu. Vous le lirez un peu plus loin, mais dans cette combinaison là nous n'avons pas été impressionnés par la rigidité de l'ensemble.

On aime bien l'angle du tube de selle, plutôt relevé qui permet d'avoir une bonne position en montée, et une fois la selle baissée en descente de laisser le pilote s'exprimer au dessus du vélo. On aime aussi les passages de gaine interne ainsi que la déco. Oui oui, on est comme ça.


Quoi qu'il en soit nous avons noté 2 aspects très intéressants du cadre qui se différentient de la concurrence et qui selon nous apportent un vrai plus.

- Le premier s'appelle le Ride-9. Il s'agit du fait que l'axe haut de l'amortisseur peut être déplacé de 9 manières différentes ce qui permet de proposer 9 géométries différentes! 9 c'est beaucoup, 9 c'est même trop. Nous n'en avons testé que deux. La première, celle de base (avec l'axe centré) donne une courbe d'amortissement moyennement progressive et un angle de chasse moyen. Nous l'avons rapidement déplacé vers l'avant histoire de conserver la même courbe d'amortissement mais un angle de chasse plus ouvert - car on est des mecs "fun" qui préfèrent bourriner en descente - voilà c'est dit.

En gros ce qu'explique l'image ci dessous c'est que sur l'axe horizontal (d'avant en arrière), tu règles l'angle de chasse et par la même la hauteur de pédalier ainsi que la progressivité de l'amortissement alors que sur l'axe vertical (de bas en haut) tu joues sur le début de la courbe d'amortissement. Il convient d'utiliser ce réglage là pour un pilote très léger ou au contraire un pilote plus lourd. Etant donné que deux personnes ayant roulé ce bike font le poids idéal de 70-75kg, nous sommes restés sur le réglage médian - logique.

Retrouvez plus d'infos sur le Ride-9 ici.

Sur la droite, la position Ride-9 que nous avons préféré.

Ajoutez des photos (2020px)

- le deuxième est le Bushing concept 2 : ça signifie que les pivots de la biellette qui se situe au niveau de l'amortisseur ne sont pas de vulgaires roulements mais des bagues Pivots "Bushing concept 2" a graisseurs. Plus d'infos sur ce concept ici. Nous on y croit et ayant tellement eu d'emmerdes avec des roulements grippés au bout de 50km sur des vélos neufs, cette alternative nous semble intéressante.

Ajoutez des photos (2020px)

L'équipement

Alors... par où commencer.

Suspensions

Un des aspects qui nous intéressait sur ce vélo, c'était la Mattoc Comp de chez Manitou. Avec son ressort a air, son réglage ABS+ (précontrainte),  ses 160mm de débattement et son axe de 15 Hexlock, nous étions tout à fait intrigués.

On va passer vite sur le HexLock (video d'explication à retrouver ici): le système est plutôt simple (une fois qu'on a regardé la vidéo - car la première fois on avait l'air bien cons...), le soucis c'est que c'est pas une façon standard de démonter un axe de roue et du coup c'est un peu gênant au début. L'essentiel on va dire c'est que la roue tourne correctement et que l'axe ne se desserre pas ! Pragmatisme quand tu nous tiens !

Côté fonctionnement elle est simple. Une fois le bon réglage d'air trouvé, les réglages du rebond et l'ABS+ viennent assez facilement et au bout de quelques sorties nous avons trouvé un réglage convenable. Elle est sensible sur les petits chocs, encaisse bien quand on tappe au fond. Par contre de tout notre test nous n'avons jamais poussé l'elastique du plongeur a plus de 145mm... et ce malgré les réglages.
Le passage de la durite de frein à l'arrière tapote un peu car l'attache n'est pas idéale.. bref on chipotte un peu.

Pour ce qui est du ressort arrière, le bike est monté d'un Fox Float DPS de 150mm de débattement. Tout ce qu'il y a de plus normal pour ce genre de vélo, les différents modes (Ferme, Moyen et Ouvert) permettent de donner un meilleur rendement au bike dans les montées et de libérer l'animal dans les descentes.

Ajoutez des photos (2020px)

Les parties qui roulent

Minion DHF 2.30 et Ardent 2.40 étaient les pneus montés sur la bête. Nous avons manqué un peu de grip, notamment à cause des conditions grasses de Novembre, clairement non adaptées à ces pneus, mais leur usure est restée très limitée.

Les jantes Helix TR27 de Sunringlé montées sur des moyeux Shimano ne nous ont pas impressionné. Leur faible rigidité latérale n'aura fait qu'accentuer la sensation très molle de l'arrière du bike, par contre malgré les relevés défoncés et les sauts posés un peu court, elles n'auront pas bougé. Leur flex leur aura donc permis de revendiquer une durabilité assez impressionnante!

Pour voir ce que Maxime Danda leur a mis dans la gueule, voici une petite vidéo: ici.

Ajoutez des photos (2020px)

Comment l'arrêter

Et bien avec les freins ! Ce modèle est monté de Shimano SLX avec des disques en 180mm Centerlock (grrrrr - on dit grrrr car le "standard" Centerlock ne permet de monter que des disques de ce standard et du coup vous rendra la tâche chère ou difficile si jamais vous voudriez passer sur du 203mm ou changer un disque usé).

La seule chose qu'on se risquera à dire, c'est qu'au dessus du SLX, il y a le Zee, le XT, le Saint, et XTR... La performance de freinage est donc représentative du niveau de gamme des freins. Pour être plus clair, ils nous ont servi de ralentisseurs, mais dès qu'il fallait tout poser pour éviter de se foutre par dessus un ravin, on s'est alors fait de très grosses frayeurs. Peut être qu'un changement de plaquettes était à l'ordre du jour...

Ajoutez des photos (2020px)

Le reste

Petit mot sur la transmission. Ce n'est pas un 1x11, mais un 2x10 qui fonctionne très bien. L'ajout de la flasque de protection permet de ne pas trop se poser de questions en franchissement et dans l'état relativement neuf du vélo, il n'y a aucun soucis pour ce qui est du passage des vitesses. Le petit pignon étant bien utile pour les montées très raides pouvant être rencontrées en enduro!

Côté poste de pilotage, on retrouve un ensemble cintre, potence et grips qui nous a bien plu. C'est simple sans fioritures et ça bien le boulot. Les embouts de guidon ont ramassé mais c'est surement parce que Maxime a pas mal chuté avec ce bike ;-)

Par contre gros point noir, la tige de selle télescopique X-Fusion. Mais on ne perdra pas de temps à énumérer ses défauts, elle ne sera pas de série sur les modèles vendus en magasin et sera remplacée par une Reverb (c'est ce qu'on nous a dit).

Enfin la selle WTB fait bien le boulot. Bien que pas très légère, elle procure au moins un bon confort tant que les sorties ne dépassent pas les 3h !

Ajoutez des photos (2020px)

Action !

Nous avons pu tester ce vélo pendant plus de 4 semaines. 2 semaines par moi même, et 2 du côté de Maxime. Nous avons principalement roulé en mode Enduro (randonnées avec autant de montée que de descente) et dans des chemins de tous styles (rapides, techniques, sinueux, etc). Les conditions météo sur le mois de Novembre étaient un peu grasses et les feuilles au sol ont rendu les choses plus glissantes que prévu! Maxime a aussi fait quelques journées à Mours pour tester le profil joueur du vélo comme le démontre les quelques vidéos qu'il a laissé sur sa page Facebook à ce moment là.


La sensation globale sur le vélo est très saine et confortable. Nous avons tout de suite (au bout de 2 descentes) passé le Ride-9 en position "angle de chasse" plus ouvert car on se sentait un peu restreints à son guidon dans le pentu. A la montée les aptitudes du vélo sont saines mais l'efficacité au pédalage laisse à désirer, mais ce n'est pas grave, l'amorto Fox Float et sa mollette permettant de rendre plus ferme la compression a fait le boulot. Le vélo manque donc un peu de vivacité dans les relances donc (une fois repassé en mode moyen ou ouvert) mais on essaie d'être plus propre en courbe pour éviter les grosses grosses relances.

Ajoutez des photos (2020px)

Le vélo est très joueur, les suspensions donnant l'envie de sauter un peu dans tous les sens et c'est là une très bonne chose. Le manque de rigidité de l'arrière avait pour conséquences d'être un peu imprécis en sortie d'appui, mais ça a pour côté positif de pardonner pas mal d'autres fautes et mauvais placements. On n'a pas pu dire si le manque de rigidité venait seulement des roues ou aussi du bras arrière en alu, mais tant qu'on ne cherche pas à gagner une EWS ça ne devrait pas trop poser de soucis à son pilote. Nous avons en tout cas été impressionnés par la capacité à encaisser des roues. Pas un pet ni le moindre voile malgré nos bourrinages et nos trajectoires ratées. 1 seule crevaison à déplorer que l'on mettra sur le compte de la malchance et de pneus un tout petit peu trop fragiles.

A 14kg l'Altitude 730MSL n'est pas léger, mais il s'en sort bien pour son programme et son poids ne se fait pas sentir à son guidon. Si vous le sentez dans les montées? Arrêtez de faire les mauviettes et musclez vous un peu plus les jambes !

Ajoutez des photos (2020px)

Le verdict

Ce bike n'est pas :
- un chasseur de chrono
- un monstre d'efficacité
- un bon freineur
- donné... (un Altitude haut de gamme tape a plus de 8000€, a 3999€, le 730MSL est donc bien un bike milieu de gamme pour la marque).

Mais ce bike est :
- accessible et abordable au niveau du pilotage
- joueur et fun
- polyvalent de part son poids et son montage

- stable et bien équilibré


Nous avons pris du très bon temps au guidon de ce vélo, du fun sans se prendre la tête. Sa seule ombre au tableau vient d'un équipement un peu radin (sur les freins notamment), mais 3999€ est le prix à payer pour rouler sur un cadre d'exception!


Un mot sur le testeur principal :

Il s'appelle Maxime Danda, il a 18ans, mesure 1m80 pour 80kg et vit pas loin de Grenoble. Il est en sport étude VTT à Voiron depuis 3ans ce qui lui permet de rouler quotidiennement avec les vélos qu'on lui laisse en test.

Il roule sur toutes les formes de bikes, tant en XC qu'en Trial, Enduro, Vélo de Route ou Descente et aime bien faire des drifts à Mours ... video en bas d'article.

En 2016 il sera sponsorisé par SABMA (Devinci France) ainsi que par Shovel (marque d'anti-dérailleurs polonaise), le magasin suisse Fatalbike shop, LINKMX (qui fait des kits décos), Bliss, Notubes, AMA Cycle Store, EBC et Sr Suntour.

Il va notamment rouler en compétition DH et Enduro avec les vélos suivants :

-Devinci Wilson 2016

-Devinci Spartan carbon 2016

En plus des courses il va donc être l'un des testeurs officiels 26in pour l'année et nous aider à donner un avis très important sur les bikes et le matos qu'on va lui faire essayer.


Son palmarès en Junior en 2015:

-1er junior coupe Languedoc Laudun

-3ème junior coupe de France de Lyon

-12ème junior IXS Morgins

-5ème junior coupe RA Cormaranche

-3ème junior à la Pilatrack et 8ème au scratch pour ma première course d'enduro.

 

N'hésitez pas à le suivre sur son compte Facebook pour avoir les dernières infos sur les tests qu'il réalise.


#whipitwednesday

Posted by Jb Liautard on Wednesday, 9 December 2015

20 commentaires

love_mtb

inscrit le 15/07/10
Simmonds roule l'element, donc sa lui pose pas de souci l'altitude

https://vimeo.com/40560345
Oliver Gough
Statut : Gourou
inscrit le 03/09/15
Stations : 7 avisMatos : 20 avisPhotos : 50 photos du jour
Haha, excellente la vidéo. C'est vrai qu'ils envoient! J'ai bien aimé la mise en garde en début de vidéo: "nous ne cautionnons pas ce genre de "ride" avec ces vélos de XC". Bien vu !
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Jason Velia
Statut : Confirmé
inscrit le 21/03/14
Matos : 8 avis
Les photos ne marchent pas sur Mozilla mais elles marchent sur Chrome...
Sinon, sympa l'article ! Enfin un prix "abordable" chez eux pour un tout suspendu ! (même si il reste au delà de mes moyens d'étudiant)
Oliver Gough
Statut : Gourou
inscrit le 03/09/15
Stations : 7 avisMatos : 20 avisPhotos : 50 photos du jour
Salut Jason Velia, merci, on va regarder ça. D'un autre côté Mozilla c'est du siècle dernier non? :D
0
Jason Velia
Statut : Confirmé
inscrit le 21/03/14
Matos : 8 avis
Direct ! Encore si je disais que ça marchait pas sur internet explorer (nouvellement Edge... :lol: )
Je suis quand même pas le seul sur Firefox ! On est au moins 2 sur le forum, c'est sur :p
5
Oliver Gough
Statut : Gourou
inscrit le 03/09/15
Stations : 7 avisMatos : 20 avisPhotos : 50 photos du jour
Salut Boris_The_Blade, notre développeur vient d'avoir une petite fille du coup il a pris quelques jours la semaine dernière. Il est de retour devant son ordi depuis ce matin avec pas mal de boulot a abattre. Il va y jeter un coup d'oeil dès que possible. Merci d'avance pour ta patience.
0
rideuse67
Statut : Expert
inscrit le 31/01/07
Stations : 2 avisMatos : 6 avisPhotos : 8 photos du jour
La même ici. Je suis sur mozilla.
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

SoulUThrow

inscrit le 17/12/15
+1 Mozilla est gratuit mais aussi libre contrairement au autres softs des vilains méchant GAFAM (laisser lui une chance :p)
Jolis test de "millieu de gamme", et rider énervé. J'aime! ;o

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Pitrouille
Statut : Confirmé
inscrit le 12/04/07
Matos : 3 avis
"La seule chose qu'on se risquera à dire, c'est qu'au dessus du SLX, il y a le Zee, le XT, le Saint, et XTR... La performance de freinage est donc représentative du niveau de gamme des freins. Pour être plus clair, ils nous ont servi de ralentisseurs, mais dès qu'il fallait tout poser pour éviter de se foutre par dessus un ravin, on s'est alors fait de très grosses frayeurs."

Voilà un jugement de valeur bien péremptoire et pas très étayé.
Donc les SLX seraient moins bons que les XT juste parce qu'ils sont supposés être milieu de gamme?
Eh bien c'est raté, ils partagent exactement la même architecture et la même construction. Il n'y a guère que la peinture qui change et 2-3 petits trucs au niveau de l'ergonomie. Pas mal de gens sont persuadés d'avoir des freins plus performants en achetant les XT alors que les perfs sont strictement identiques.
https://www.youtube.com/watch?v=56s6uNm469M
Comme quoi, les apparences sont trompeuses. Suffit de creuser un peu et d'aller au delà de la fiche constructeur ;) Je suis assez curieux de ce qui aurait été écrit si ça avait été les XT. A peu près sûr que le jugement n'aurait pas été aussi sévère. Du coup, la crédibilité en prend un coup quand on sait ça. Mais je dois sans doute me faire des idées.
SoulUThrow

inscrit le 17/12/15
Peut être ce qu'il voulait dire que c'est la gamme équipement qui est pas tout a fait cohérent avec les 4000 boule demandé. De plus ils sont trop faible pour leurs style de ride. Les SLX sont bon, mais ça coute très peu de monter en gamme au niveau de rocky sauf que ça ronge la marge $$$.
Les disques sont vilains, les plaquettes sans dissipateur... c'est dommage.
C'est un défaut inhérent des marque comme Spé, Trek, Santa, Intense, Yeti, ou RM... c'est que si tu met pas 8000e (prix d'une Yamaha neuve) ton montage est même pas irréprochable :/
3
Massacre

inscrit le 07/10/11
Les SLX freinent presque aussi bien que les XT, mais pas tout à fait (ils sont un chouilla moins puissants mais c'est effectivement pas palpable par un humain normal). et le touché est clairement meilleur sur les XT.
Perso je roule des SLX et deore, les SLX arrêtent mon DH bien efficacement... les deore pas forcément à cause de la chauffe, sur un vélo plus pépère (le vélo de ma copine), il y a moins de problèmes. mais pour avoir pu tester des XT, le confort d'utilisation est bien meilleur.
0
Pitrouille
Statut : Confirmé
inscrit le 12/04/07
Matos : 3 avis
SoulUThrow--> Sur cet aspect là, je suis bien d'accord. Même si les SLX sont de très bons freins avec un excellent rapport qualité prix encensés à peu près partout, sur un vélo à ce prix là, ils se touchent un peu chez Rocky. Mais comme tu dis, c'est la norme chez pas mal de constructeurs ce type de choses.

Massacre--> Bien sûr que d'un modèle à l'autre, de petites variations de puissance peuvent exister en fonction de l'âge du frein, de l'état de plaquettes, de la date de purge, du niveau de liquide, de l'état du disque, du rodage, etc... Mais d'un point de vue strictement technique point de vue puissance, ils sont identiques. Je parles bien sûr des XT M785 pas des nouveaux M800 que je ne connais pas ;)
J'ai pu aussi essayer les SLX M675, et j'ai été assez surpris de constater que ça freinait très très bien et très fort mes 85kg et sans, avec une endurance tout à fait honnête. Le touché est perfectible mais ça reste vraiment bien :)

En fait, ce qui m'a gêné lors de la lecture du test, c'est cette impression que l'opinion était déjà à demi faite sur les SLX par les testeurs parce que milieu de gamme et donc forcément moins bien que XT-Zee-XTR et consorts alors que quand on se penche un eu sur la conception, on voit que la base est identique entre SLX et XT et que que Shimano a du supprimer certaines choses sur le Deore et le SLX (notamment point de vue réglages) pour qu'ils ne phagocytent pas le XT par exemple. Un peu de peinture brillante, et hop! Le tour est joué. Une bête histoire de gamme. C'est à peu près la même chose entre le ZEE et le Saint, t'as un peu l'impression qu'à la base il y'avait un modèle de frein, et que comme il fallait une gamme la plus complète possible avec beaucoup de choix, eh ben ils se sont dit "Bon... Qu'est ce qu'on pourrait enlever au Saint pour faire le ZEE ou bien qu'est ce qu'on pourrait rajouter pour que le Saint se démarque?"
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Remsdu95
Statut : Expert
inscrit le 13/10/15
Matos : 8 avis
Bah franchement, je suis un peu choqué. Pour moi 4000€ c'est un prix de vélo haut de gamme (enfin début de haut de gamme)...
Perso ça fait plusieurs vélos que j'ai, qui sont des marques de "prestige" (Yeti et Santa) et j'avais (ai) beaucoup mieux comme rapport équipement/prix en montages à la carte... Alors je veux bien qu'un vélo de boutique (PPC) et un montage maison où les pièces viennent de la VPC et ses promos c'est pas totalement comparable, mais quand même là je trouve ça un peu raide.
Jason Velia
Statut : Confirmé
inscrit le 21/03/14
Matos : 8 avis
Bah là ce qu'ils disent c'est que c'est le milieu de gamme d'une marque haut de gamme, une peu comme une Audi A3 : ça reste plus cher que la moyenne, c'est pas si bien équipé que ça, néanmoins la qualité du "châssis" est plus que correcte. En gros du paie le nom de la marque et la qualité de finition du produit. On va dire que tu achète une bonne base upgradable, c'est un peu comme le V10C qui sort avec une Fox 40, ça doit juste être pour combler un trou dans la gamme (d'une certaine manière).
La bonne comparaison c'est de voir ça comme le marché automobile de nos jours.
D'un coté t'as la Clio qui est pas dégueu et bien équipée mais au bout de 200.000 km elle fait un bruit pas possible malgré l'entretien et de l'autre coté tu as une A3, plutot vieillot en équipement mais elle tourne bien et elle reste silencieuse à même niveau d'usure (je grossi le trait mais l'idée est là;).

Cela n’empêche que je te rejoins sur le principe, c'est hors de prix pour un équipement pareil quand on voit certaines marques proposer le must pour le même prix
0
Remsdu95
Statut : Expert
inscrit le 13/10/15
Matos : 8 avis
Nan, mais je parle bien à "marque égale". En me basant sur mes montages récents, et en cherchant bien les promos, je dirais que pour 4000€ un yeti ou santa en sram 11v (mix de X01/X1/GX), avec de bons freins (mt5, XT, Guide, etc), des composants sympa (genre race face), une bonne fourche (pike) et une bonne paire de roues (spank oozy, amc) c'est jouable.
Après j'admet que c'est pas la même démarche de se monter intégralement son bike en cherchant la meilleure affaire sur chaque pièce que d'entrer dans un shop et ressortir avec un vélo qui roule. Perso j'ai choisi mon camp ;)
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

SoulUThrow

inscrit le 17/12/15
Ce qui est incroyable c'est le constat a la carte plus economique que entier (inconcevable 10ans plus tot)
Sachant que rocky achete des SLX par containers etc...
Apres l'Europe subis les importateurs (Tribe pour ce Altitude) car il est vendu 3700$ outre-altantique (soit un 3300€ avec le taux de change) ce qui est a peine plus cohérent...

Sinon renault Clio > all :)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

ChOu31

inscrit le 23/02/09
A remdu95, donc pas comparable avec l'essai, un produit de l'année en cours et affiché à prix publique (c'est un essai pas une promo)
Donc ce que tu dis est faux : équivalent chez yeti il y en a qu'un en 2016 (sb6c) et en prix publique c'est 4500... Le cadre seul !!!
Et comme dit dans l'essai rien ne sert de comparé à une marque plus mainstream.
Le nom rocky se suffit à lui même, c'est une très belle marque de qualité, et même avec cette équipements je suis sur que la marge est degeu.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

love_mtb

inscrit le 15/07/10
Il va falloir que tu m'explique comment tu fait pour monter une caca cruz ou un béti pour 4000€ alors que c'est le prix du cadre, en plus c'est pas évident de trouver un cadre en VPC. Le prix des vélo sur les 3-4 dernière année a pris une sacré claque. Même en entré de gamme.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.106

inscrit le 10/01/17
Sympa le test. Quelqu'un a des avis sur la différence de ce bike entre un Banshee Spitfire et le Rocky? Le premier semble un vélo de bourrin, le Rocky plus accessible au commun des riders. Vous en pensez quoi?

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire