Escapade: Kilian Bron au Mont Charvin
2000*1045px

Escapade: Kilian Bron au Mont Charvin

Monter par une Via Ferrata avec son vélo sur le dos??!!
Texte Oliver G / Kilian Bron
Vidéo Kilian Bron
Texte Oliver G / Kilian Bron
Vidéo Kilian Bron
Monter par une Via Ferrata avec son vélo sur le dos??!!

Encore une sublime Escapade de la part de Kilian Bron. Après sa première balade à la Tournette, puis un deuxième épisode à la pointe de Tardevant, le maître de l'extrème sur son Sunn tout rouge nous emmène sur un autre sommet bien engagé des Aravis, le Mont Charvin.

Les amis des bêtes ne seront pas déçus car après le sauvetage du mouton dans l'épisode 2, Kilian complète ses talents de berger avec de la conduite de troupeau de chèvre. Totalement extrême !

Attention, cette vidéo va vous donner le vertige!

Le récit de Kilian:

La neige se fait attendre et les missions Espacade de l'automne sont toujours d'actualité!


Retour quelques semaines en arrière pour l'ascension du Mont Charvin en boucle par le lac.

Sommet réputé de la chaine des Aravis pour le trail ou la rando, il l'est beaucoup moins accompagné d'un vélo sur le dos. Avec des passages type "via ferrata" à la montée et une combe à 50% à la descente, c'est du costaud. Mais avec un sommet pareil, difficile de renoncer... On reprend la même équipe ou presque que les missions précédentes. Toujours la même collocation et toujours la même préparation. Une discussion la veille au soir à la recherche de la bonne mission et c'est parti! Dès le départ, on aperçoit la combe du Charvin qu'on empruntera à la descente...Et ça fait peur. C'est plus raide que d'habitude mais on attendra le sommet pour valider ce ressenti. Pendant une heure et les premiers 600m de D+ , on parvient à rester sur le vélo. C'est aussi une première pour nos missions. Bizarrement, on a pris l'habitude de pousser ou porter le vélo, mais ce n'est pas si désagréable de pédaler. La suite se raidi davantage mais le vélo ne nous handicape pas encore. Le Col des Porthets se passe rapidement avant de rejoindre le Lac du Charvin par une petite descente d'échauffement que l'on complétera par quelques passages trial aux abords du lac (à voir en vidéo). Ce n'est qu'à ce moment que les hostilités commencent. La crête se dessine gentiment jusqu'au sommet mais quelques passages abruptes vont rendre la tâche plus difficile que prévu!

Effectivement, on se retrouve sur la fin d'une via ferrata. Pas le genre de passage avec 500 mètres de vide en dessous mais déjà des zones délicates avec main courante (déjà retirée avant l'arrivée de l'hiver). Pas question de faire n'importe quoi, c'est le moment clé de la sortie. On aborde chaque zone comme il faut en procédant étape par étape avant d'arriver au sommet! Un sommet mérité...On a mis deux heures à gravir les 200 derniers mètres de D+. Mais la vue est comme d'habitude magnifique. 

(suite du récit après la partie montée du portfolio)

Ajoutez des photos (2020px)

Pour ce qui est de la descente, la crête met directement dans l'ambiance par un long pierrier raide et étroit. Il y a du gaz de chaque côté mais ça reste très plaisant à allure modérée et contrôlée. En revanche, les épingles impressionnent! Quand on se retrouve face à une immense combe à 50% de pente, hors de question de se sortir...La suite devient glissante par un single type «gravel». Les pierres roulent sous le vélo, ça drift, mais le plus dur est derrière nous! Au final, ça fait déjà 6h qu'on est parti et le soleil se couche. Une sacrée mission qui se fini tranquillement à base de bunny hop par dessus les fils à vache et d'enchainements à Mach 12 dès la nuit tombée. On en redemande!

Avec notre bon vieux Jojo et Pierre Henni. Texte: Kilian Bron

Ajoutez des photos (2020px)

Si vous aussi vous vivez ce genre d'aventures avec vos potes et que vous avez quelques photos, vidéos et un bout de texte pour nous faire partager vos émotions, n'hésitez pas à nous envoyer un mail! redac(at)26in.fr

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire