Girls: Laure
2000*1045px

Girls: Laure

Du ski au VTT, la transition peut être rapide!
Texte Oliver G + Laure V
Photos Nils Louna + Précisé dans l'article
Texte Oliver G + Laure V
Photos Nils Louna + Précisé dans l'article
Du ski au VTT, la transition peut être rapide!

Nous connaissons Laure pour sa compétitivité sur les compétitions de Ski Freeride, mais en 2017 elle a choisi de se réorienter et le VTT va clairement plus faire partie de sa vie. Ce petit portrait Girls va donc lui poser les mêmes questions qu'aux autres femmes que vous avez pu découvrir dans nos pages afin de découvrir SON approche du VTT.


Salut Laure, merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions! Commençons par le début; quel âge as-tu et que fais-tu dans la vie?

Salut 26in, alors j'ai 28 ans et je suis actuellement à la recherche d’un emploi en marketing ou commercial dans l’industrie du Sport. Le monde du vélo et plus généralement de l’Outdoor me tente beaucoup d’ailleurs.

D'où viens-tu et où rides-tu ?

Je viens d’Annecy, je roule dans les alentours en Enduro et dans les stations du coin l'été.

Comment as-tu commencé le vélo et où as-tu commencé à rouler ?

J’ai eu quelques initiations étant plus jeune mais j’ai vraiment commencé le vélo lors de mon séjour à Whistler, j’avais 20 ans. En descente d’abord, le Bike Park là bas est parfait pour débuter. Tu apprends super vite: c’est progressif. 3 ans après être rentrée en France je suis passée à l’Enduro. J’aime l’idée de pouvoir partir de la maison à vélo et de temps en temps aller faire un tour en station. Un vélo pour tout ;)

Où roules-tu maintenant ?

Principalement dans les alentours d’Annecy, de temps en temps en station. La vallée d’Aoste est top aussi pour rouler des pistes typées enduro, accessibles en remontées mécaniques. Après je suis toujours ouverte pour découvrir de nouveaux spot.
Ajoutez des photos (2020px)

Qu'est ce qui te plait dans le VTT, qu'est ce qui te fait peur ?

Mon but n’est pas d’arriver le plus vite possible en bas mais plus de pouvoir passer un peu partout. C’est super complémentaire du ski qui est mon sport principal. Et en même temps assez similaire. Tu peux pratiquer en station ou aller te balader en nature. Même si il y a des endroits que je fréquente de manière régulière (Semnoz, Les Saisies/Beaufortain, Portes du Soleil). J’aime aller à la découverte de nouvelles stations ou de nouveaux sentiers chaque année.
La chute avec casse éventuelle (physique) est ce qui me fait le plus peur. Les cailloux et la terre à priori ça fait bien plus mal que la neige!

Une amie à toi veut se mettre au VTT, que lui conseilles-tu?

Il faut avancer de manière progressive et ne pas sauter d'étapes. Commencer sur des trails simples, puis une fois maitrisé aller sur quelque chose d’un peu plus technique et monter doucement les échelons. Personnellement je trouve que rouler entre filles ça aide. J’ai souvent participé à des Ladies Night à Whistler encadré par des moniteurs, il y a une bonne dynamique. J’ai retrouvé cet esprit avec les Bikettes à Annecy, un bon groupe de filles ou chacune peux proposer des sorties. Tu trouves donc toujours une ou plusieurs filles pour aller rouler dans la bonne humeur, quel que soit le niveau des unes ou des autres. Ce genre de groupe ou sorties se développe de plus en plus un peu partout je crois.
Ajoutez des photos (2020px)

Une remarque en particulier à faire sur ce sport?

Il me reste une telle marge de progression. Je ne suis pas encore très à l’aise sur terrain glissant, dans les épingles ou sur certains passages bien techniques, soit à cause de la pente, des racines ou d'autres obstacles. C’est aussi ça que j’aime dans ce sport. Tu ressens vite la progression mais il reste toujours beaucoup à faire soit en terme de technique soit en terme de terrain à découvrir.
J’ai fait beaucoup de compétitions en Ski Freeride ces 5 dernières années et je vois le vélo d’une tout autre manière. Je n’imaginerai pas faire de la compétition, c’est purement pour le plaisir et la découverte en plus d’être un bon moyen de garder la forme pour l’hiver.

Une touche de féminité sur ton bike? Ton équipement?

Complètement. J’ai opté pour montage à la carte unique grâce au soutien d’HxR Components. J’ai un cadre MDE, petite marque italienne qui fabrique encore de manière artisanale: tu choisis la couleur de ton cadre, des stickers et des biellettes.
J’ai toujours rêvé d’un cadre full black mat, c’est classe. On a ajouté le violet pour une petite touche de féminité. Mais il paraîtrait que cette couleur ne soit pas si féminine que ça, le montage plait aussi à la gente masculine.

Des remerciements à faire?

Un grand merci à mes parents qui m’ont toujours laissé suivre mes rêves.
A mes partenaires:
Ski et vélo: Vaude, Annecy Cosmetics
Velo: HxR Components et Mde Bikes
Ski: Volkl-Marker-Dalbello, Myne Headwear
Ajoutez des photos (2020px)

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire