Girls: Chloé
2000*1045px

Girls: Chloé

Bien connue dans le milieu, nous avons posé nos questions à la miss du Sud!
Texte Oliver G
Photos Christian Retaggi et Keno Derelyn
Texte Oliver G
Photos Christian Retaggi et Keno Derelyn
Bien connue dans le milieu, nous avons posé nos questions à la miss du Sud!

Notre série Girls dure depuis un petit bout de temps et nous allons bientôt en changer le format. En attendant voici une belle rencontre avec Chloé, coureuse en DH, puis en Enduro et maintenant en VTTAE. Elle nous donne son ressenti dans cette interview aux photos plutôt colorées!

Pour plus de photos comme celles là, n'hésitez pas à contacter Christian Retaggi qui a déjà oeuvré pour Yoann Barelli entre-autres.

N'oubliez pas de vous abonner aux news GIRLS en bas de page si vous voulez être sur de ne pas rater le prochain!

Salut Chloé, merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Commençons par le début; quel âge as-tu et que fais-tu dans la vie?

Salut 26in! J'ai 22ans et j’ai un BPJEPS activité de randonnée ce qui me permet d’encadrer en VTT et Rando pédestre. Je viens de monter ma micro entreprise donc là je bosse sur pas mal de projets autour de cet univers.

D'où viens-tu? et où rides-tu ?

Je viens de Blausasc, un charmant petit village dans l’arrière pays Niçois. C’est le top pour rider ici, que ce soit en hiver ou en été, on peut sortir les bikes à n’importe quel moment. Niveau enduro, il y a des sentiers à gogo et pour tous niveaux. Côté DH, on a la « Ding dingue Down » qui est roulable toute l’année et où le club de Blausasc VTT organise une course régionale, donc pour les plus curieux, rendez-vous le 18 - 19 mars 2017!


Premier portfolio signé Kéno Derelyn

Ajoutez des photos (2020px)

Comment as-tu commencé le vélo et où as-tu commencé à rouler ?

Alors j’ai commencé le vélo en suivant le frangin (Matt Galléan) au club de Peille VTT, il y a à peu près 11ans. On a la chance d’habiter dans le même coin que Nico Vouilloz, Fabien Barel.. du coup petits, on allait sur les courses pour les voir rouler c’est comme ça qu’on a chopé le virus ;)

Où roules-tu maintenant ?

Je roule à Blausasc et aux alentours pour m’entrainer, on a aussi San Remo pas loin donc c’est cool de pouvoir aller rouler chez nos voisins Italiens. Je suis au club de l’US Cagnes VTT, autant dire une sacrée équipe (ahah), on habite tous autour de Nice, c’est le top pour aller rouler, se régaler et progresser. Je suis entraînée par eXtrain qui est aussi dans le coin du coup c’est parfait. 


Photos signées Christian Retaggi

Ajoutez des photos (2020px)

Qu’est ce qui te plait dans le VTT, qu’est ce qui te fait peur ?

Beaucoup trop de choses me plaisent, la liste serait bien longue.. mais je dirais l’adrénaline qu’on a au départ d’une course! C’est la folie ! ( surtout au départ de la mega ahah ) sinon le simple fait de prendre son bike pour aller rider avec les copains, faire les idiots, et essayer de les suivre parce qu’ils roulent à balle, ça c’est un véritable plaisir !
J’adore aussi mon rôle d’ambassadrice pour Lapierre, ça me permet de rouler dans plusieurs disciplines, (DH, Enduro, Ebike ) rencontrer pleins de personnes et varier les courses, c’est top.
j’appréhende pas mal les chutes maintenant.. Il y a 3ans je m’en suis collé une belle à la coupe du monde en Andorre, je me suis fracturée le foie .. Ça fout un sacré coup quand on réalise qu’on à frôlé la correctionnelle.. on se relève de la chute en voyant qu’on a rien de cassé, donc avec l’euphorie de la finale on continue la course puis on finit à l’hôpital en frôlant l’hémorragie.. pas top! Donc oui ça fait flipper mais j’ai fait pas mal de sophrologie et je commence à retrouver confiance quand je roule.

Une amie à toi veut se mettre au VTT, que lui conseilles-tu?

Le plaisir avant tout! ne pas commencer par des choses trop hard pour ne pas se dégouter, être entouré d’une bonne bande de potes. Pourquoi pas essayer l’Ebike ! C’est une bonne chose pour les nanas qui veulent suivre leur copain ou groupe d’amis mais qui n’y arrivent pas physiquement. Ça reste quand même du sport, le pilotage change, le bike est plus lourd et on peut malgré l’assistance se mettre bien sec. Mais si on le prend à la cool ça permet de se régaler et de faire de magnifiques balades.
PS: Commencer part le vélo bleu à Nice (ou autre ville) c’est déjà pas mal, j’ai testé avec une amie ;)
Ajoutez des photos (2020px)

Une remarque en particulier à faire sur ce sport?

Je n’ai pas de remarque particulière, l’ambiance est bonne avec tout le monde, on s’aperçoit qu’on est vraiment une grande famille. J’ajouterai à ça, une grosse pensée pour Ivan qui nous à quitté, on va continuer à souder pour toi zoz’ et à penser à toi à chaque sortie en bike !

Une touche de féminité sur ton bike? Ton équipement?

J’aime bien avoir une petite touche girly mais je préfère que ça reste discret ! Ce que je préfère c’est de rester sobre et garder le côte coloré pour les masques 100% qui sont au top ! 


Merci à toi Chloé d'avoir répondu à nos questions et pour ton grand sourire à chaque fois que l'on te croise sur ton vélo!

Ajoutez des photos (2020px)

1 commentaire

paikan
Statut : Confirmé
inscrit le 06/04/09
Matos : 2 avisPhotos : 33 photos du jour
Une bonne journée de photo avec la miss :)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire