Test Do it yourself Sangle de traction

2 tests Do it yourself Sangle de traction.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
LabInk38

Nouvelle dimension..!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,80m | 80kg | Avancé
Acheté : 15€ d'occasion
Conditions du test : Utilisée principalement sur pistes larges et relativement roulantes pour l'ascension.

C'est grâce au test de Manu Degroote que j'ai decouvert cette merveilleuse idée, merci à lui!


INTRO

Si vous saviez comme il me tardait d'emmener mon fils à la découverte du trésor naturel qui se trouve derrière la maison!! Malheureusement, avec son 16" en singlespeed et le dénivelé conséquent que l'on trouve dans les Alpes, ce n'était pas chose aisée... Le pauvre...

Puis grâce à 26in (une fois de plus! ;-) ), je tombe sur ce superbe test d'une sangle D.I.Y. qui permet de tracter son p'tiot. En voilà une idée!! Fan de D.I.Y., je me mets en action dès le lendemain pour concocter, de mes 10 "petits" doigts, cette sangle.


LA RECETTE

Toute la soirée j'ai cramé du neurone pour essayer de trouver "LA" solution, qui rendrait le système pratique, rapide, et au possible faite de ce que j'avais sous la main.

La première contrainte a été celle de la tige de selle télescopique. La sangle de Manu venait s'accrocher aux rails de la selle, et il est vrai que psychologiquement, savoir que la tige de selle recevra l'ensemble de l'effort, et qui plus est en étant complètement déployée, n'est pas des plus rassurant. En essayant de rester un minimum pragmatique, je me dis que j'y pose bien mes 80kg tout mouillé (soit un petit 85 équipé je pense), donc ça devrait bien tenir..? Mais l'effort ne sera pas dans le même sens, et la crainte d'une casse reste présente. C'est décidé, la sangle passera sous la selle pour être guidée par les rails, puis accrochée à la direction de mon vélo.

Deuxième contrainte, pour passer sous la selle, faut-il qu'il y ai la place de passer..! La sangle simple passe, mais avec un noeud au bout c'est mission impossible, donc pas de mousqueton de mon côté, uniquement sur le vélo de mon fils. Je ne laisse pas durer le suspens plus longtemps, la selle qui était en place était très inconfortable, et il n'a pas fallu attendre trop longtemps pour qu'elle soit remplacer. Du coup la sangle passe avec un noeud désormais, et j'ai pu installer un second mousqueton de mon côté. Pratique!

La réalisation est très simple. Il vous faut:

  • -une sangle basique (j'ai trouvé un rouleau au Brico du coin pour 6€);
  • -une vielle chambre à air (RIP le 26 pouces...) récupérable chez n'importe quel vélociste;
  • -2 mousquetons (basiques. Il n'y a pas 400kg à tracter normalement!) si vous voulez vous éviter la corvée des noeuds à chaque montage/démontage, ce qui est pratique quand il y a plusieurs montées et descentes;
  • -éventuellement du Velcro pour tenir l'ensemble attaché une fois plié.

Ensuite il faut couper la chambre à air, la lier avec la sangle grâce à un bon noeud (va falloir réviser les cours d'escalade!), puis déterminer la bonne longueur.

Pour ça, j'ai placé les 2 vélos au sol en mettant l'écart souhaité. Personnellement, je dois avoir 3 bons mètres entre lui et moi (voir photo) pour lui laisser de la marge de manoeuvre. Au moins il a de la visibilité sur les diverses difficultés, et il peut anticiper. Mais pas plus de longueur car pour discuter et répondre à ses 48 questions minute, ça devient vite compliqué, surtout en pleine ascension..!

Ensuite, une ganse au bout de la chambre à air, une au bout de la sangle, et la sangle est prête (n°1).

Avec la chute de sangle, confectionner les boucles qui serviront d'attaches sur les cadres. Perso, sur chaque chute de sangle (une par vélo), j'ai fais 2 ganses très rapprochées (le résultat pourrait ressembler à une paire de menottes en imagant un peu), et je viens entourer la direction avec, de manière à pouvoir les mousquetonner (n°2).

Reste à relier le tout grâce aux mousquetons, et c'est parti!

Petite parenthèse, mais pour éviter que le mousqueton de mon côté vienne abîmer la peinture du cadre, je l'ai entouré de chambre à air. Au moins ça protège un minimum.


TERRAIN

Avec ce système (sans pour autant avoir chronométré), la mise en place et le retrait son vraiment très rapide. Je pense qu'en moins d'une minute tout est en place ou retiré. Cela permet de l'installer à tout moment, et c'est un sacré avantage! Même si il n'y a que 5 minutes de montée, ce n'est plus une corvée à mettre en place, et c'est vraiment appréciable!

Pendant l'ascension, il ne m'a pas fait remonter de gêne ou de dérangement particulier. Il s'amuse, essaye des choses, discute,... Par contre je suis obligé de lui réclamer un peu d'aide dans les portions les plus raides, sinon il ne donne pas le moindre coup de pédale ce petit *#@¥%^*!!! Je plaisante, qu'il en profite! (Que ça va pas durer, non mais oh..! XD)

Mais honnêtement, je pensais qu'il aurait été bien plus difficile de le tracter. Oui ça tire plus dans les cuisses et la fatigue arrive plus tôt, mais j'ai été surpris (et mon fils aussi!) de franchir certains passages qui s'annonçaient quelque peu techniques ou raides.

Il n'y a que 2 petits points "négatifs" à cela. Le premier lors des légères descentes pendant l'ascension. Au moment où l'ascension reprend, votre allure diminue, alors que la sienne est toujours la même, et il se peut que la sangle se relâche et passe sous sa roue... Il faut donc anticiper, sinon c'est arrêt d'urgence obligatoire! Certains ont apparemment résolu le problème avec un enrouleur de laisse pour gros chiens si jamais. Mais avec le système à mousquetons, il suffit de détacher un côté, le garder enroulé dans la main le temps de cette phase descendante, puis remettre le mousqueton.

Le second, lorsqu'il s'amuse à zigzaguer, ou a ne pas rouler dans mon alignement, je me fais légèrement emporter du côté où il se trouve, et c'est parfois un peu désagréable suivant les difficultés du moment.

En tout cas, ça fait les cuisses et le cardio, et mis à part ça, c'est un régal de pouvoir partager ces moments avec lui!! Et je n'ose imaginer les possibilités hallucinante en tractant avec un VAE..!


BILAN

Même si vous devez tout acheter, la facture n'excèdera pas les 20€. Pour ma part, les mousquetons, la chambre à air et les Velcro, prennaient la poussière dans un coin. J'ai juste eu à trouver la sangle, de manière à adapter la longueur voulue.

Le système doit sûrement être encore améliorable, mais pour le moment j'ai trouvé exactement ce qu'il me fallait!

Quoi qu'il en soit, ce système nous a ouvert les portes d'un terrain de jeux bien plus vaste, avec pour le moment une boucle de 15km pour 500m de D+, ou encore la possibilité de monter au départ de la piste verte du bikepark de l'Alpe du Grand Serre pendant l'inter saison. À noté que je transporte tout son équipement DH (casque intégral, gants, protec',...) dans mon sac à dos. Tant que j'y pense, prévoyez de quoi le couvrir pendant l'ascension suivant le temps. Car si vous transpirez comme un boeuf, il se peut que lui soit en train de regarder les oiseaux ou d'essayer de mettre sa langue dans son nez, et qu'il n'ai pas chaud du tout..!

Et SURTOUT cette sangle nous offre des moments de partage incroyables qui n'ont pas de prix. Rien ne rattrape le temps perdu! ;-)

Pour qui ?

À tous les papa qui veulent partager leur passion et plus généralement un super moment avec leur enfant. Ils seront mieux avec vous que devant la télé!
8/10

Points forts

-Prix
-Le PARTAGE BOR***L!!!

Points faibles

-Il doit bien y en avoir, mais le bénéfice bonheur les efface tous!

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire