Test Do it yourself Sangle de traction 2018

2 tests Do it yourself Sangle de traction.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7/10
Manu Degroote

Emmène ta progéniture, fais ton cardio !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 45 ans | 1,70m | 64kg | Avancé
Acheté : 10€ d'occasion
Conditions du test : Terrain sec, feuille, route et piste forestière dans le brouillard

Points forts

le tarif, favorise le partage et le cardio

Points faibles

Le concept est a améliorer pour gagner en légèreté et encombrement.

Bon ok, ce n’est pas vraiment un achat technique et compulsif, mais plus tôt un « Do it yourself »

Si vous suivez mes tests matériel, (Haibik greedy 20 et Commencal Camino) ainsi que mes test tracks (Ax 3 Domaines, Camurac, Argeles/mer) vous savez que je roule en famille et que je suis maintenant dans la transmission de mes passions plus que dans la performance individuelle !

Effectivement voilà plus de 20 ans que j’enseigne le sport dans les écoles et j’aime transmettre ! De plus à 46 ans, "on ne peut pas être et avoir été…"

Donc vivant en montagne, le vtt s’impose comme le ski ou le snowboard!

Hélas les remontées ne sont ouvertes que sur 2 mois tout juste et les chemins de vallées sont souvent typés enduro rouge que piste forestière, certes le porte vélo (test Norauto) permet d’aller en plaine, mais pour des sorties à la demi-journée, j’ai trouvé la solution de la traction (photo 1 et 2: station fermée le 2 novembre, mais on se fait une session dh à Ax 3 Domaines).

Les bénéfices :

-amélioration du cardio sur une sortie courte car plus d’intensité

-motivation de l’enfant.

- plus de tracks accessibles en famille.

-permet de faire des sorties en accédant aux piste dh même quand les stations sont fermées.

-c’est aussi une forme de recyclage.

Le principe : avoir de quoi tracter sa progéniture dans les montées difficiles !


La conception : c’est du recyclage ! Une chambre 27, 5 pour l’extension et l’élasticité attachée à une sangle pour la rigidité. Le tout fait 2m10 afin d’avoir une distance de sécurité. En effet bien que la sangle soit utilisée en montée il est préférable que l’enfant ne vienne pas constamment frotter votre pneu. Un fois les attaches faites il reste environ 1m60 (photo 3).

Les attaches : la sangle en nœud plat sous ma selle (photo 4) et la chambre autour du guidon du suiveur, mais pas trop serrée pour ne pas tirer sur les câbles de frein (photo 5).

Le poids :  280g (photo 6)

Le rangement : en enroulant la sangle autour de la chambre, l’encombrement représente celui d’une veste imperméable (photo 7).

L’évolution : après plusieurs sorties, je vais améliorer le système pour gagner en poids et en encombrement, mais surtout pour avoir un système d’attache plus rapide sur mon vélo et ensuite permettre à l’enfant de s’attacher au wagon ou bien encore d’éjecter le système en roulant. Après ce sera de travailler la technique ensemble afin que l’un ou l’autre de chute pas.

Il est même envisageable de se servir de ce système pour freiner le mini rider dans certaine descente…. Mais je ne suis pas vraiment convaincu.

Dès que je fais évoluer le concept, je posterai les photos. 


Pour qui ?

aux papas ou mamans qui veulent partager leur passion. Nécessite d'en avoir sous la pédale... A essayer avec un ebike..
6/10

commentaires

8 commentaires
frecfrec

inscrit le 08/11/18
Hello,
tu as raison, emmener son gamin dans les singles, c'est au TOP !

j'ai également fait un truc du genre, avec une laisse pour gros chien de 30kg, sur les 2 VTT un nœud avec une cordelette, et un mousqueton pour une mise en place rapide.
L'avantage c'est que lorsque la distance entre les deux VTT diminue, la laisse se rembobine automatiquement et ne traîne pas dans les roues.
Call to a member function getCommentsType() on null