Test HOPE R8+ 2017

1 test HOPE R8+.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
cedric41

Lampe vraiment puissante, faisceau large, grosse autonomie.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,72m | 58kg | Avancé
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : Chaud, froid, été, hivers, pendant 2ans

A la recherche de la lumiere


je recherchais une lumière à fixer sur le cintre, j'ai vu beaucoup d'avis, de modèles, du 1er prix au haut de gamme, j'y ai passé des heures quand on voit l'étendue du choix en fonction de ses envies et de son utilisation.

Au final j'ai craqué pour la lampe R8+ de chez Hope, étant toujours bien satisfait de leurs pièces de façon générale (frein, pédalier, jantes) alors je me suis laissé tenter.


Le prix fait un peu mal quand même, dans les 300e la lampe bon c'est pas donné, mais on l'oublie vite j'y reviendrai.


Déballage 


La lampe arrive dans une boîte où tout est bien rangé, avec de la mousse pour tout caler, c'est impeccable.

A l'ouverture on retrouve forcement la lampe (c'est mieux quand même je sais ;-) ), le chargeur, l'énorme batterie, une fixation pour le cintre en alu, un harnais pour la passer en frontale, une fixation pour le casque, et un câble de 1m.


La lampe est superbe, tout taillée dans la masse comme toujours chez Hope, totalement étanche, les connecteurs sont bien pensés bref ça sent la qualité !!

Par contre le poids est en rapport avec les performances, elle est lourde, alors sur le cintre ce n'est pas gênant, mais vous ne la prendrez pas souvent sur le casque et encore moins en frontale !! 


La batterie, grosse, lourde, mais au moins il y'a de l'autonomie, et pour le petit côté pratique elle dispose de voyants indiquant son niveau de charge restant.

Il faut cependant prévoir environ 10 à 12h de charge si elle est totalement vide.


Utilisation  et fonctionnement


La lampe dispose de 6 modes de fonctionnement ;

3 modes "race", quand vous allumez la lampe, elle est automatiquement sur le mode le moins fort du mode "race", un clic supplémentaire et vous passez sur le mode intermédiaire et un dernier clic et vous êtes en mode maxi.


Pour passer sur le mode "éco" au moment où vous allumez la lampe il faut rester appuyé sur le bouton et elle bascule automatiquement sur le mode mini du mode éco, même principe que pour le mode "race" un clic de plus pour le mode maxi, et un autre pour passer en mode flash, car en mode "éco" il n'y a que 2 mode de puissance + un mode flash.


Il y'as cependant un inconvénient, si vous allumez la lampe en mode "race", il faudra obligatoirement l'éteindre puis la rallumer pour la passer en mode "éco".


Pour différencier les différents mode, le bouton power s'allume de différentes couleurs en fonction du mode choisi, c'est relativement pratique!! 


Pour l'autonomie, en mode race maxi, elle est d'une heure max et la lampe passe sur le mode inférieur, mais il vous reste du jus pour rouler encore un peu.

Ce mode-là je ne m'en suis pas trop servi, la puissance est énorme, pratique pour rouler la nuit avec des lunettes de soleil ;-).


Le mode intermédiaire est celui que j'utilise le plus souvent (couplé au mode maxi du mode éco), il suffit dans 90% des cas, le faisceau est bien large, la portée est longue c'est impeccable quand on attaque sur des petits singles engagés! Là vous avez 2h environ d'autonomie.


Le premier mode peut suffire également, il permet d'avoir encore plus d'autonomie et de ne pas avoir à changer de mode à n'importe quel moment, si vous connaissez votre parcourt par cœur c'est pratique, ou si le parcourt n'est pas trop engagé.


Le 1er mode du mode "éco", bah là on ne voit rien, il peut servir pour rentrer tranquille à la maison au ralentit 

Le 2ème mode est celui dont je me sers quand je fais des portions plates, longues, et droites, bon en gros des portions chia... ;-) comme cela je préserve ma batterie.


Par exemple en jonglant entre le mode 2 du mode "race" et le mode 2 du mode "éco" j'ai utilisé 1/4 de la batterie en 2h


L'avantage c'est que le faisceau reste large sur tous les modes mais la distance d'éclairage diminue très fortement selon le mode choisi.


La batterie peut être fixée au cadre avec les scratchs prévus, mais moi je l'a mets dans le sac à dos avec la rallonge de câble ça le fait bien, il faut juste pas oublier que l'on est relié au vélo au moment de descendre... Les câbles sont souvent arrachés! ( oui bah c'est du vécu )



Conclusion


Après 2 ans d'utilisation (majoritairement de nuit, hein, c'est mieux) je suis totalement satisfait de cette lampe, le prix peut freiner, mais on l'oublie assez vite dès que l'ont roule avec car elle est réellement qualitative.

Le poids est assez conséquent, ça c'est clair, mais vu la puissance, l'autonomie et la résistance de la bête rien d'étonnant, et en plus elle a pour avantage de servir d'arme de défense, soit vous éblouissez votre agresseur, soit vous l’assommé c'est au choix ;-)


Il faudra quand même penser à la coupler avec une lampe sur le casque si vraiment vous envoyez fort pour pouvoir éclairer certaines zones de passage.








Pour qui ?

pour ceux qui veulent ce faire plaisir avec une super lampe, et pour ceux qui cherche un max de puissance pour leur sortir nocturne.
9/10

Points forts

Autonomie selon les modes, résistance, étanche, accessoires bien pratique et solide !

Points faibles

lourde, gros temps de charge, prix mais vu la qualité c'est relatif

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire