Test Newboler Set de sacoches de bikepacking 2020

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Quand Dieu envoie la farine, le diable enlève le sac.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 51 ans | 1,80m | 76kg | Avancé | Rochefort
Acheté : 75€ en ligne
Conditions du test : Dans la maison et autour de la maison pour le moment ce qui n'est pas le genre de la maison avant de poster un test, mais honnêtement ça suffit.

Points forts

PAS CHER !!
La sacoche de tube supérieur est utilisable

Points faibles

Tout le reste... Notamment la sacoche de selle, le pire modèle qu'il m'ait été donné de tester.

A ma droite, le tenant du titre incontesté, le champion toutes catégories du set de sacoches de bikepacking la plus robuste et l la mieux conçue du monde, pesant 850 g en tout : les Apidura Expedition* à 400 balles l'ensemble. A ma gauche, le challenger, le champion de (euh, de quoi déjà ?), pesant 1200 g en tout : les Newboler à 70 balles l'ensemble en promo sur Ali vu qu'elles sont tout le temps en promo. 

Tu vas quand même pas commencer à comparer une draisienne de chez Amazon avec un Santa Cruz Stigmata (quand même) ?

Ca tombe bien que tu poses la question Ginette, et justement avec ces bécanes là.

Le Stigmata, je sais pas si c'est bien, j'en ai jamais eu. Mais en tout cas il est beau sur la photo et puisque c'est soi disant le top du gravel de le monde, ça permettra d'en faire un bon symbole Apiduresque.

Cette fameuse draisienne de chez Amazon, c'est une Kettler, elle coûte en gros le prix d'un set de sacoches Newboler soit le même prix que la "haut de game" D4. Notre fille ainée a commencé sur cet engin qu'elle a eu pour ses deux ans. A quatre ans elle a fait du vélo à roulettes une bonne dizaine de minutes et on les a virées. Ca tombait bien, sa soeur avait deux ans, elle a gardé la draisienne jusqu'à 5 ans parce qu'elle aimait bien la couleur (c'était une rose qu'on avait, nous). Et on l'a vendue à vil prix. La petite fille concernée l'a gardée 3 ans, soit 8 ans pour ce modèle à roues pleines avec un freinage à tambour sur l'arrière, ce qui prouve qu'on peut faire du super bon matériel adapté à l'usage prévu pour un prix raisonnable.

Donc : si on ne fait pas de la très longue distance dans des conditions pourries ni de la course ni des gros événements gravel, on doit pouvoir utiliser des sacoches d'entrée de gamme. C'est ce raisonnement qui m'a fait acheter ce set pour que notre fille aînée (celle de la draisienne, qui a 12 ans à présent et aime bien randonner avec son papa) puisse commencer à transporter son propre matos sur son VTT.

Commande, reçois, déballe.

Ça arrive assez vite maintenant, le matos de chez Ali. Genre en dix jours c'est là, emballé correctement dans un carton et du papier bulle, remarque c'est pas fragile ces bestioles.

Au déballage, ça fait illusion. Les matériaux ont l'air de qualité correcte même si bien sûr les sangles et les attaches sont un peu grossières et de qualité inférieure à ce qui se fait dans les marques classiques. Les zips fonctionnent bien, les velcros accrochent correctement, la sacoche de selle a une bungee cord assez longue qui a l'air solide. Elles sont jolies en noir et ne font pas camelote.

Fixe sur le vélo, déchante.

La sacoche de cintre est un modèle en deux parties drybag / fixation, ce qui est plutôt bien si on envisage de randonner au long cours : on laisse la fixation sur le cintre, on embarque le drybag et on le replace sur la fixation de cintre quand on repart. Les systèmes en une partie type rollbag (Api, mais aussi Revelate Designs, Ortlieb, etc.) sont souvent perçus par leurs utilisateurs comme pénibles puisqu'il faut enlever le sac du cintre, sortir le matos pour l'utiliser puis le recharger et le refixer sur le cintre pour repartir : le genre de détail qui ne pose pas de problème quand on roule trois jours mais plus quand c'est trois semaines. Malheureusement, la fixation sur le cintre est spécialement fragile, les attaches en plastique sont de mauvaise qualité, les sangles trop fines pour du matériel qui prend autant de baffes. Et le drybag n'a pas de valve de surpression ce qui oblige à prendre des housses de compression pour le charger au lieu de comprimer directement le contenu dedans comme sur le drybag rose camouflage que n'ai acheté chez action l'an dernier ou sur une sacoche de marque. En gros, pas pratique.

La sacoche de cadre semble robuste mais elle est arrivée avec une sangle velcro de moins que nécessaire, je ne sais pas si c'est normal ou un défaut de la mienne. Contrairement à ce que dit ce test il est impossible de la fixer correctement avec des scratches sur deux côtés de la sacoche seulement, ça bouge dans tous les sens. Au demeurant pas bien grave : bricolage au id'scratch et c'est réglé. Elle n'ira pas sur tous les cadres, en tout cas elle ne rentre pas dans celui de notre aînée, elle est trop petite pour se fixer correctement sur le cadre de mon gravel et ne rentre bien que sur le route du home-trainer donc faites bien attention aux dimensions. Le zip est de qualité correcte, il n'est pas protégé dans sa partie proximale = il n'est pas étanche, dommage parce que le reste l'est. La présence d'un compartiment filet à l'intérieur est une bonne idée, fréquente sur ce type de matériel.

La sacoche de selle est juste une catastrophe. Les matériaux et le système de fermeture à enroulement font ce qui est écrit dans la pub : on peut l'arroser au tuyau, ça reste étanche. Pour le reste... Sa forme est tubulaire au lieu de trapézoïdale comme habituellement (cf. photo). Elle est longue et fine et l'ouverture est trop étroite pour que le matériel passe facilement et la présence d'un double zip rend la manœuvre encore plus difficile. Un seul scratch de fixation de qualité moyenne, une faible hauteur sous selle, l'absence là aussi de valve de surpression et une forme allongée conspirent tous pour rendre la sacoche instable et difficile à charger. Le seul type de matériel qu'on peut embarquer dedans sans risque c'est du léger et compressible en housse = des sacs de couchage ou des vêtements fins, pour une contenance réelle très inférieure aux 15l annoncés.

La sacoche de tube supérieur est correcte. D'ailleurs vu son prix d'environ 10€ elle vaut le coup d'être achetée pour une utilisation quotidienne type vélotaf et ses défauts seront peu perceptibles. Pour le bikepacking ou pire la rando, on en a pour son argent c'est à dire pas grand chose. Elle est bien étanche comme sur le plan (zip inclus cette fois), elle a aussi un compartiment filet interne, la qualité du matériau est correcte, la M est presque aussi grande qu'une Api 1l et la comparaison s'arrête là. La fixation sur le cadre est très approximative et la sacoche est deux centimètres trop large : elle frotte sur les genoux quand on se met en danseuse et parfois assis et elle bouge latéralement quand on tourne le cintre. Ce n'est pas très gênant pour des trajets d'une heure ou deux par contre la journée sur le vélo à faire attention comment on se met et à al recentrer c'est pénible. L'extrémité du scratch de fixation dépasse largement une fois en place, ce qui oblige à un bricolage à base de velcro adhésif pour éviter que ça flappe en faisant un bruit désagréable sitôt qu'on roule un peu fort.

Il est évident que je ne compare pas la qualité de cet ensemble à de l'Apidura cinq fois plus cher. Mais il est évident aussi que chez Api lorsqu'ils disent que leur matos est le fruit de vrais retours de terrain et que pour eux le design est aussi important que la qualité des matériaux, ils disent la vérité**.

Wrap it up.

En conclusion : est-ce que j'en ai pour mon argent ? Oui. Pour moitié moins cher qu'une sacoche de selle 14l de marque, j'ai la totalité de l'équipement.

MAIS :

- L'absence de valve de surpression rend l'ensemble difficile à charger

- La forme de la sacoche de selle est inadaptée à la fois au chargement et à l'utilisation et sa contenance réelle environ la moitié de ce qu'elle est supposée être

- La fixation de la sacoche de cintre et la conception du drybag rendent son utilisation aléatoire

- La solidité de l'ensemble est juste une blague, je vois très bien où ça va casser au bout de quelques semaines d'utilisation.

En conclusion 2 : est-ce que je peux l'acheter si je veux me mettre au bikepacking / au gravel / à la longue distance ? Non. Ca va vous dégoûter de ce type de setup et vous faire penser que le système à 4 sacoches Vaude / Arkel / Ortlieb c'est le meilleur du mieux, monumentale erreur.

En conclusion 3 : alors je peux faire quoi avec ? Vous pouvez partir en vacances d'été avec la randonneuse MBK de papy et un équipement simple chiné à droite et à gauche sans vous prendre la tête - en gardant à l'esprit que c'est du jetable et que ça ne servira que pour un seul voyage. C'est sans jugement ni arrière pensée négative (j'aimais beaucoup mon papy et j'aie toujours beaucoup les randonneuses à l'ancienne) et c'est nettement mieux que ce que je vois ces derniers jours passer sur la vélodyssée à base de Bitouin Original 5 et de sacs en toile accrochés avec des ficelles sur le porte bagage arrière. Et à peine plus cher. 

C'est ce qui explique la note mitigée cochon d'Inde : c'est bien sur le papier, ce serait bien si c'était ce que c'est supposé être mais... Non.


*Je ne suis pas sponsorisé par Apidura, et il existe de nombreuses marques qui font de l'excellent matériel, la première phrase est là juste pour accrocher le lecteur, vous le savez bien.

** Ceci dit s'ils veulent faire un geste je n'ai rien contre. 

Pour qui ?

Pour ceux qui veulent partir une fois en vacances à vélo pour voir comment c'est ou raconter qu'ils / elles l'ont fait.
5/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire