Test Scott Prospect 2017

6 tests Scott Prospect.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
maxime_danda

Le style et le confort qui va avec!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 19 ans | 1,81m | 79kg | Expert | Grenoble
Acheté : 99€ en ligne
Conditions du test : De tout! De la DH dans la poussière de Champéry aux petites sorties boueuses à la maison.

Points forts

la taille
le champ de vision
le confort
le look à la Brendog!

Points faibles

l'écran assez fragile: rayures faciles
le changement de la vitres très difficile
Le masque qui nous fait nous prendre pour Brendog, mais NON !
Ayant l’ancien modèle de masque Scott, faire la différence entre celui-ci et le Prospect fut très simple !

On s’aperçoit tout de suite que le masque est bien plus gros que l’ancien, avec un champ de vision bien plus conséquent. Le strap est aussi plus gros et avec ses bandes siliconées il tient parfaitement sur le masque. J'ai la chance d'avoir un D3 (comme Brendog) et le masque s'y cale à la perfection apportant donc du confort. Le confort a aussi été travaillé au niveau du dégagement du nez et de la couche de "mousse" en contact avec la peau: elle est tellement douce!
Le masque est vendu avec un verre "iridium vert" pour avoir le look complètement classe assorti au strap et à la monture du verre. Ce verre là est légèrement teinté. C'est top au soleil mais un peu moins dans les sous bois en fin d'après-midi en plein hiver. Heureusement qu'il est aussi fourni avec un verre transparent simple pour pouvoir continuer à rider quand les conditions sont moins lumineuses. Une petite pochette en tissus tout doux pour essuyer les verres et protéger le masque quand on ne s'en sert pas est un prérequis de nos jours: ici il est bien évidemment fourni avec.

Après une bonne quinzaine de sorties faites avec le masque, j’ai pu commencer à l'user comme il faut et voir ce qu'il a dans le ventre. Voici les quelques petits défauts que je lui ai trouvé:

Comme sur la majorité des masques, la vitre est exposée à la boue et aux impacts. Ici son traitement est plus solide que sur mon ancien modèle mais pas non plus résistant à toutes les épreuves, il faut donc en prendre soin ou sinon elle finira rayée.

Du côté des mousses, on voit bien qu'un effort a été fait pour améliorer le collage des mousses (entre-elles et sur le frame) car sur mon ancien masque c'était son principal point faible. Malheureusement et malgré une nette amélioration, il y a toujours quelques endroits qui s'abiment et les angles de mousse qui se décollent un peu après 3 mois d'utilisation intensive.

Enfin, dernier détail qui m'a un peu surpris, vu que j'ai roulé le masque dans tout types de conditions, j’ai du changer l’écran, et… j'ai été surpris de la force qu'il faut pour arriver à déclipser l'écran. Sur ce nouveau masque, le système est plus sophistiqué que son mon ancien mais ça ne rend pas le changement d'écran facile du tout. J’ai bien mis 10 grosses minutes pour enlever l’écran… Peut être qu'avec le temps le système d'attache va s'user un peu et devenir de plus en plus facile à utiliser?

En bref, ce masque offre un champ de vision bien plus large qu’avant, à un prix correct (99euros) mais il n'est pas parfait et j'ai trouvé quelques petites imperfections qui pourront agacer les riders les plus exigeants.

Je lui met un 6/10 !

Pour qui ?

Les riders voulant un masque avec un grand champ de vision, très confortable et qui fit bien avec le TLD D3

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire