Test Hutchinson TORO 27'5X2.35 2018

3 tests de pneus Hutchinson TORO 27'5X2.35.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

LE pneu à tout faire ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 21 ans | 1,69m | 57kg | Expert
Acheté : en ligne
Conditions du test : Poussière, boue, neige ... sur plusieurs paires de pneus !

Depuis juin 2018, Probikeshop et Hutchinson m’ont confié la lourde tâche de maltraiter des pneus, notamment des Toros 27,5 x 2,35 Raceripost Enduro Hardskin, afin de vous faire part de mes impressions et de mon ressenti pour une utilisation « gros vélo », du Freeride en terre meuble à la DH dans des grosses caillasses qui tapent bien. 6 mois et plusieurs pneus plus tard, je pense avoir fait le tour de ses aspects. Pour info, je pèse 60 kg, et le pneu fait 970 g. J'avais déjà testé du Toro en 2017, depuis j'ai pris du niveau, changé de style de pratique, et j'ai bien plus de connaissances techniques sur les pneus qu'avant. 

.

Au déballage, la légèreté du pneu me surprend (970 sur ma balance), et il est bien plié (la tringle souple le permet). C’est un peu déroutant quand on a l’habitude des gros pneus renforcés ultra lourds dédiés à la DH, mais ça fait plaisir d’alléger le vélo. Aussitôt déballés, aussitôt installés, le montage se fait sans difficulté avec mes jantes Hope DH et Spank Spike 28 (bien mettre le pneu en fond de gorge pour ne pas forcer sur la jante avec un démonte pneu !). J’ai passé tout l’été en montage chambre à air. Attention au sens de montage qui change entre l’avant et l’arrière.

Même en étant très polyvalent, le terrain de prédilection de ce Toro, c’est le meuble. Cette polyvalence permet de tester différents montages, en les associant notamment aux Squales, qui sont eux-mêmes dédiés aux terrains les plus secs. Dotés d’une gomme très tendre et de crampons creux bien espacés, le débourrage est excellent, et le grip est vraiment au rendez-vous. Qui dit gomme tendre, dit usure plus rapide, j’ai donc souvent gardé le Toro en monte avant, avec un Squale à l’arrière, dès que le terrain le permettait, sa gomme plus dure encaisse mieux les nombreux appels contre-appels dans les cailloux. En termes de pression, je roulais à 1,7 bars en terrain meuble, et 2 bars en station. En dessous de 2 bars, j’ai eu quelques pincements de chambre à air, l’inconvénient d’un pneu aux flancs lights.

.

En fin d’été, j’ai décidé de passer en montage Tubeless, pour pouvoir rouler en pression plus basse, avec le gain de confort qui va avec. J’ai tout simplement découvert un nouveau pneu !! Déjà, comme en chambre à air, je n’ai eu aucuns soucis de montage, ça claque du premier coup à chaque fois. J’ai roulé ce pneu entre 1.4 Bar et 1.7 Bar suivant le terrain, je n’ai jamais cogné ma jante, et surtout je suis bluffé par le confort et l’accroche obtenus. Les crampons travaillent de manière complètement différente, avec un retour bien moins rapide, le pilotage est bien plus doux et confortable. Le grip est partout, même lorsque l’on est persuadé que ça ne passera pas, bah ça ne décroche pas. J’ai roulé avec par tous les terrains, jusque dans la grosse boue et la neige, et je n’ai jamais ressenti le besoin d’avoir un pneu spécifique pour la boue, qui n’a aucun rendement. Parfois, quand le terrain est très gras, les freinages sur la bande de roulement sont assez rock n’roll, mais les massifs crampons latéraux permettent de se laisser glisser sereinement jusqu’au prochain appui, dans lequel viendront se planter les beaux crampons latéraux creux, technique infaillible testée et approuvée par mes soins !

.

Je suis tout simplement fan de ces pneus, j’ajouterai un mousse de protection de jante type Cushcore avant la saison des bikepark afin de pouvoir descendre encore un peu plus bas en pression, sans risquer de casser de la jante dans les terrains cassants. Je n’ai encore jamais crevé depuis que je suis en montage tubeless, les 100 ml/pneu de préventif Hutchinson Air Max ont bien bossé ! J’ajoute également que je n’ai pas réussi à en déchirer un seul, pourtant pas faute d’avoir essayé… 

J'insiste une dernière fois dessus,

monte le en tubeless pour exploiter ses capacités à 100% !

Pour qui ?

A mes yeux, ce pneu conviendra aux riders de tous niveaux. Le débutant pourra apprendre l’esprit tranquille à rouler dans les racines mouillées, tandis que le compétiteur acharné aura un pneu léger, et doté d’un grip hors norme afin d’éclater du chrono !
10/10
Facilité de montage
Durabilité de la gomme
Résistance aux pincements
Rendement
Accroche
Rapport qualité/prix

Points forts

Légèreté, accroche, facilité de montage, made in France, polyvalence !

Points faibles

Si tu envois du bois, tu va pincer en montage chambre à air ... Tubeless fortement conseillé !

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire