Test HOPE Crank No Spider 2016

Déposez votre test.

Du solide et du style !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,85m | 70kg | Avancé | Thann
Acheté : 250€ en ligne
Conditions du test : Trois saisons sur un VTT de descente, dans absolument toutes les conditions possibles.

Le pédalier est le point presque central où passe le centre de gravité du vélo. Bien que le choix sur le marché soit plutôt abondant et qu’ils fassent plus ou moins la même chose, choisir un nouveau pédalier peut être parfois cornélien. Pencher plutôt pour un pédalier aluminium ou carbone ? Plutôt haut de gamme ou entrée de gamme ? Pour sa réputation de robustesse et son prix abordable, j’ai choisi il y a trois ans de monter sur mon VTT de descente, un pédalier Hope.


Sur le papier

Le pédalier Hope est forgé en aluminium 7075 et usiné CNC, comme sait très bien le faire la firme anglaise. Cela lui donne un style vraiment particulier, facilement reconnaissable parmi ses concurrents. Les 6 couleurs proposées permettent d’assortir et de donner un petit côté « bling-bling » à son vélo. Ce qui est génial, c’est qu’il peut très bien se monter sur un VTT de cross-country comme sur un VTT de descente grâce à sa grande polyvalence. Le système Direct Mount apporte un côté épuré au vélo et offre une meilleure facilité de montage et démontage du plateau.

Avec un poids de 640 g, il se place dans la moyenne des pédaliers de la même catégorie.

Le modèle utilisé pour le test est un Direct Mount en 36 dents, avec des manivelles de 175 mm.


Le déballage

Hope met vraiment le paquet pour que l’expérience d’achat soit quelque chose de marquant. Le matériel est livré dans un beau carton noir et vert, affichant la photo du contenu ainsi que le logo de la marque. En l’ouvrant, on peut voir une manivelle délicatement posée sur une mousse en guise de présentation. Le reste du matériel se trouve en dessous. Tout y est : l’autre manivelle et plein d’outils et accessoires nécessaires au montage. Et ça, c’est vraiment génial ! Pas besoin de courir dans un magasin spécialisé parce qu’il nous manque une clé. On peut le monter de suite et partir rouler dans la foulée ! Notez également l’ouvre-bouteille intégré dans l’une des clés de serrage, pour tous les amoureux du goulot ! Bien vu, Hope !


Le montage

Pour ce qui est du montage, rien de plus simple. Il suffit de fixer le plateau Direct Mount (qui est vendu séparément) sur la manivelle de droite (bien plus rapide qu’avec les quatre vis cheminées) et de le serrer avec l’adaptateur fourni. On insèrer ensuite l’axe et la manivelle de gauche dans le boîtier de pédalier, on met la seconde manivelle dans le sens opposé à la première bien sûr, on presse le tout avec la « vis-presse » et le tour est joué. Un coup de serrage de la rondelle noire pour enlever le jeu et un de clé Allen pour installer les vis latérales qui maintiennent le tout. Vous n’avez plus qu’à fixer les pédales et c’est bon !


Resistance à l’usure

Le pédalier Hope est vraiment conçu pour durer dans le temps, ça se voit et ça se sent. Le milieu des manivelles, là où la chaussure frotte, a été laissé en aluminium apparent afin d’éviter cet effet de peinture vieillie, causé par les frictions. Au bout de la troisième saison, les manivelles sont encore en très bon état, là où les autres pédaliers commencent à être bien marqués par l’usure.

Le pédalier a accroché inévitablement quelques cailloux et autres racines qu’il a pu rencontrer sur les pistes de descente. Et là encore, il se montre très solide ! L’aluminium robuste ne bronche pas et ne marque que très peu les chocs qu’il peut subir.

Pendant ces trois saisons, le pédalier est resté vraiment bien en place, il n’a présenté aucun jeu ni aucun bruit suspect, alors qu’il a été démonté et graissé seulement 2 ou 3 fois. C’est peut-être un point à souligner ; il ne nécessite franchement pas beaucoup d’entretien !


Sur le terrain

L’utilisant sur un VTT de descente avec des manivelles en 175 mm, je trouve que dans certaines situations, ces dernières sont légèrement trop longues et viennent de temps à autre buter sur les arêtes pointues de cailloux et certaines racines présentes sur les pistes. Des manivelles en 170 mm sont, je pense, idéales pour cette pratique.

En ride, le pédalier à un comportement classique, il fait très bien ce pour quoi il est destiné. Il est plutôt bien rigide et répond de manière normale aux différents appuis.

Avec un plateau en 36 dents, couplé à une cassette 7 vitesses en 10-24, je suis plutôt satisfait de son rendement. Notez que généralement, j’utilise davantage la plage supérieure de la cassette, c’est-à-dire depuis les couronnes du milieu aux couronnes les plus grandes pour de meilleures relances.


Le démontage

Pour le démontage, là encore, rien de bien compliqué. Il suffit de retirer les vis latérales, de frapper la manivelle de droite avec un maillet, puis de sortir la manivelle opposée. Il n’y a pas besoin d’extracteur de manivelles, seuls une clé Allen et un bon maillet (en caoutchouc de préférence) font l’affaire.


Conclusion

Ce pédalier Hope est vraiment bien pensé et de très bonne qualité. Le rendu des manivelles usinées est vraiment super sympa ! La robustesse et la résistance à l’usure sont impressionnantes. L’aluminium laissé brut sur les manivelles laisse croire que le pédalier sort du carton, même après une ou deux saisons !

Pour ce qui est du montage et du démontage, ils sont tout à fait abordables, même pour les pilotes qui n’ont pas beaucoup de connaissances mécaniques. Tous les outils pour le monter sont fournis (mis à part les clés Allen bien sûr) et pour le démonter, un trousseau de clés Allen et un maillet suffisent. Un jeu d’enfant !

Ce pédalier a vraiment une palette d’utilisation extra large. On peut l’utiliser pour tous les types de pratiques, passant du cross-country au VTT de descente, il remplira sa mission avec succès !

Ne nécessitant que très peu d’entretien, il vous laissera tranquillement pédaler et descendre dans le plus grand des silences !

Un sans-faute pour les britishs ! Bravo !

Pour qui ?

Pour les pilotes qui cherchent un pédalier vraiment solide avec un style atypique. Pour ceux qui cherchent à pimper leurs montures avec des couleurs plus exotiques les unes que les autres. Ceux qui recherchent un pédalier au super rapport qualité/prix et ceux qui ne veulent pas passer leurs week-ends à démonter leurs pédaliers à cause d’un bruit étrange ou d’un jeu déplaisant.
10/10

Points forts

- Qualité et finition
- Solidité
- Style
- Prix
- Résistance à l’usure
- Système Direct Mount
- L’expérience d’achat
- Facile à entretenir
- Palette d’utilisation

1 commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

HOPE Tech DH 27.5 Une paire de roue au Top pour un budget contenu !
8 /10
HOPE Tech 3 V4 Braking Raw
9 /10
HOPE Tech 3 E4 Des jolis freins, beaux et performants !
9 /10
HOPE Tech 3 V4 Un freinage toujours au top
9 /10
HOPE Tech 3 X2 Le meilleur double pistons ?
9 /10
HOPE Tech 3 E4 Une référence absolue !
10 /10
E THIRTEEN LG1 Douloureusement robuste
6 /10
SUNRACE MX8 11v La plus efficace pour du 11v
9 /10
SRAM X01 Eagle Cher mais ça vaut le coup !
8 /10
works components plateau narrow wide direct mount OVAL 30t bonne finition, prix contenu
9 /10
SRAM GX EAGLE excellent rapport qualité prix, mais une chape surexposée aux cailloux!
7 /10
absoluteblack plateau ovale black Super qualité aluminium
9 /10