Test Giant Reign 1 2018

3 tests de VTT Giant Reign 1.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Un vrai rail qui met en confiance!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,80m | 78kg | Avancé
Spécificités du montage : Cintre, potence renthal, selle fizik aliante
Acheté : 4599€ en magasin
Conditions du test : Pluie, sec, cailloux, boue, racines quasi toutes les conditions.

Mon choix partait à la base sur un 29 pouces, un trek slash pour être plus précis.

Faute de disponibilité je me suis rabatu avec un peu de regret vers le Giant reign 1 2018.

Sur leur site, le vélo faisait un peu triste au niveau de la déco, mais l'équipement me parlait en peu plus. Une bonne paire de Dt E1700, un groupe gx eagle, la lyrik, etc.

Et là, une semaine après avoir passé commande, je me rend chez mon vélociste et là, powaaa! Le bike claque sévère! Les couleurs bien qui pètent bien, donc 1er bon point.

Niveau géométrie, ça taille très grand. 459mm de reach en taille M. Ce sera suffisant pour mon mètre quatre-vingt.

Au commandes, on est haut perché du cul et la tête dans le pneu avant façon xc. Soit disant à cause du cadre long pour permettre de charger suffisamment pour charger le train avant. Pour moi, ce sera potence levée au max.Le cintre Giant en 800 de large me laisse perplexe, les arbres risquent de passer près...

La commande de blocage d'amortisseur et très exposée et peu ergonomique, elle disparaîtra deux sorties plus tard.

La commande de tige de selle est bien ergonomique façon shifter, très agréable à l'utilisation, pour le reste, les Sram guide rs et shifter gx, du basique que tout les monde connait.

30% de Sag dans l'amorto, 18 dans la lyrik et 3 tokens plus tard, voilà la première sortie et donc la première côte.

Amorto ouvert, zéro effet de pompage malgré un rebond légèrement libre. Le vélo n'est pas une fusée mais il reste dynamique et même quelques accélérations assis pour essayer de faire pomper le vélo n'y font rien le maintient est bon. Çà pédale, et très bien même! Du coup, adieu le blocage, totalement inutile sur ce vélo, ça permet aussi d'aérer le poste de pilotage.

Première descente, rapide au début et finissant dans des gros cailloux, marches et forte pente. Et là, le vélo me dit "dis-moi où tu veux aller, je m'occupe du reste". Un vrai rail, je n'avait jamais roulé un vélo comme ça, il ne se passe rien à bord, là où tu crois que tu vas te satelliser, il passe à balle et garde sa trajectoire. Ornières, marches, pierrier, virages rapides ça passe sans se poser de question! On se croirait presque bon à son guidon.Le vélo est collé par terre, confortable avec un bon maintien hydraulique, il encaisse vraiment bien. Heureusement d'ailleurs car les capacités de réglage sont limités sur ce modèle ( rebond, ouvert ou blocage pour l'amorto et compression basse vitesse et rebond pour la fourche).

Quelques ombres au tableau tout de même, dans les virages très serrés, je le trouve un peut compliqué à faire tourner, et quand en plus il y a beaucoup de pente, le poste de pilotage bas ne met pas en confiance. Un cintre renthal fat bar en 38mm de rise et un potence renthal duo 10° me facilite désormais grandement la tâche.

Pour le côté fun, on oublie. Le vélo est très orienté race, les manuals ou les petits bunny-up ne sont pas son truc. Mais quand on a compris sont mode d'emploi, qu'on se prend au jeu de la vitesse, le plaisir est bien là.

Pour résumer, ce vélo peut être en manque de fun est une arme en descente, peu exigeant, ses capacités de pédalage en font un vélo capable de rouler longtemps sans se cramer à condition d'être un minimum en forme (on parle quand même de vélo de 14,5 kgs en ordre de marche).

Le reign 2K18 c'est quasi du tout bon!


Pour qui ?

Plus pour le racer qui aime rouler sur un chassis alu.
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

Stabilité, facilité de prise en main, et confiance que le vélo procure.

Points faibles

Manque de fun, un poil pataud dans le très serrer.

2 commentaires

Whipperman
Statut : Expert
inscrit le 07/02/17
Stations : 10 avisMatos : 6 avis
Comme tu as viré la commande au cintre, tu peux plus du tout bloquer l'amortisseur non ?
0
Jéwome

inscrit le 11/12/16
Matos : 1 avis
Oui en effet, l'amortisseur reste ouvert tout le temps, la molette où se visse le cable est commandé pas un ressort, qui la maintient ouverte. Il n'y à pas de position intermédiaire, c' est soit ouvert, soit fermé. Mais sincèrement il n'y à que très peu de différence entre les 2 modes.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Giant Talon 2 27.5 LTD Avec mon talon tu ne m'arrives pas à la cheville
8 /10
Giant REIGN 1.5 Giant Reign 1.5 2017 vs 2018
9 /10
Giant Giant Trance 2 Polyvalence et excellence
9 /10
Giant Giant Reign 1 Montée difficile mais descente royale
7 /10
Giant GIANT Trance Advanced 1 Un gros kiff à la montée comme à la descente
9 /10
Giant Giant MTB core robuste !
6 /10
Giant GIANT Trance 4 Un VTT All Mountain Polyvalent pour ce faire vraiment plaisir que ce soit en descente ou en montée
8 /10
Giant Giant Reign 2 LTD Un pure enduro limite un mini DH
9 /10
Giant Reign 2 Quand on veut un enduro pour débuter, mais que l'on a pas trop le budget...
7 /10
Giant sojourn Une bonne surprise
7 /10
Giant Giant Glory Advanced 1 presque parfait !
7 /10
Scott Voltage FR10 Le Voltage l'ADN du Freeride
8 /10