Test Intense TRACER 275 C Kit Pro 2018

1 test de VTT Intense TRACER 275 C Kit Pro.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

N'a de prestige que le nom... ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,83m | 70kg | Expert | Signes
Spécificités du montage : Montage carte
Acheté : 4000€ d'occasion
Conditions du test : De Septembre 2018 à Février 2019

Après mon bout de chemin avec un Capra AL pendant 2 ans, je l'ai vendu pour essayer le carbone.

Ayant upgradé mon ancien vélo, j'avais pris goût aux pièces de qualité (malheureusement !). Le seul moyen d'avoir un carbone équipé haut de gamme était de regarder du côté des occasions.

Par chance, le magasin à côté de chez moi avait 2 Tracer SL d'occasion, montés à la carte, et dans mon budget.


Bike check

Je n'aurais jamais pensé pouvoir m'offrir un vélo de ce prestige, alors autant bien baver devant avant de le sortir !

  • Cadre : Tracer SL (fibres haut de gamme, biellette carbone) en taille L pour mes 1.83m, en robe jaune/orange/rouge débattement 165mm
  • Fourche : Fox 36 Fit4 Factory kit piston ohlins 170mm
  • Amortisseur : Fox Float X2 Factory 216x63 (aussi essayé avec un ohlins TTX22)
  • Roues : DT Swiss XM1501 27.5, largeur interne 30mm
  • Freinage : Hope Tech3 V4 (en remplacement de Sram Guide R)
  • Transmission : Box One pédalier Raceface Aeffect
  • Poste de pilotage : potence intense 40mm, cintre Renthal 800mm largeur 30mm rise
  • Tige de selle : Rockshox Reverb

Ma première impression : le vélo est magnifique, très bien équipé, je pars sur de bonnes bases ! La peinture a l'air de bonne qualité (par rapport à YT du moins), en finition brillante ça claque, on passe pas inaperçu !

Un des premières choses que je fais : commander des protections Amygos, même si la protection de downtube intégrée en caoutchouc a l'air assez épaisse.


Premières impressions

Premières vraies impressions à l'Evo Bike Park, parfait pour le test d'un vélo de ce gabarit. Le terrain est sec, les jumps sont assez gros.

Première descente, je me fais embarquer, ça tape sous les pieds, pas de grip au freinage (pas eu le temps de monter mes pneus habituels), un premier run qui me laisse plutôt sceptique au final, par rapport à l'idée que je me faisais d'un vélo comme ça. Je mets ça sur le compte des géométries "modernes" (long, bas, couché), et décide d'adapter mon ride.

J'enchaîne les runs sur la whip it, qui consiste à garder le maximum de hauteur sur les jumps, assez kickés. Je prends un peu la mesure de la géométrie, il faut rester plus centré sur le vélo, on se sent "au milieu" plutôt que dessus.

Premier constat : la suspension arrière rend beaucoup le terrain, le cadre est plutôt rigide.

Sur des pistes flowy et rapides ce n'est pas trop gênant, le vélo tient dans les appuis, et les pistes ne sont pas trop en chantier comme en enduro. En revanche, sur les appels, le vélo ne demande qu'à te jeter : si tu te relâches dans la compression, il te rappelle à l'ordre et t'envoie en OTB ! J'essaye donc de serrer la détente ; oups, je suis à fond et je me fais toujours jeter. J'ai l'impression que la rigidité du cadre a son rôle là dedans, il faut se gainer pour le tenir.

Aussi j'essaye d'assouplir un peu la compression pour m'économiser un peu les jambes ; AH, je suis à fond. Bon ben va falloir se gainer. Surtout que sur les gros poneys, ça tape au fond sévère comme ça, argh, je ne sais pas quoi faire !


On approfondit

A la suite de cette première expérience, j'étais un peu dérouté. Je décide dans un premier temps de troquer mon Ohlins TTX22 contre un Fox Float X2, pour avoir plus de possibilités de réglages sans passer par la case préparation, et aussi pour la souplesse de l'air en milieu de course, peut-être que ça résoudra les problèmes de suspension qui rend sous les pieds.


Les sorties suivantes se font en grande partie chez moi dans le sud : beaucoup de cailloux en tout genre (rochers, dalles, roulants sous les roues...).

Le vélo pédale, il pédale même très bien ! Je suis étonnamment surpris, l'Anti Squat est plutôt élevé, les grimpettes se passent bien, on s'économise et la position est plutôt bonne. Petit point négatif à cause de cet Anti Squat élevé, dans les montées techniques avec des cailloux, la suspension n'est pas trop active et on a du mal à trouver de la motricité, surtout si on roule en plates.


Dans le vif du sujet (la descente), le vélo est très dynamique, il est vif pour les changements d'angle, on tire et le vélo suit, c'est assez impressionnant ! Ça ravira les plus agressifs. Du fait de cette rigidité, le vélo demande à être constamment sur ses gardes, extrêmement gainé et tonique, un petit relâchement et on se retrouve au tapis. Ça ne pardonne pas, surtout dans les cailloux du sud qui demandent de la finesse et de la tolérance plutôt que de charger comme un porc. Pour les moins physiques comme moi, il va falloir calmer le jeu, et garder une certaine marge sous le coude, le vélo n'est pas très tolérant et il faut le manier avec douceur, enrouler un peu plus (sous peine de tomber 3 fois dans la même descente... ah, hem.. :P).


La suspension arrière, parlons-en : ça n'a pas changé par rapport aux premières impressions, bien que le Float X2 ait quand même amélioré un peu le comportement. Le bike rend énormément le terrain, on a l'impression d'avoir un trailbike, avec mois de débattement qu'il n'y paraît, et pourtant sur les huck to flat on sent bien que le vélo a de la réserve. l'Anti Squat élevé fait accélérer le vélo quand la suspension s'enfonce, difficile de l'arrêter, mais ça accentue encore plus la perception du terrain. Au freinage, c'est encore pire, on sent tout ce qu'il se passe, on cherche le grip.

 Les petits chocs ne sont pas son point fort, et bien qu'Intense ait beaucoup travaillé pour gommer les défaut du VPP, ses traits de caractères sont bien présents...


Du côté de la géométrie, le vélo plutôt équilibré, il positionne au centre du vélo. Il demande par contre de beaucoup bouger pour chercher du grip sur l'avant, tirer des manuals, bunny... Ce qui lui enlève un peu de fun. En spéciale, il n'incite pas à tirer, jumper, envoyer l'arrière, mais plutôt à rester centré et chercher le grip, la vitesse de passage. D'autant plus que sa rigidité ne permet pas de faire beaucoup d'écarts, ça fatigue et ça augmente le facteur risque de se faire jeter par le vélo.


Problèmes rencontrés

Pour les habitués de tiges de selles Rockshox, vous comprendrez certainement : la mienne est partie en SAV (ce n'est que la 3ème Reverb que je renvoie en 2 ans et demi...). Mon shop a été super, Rockshox aussi, et bien que les délais soient longs, je l'ai remontée 3 semaines/ 1 mois après. Note : la galère pour la remonter, j'ai du démonter le pédalier et le boitier pour guider la durite au niveau du coude que forme le cadre au boitier de pédalier, et le guide en carbone était ébréché (la misère à rentrer).

Le pivot principal de la biellette inférieure a pris du jeu, bilan : insert carbone ovalisé, et pièce introuvable chez Intense, et surtout, aucune raison en cause de son usure.

Un éclat de peinture au niveau du tube de selle.


Conclusion

Ce vélo n'étant pas fait pour moi, je l'ai revendu pour reprendre un Capra.

Le nouveau propriétaire, avec qui je suis toujours en contact, a l'air ravi en revanche. Il a pu réparer le cadre avec un insert alu au lieu de l'insert carbone introuvable.

J'ai quand même aimé l'expérience que j'ai eue à son guidon, j'a pu me faire un idée des géométries modernes et du VPP. Je trouve leur carbone trop rigide (pour ce que j'en fais du moins). Il en ravira d'autres par sa précision, sa nervosité et son style de ride engagé, pour chasser du chrono.

Il est dédié aux bûcherons qui engagent, et qui cherchent le chrono. Si vous voulez un vélo fun, tolérant ou que vous êtes gringalet comme moi, passez votre chemin.

Pour qui ?

Pour ceux qui ne regardent pas les dépenses, ou les compétiteurs agressifs.
6/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

Beau, géométrie moderne

Points faibles

Rigidité, cinématique, qualité de fabrication qui laisse à désirer.

4 commentaires

Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 6 avisMatos : 13 avisPhotos : 21 photos du jour
Bravo pour ce premier test posté sur 26in. Il est très précis et honnête par rapport à ton expérience !
2
Chaum84

inscrit le 11/04/19
Merci bien ça fait plaisir, j'ai d'autres tests en perspective, j'essayerai de bien les travailler et de m'améliorer !
0
takin38
Statut : Confirmé
inscrit le 09/08/16
Stations : 2 avisMatos : 12 avisPhotos : 1 photos du jour
Super intéressant comme lecture du soir ! Hate d'avoir le teste du Capra :)
0
nomad71
Statut : Confirmé
inscrit le 03/04/13
Marrant l'écart qu'on peut mesurer d un pilote à un autre. Pour moi c'est le vélo parfait! Dommage que ça n'ait pas marché. L'important étant de trouver chaussure à son pied. Même souci sur l'insert en ce qui me concerne.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire