Test Pivot Firebird 29 2018

1 test de VTT Pivot Firebird 29.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Premiers Rides

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,76m | 65kg | Avancé
Spécificités du montage :
Conditions du test : Terrain forestier sec, peu de caillou mais des racines et beaucoup de feuilles mortes.

Intro:

L'automne tarde, et même si les arbres ont perdu leurs feuilles le temps permet encore d'enchainer les rides en t-shirt. C'est l'occasion pour moi de tester un 29" pendant quelques rides, et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit du dernier né de chez pivot le Firebird 29. La marque le décrit comme une machine d'enduro capable de s'attaquer aux EWS, tout en restant plus fun et maniable que ses concurrents... Le vélo parfait quoi !

Petite précision, il ne s'agit pas ici d'un test approfondi, fruit de longs mois de test mais plutôt d'un "first ride" comme disent les ricains. Ceci dit j'ai tout de même pu me faire une bonne idée du vélo et de ses qualités.


Présentation:

Mon vélo de test est le Pro XT-XTR affiché à 7600€. Le cadre est en carbone au standard superboost (du 12x157 en fait) et affiche 162mm de débattement à l'arrière et 170mm à l'avant. Pas de porte gourde en revanche (enfin si, mais sous le tube diagonal, donc relativement inutilisable...).

Au poste principal on a un combo Fox Factory 36 Grip2 et Float X2 Performance. On retrouve une transmission 11v qui mixe dérailleur XTR avec du XT, une cassette 11-46 et un pédalier race face Aeffect en 30d. Le freinage est confié à des Xt 4 pistons avec disques en 180mm. Pour le poste de pilotage on est sur du matos maison avec cintre carbone et potence pivot en 35mm, des grips padloc et une tds KS Lev Integra en 150mm. Le tout tourne sur des Dt Swiss M1700 montées en Maxxis DHF 2.5 WT et DHR II 2.4 WT en Exo Maxxterra.

Globalement on a donc un beau montage, quoique certains éléments détonnent un peu, surtout pour le prix. Par exemple le mix dérailleur (pièce fragile et exposée) XTR et pédalier Aeffect (modèle entrée de gamme), les roues M1700 (là encore on est tout juste sur du milieu de gamme) ou bien les disques en 180mm vu le gabarit de la bête. En revanche on notera la qualité des gommards et des suspensions.

Dernier point la géométrie est résolument moderne avec un cadre en taille M qui affiche 455mm de reach (pour 612mm de stack) et des angles bien comme il faut (65° de chasse et 75° de tds). Le cadre dispose de 2 positions de géométrie, mais visiblement personne ne se sert de la position haute...


Et le ride alors:

Première étape régler le vélo, je suis les instructions du manuel pivot qui me donne une base de réglage des suspensions en fonction de la pression. Un bon point pour le rider qui n'est pas super pointu vu les 8 réglages des suspensions (hors tokens)...

Une géométrie ne peut se résumer à un ou deux chiffres et malgré un reach bien long je me sens bien posé sur le vélo. En revanche avec le stock d'entretoises je me retrouve bien trop haut. Petit passage à l'atelier pour régler le problème, j'en aurai bien profité pour raccourcir ce cintre de 800mm, mais bon ce n'est pas mon vélo et puis le système padloc impose une découpe en biseau bien galère à réaliser sans l'outil spécifique...

Chaque ride commence pour moi par quelques kilomètres de bitume, ce qui me permet de bien ressentir le rendement. Si la suspension ne pompe pas particulièrement, j'ai l'impression d'être un peu scotché, comme toujours en 29" ceci dit. Une fois la forêt atteinte on peut attaquer les choses sérieuses. Le premier point que je remarque c'est le grip monstrueux, même dans les restes de chantiers forestiers je ne bute jamais sur les obstacle. En revanche en montée raide l'avant manque de stabilité et ne demande qu'à quitter le sol. Bon en même temps rien d'incroyable vu le débattement.

Une fois en haut il est temps de redescendre et c'est là que ce pivot se révèle. Dans les portions les plus défoncées il encaisse et filtre tout, presque au point d'en être frustrant dans nos contrées avares en cailloux. Comme promis par pivot il reste bien joueur, vif et reste bien sain et stable quand les crampons décollent. On retrouve ce caractère dans les séries d'épingles où je l'ai trouvé particulièrement à son aise.

Ma grosse surprise (et déception) vient du grip sur l'angle. Même en faisant bien descendre la pression des pneumatiques, impossible de bien charger en virage (je me suis d'ailleurs fait quelques frayeurs à base de drift des deux roues) et au moindre dévers la roue arrière ne demande qu'à décrocher. J'ai eu l'impression que ce comportement était accentué avec la vitesse. En revanche difficile de dire si cela vient des suspensions (réglage et amorto à air alors que je suis habitué au ressort) ou du cadre (cinématique/géométrie), à moins qu'il s'agisse du rider (qui n'a d'habitude pas ces problèmes)...

Pour terminer sur l'équipement, si les freins offrent une bonne puissance, heureusement que je suis un petit gabarit et que mon terrain n'offre que de courtes descentes car les disques de 180mm sont juste aberrants. La fourche offre un comportement de haut niveau, et c'est l'amorto qui se retrouve à la peine. Le reste de l'équipement est "transparent".


Conclusion:

Est-ce qu'on tient ici le vélo ultime ? Vous savez ce vélo qui grimpe comme un XC et descend comme un DH, celui qui est aussi à l'aise à la montagne qu'en plaine... Pour moi on en est loin, avec notre terrain vallonné, assez engagé mais peu cassant j'ai gardé la sensation tout au long du test d'avoir un vélo trop gros. Pour moi ce Firebird est avant tout un vélo pour terrain vraiment exigeant et rider engagé, même si il n'oublie pas la touche de fun qui le rend accessible à un plus large publique...

Pour qui ?

Principalement pour le rider accompli en terrain engagé, ou alors pour le rider lambda qui veut un char d'assaut
7/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

Encaisse et filtre tout, excellente stabilité, reste vif et joueur même en épingles

Points faibles

Rapport prix/équipement, grip sur l'angle, très (trop) gros

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Pivot Phoenix Carbon DH Un vélo qui s'adapte au pilote !
9 /10
Pivot Firebird Le couteau Suisse du VTT
9 /10
Pivot Firebird Beaucoup se demandent si le fameux pivot Firebird saura vous combler ? Moi il m'a conquit !
9 /10
Pivot Firebird Un enduro fait pour la descente !
9 /10
Pivot Switchblade Mon bike do-it-all
9 /10
Pivot Phoenix Carbon DH Roulez différent sur un bijou tolérant !
9 /10
Mondraker Summum Carbon Pro Team Avion de chasse !
9 /10
Commençal CLASH RACE Une machine à tout faire !
9 /10
Mondraker Dune Descendre vite et bien
9 /10
Lone Bicycles Parabellum V1 La nouvelle arme de chez Lone Bicycles !
8 /10
Mondraker Plunder Pour débuter en DH
6 /10
Santa Cruz Nomad CC Repoussez vos limites en descente sans galérer en montée
9 /10