davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
8664 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
90% des pratiquants de bikepark actuel sont des adeptes de piste bleu ou rouge max et décolle très peu les roues on le sait tous.

Mes anciens vélos que je n'ai pas cassé... roulent toujours se revendent dès fois mieux que j'ai vendu et bizarrement ne cassent pas.

Mais avec ma progression et mon poids je ne dirai pas cela de prochains....
ratm54
ratm54
ratm54
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
10K messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
jycstd (25 nov.) disait:

Je m'étais abonné à l'époque sur le insta d'un mec qui fais des vidéo MTB un peu façon YouTube game pour un concours, le genre de format qui plait aux plus jeunes, bref je me souviens plus le nom là comme ça mais c'est un des trucs qui à l'air de marcher le plus fort en MTB YouTube français.
Et le mec partage quotidiennement dans ses story insta les mecs qui lui envoient des photos de casse de leur vélo en le taggant dessus.
Ben c'est des photos quasi tous les jours et quand c'est pas plusieurs photos par jour...
Après on est bien d'accord on a ni le comment ni le quoi ni le pourquoi. Mais comme RATM, je suis pas sûr que ce soit un truc hyper minoritaire à partir du moment où le vélo saute, même si c'est juste des marches d'1m..

Si tu as l'insta ca m'intéresse !
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
4630 messages
Matos : 7 avis
Pierre Soriot
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3598 messages
Matos : 1 avis
jycstd (25 nov.) disait:

Je m'étais abonné à l'époque sur le insta d'un mec qui fais des vidéo MTB un peu façon YouTube game pour un concours, le genre de format qui plait aux plus jeunes, bref je me souviens plus le nom là comme ça mais c'est un des trucs qui à l'air de marcher le plus fort en MTB YouTube français.

Et le mec partage quotidiennement dans ses story insta les mecs qui lui envoient des photos de casse de leur vélo en le taggant dessus.
Ben c'est des photos quasi tous les jours et quand c'est pas plusieurs photos par jour...

Après on est bien d'accord on a ni le comment ni le quoi ni le pourquoi. Mais comme RATM, je suis pas sûr que ce soit un truc hyper minoritaire à partir du moment où le vélo saute, même si c'est juste des marches d'1m..


Faut pas exagérer, j'ai toujours acheté mes vélos d'occaz, mini 2-3 ans d'ancienneté, je les ai gardé plusieurs années en les matraquant bien comme il faut, je suis pas du genre à rouler propre et j'ai jamais eu un soucis. Et pourtant j'ai racheté des cadres qui ont tournés en CDF, en même un qui a fait de WC/IXS (il était d'ailleurs livré avec des gommes Maxxis qui n'existe pas dans les pneus "civils";).

Je ne dis pas que ça casse pas. Il y a des vélos mal conçus, des défauts de fabrication, et il y a aussi des bucherons qui envoient du lourd. JA l'époque je connaissais des gars qui fissuraient des cadres tous les 6 mois voir un an (Supreme V2 notamment).
Tu rajoute les gros crashs sur lesquels un cadre n'est pas sensé resister et ça augmente encore pas mal (et ça donne des photos spectaculaires). Et enfin, maintenant tu inclus tous les cadres d'enduros fissurés parce que les gens les ont rincés en BP ou se sont mis des gros tirs.

Tu additionnes tout ça, ça fait un paquet de cadres en vrac. Après combien sont à attribuer à la marque pour des vélos mal conçus pour une utilisation normale ?

Nos vélos c'est pas de la porcelaine, ça casse, ça cassera toujours, mais pour un pilote avec un niveau normal, qui respecte son vélo, c'est quand même assez faible.
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
4630 messages
Matos : 7 avis
J'ai pas dit que c'est le destin de tous les vélos, mais de tordre l'idée que c'est le truc ultra minoritaire qui n'arrive qu'a 3 pégu sur des centaines de milliers de vélo et qu'on entends que eux car ils envahissent les forum.

C'est des choses qui arrivent, visiblement, et qui doivent malheureusement être prise en compte dans le choix d'un vélo.
Mais ça reste quoi qu'il arrive une faible part des vélos vendus (de là à te jeter un chiffre ce serait du chamanisme, mais si on se la joue bâton de pluie et signaux de fumée, on doit pouvoir atterrir dans les 5-10% j'imagine)
Message modifié 1 fois. Dernière modification par jycstd, 25/11/2021 - 13:21
NBF-Ronron
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
5017 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
jycstd (25 nov.) disait:

J'ai pas dit que c'est le destin de tous les vélos, mais de tordre l'idée que c'est le truc ultra minoritaire qui n'arrive qu'a 3 pégu sur des centaines de milliers de vélo et qu'on entends que eux car ils envahissent les forum.

C'est des choses qui arrivent, visiblement, et qui doivent malheureusement être prise en compte dans le choix d'un vélo.
Mais ça reste quoi qu'il arrive une faible part des vélos vendus (de là à te jeter un chiffre ce serait du chamanisme, mais si on se la joue bâton de pluie et signaux de fumée, on doit pouvoir atterrir dans les 5-10% j'imagine)


Sérieusement, sans stats de casse, tu n'en as strictement aucune idée.
Et même 10 casses sur insta, c'est à mettre en regarde du nombre vendu, ce dont tu n'as aucune idée.

Je vous rappelle que descendre sous la barre des 1% de non fiablité sur un produit, c'est extrémement dur.
Donc, être entre 1 et 5%, c'est vraiment raisonnable pour des cadres de vélos où le suivis qualité est loin d'un fabriquant automobile.

Et 5%, ça peut vite représenter des volumes non négligeables.
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
4630 messages
Matos : 7 avis
Ouais je suis d'accord (et je l'ai bien précisé dans mon message), c'était pour donner un ordre de grandeur pour imager le fait que je parlais pas de 50% de taux de casse non plus, mais effectivement sans chiffres, qui dépendent eux même de chaque marque et chaque modèle dans la marque c'est du chamanisme d'avancer des chiffres.

Pour rester plus pragmatique, ce qui est le plus interessant comme info, à notre niveau c'est de connaitre les casses et leurs types.

Récurrentes, liés a un soucis de conception (bases Spectral, hauban des derniers Zesty etc.), casses de fatigue liés certainement a un mix des matériaux, de petits soucis de conception et de procédés de fabrication comme par exemple le tube de selle de RATM et de les différencier des casses de défaut d'assemblage, comme ce qu'a pu avoir Dave sur son DH qui elles de toutes manières peuvent arriver peu importe la marque et le modèle, et si elles arrivent, arriveront rapidement et seront couvertes par la garantie du constructeur.

Parcequ'au final, la question qu'on se pose c'est : est-ce que si j'achète tel ou tel vélo, je vais pouvoir le garder plus de 5 ans, ou est-ce qu'il faut absolument que je budgete une rotation toutes les X années pour pas me faire baiser ?
Avec les emmerdements que ça comporte de changer de vélo (à chaque fois racheter les accessoires comme le Clear protect, les outils spécifiques, les pattes et tout le patata, faire attention à pas faire une rayure trop importante pour pas qu'on casse les pieds à la revente etc, etc.).

Et force est de constater que pour répondre à cette question, c'est pas si évident que ça !
NBF-Ronron
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
5017 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
Mais c'est impossible d'avoir une réponse à ça.

Parce que c'est simple, cela diffère en fonction de l'utilisation et du poids du rider, par conséquent un gros bourrin de 110 qui saute tout le temps arrivera toujours à casser son vélo dans un délai surement bien inférieur à 5ans.
On en a déjà parlé 15000 fois.

Faut juste l'accepter.

Ceux qui font de la compet le savent et c'est pourquoi ils changent régulièrement de vélo avant d'arriver à la casse.
J'en connais qui change de cintre tous les 6 mois parce qu'ils savent qu'ils le casseront autour d'1 an, sans être des gros gabarits.

Si on a une pratique qui est très contraignante avec le matériel, on accepte d'avoir une durée de vie plus courte que la moyenne et on prévoit son budget en conséquence.
Sinon, on accepte de changer son niveau de pratique.
C'est la même chose dans tous les sports.

Alors qu'un gars comme moi, ne cassera surement jamais un vélo de sa vie même en le gardant 20ans.
Et sachant que je suis surement plus représentatif de la majorité des riders, forcément les vélos sont dimensionner en conséquence.
nathys
nathys
nathys

inscrit le 22/06/20
1 message
bonjour a tous j'arrive un peu après la guerre mais je voulais dire que le public de pierre soriot ce sont des jeunes de mon age 14 15 ans et quand on regarde ce sont rarement des vélo neuf ou adapté au diverse pratique (il ya beaucoup d'all mountain alors qu'il font clairement de la dh) ou sinon ce sont des vélos un peu plus anciens qui sont souvent des 3e mains et il ne sont pas trop entretenu.
Par exemple j'ai un ami qui roule en dirt et qui passe son temp a faire des long ou des court (inspyre flow) avec une sr suntour de xc parce qu'il avait cassé l'ancienne.
(voila c'etait mon premier message sur le forum après presque 2 ans à regarder du coup je vous remercie pour les bon moments que vous m'avez fait passez sans le savoir)
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3598 messages
Matos : 1 avis
Bienvenu ! Je connais ça, être sur les forums pendant longtemps sans jamais poster haha

Clairement je vois très bien ce que tu veux dire, on en voit souvent des jeunes qui commencent avec des vieux vélos bien rincés de base et qui apprennent à sauter. Alors au debut c'est pas gros, mais ça tape quasi systématiquement, et puis quand le niveau augmente ...
Ça détruit du vélo, mais c'est déjà des épaves à la base, donc rien de perdu, et on est tous passé par là, jeune et avec les moyens du bord. Le matos s'améliore avec l'age ;)
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3598 messages
Matos : 1 avis
NBF-Ronron (25 nov.) disait:

jycstd (25 nov.) disait:

J'ai pas dit que c'est le destin de tous les vélos, mais de tordre l'idée que c'est le truc ultra minoritaire qui n'arrive qu'a 3 pégu sur des centaines de milliers de vélo et qu'on entends que eux car ils envahissent les forum.

C'est des choses qui arrivent, visiblement, et qui doivent malheureusement être prise en compte dans le choix d'un vélo.
Mais ça reste quoi qu'il arrive une faible part des vélos vendus (de là à te jeter un chiffre ce serait du chamanisme, mais si on se la joue bâton de pluie et signaux de fumée, on doit pouvoir atterrir dans les 5-10% j'imagine)


Sérieusement, sans stats de casse, tu n'en as strictement aucune idée.
Et même 10 casses sur insta, c'est à mettre en regarde du nombre vendu, ce dont tu n'as aucune idée.

Je vous rappelle que descendre sous la barre des 1% de non fiablité sur un produit, c'est extrémement dur.
Donc, être entre 1 et 5%, c'est vraiment raisonnable pour des cadres de vélos où le suivis qualité est loin d'un fabriquant automobile.

Et 5%, ça peut vite représenter des volumes non négligeables.


Ça dépend qui, ça me rappelle une histoire où une boite américaine avait passé un contrat avec des japonais pour des composants électroniques. Le contrat prévoyait 1% des pièces défectueuses.

Du coup les japonais ont livré 99% de bonnes pièces +1% de pièces défectueuses :lol:

C'était un joli coup de com, mais ça montrait les différences de philosophie dans le contrôle qualité. En soi, on peut s'assurer d'un quasi 100%. Le problème c'est que c'est économiquement plus rentable de rembourser les défauts que d'être sûr qu'il n'y en ait pas. Même si le risque réputationnel est difficile à mesurer à court terme.
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3598 messages
Matos : 1 avis
jycstd (25 nov.) disait:

Ouais je suis d'accord (et je l'ai bien précisé dans mon message), c'était pour donner un ordre de grandeur pour imager le fait que je parlais pas de 50% de taux de casse non plus, mais effectivement sans chiffres, qui dépendent eux même de chaque marque et chaque modèle dans la marque c'est du chamanisme d'avancer des chiffres.

Pour rester plus pragmatique, ce qui est le plus interessant comme info, à notre niveau c'est de connaitre les casses et leurs types.

Récurrentes, liés a un soucis de conception (bases Spectral, hauban des derniers Zesty etc.), casses de fatigue liés certainement a un mix des matériaux, de petits soucis de conception et de procédés de fabrication comme par exemple le tube de selle de RATM et de les différencier des casses de défaut d'assemblage, comme ce qu'a pu avoir Dave sur son DH qui elles de toutes manières peuvent arriver peu importe la marque et le modèle, et si elles arrivent, arriveront rapidement et seront couvertes par la garantie du constructeur.

Parcequ'au final, la question qu'on se pose c'est : est-ce que si j'achète tel ou tel vélo, je vais pouvoir le garder plus de 5 ans, ou est-ce qu'il faut absolument que je budgete une rotation toutes les X années pour pas me faire baiser ?
Avec les emmerdements que ça comporte de changer de vélo (à chaque fois racheter les accessoires comme le Clear protect, les outils spécifiques, les pattes et tout le patata, faire attention à pas faire une rayure trop importante pour pas qu'on casse les pieds à la revente etc, etc.).

Et force est de constater que pour répondre à cette question, c'est pas si évident que ça !


Mon avis, avec ma vision, et pas de data : pour le rider lambda (niveau, morphologie, fréquence d'utilisation, conditions climatiques moyennes), c'est quasi un non-sujet. Globalement le risque de casse est très faible. Après il y a eu des ratés de conception avec des casses ultra fréquentes sur certains modèles, mais ça c'est de la roulette russe, et tu vas pas budgétiser ça alors que d'une ça arrive rarement, et surtout quand ça arrive c'est tôt, du coup => garantie

Pour les autres (gros level, gros tout court :lol: , le trail qui ponce le BP, celui qui roule dans la boue toute l'année) effectivement calculer sa rotation de bike avec les garanties, les décotes etc c'est vraiment nécessaire.

Mais faut-il blamer les constructeurs ?
Selon moi un petit peu, car on est des amateurs, et surdimensionner certains points ne coutent pas grand chose en performance pour le rider lambda (roulements, tubes), et ça serait accueilli à bras ouvert par la communauté. Il suffit de voir les reviews de RM Maiden où les testeurs s'accordent pour dire que c'est simplement du bon sens, et personne n'a chipoté pour le surplus en poids ou en €
NBF-Ronron
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
5017 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
MatraK30 (25 nov.) disait:

NBF-Ronron (25 nov.) disait:

jycstd (25 nov.) disait:

J'ai pas dit que c'est le destin de tous les vélos, mais de tordre l'idée que c'est le truc ultra minoritaire qui n'arrive qu'a 3 pégu sur des centaines de milliers de vélo et qu'on entends que eux car ils envahissent les forum.

C'est des choses qui arrivent, visiblement, et qui doivent malheureusement être prise en compte dans le choix d'un vélo.
Mais ça reste quoi qu'il arrive une faible part des vélos vendus (de là à te jeter un chiffre ce serait du chamanisme, mais si on se la joue bâton de pluie et signaux de fumée, on doit pouvoir atterrir dans les 5-10% j'imagine)


Sérieusement, sans stats de casse, tu n'en as strictement aucune idée.
Et même 10 casses sur insta, c'est à mettre en regarde du nombre vendu, ce dont tu n'as aucune idée.

Je vous rappelle que descendre sous la barre des 1% de non fiablité sur un produit, c'est extrémement dur.
Donc, être entre 1 et 5%, c'est vraiment raisonnable pour des cadres de vélos où le suivis qualité est loin d'un fabriquant automobile.

Et 5%, ça peut vite représenter des volumes non négligeables.


Ça dépend qui, ça me rappelle une histoire où une boite américaine avait passé un contrat avec des japonais pour des composants électroniques. Le contrat prévoyait 1% des pièces défectueuses.

Du coup les japonais ont livré 99% de bonnes pièces +1% de pièces défectueuses :lol:

C'était un joli coup de com, mais ça montrait les différences de philosophie dans le contrôle qualité. En soi, on peut s'assurer d'un quasi 100%. Le problème c'est que c'est économiquement plus rentable de rembourser les défauts que d'être sûr qu'il n'y en ait pas. Même si le risque réputationnel est difficile à mesurer à court terme.


Ça, j'y crois pas du tout.
Ça doit être de la légende urbaine.

Y a que dans les livraisons unitaires ou très petites séries sur des pièces simples qu'on peut garantir des pièces avec zéro défauts sur les caractéristiques de la pièce.
Ce n'est pas qu'un problème de couts d'avoir 100% de pièces non défectueuses, c'est aussi un problème de délai et d'organisation.
On ne peut pas tester 100% des pièces produites quand on parles de séries qui dépassent la dizaine et qu'on est pas dans l'aéronautique.
Et encore cela voudrait dire que tous les contrôles sont 100% garantit, ce qui n'est évidemment pas le cas, un défaut peut toujours passer inaperçu.

Donc on conçoit en acceptant que des pièces seront défectueuses pour différentes raisons, même si bien sur, on essaye de tendre vers le 0 défaut sachant qu'on ne l'atteindra jamais.
Même dans l'aérospatiale avec des pièces unitaires, cela n'existe pas 100% des pièces zero défaut.
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3598 messages
Matos : 1 avis
Je sais pas, après contrairement à un vélo où les contraintes sont mécaniques (dur à tester), peut être que les pièces électroniques ça peut se tester et se verifier (ça marche ou pas) plus facilement. C'était un prof de supply chain qui nous avait raconté ça. C'est peut être pas si vrai, mais l'idée reste là.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
5017 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
Mais ce n'est pas parce qu'elle fonctionne à un instant T, qu'elle n'a pas de défaut et qu'elle répond à 100% des spécificités qui sont demandés.

Un prof de supply chain mais pas un qualiticien...
Sérieusement, la qualité, c'est très compliqué que ce soit dans les principes, dans leur applications et dans les termes contractuels.
Et maintenant tous les pays très industrialisés maitrisent sans problème les différents outils de qualité, souvent d'origine japonaise en effet.
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3598 messages
Matos : 1 avis
NBF-Ronron (25 nov.) disait:

Mais ce n'est pas parce qu'elle fonctionne à un instant T, qu'elle n'a pas de défaut et qu'elle répond à 100% des spécificités qui sont demandés.

Un prof de supply chain mais pas un qualiticien...
Sérieusement, la qualité, c'est très compliqué que ce soit dans les principes, dans leur applications et dans les termes contractuels.
Et maintenant tous les pays très industrialisés maitrisent sans problème les différents outils de qualité, souvent d'origine japonaise en effet.


On est d'accord. Et le japon était en avance, et notamment sur les méthodes. Mais c'était il y a déjà fort longtemps.
Bricabrac
Bricabrac
Bricabrac
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/15
160 messages
MatraK30 (25 nov.) disait:

Je sais pas, après contrairement à un vélo où les contraintes sont mécaniques (dur à tester), peut être que les pièces électroniques ça peut se tester et se verifier (ça marche ou pas) plus facilement.


NBF-Ronron (25 nov.) disait:

Mais ce n'est pas parce qu'elle fonctionne à un instant T, qu'elle n'a pas de défaut et qu'elle répond à 100% des spécificités qui sont demandés.


Vous avez tous les 2 raisons.

En électronique/microelec on teste toutes les puces donc on valide que le fonctionnement est OK à T0.
Le risque est sur la fiabilité, c'est à dire que le composant lâche au bout d'un certain temps, c'est normalement dimensionné pour tenir infiniment plus longtemps que le produit dans lequel on destine le composant.
Il peut y avoir des défauts qui entraine un non fonctionnement final, mais c'est rare, très rare.
Le taux de retour dans l'électronnique est exprimé en PPM, l'objectif est à 0 et il est réaliste.

Donc livrer 99% de puces ok 1% de défectueuses, oui c'est facile avec les standards de l'électronique.
Bon après je vois pas trop l'intéret d'arroser volontairement son client de produits défectueux...

Les parralèlles avec l'aerospatial sont difficiles car il s'agit de 2 types de production complétement opposés, les volumes sont tellement faibles qu'il est plus compliqué de maitriser son procédé à l'inverse de l'électronique où les quantités sont astronomiques et impliquent une maitrise totale.
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3598 messages
Matos : 1 avis
Bricabrac (25 nov.) disait:

MatraK30 (25 nov.) disait:

Je sais pas, après contrairement à un vélo où les contraintes sont mécaniques (dur à tester), peut être que les pièces électroniques ça peut se tester et se verifier (ça marche ou pas) plus facilement.


NBF-Ronron (25 nov.) disait:

Mais ce n'est pas parce qu'elle fonctionne à un instant T, qu'elle n'a pas de défaut et qu'elle répond à 100% des spécificités qui sont demandés.


Vous avez tous les 2 raisons.

En électronique/microelec on teste toutes les puces donc on valide que le fonctionnement est OK à T0.
Le risque est sur la fiabilité, c'est à dire que le composant lâche au bout d'un certain temps, c'est normalement dimensionné pour tenir infiniment plus longtemps que le produit dans lequel on destine le composant.
Il peut y avoir des défauts qui entraine un non fonctionnement final, mais c'est rare, très rare.
Le taux de retour dans l'électronnique est exprimé en PPM, l'objectif est à 0 et il est réaliste.

Donc livrer 99% de puces ok 1% de défectueuses, oui c'est facile avec les standards de l'électronique.
Bon après je vois pas trop l'intéret d'arroser volontairement son client de produits défectueux...

Les parralèlles avec l'aerospatial sont difficiles car il s'agit de 2 types de production complétement opposés, les volumes sont tellement faibles qu'il est plus compliqué de maitriser son procédé à l'inverse de l'électronique où les quantités sont astronomiques et impliquent une maitrise totale.


Ben si l'histoire est vraie, on continue d'en parler 40 ans après, donc l'intérêt il est la. La boite américaine traitait avec des américains, et quand les japonais sont arrivés ils ont voulu envoyer un message.


This is a story I had heard from my friend David Hutchins, the British Quality Guru, a couple of decades back.

David, a frequent visitor to Japan, explained to me the Japanese attitude to perfection….
According to David: IBM, the American computer giant, had decided to test Japanese manufacturing capabilities by placing a trial order for some computer component.
In the specifications IBM had spelt out that they would accept only three defective parts per 10,000. This had stressed the Japanese manufacturer… How? Why?
On the exact date of delivery, the parts arrived at the doorstep of IBM. The shipment was accompanied with a hand written letter:
“We Japanese people have had a very difficult time understanding IBM business practices, etc, etc, etc…
However, with great difficulty, the three defective parts per 10,000 have been separately manufactured. They have been included in the consignment in a separate packaging, with bold instructions – DEFECTIVE PIECES, AS PER REQUIREMENT. NOT FOR USE. We hope this pleases you.”

Donc en fait ils ont fait exprès de faire fabriquer des pièces défectueuses :lol:
Message modifié 1 fois. Dernière modification par MatraK30, 25/11/2021 - 17:21
Bricabrac
Bricabrac
Bricabrac
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/15
160 messages
Énorme cette d'histoire, je la garde pour les collègues :cool:
razgriz65
Modo
razgriz65
razgriz65 [Modo]
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
13K messages
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
ayant été brievement au japon pour le taf, ca ne me choque pas du tout!
disons que ca va dans la droite lignée des comportements que j'ai vu la bas!
ratm54
ratm54
ratm54
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
10K messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Excellent !
ratm54
ratm54
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
10K messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
nathys (25 nov.) disait:

bonjour a tous j'arrive un peu après la guerre mais je voulais dire que le public de pierre soriot ce sont des jeunes de mon age 14 15 ans et quand on regarde ce sont rarement des vélo neuf ou adapté au diverse pratique (il ya beaucoup d'all mountain alors qu'il font clairement de la dh) ou sinon ce sont des vélos un peu plus anciens qui sont souvent des 3e mains et il ne sont pas trop entretenu.
Par exemple j'ai un ami qui roule en dirt et qui passe son temp a faire des long ou des court (inspyre flow) avec une sr suntour de xc parce qu'il avait cassé l'ancienne.
(voila c'etait mon premier message sur le forum après presque 2 ans à regarder du coup je vous remercie pour les bon moments que vous m'avez fait passez sans le savoir)

N'hésite pas à contribuer ce d'autant plus que ton retour est intéressant. Tu exprimes une catégorie d'age qui est moins voir plus représenté sur le forum et c'est important.
J'ai également commencé comme toi sur avec ce qu'on pouvait sur rockfighter à 1500 frs.
D'ailleurs il y avait un jeune avec un pseudo type "Nicolai" quelque chose. On ne le vois plus sur le forum...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par ratm54, 26/11/2021 - 09:11
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3598 messages
Matos : 1 avis
Vu que ça vous a bien diverti j'en profite pour finir :

Source de l'histoire qui semble vraie du coup p178 : Source

Un autre case sur US vs Japon (page 2) : Case Ford vs Mazda

Et une anecdote sans aucune source, peu fiable, mais drôle quand même :lol:
"There are more such stories like this going around, like: "Can your process work with such small drills?". The answer: They send back the drill. Drilled."
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3598 messages
Matos : 1 avis
Petite question : c'est moi où tous les pneus sont en WT maintenant chez Maxxis ? Ça donne quoi sur des jantes en 26 ou 28mm ?
jycstd
jycstd
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
4630 messages
Matos : 7 avis
A partir du 2,4 oui c’est quasi que du WT.

En même temps le WT ils ont un taillant normal versus le reste du monde, et la gomme normale taille étroite !
Et non, a priori aucun soucis sur du 25mm.

J’irais juste pas en mettre trop en dessous, mais comme tout pneu qui dépassent un certain ballon.