Test Smith Forefront MIPS 2018

1 test Smith Forefront MIPS.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Bello Rosso

Test du nouveau classique des casques All-Mountain : le SMITH Forefront 2

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,77m | 65kg | Expert
Acheté : 230€ en ligne
Conditions du test : Tempête de soleil, fortes chaleurs, types de terrains variés

Points forts

Poids, ventilation, finition

Points faibles

Traces jaunâtres en bordures des orifices de ventilation

Préambule


Après 5 années de bons et loyaux services, endurant des températures extrêmes été comme hiver, le temps a été venu pour moi de changer de casque pour mes sorties enduro.

Le but : avoir un casque offrant un bon niveau de protection, mais surtout qu’on ne le retrouve pas sur la tête de monsieur tout le monde !

Après diverses recherches et une hésitation entre l’autre modèle de la gamme Smith, le Session que j’avais pu enfiler lors du Vélo Vert Festival, mon choix s’est finalement orienté vers le modèle le plus haut de gamme de chez Smith, le Forefront 2ème du nom, tout juste dévoilé au grand public.

Pour le moment disponible en 3 coloris pour notre pays, la version Matte White m’a tapé dans l’œil.

Il est livré avec une housse de transport micro-perforée que l’on peut porter comme un sac à dos grâce à ces bretelles réglables.



Sur le papier


La marque annonce une meilleure ventilation comparé au Forefront 1er du nom, assurée via 20 orifices de ventilation.

Côté technologie, le susnommé est doté du MIPS, le système de protection à l'impact multidirectionnel. Pour rappel, la définition du MIPS indiquée sur le site même de la marque Smith :

« Lorsque vous tombez selon un certain angle, des forces de rotation sont générées. Un casque doté de la technologie MIPS crée une couche glissante entre la coque externe et la tête qui permet à la coque externe de glisser par rapport à la tête lorsqu'elle touche le sol. La force de rotation est donc diminuée, de même que les dommages potentiels sur votre cerveau. »

Vous aurez également noté ce nid d’abeilles entourant le casque qui n’est pas uniquement là que pour l’esthétique. Cette technologie a été baptisé Koroyd. Précisément, il s’agit de milliers de tubes extrudés en copolymère, thermiquement soudés. À l'impact, le cœur s'écrase de façon entièrement contrôlée, ce qui décélère l'énergie du choc et réduit le niveau de traumatisme final.

Côté pratique, le Forefront 2 est équipé de canaux à l’avant et à l’arrière du casque pour y glisser les lunettes, ainsi que d’une visière qui pivote vers le haut pour permettre d’y glisser un masque.

Vous avez aussi la possibilité de régler la longueur des sangles sous les oreilles à votre guise.

Enfin, le casque est compatible avec un support pour caméra embarqué Go Pro et lumières Light In Motion, vendu séparément.



Sur le terrain


Premièrement testé lors du Grand rallye TransVerdon, une épreuve all-mountain en itinérance pendant 5 jours, le casque s’est dévoilé très confortable et doté d’un ajustement parfait.

Le serrage de tête de type BOA s’avère esthétiquement très épuré, avec ces fines branches qui se croisent, j’adore ! Le serrage offre une multitude de réglages permettant d’ajuster au mieux le casque à votre tête. Le casque ne bouge pas d’un poil, ni à la descente, ni sur les sauts. 

Porté avec un masque, il n’y a pas de problèmes de compatibilité.

Les mousses sont minimalistes, et pourtant ! Elles jouent très bien leurs rôles, notamment d’absorption de la transpiration au niveau du front.

Testé en condition estivale, le casque offre un bon niveau de ventilation. Ce n’est pas révolutionnaire mais je n’ai pas senti qu’il me tenait chaud. 

Au niveau du poids, comptez 340 grammes. Nous sommes dans la fourchette basse comparé à la concurrence qui offre un niveau de prestation équivalent.

J’ai apprécié l’autocollant qui est livré avec, « My Emergency Contact » qui permet d'inscrire vos coordonnées, vos éventuelles allergies et votre groupe sanguin.


Seul point négatif, j’ai remarqué que de légères traces jaunâtres apparaissent en bordures des orifices. Cela viendrait-il de la transpiration ?

Cela reste à surveiller au fil du temps tout comme l’évolution de la peinture matte qui a première vue, après 12 utilisations, a l’air résistante.



Conclusion


Le Smith Forefront 2 sera votre parfait allié pour toutes vos sorties all-mountain/enduro.

Léger, bien ventilé, doté d’une finition remarquable, la relève du Forefront 1er du nom est assurée avec cette nouvelle conception innovante.

Reste à savoir si vous êtes prêt à débourser la modique somme de 230€ pour l’acquérir … Le prix de l’innovation et du design !

Pour qui ?

Pour tous les pratiquants cherchant un haut niveau de protection et un design travaillé

commentaires

3 commentaires
maniacox

inscrit le 28/10/17
Super test merci !
Après 6 mois, toujours le même ressenti ? et les traces jaunes .. ?
Je n'arrive pas à trouvé un site vendant le kit Go pro..
0
Bello Rosso

inscrit le 18/08/18
@maniacox, toujours le même ressenti. Les traces jaunes ne se sont pas amplifiés, un coup d'éponge et ça part bien :)
Par contre après les sorties dans la boue, la terre vient se loger dans le "nid d'abeilles". Un coup de soufflette est nécessaire pour le garder comme au premier jour (c'est mon côté maniac qui ressort ????)
0
gasherbrum4

inscrit le 27/10/15
Matos : 1 avis
C'est un super casque et j'en suis hyper content (notamment le réglage de visière et le serrage) mais je trouve qu'il a un petit défaut : le nid d'abeille n'est pas le top de l'aération même si le look est sympa
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire