Test Gaerne gaerne kobra 2022

1 test Gaerne gaerne kobra.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
gogol69

Chaussures de Gravel?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,75m | 72kg | Avancé | Roderen

Avant-propos :


Je teste ces chaussures dans le cadre des essais privés 26in. J'en profite d'emblée pour remercier le site ainsi que

les fournisseurs de ces chaussures, à savoir Gaerne et BOA, mais aussi les petites mains de 26in qui sont très disponibles et aux petits soins pour les testeurs.

Alors à la base il était question de tester une paire de FiveTen, mais faute d'approvisionnement du au Covid, ce sera donc une paire de Gaerne Kobra.

Modèle spécifique au gravel proposé par cette marque italienne dont je dois bien l'admette, je n'avais jamais entendu parler...

Bon, comme, je ne pratique pas le gravel, j'ai testé ces chaussures sur mon vélo de route. C'est bien pareil en fait!



Réception, déballage, essayage :


Une jolie boite, et une belle paire de pompes !

Le look est très léché qui respire le sérieux. On sent l'inspiration des courses cyclistes à l'italienne. Il y'a du Marco Pantani la dedans.

Mélange de noir mat et brillant, une belle semelle avec quelques crampons dessinés par Michelin et un système de serrage 100% Boa avec une grande languette.

Simple, efficace.

J'ai même le doit à une paire de chaussettes Boa en cadeau dans le package. Cool.


Place à l’essayage. 

Première sensation : ça taille grand. Pointure 42 comme à mon habitude, mais je sens qu’il y’a de la marge.

Peut-être pas au point de passer à la taille en dessous mais quand même. Autre sensation, elles sont rigiiiides!

On sent direct la semelle en carbone. Pas moyen de plier le truc. même en latéral. Bonjour le transfert de puissance.

Question poids, j'ai pesé à paire à 670g sans cales. Comme je n'ai pas de référence, je ne sais pas si c'est bien ou pas.

Reste donc à les tester et voir ce que ça donne sur les routes!



On the road :


J’ai reçu ces chaussures au cours du mois de janvier. En plein froid polaire Alsacien, entre les chutes de neiges (bien que limitées cette saison), les tempêtes hivernales et le gel matinal.

L’idéal en somme pour vérifier leur résistance (et la mienne) à ces conditions extrêmes.


Aller c'est parti pour tailler la route et se faire la caisse en pré-saison!



La chaussure :


Pour ce qui est de la grolle en elle-même, j’ai l’impression que ce modèle a été pensé comme une chaussure de route.

A savoir, une grande rigidité, au détriment du confort. Ceci a l’avantage de la rendre très efficace au pédalage.

Elle ne plie pas et l’énergie est bien retransmise à chaque coup de pédale. C'est même assez déstabilisant au début. Quand on ne connait pas ça, on a vraiment l'impression d'avoir des sabots aux pieds.

Ce qui me fait rebondir sur ses qualités quand il faut marcher.

Si tant est qu'on puisse parler de qualités... C’est clairement une chaussure de vélo et rien d’autre. J'entends par la que leur seule utilité sur la terre ferme sera de vous permettre de faire quelques pas jusqu'au robinet du cimetière le plus proche pour remplir votre gourde.

La rigidité, couplée à la semelle taillée au couteau par Michelin, fait qu'on marche sur des œufs. Pour ceux qui ont fait du foot dans leur enfance, ça me rappel un peu les crampons sur le carrelage des vestiaires!

Ce que je regrette c’est le manque de confort cité plus haut. La paroi interne est fine et le maintien du coup moins bon. Ca donne vraiment un sensation de chaussure trop grande. Dommage

J’aurais préféré un chausson un peu plus épais et une languette elle aussi plus dense. Languette qui d'ailleurs est plutôt mal foutue. Sa fixation latérale fait que lorsqu'on active les molettes de serrage le câble a tendance à se coincer dedans. C'est pas hyper bien pensé.

Coté usure, j'aurais du mal à donner un avis étant donné ma pratique routière. Elle s'abiment pas vraiment.


Pause météo


Comme ce test s'étant déroulé durant les mois hivernaux, je me permets un petit mot sur la résistance au froid ce ce modèle Gaerne.

Clairement c'est pas des chaussures d'hiver.

Après 30/35 sur route par des températures autours de 5 degrés c'est l'engelure! Le pied devient raide et perd toute sensation amplifiée par la rigidité de la godasse.

En gros, sur-chaussure obligatoire pour les jours froids.

A noter tout de même que le système BOA n’a pas bougé malgré les températures polaires.

Je craignais que le gel et l’eau lui mette la misère, mais non. Il n’en fut rien. Super fiable.



Le système BOA


Avant de détailler, je vais un peu présenter le truc. Il s’agit donc du système de fermeture de ces chaussures.

Pas de lacets, ni de serrage rapide. 2 grosses molettes sur chaque coté. Une pour la partie basse de la chaussure, une pour la partie haute.

On visse pour serrer, on dévisse pour desserrer et on tire dessus pour ouvrir complètement le serrage.

D’une simplicité enfantine.

A l’usage ce système est plutôt pas mal, mais il demande vraiment un certain temps d’adaptation.

Je m’explique.

Le fait de fermer avec ces molettes donne un serrage extrêmement précis, pas forcement naturel et surtout qui ne bouge plus une fois effectué.

Je note surtout que ce serrage BOA est d'une grande fiabilité. Les cordons sont très solides et les molettes bien costaudes aussi.

Maintenant, que je suis équipé en BOA sur plusieurs modèles de chaussures vélo, je dois dire que je ne reviendrais pas sur du laçage classique.

C'est vraiment très bien pensé et super efficace.

Quand on a pris l'habitude et qu'on a nos repères de serrage. On y pense plus du tout. Le maintien a top et fiable.


Je rajoute encore un mot sur le SAV

J'ai du faire appel à leur service sur autre paire de chaussures et celui-ci étant tellement exemplaire que je me dois de le signaler.

Je détaille:

Molette cassée au cours d'une sortie. J'envoie une photo par mail au SAV. Le jour même je reçois confirmation de prise en charge et envoi d'un système de remplacement.

3 jours après je reçois 4 molettes neuves avec les câbles et l'outil pour le remplacement.

Remplacement qui prend 30 secondes montre en main! (on dévisse la petite visse au centre de la molette, on la retire avec la partie crantée, on remplace la nouvelle, on revisse)



En conclusion


Pour conclure, je dois dire que je suis assez mitigé par ces chaussures.

Ne serait-ce que par le concept de la chaussure de gravel...

Je reste un peu déçu par le confort et le manque de maintien du pied. Je pense vraiment que rembourrer les parois aurait été un plus.

Je vais tout de même continuer à les user sur les routes d'Alsace. On verra si mon avis évolue avec la hausse des températures!

6/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire