Test Shimano MT-32 2017

1 test Shimano MT-32.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Mes enclumes de boulot, qui vont repartir d'où elles sont venues...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,80m | 77kg | Avancé | Rochefort
Acheté : 15€ d'occasion
Conditions du test : Vatoboulot ervient, pendant trois mois. Vafèrelescourses, aussi.

Points forts

Look passe partout
À peu près marchables
Solides et bien finies

Points faibles

Pas adaptées à leur usage :
- Peu d'inserts réfléchissants
- Pas étanches du tout, même pas un peu imperméables ni même déperlantes
- Trop rigides pour être confortables, trop souples pour être performantes

Mes Pearl Izumi X-Road donnaient des signes de faiblesse. Faut dire que je les ai achetées chez Emmaüs bien d'occase et que si les comptes de Strava sont justes, elles ont à présent presque 8500 km de plus qu'alors.

Alors comme je fais 15-20 bornes tous les jours pour aller au boulot (et parfois plus si j'ai le temps, que je suis en forme, etc.), que j'étais content des précédentes, que je voulais un modèle plus passe-partout mais que je voulais garder l'idée des chaussures à cale SPD avec lesquelles on peut marcher, j'ai cherché le même genre de pompes sur lebonc'. Je suis tombé sur celles là, vendues avec des cales et des pédales Time que je savais pouvoir revendre fastoche.

Premier essai, sur le parking du rond-point de l'Avion

Si vous êtes de mon coin, vous connaissez cet endroit : tout le monde l'appelle comme ça mais c'est pas comme ça qu'il s'appelle. Faut dire que le clampin qui a appelé Rond-Point Albert Bignon un truc où il y a un gronavion en plein milieu (un Bréguet Alizé, pour être exact, un vrai, je vous ai même mis des photos tellement je suis bien urbain), l'a pas gagné à la loterie de distribution de la malinitude. Accessoirement y'a un chouette musée d'aéronautique navale juste à côté si vous aimez les gronavions.

Bref, je digresse.

Le monsieur me les donne, je les try-it-on-for-size et ben comme d'hab quoi, c'est du 45 version Shimano, je fais du 44, elles me vont nickel. Quand je marche avec, je les trouve un brin lourdes et un brin rigides mais vu le prix c'est palmomentdfairelafin'bouche. Donc je les ramène à la maison, je monte des cales SPD, je revends vite fait les pédales Time et je vais avec les MT au boulot depuis.

493g avec les cales, ça pèse un âne ces affaires

C'est presque 100g de plus que les X-Road qui sont il est vrai exceptionnellement légères. En tout cas ça fait lourd dans le pied quand on marche et hors de question de courir avec plus de trois mètres. On se croirait avec des chaussures lestées comme les scaphandriers de 20 000 lieues sous les mers - c'est un test en mode marine, aujourd'hui. Elles sont rigides assez pour être gênantes, elles sont pataudes, mais elles sont confortables.

Confortables, et jolies, et assez discrètes, et solides

Noires, quelques parties blanches, deux discrets inserts réfléchissants sur le côté, pour aller au boulot ça fait moins naze que mes précédentes RouleRocher jaune fluo. En gros elles ont le look de ce pour quoi elles sont faites : le loisir, le touléjours, le casual. Le maintien du pied est excellent avec le système de lacets classique, la chaussure est bien vissée et ne bouge pas du tout, la languette ne me blesse nulle part, je peux les porter autour de l'heure que j'ai besoin pour ce que je fais avec, sans problème ni douleur ni rien.

Plusieurs mois de roulage, environ 600 bornes = ni trou ni zone de fragilité ni amorce d'usure inhabituelle. Robustes, c'est ce qu'on leur demande.

Sauf que des fois tu veux rouler avec, et pas juste prendre la pose au boulot

Et c'est là que ça se gâche. Avant de m'agacer, je précise que ces chaussures sont vendues avec un couvre-cale vissable qui permet de les utiliser avec des pédales plates et rend le dessous plus étanche - pourquoi on achèterait des enclumes semi-rigides pareilles pour les utiliser sans cales me dépasse un peu mais je le signale quand même.

Le traditionnel système à 2 doubles vis destiné à installer les cales n'est recouvert par rien à l'intérieur. Donc quand tu roules sous la pluie, ce qui est assez commun quand on vélotaffe dans l'ouest de la France à moins de 20 bornes de la mer, ça inonde l'intérieur du godillot. Evidemment tu peux toujours bricoler un système de couverture DIY avec du duct tape comme je l'ai fait.

Les aérations mesh latérales qui ne servent pas à grand chose quand il fait chaud sont largement suffisantes pour permettre à l'eau et à un froid même modéré de s'infiltrer dans tes petons. T'as qu'à mettre des surchaussures, aussi (mais ça rentre pas, les surchausse de route vu la forme de la godasse) ou des couvre-orteils (oui mais ça couvre pas l'endroit où se situe le mesh inondant), ouais ben ta gueule alors (ok, ok).

Les inserts réfléchissants sont trop peu nombreux pour assurer une bonne visibilité de la chaussure et les lacets n'ont pas d'insert du tout. Monsieur D4 il a bien compris que les inserts réfléchissants c'était une bonne idée sur les lacets des grolles de vélo, alors que pourtant il a pas inventé le fil à couper l'eau tiède non plus, lui.

La semelle si elle semble trop rigide à la marche, est trop souple pour bien transmettre la force du pédalage. C'était une bonne idée d'essayer d'hybrider la force des X-Road (AM = souples = marche, course, portage) et des RouleRocher (XC = rigides = bonne transmission de puissance) mais c'est loupé.

On va juste éviter de parler de ce qui se passe si t'as l'idée de faire du VTT avec, déjà qu'elles glissent sur des pavés secs ou dans de l'herbe en pente parce que le caoutchouc c'est de la savonnette et qu'elles ont zéro crampon, je n'ai même pas essayé de les mettre en rando et je ne suis pas dingue au point de les prendre si j'envisage de porter le vélo.

Bon, on le sait déjà : même les meilleurs se plantent.

Monsieur Shimano, t'as essayé et t'as raté. La MT-32 ne parvient pas à trouver sa place ni à choisir son camp, alors qu'elle aurait dû et ta louable tentative de fabriquer une chaussure de vélotaf pour le loisir, la ville, le casual et un peu de rando est un lamentable échec. Dommage, tu feras mieux la prochaine fois.

Pour qui ?

Pour ceux qui vont au boulot en vélo quand il ne fait ni froid ni pluvieux et qui ont besoin de cales SPD pour le faire. En gros, personne, sauf si vous les payez le même prix que moi
3/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire