Test FORMULA Cura

2 tests FORMULA Cura.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
beniitoo

Arrivederci quattro pistoni !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,70m | 70kg | Avancé
Acheté : 240€ en ligne
Conditions du test : Enduro engagé par tous les temps

Maintenant que je roule moins en DH mais plutôt en gros enduro gravity pour me défouler sur les singles de la région, une question se pose: 2 ou 4 pistons pour les freins ?

4 comme disait l’autre ! Plus de pistons, plus de puissance, plus de progressivité…C'est vrai que ça fait bien sur le papier, mais en vrai ? Bah pas tant que ça.

C’est quoi le contexte ?


Franchement, on finit par vraiment se lasser du toucher bien trop soft façon Sram et du manque de mordant en début de course de biens des 4 pistons.

Bientôt 10 ans que j’ai dit ciao a mon premier DH et ses Formula Oro K24. Le freinage était tellement agressif que la sensation de te prendre un parpaing à travers le casque à chaque fois que tu appuies un peu trop sur le levier finit par te manquer.Du coup pour le petit dernier, on va retourner aux grands classiques et faire mentir ces messieurs du plus c’est gros, plus ça passe !

Le montage:


Avec un disque monobloc 6 trous de 203mm à l’avant et 180mm à l’arrière, il a un gros look badass de descendeur. Le maître cylindre axiale et son reservoir déporté dans la continuité du cintre, ça respire fort le dynamisme et la légèreté. Quant à l’étrier bodybuildé à deux coques pour faire passer les gros pistons en 24mm, le Cura inspire la puissance.

Niveau finition c’est vraiment très propre, pas un défaut au catalogue. Une peinture super robuste, petite ligne graphique et signature Cura en bien gros histoire de marteler définitivement le modèle comme une marque de référence ! Et le feeling du levier...mama mia ! Le revêtement rugueux accroche vraiment le doigt; On risque pas de ripper sous la pluie et aller s’encastrer dans le premier arbre qui passe.

Coté durite, on est sur du classique. Une option aviator aurait été la bienvenue pour compléter le look. Mais on se rattrape avec le Speedlock; le system qui permet de retirer la gaine de l’étrier et la faire passer dans le cadre sans purger. C’est révolutionnaire et permet de monter en moins de deux le frein pour tout de suite aller rouler. Ciao la purge avant montage et bonjour le kiff !

En parlant de purge, je n’ai pas encore eu cette joie, ça ne fait que 10 mois que je roule avec, mais du peu que j’ai vu ça semble être un jeu d’enfant. (même si beaucoup préfèrent l’entonnoir aux seringues). Wait and see !

Côté option, le mix master est dispo pour ceux qui souhaitent coller le shifter de la transmission à la coquille de serrage et gagner de la place sur le cintre. Pas de disque flottant, le seul autre type de dispo est le center lock.


ET EN VRAI ÇA DONNE QUOI ?


Pour être honnête, j’ai tout de suite cherché à retrouver le même feeling de mes vieux K24. Et je dois dire, petite déception !... Le rodage, c’est le point négatif sur ce frein. Beaucoup trop long. Il a bien fallu 3 voir 4 sorties obtenir le mordant maximal. Les plaquettes d’origine sont des semi-organiques (ou semi métallique si vous préférez) et font beaucoup, beaucoup de bruit après une longue session engagée. Et si en plus on roule par un temps de chien, hello concerto pour deux voix, on vous entend arriver de très loin.

Mis à part cette petite ombre au tableau, une fois rodé, j’ai retrouvé tout ce que je cherchais chez Formula; un vrai frein agressif et très puissant ! Cerise sur le gateau, fini la sensation ON-OFF des 2 pistons de base. Formula a fait un vrai gros taff la dessus pour donner la sensation qu’on roule avec des 4 ! Du coup je me demande ce que donnent la version 4 niveau progressivité/puissance

Coté réglages, on est pas chez Hope, Sram ou Shimano et c’est tant mieux ! On parle de freins dont le but est de stopper un char en pleine course ! Alors on s’en cogne d’avoir une pléthore d’options qui demandent des heures de tests pour trouver "The réglage" qui te satisfasse. Tu centre correctement ton étrier, tu règle la course du levier et tu y touches plus ! Jamais !

C’est fiable dans le temps. L’attaque est toujours au même endroit sur le levier, là ou bien des modèles même haut de gamme te forcent à revoir ta copie suivant l’usure des plaquettes. Tu peux limer ta garniture jusque faire des étincelles sur le disque si ça te chantes, tu auras toujours, le même feeling (et un disque en moins si tu vas jusque là )

Pour le liquide, bye bye le DOT, bonjour le minérale et c’est parfait. Ça dure bien plus longtemps, tu purges deux fois moins souvent et en plus c’est écologique. Alors même si sur le papier, le point d’ébullition est plus bas, pour le moment je n’ai senti aucune gêne ni perte de puissance suite à de gros freinages. Pas de pompage ni durcissement, le disque ventile bien et le frein à un très bon recover.

Alors, on en conclu quoi ?


Et bien on lève la séance en disant que c’est bien bluffant tout ça. Quand tu commande des freins pour ton nouvel enduro dans un monde régit par du 4 pistons à toutes les sauces, pas facile de s’y retrouver. Il en va de tous les avis à tous les prix ! Le freinage, c’est avant tout une histoire de feeling !

Donc tu décides de déjouer les pronostiques et d’opter pour le CURA en version 2 pistons. Ultra puissants et incisifs en début de course, ils surprennent encore plus de par un aspect progressifs bien surprenant pour ce type de frein, mais surtout une véritable constance même quand ça chauffe fort. Un petit upgrade niveau garniture est plus que recommandé. Après une longue sortie bien engagée, le semi métallique d'origine, se prend pour la Castafiore durant quelques temps même après refroidissement. Un petit upgrade chez les équipementiers compétition suffit à régler ce problème.

Pour ceux qui se demandent si ça tient vraiment la comparaison avec du Sram Guide ou Magura MT5, essayez donc, surprise garantie !

Pour qui ?

Tout ceux qui cherchent un frein très puissant et qui mord directe mais sans comportement ON-OFF. Idéal en enduro engagé et serein en soft DH de temps à autre.
8/10
Look
Consistance de la garde
Touché
Réglages
Résistance à la chauffe
Facilité de purge
Rapport qualité/prix

Points forts

-RAPPORT QUALITÉ PRIX
-EFFICACITÉ
-SIMPLICITÉ ET PRÉCISION DE RÉGLAGE
-SYSTEM SPEED LOCK DE LA DURITE ARRIERE
-FEELING AGRESSIF MAIS PAS ON-OFF
-UN LOOK BADASS MADAME !

Points faibles

-GARNITURE ORGANIQUE D’ORIGINE BRUYANTE À CHAUD
-TEMPS DE RODAGE TROP LONG (DISQUES ET PLAQUETTES)

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

5 commentaires

Célian Clavel
Statut : Expert
inscrit le 18/07/19
Photos : 2 photos du jour
Salut, sympa ce test !

complètement d'accord avec toi pour la constance, même sur des spéciales de plus de 40minutes et des freinages de 100 à 0km/h.

En revanche, bien que puissant en début de course, j'ai eu du mal à trouver une grosse puissance en fin de course.

problème réglé avec les Cura 4 ;)
1
Kyrian Charvet
Statut : Confirmé
inscrit le 20/07/19
J'hésite toujours entre les 2 ou les 4 ... Ça m'énerveeeee.
2
beniitoo
Statut : Confirmé
inscrit le 02/08/19
Je dirais que ça dépend de ton feeling de ton pilotage. Si tu es plutôt du genre a poser des petits freinages réguliers (ça veut pas dire que tu envoies pas, c'est un style) peut être que le 4 te conviendra mieux. Et la diff de prix est pas énorme. Après si tu es plus du genre a faire des freinages appuyés au dernier moment, le 2 est plus efficace, le mordant est immédiat. Et si tu as peur de la chauffe, tu peux toujours opter pour des plaquettes semi métal sur support céramique, ça fait le job
3
lasurfeuse

inscrit le 11/09/08
Merci pour ce super test. Pour ma part j'ai pris 4 à l'avant et 2 à l'arrière. Je suis rassuré en voyant que le temps de rodage est long je commençais à me poser des questions... Comme toi le touché du levier est parfait à mon goût, reste plus qu'à se faire déplâtrer pour les tester vraiment...
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire