Test Uberbike Radiator

2 tests Uberbike Radiator.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Locs04

Uberbike -

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,97m | 105kg | Avancé
Acheté : en ligne
Conditions du test : Sud de la France, cailloux, canicule et poussière. Un rider lourd et difficile à arrêter quand il prend de la vitesse.

Uberbike est souvent cité, lorsqu'il s'agit de faire baisser la température de nos freinages.

N'ayant pourtant pas trouvé de test, je me lance.

Plutôt que de faire plusieurs petits tests de quelques phrases pour chaque pièces, je vais plutôt en faire un global sur mon expérience avec Uberbike.

Pourquoi j'ai commandé ? N'étant pas encore au top niveau freinage, il m'arrive souvent de laisser lécher le frein arrière dans les descente engagée et raide. En station, cela ne pardonne pas : je perd parfois le frein à cause de la chauffe.

Il faut dire que pour freiner mes 110kg (équipé), il faut pas chômer!

Suite aux bon conseils trouvé sur le forum, je me lance donc dans une commande chez Uberbike pour équiper mes Guide RS.

Je précise que ces derniers ne sont pas concernés par les soucis de maître cylindre qui auraient pu influencer ce test. Je les ai sortit pendant la canicule (40°) et pas de soucis.


La commande et les produits

http://www.uberbikecomponents.com

Le site est en anglais. Il faut donc le comprendre un minimum. Mais il faut surtout s'y retrouver dans leur gamme.

Pour les disques cela reste facile : 

- Floating dics brake rotor : disque flottant classique

- Radiator disc brake rotor : disque flottant avec un ajout de matière pour dissiper la chaleur plus efficacement. On peut aussi dire "disques ventilés".


Pour les plaquettes, tu vas trouver 3 types :

- Les Uberbike Disc Brake pads : des plaquettes compatible et classique.

- Les Finned Brake pads : plaquettes faites pour être utilisé avec leur finned backplate, à savoir un petit radiateur externe pour la plaquette. La base métallique sur laquelle est déposée la garniture est plus fine que la normal. C'est ce qui permet de rajouter le radiateur derrière (nous y reviendrons). 

- Les Uberbike Disc Brake pads XL : des plaquettes compatible avec 25% de garnitures en plus. Mais comment es-ce possible ? Et bien comme pour les Finned, la base métallique sur laquelle la garniture est déposée est plus fine que la normal. Sauf que cette fois, l'épaisseur est récupérée en ajoutant plus de garniture.


Donc attention de ne pas se tromper :

- Il faut bien faire attention de commander des Finned si tu veux utiliser le radiateur. Les classiques et XL sont trop épaisse pour laisser passer le radiateur.

- Si tu commandes des Finned mais que tu n'as pas le radiateur, tes plaquettes vont manquer d'épaisseur. Tu ne trouveras pas le toucher "plaquette neuves" sur le levier. Ce serait un peu comme des Pads XL entamée.

- le radiateur est utilisable, donc pas besoin d'en acheter plusieurs. Tu peux acheter une paire de plaquettes avec radiateurs, puis des Finned sans radiateur pour les remplacer.


Ensuite, toutes les plaquettes se déclinent en trois catégories de garnitures. (Pour les finned, le radiateur est compatible avec n'importe quelle garniture. Tu peux donc commander une paire de finned à garniture race matrix + radiateur et une paire de finned semi-mettalic sans radiateur, mais qui seront du coup compatible avec le radiateur livré dans la boite des races matrix.)

Les garnitures, je te propose ici une traduction de ce qu'indique Uberbike sur son site :

- Race Matrix : Composé personnalisé avec un mélange unique de métaux et de matériaux de friction, proposant un coefficient de friction supérieur à celui de nos autres plaquettes, offrant une durabilité sur accrus sur nos plaquettes semi-métalliques et kevlar, tout en offrant le plus haut niveau de puissance de freinage de notre gamme.

- Semi-Metallic : Cette garniture fournit une puissance élevée, des performances constantes, un rodage rapide et un bon mordant. Plaquettes tout usage de bon rapport qualité-prix pour une grande variété de styles de conduite.

-  Sintered :  Ce composé offre un freinage puissant, en particulier dans des conditions climatiques difficiles, et offre le plus haut niveau de longévité. A utiliser lorsque la durée de vie et la durabilité des plaquettes est nécessaires, pour une utilisation prolongées dans les conditions les plus difficiles.

- Kevlar : Composé de compétition avec fibres de kevlar à haute résistance pour une durée de vie plus longue. Convient aux coureurs qui préfèrent la sensation de plaquettes organiques, mais qui ont besoin de meilleures performances de freinage et d'une durée de vie prolongée.


Alors à vue de nez, si j'écarte tous le blabla "on fait mieux que ce qui se fait habituellement dans la catégorie" et que j'essais de rapprocher cela des termes plus standard :

Kevlar = organique

Semi-Metallic = semi-métallique (Wow! comment t'a fais pour deviner ?!)

Sintered = métallique

Race-Matrix : La durabilité du métallique, avec l'efficacité du semi-métallique (voir de l'organique). En gros la plaquette parfaite ? En tout cas, c'est  la plus chère de la gamme. 

En gardant à l'esprit que ceci est une "vulgarisation". Les composés semblent être étudié pour offrir plus de performances que les garnitures classiques. On verras cela dans le test...


Le prix dans tous ça : je trouve que c'est un bon rapport qualité prix. Cela reste plus cher que des disques et plaquettes classique, mais on est pas ici pour acheter du classique !


Voilà, maintenant que tu sais ce que tu veux et que tu as bien remplis le panier pour amortir les frais de ports, tu attends de recevoir ta commande.

La réception : elle est plutôt rapide. Tout est contenu dans une enveloppe matelassée. Pas terrible du coup : certains plastiques des boites de plaquette sont écrasés. Ça n’abîme pas le produit, mais un carton aurait été quand même plus indiqué.

Par contre mauvaise surprise, une partie des plaquettes ne correspond pas à ce que j'ai commandé.

Prise de contact avec le SAV (en anglais) : leur réponse est assez rapide (1 jours) et ils vont me renvoyer les bonnes plaquettes. Il me demande de leur renvoyer les mauvaises. Pour couvrir les frais de renvois, ils ajouteront une paire de plaquette en plus.

Dans les fais, la paire de plaquette coûte plus cher qu'une réexpédition, je suis donc gagnant. Mais sur le principe, ils ne m'ont pas proposé de prendre en charge les frais de retour.

Selon ce qu'on renvois, "l’arrangement" proposé peut convenir ou pas.

Seconde réception : toujours cette enveloppe matelassée, et les bonnes plaquettes cette fois. Il y en a bien une en plus.


Le montage


L'installation du disque ventilé est simple. Les vis sont fournis avec. Il n'y a pas de flêche pour indiquer le sens de la rotation. Mais les 2 côtés du disque ne sont visuellement pas identique. On devine assez facilement dans quel sens le mettre.

Pas de couple de serrage indiqué sur le disque non plus. J'ai mis 6Nm (c'est ce qui est indiqué sur les disque Sram d'origine).


Pour les plaquettes, ce fut plus folklorique. J'ai commandé la version finned, avec le radiateur.

La plaquette qui reçoit la garniture est effectivement plus fine. Par contre, il y a autant de garniture que sur une paire de plaquette sram neuve.

Une lettre à l'intérieur du radiateur indique si c'est celui de droite (R) ou de gauche (L). Comme le radiateur n'est pas solidaire de la plaquette, il pourra être réutilisable. Mais cela rend l'installation plus compliquée.

Pour la mise en place il faut donc prendre un radiateur, posé une plaquette, mettre en place le ressort, l'autre plaquette, et enfin le 2eme radiateur. Il faut faire en sorte que le trou pour la goupille soit aligné. Puis il faut pincer le tout pour le faire passer dans l'étrier.

Il y a un petit guide dans le radiateur qui aide à positionner la plaquette. Ça aide un peu, mais il faut un petit coup de main quand même. Je ne me vois pas faire ça avec des gants et dans la précipitation.

Une petite suggestion, si un jour Uberbike tombe sur cet article : ajouter un petit aimant sur la radiateur éviterai bien des peines.

Pour ceux qui font de la compète : prévoir une paire de plaquette classique en cas de besoin de changement rapide durant la course.

Il faut batailler un peu pour tout faire rentrer, et du coup les trous se désalignent. Il me faudra forcer un peu sur la goupille pour réussir à aligner et fixer le tout. J'aligne rapidement l'étrier et je part tester le tout dans le jardin. Après le premier coup de frein, j'entend le bruit caractéristique de frottement. Bon, je m’arrête, réaligne l'étrier. A vide, pas de frottement, mais je je freine, ça recommande. En regardant bien : en faite la plaquette ne revient pas bien. Elle semble bloqué par le radiateur.

J'essais avec un autre radiateur (celui prévu pour la roue avant) : même constat. Il doit y avoir 1mm de matière en trop dans la longueur, qui empêche le radiateur de bien revenir. Il bloque alors la plaquette "trop en avant", et cette dernière frotte sur le disque en permanence.

Un petit coup de meuleuse d'angle plus tard, je remonte le tout. Et là miracle : le montage est plus simple. Certes, il faut toujours faire le "sandwich", mais l'alignement du trou est beaucoup plus simple. Cette fois, le radiateur et la plaquette reviennent bien, plus de problème de frottement !


L'ESSAI

J'ai pu tester 2 types de configurations :

- plaquette semi-métallique + radiateur, sur un disque de 203mm shimano classique. C'est une configuration que j'utilise en balade, AM et enduro light. Comparé au semi-métallique sram que j'avais avant : il y a clairement plus de mordant dès le début. Au niveau "puissance", cela reste assez similaire. La progressivité des guide reste la même, je n'avais pas de mal à bloquer la roue avant de toute façon.

Pour l'usure, je ne peux pas encore dire. Je ferai un édit de cet article quand j'aurais du recul.


- plaquette Race-Matrix + radiateur + disque Radiator Ventilé Uberbiker de 203mm. C'est une configuration que j'utilise en station ou enduro engagé. Comparé au métallique sram que j'avais avant : cela monte plus vite en température, le mordant est donc là plus rapidement. Au niveau puissance, je ressens un plus. Cela dit, je en sais pas si c'est lié au disque qui offre plus de surface de contact ou à la plaquette. L'ensemble chauffe effectivement moins qu'avant, et je n'ai plus perdu le frein depuis, là où il fallait que je laisse refroidir avant. Niveau usure, cela tient effectivement mieux. Je ne sais pas si c'est parce-que la garniture résiste mieux, ou si c'est parce-que je bourine moins le frein vu qu'il garde son efficacité.

Bon, ce n'est pas non plus une résistance incroyable. Je dirais que la plaquette tient 1/2 journée de station en plus que les métallique sram. Probablement qu'un meilleur pilote qui laisse moins le frein "lécher" aurait d'encore meilleur résultats.


Bref, malgré les quelques péripéties, l'effet recherché est bien là, la mission est remplie !


LE LOOK

Concernant les disques, c'est très subjectif, car cela fait quand même de gros morceau. Cela dit, Uberbike a fait l'effort de proposer un grand choix de couleur. Il y a moyen d'être raccord avec son vélo, de prendre une couleur flashy qui tranche avec son vélo ou de prendre un full "argent" pour essayer d'être le plus discret possible.


Concernant les radiateurs des plaquettes ventilés : une seul couleur possible, le noir.

Là aussi c'est subjectif. Pour ma part, je trouve que cela s'intègre assez bien à l'assemble. Cela donne un côté race sympa.

Possible que sur des vélo plus light, avec des étrier moins gros, cela puisse commencer à faire disproportionné.

 

UN DERNIER PETIT MOT

Uberbike ne propose pas que des plaquettes et des disque de frein. Il y a plein d'autres pièces détachées de leur propre cru.

Mais je ne m'y suis pas intéressé, je ne donnerai donc pas d'avis. Je vous laisse allez y faire un tour et découvrir cela.



Pour qui ?

Le rider qui a besoin de passer sur un système de freinage ventilé.
7/10
Look
Consistance de la garde
Touché
Réglages
Résistance à la chauffe
Facilité de purge
Rapport qualité/prix

Points forts

- efficace
- compte tenu du facteur "ventilé", le prix est correct
- look sympa

Points faibles

- il faut savoir s'y retrouver dans leur gamme de plaquette, sur un site en anglais
- les radiateurs ont eu besoin d'être raboté dans mon cas.
- mise en place du système de radiateur pas très pratique

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire