Test Royal quantum 2016

5 tests Royal quantum.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Léger, dans tous les sens du terme

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,76m | 80kg | Senlis
Conditions du test : 450km environs sur des boucles allant du xc pur aux sorties all mountain et enduro. De la Picardie aux Pyrénées orientales. De -2°c à +15 sous le soleil, la pluie et même la grêle ! | Durée : de mi mars a début mai, sur 450 km

Points forts

Léger et fin, se fait oublier
Bonne finition
Bien ajusté
Ne tient pas chaud,bonne ventilation

Points faibles

Leger et fin (en hiver)
Protection « light » en cas de chute
Au sortir de l’emballage : ce qui saute aux yeux c’est l’impression de légèreté et de finesse immédiate : mesh très aéré sur le dessus, revêtement « imitation cuir » hyper fin et micro-perforé sur dessous et le bout des doigts.
Fermeture par velcro sur le dessus de la main des plus standards.
Une fois enfilé, la coupe très ajustée faisant presque gant de contention aidera à moins avoir mal aux mains dans les descentes longues (et je sais de quoi je parle). Attention à ceux qui ont les mains fines et les doigts longs, le gant taille bien en largeur, mais est limite en longueur aux doigts (du moins au sortir de l’emballage)
Aucun renfort ou surépaisseur nulle part, la légèreté prime, un bon point sauf en hiver !
Le gant est aussi très court sur le poignet, avantage certain pour moi qui roule avec ma montre.
Durant les 450km d’utilisation aucun souci majeur avec ces gants. A la première utilisation les trous sur la paume de main se sont un peu élargis au point de contacts appuyés mais ça n à plus bougé du tout ensuite. Pas d’étirement à signaler après plusieurs sorties et après 2 lavage en machine. Les coutures sont intactes tout comme le scratch. Le revêtement de la paume de main sera donc à surveiller dans le temps pour juger de la durabilité du gant
Bien entendu, cette couleur voyant est aussi très salissant, on ne peut pas tout avoir : aux points de contact avec mes grips noirs, le jaune criard est un peu terni, mais rien de grave dans son ensemble (et non applicable aux autres coloris dispos)
Comme au niveau du design et du ressenti au sortir de la boite, a l’utilisation ce qui ressort globalement de ce gant c’est sa finesse, dans tous les sens du terme.
Il ne tient pas chaud, mais du coup ne protège que très peu du froid, protège des frottements contre les grips et des abrasions légères en cas de chute, mais pour avoir testé une gamelle sur route, le dessus du gant encore plus fin que la paume avec son revêtement très aéré ne m’a quasiment pas protégé et la peau a un peu sauté sur les phalanges…le gant quant à lui est intact (c’est déjà ça).
Au final, ce gant est à éviter en hiver, mais sera très agréable dès qu’il fait un peu plus chaud. Sur mes dernières sorties ou le mercure est enfin repassé au-dessus des 10/15°c leur coté fin et aéré était devenu très appréciable.Assurément il ne conviendra pas à tout le monde, mais enchantera ceux qui cherchent ce genre de produit spécifiquement : un gant « minimal » dans son encombrement et épaisseur, qui protège à minima et se fait complètement oublier, et qui laisse les mains au frais.

[mise a jour avril 2017]
après moult roulages supplémentaires, le gant arrive en fin de vie au niveau de la paume de la main car les trous se sont vraiment agrandis (mais jai le défaut d'appuyer très fort a cet endroit) du reste, toutes les autres parties du gant sont comme neuves!
8/10
Confort
Taillant
Look
Protection paume
Protection dessus de la main
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Respirabilité
Apport de chaleur
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire