Test Décathlon Gants Rockrider ST500 2020

2 tests Décathlon Gants Rockrider ST500.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
shanproduction

Un sans faute

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,74m | 68kg | Avancé | Fécamp
Acheté : 20€ en magasin
Conditions du test : Estivale, Normandie, singles tracks bien hostiles dans les Pyrénées Orientales et bike parks

Points forts

Le rapport prix / qualité de fabrication

Points faibles

Il n'y en a pas, de mon point de vue...

Des paires de gants testées, il y en a eu ces dernières années; Décathlon bien évidemment, Endura à plusieurs reprises, Racer, 100%, et bien d'autres... Le prix moyen d'une paire de gants aboutie tourne autour de 20e sur de la promo en VPC et parfois plus en magasin.

A l'usage, et bien plus encore dans une pratique VTT engagée, les gants sont soumis à une usure rapide et certaine; abrasion suite à des chutes, déchirures à l'occasion de rencontres avec des ronces ou autres végétaux épineux et belliqueux, lavages en machine répétés (2 ou 3 fois par semaine), etc...

Et bien, ces ST500 de chez Décathlon ont résisté durant ces quatre derniers mois à tous ces indicateurs qui font qu'un gant se veut abouti.

Commençons par le design, certes subjectif, mais indispensable quand on achète un produit. Sobres avec maxi deux couleurs et un logo discret, ils le sont. Une petite touche technique venue de la maille synthétique et de la mousse alvéolaire recouvrant le dessus de celui-ci leur donne ce petit côté "gravity".

Pour l'aspect technique, pratique et ergonomique, il y a des atouts ! Le renfort sur le dessus protège réellement des ronces et branches fines. Il est bien placé lorsque la main englobe le grip. Les inserts silicone sur la paume sont présents, peut être un peu fins pour égaler les meilleurs à l'image des Endura Hummvee, mais on ne joue pas dans la même catégorie de prix (prix conseillé, j'entends bien). Les coutures sont propres, solides et les empiècements au bout des doigts utilisant les freins font globalement l'affaire. J'ai cependant perdu au bout de quelques sorties les petites bandes de silicone rouge sur l'index; la cause: freinages et lavages en machine plusieurs fois par semaine... Sur l'aspect pratique, il ne manque rien: dessus éponge pour essuyer la transpiration, bout des doigts "Touch screen" pour le Gps et deux boutons pression bien pratiques pour accrocher les gants. Ca semble un détail mais quand on doit poser les gants, les avoir par deux, c'est minimiser le risque d'en perdre un ! Enfin, pour l'ergonomie, ces gants taillent justes et ils ne s'agrandissent pas ou ne se déforment pas à l'usage, surtout quand il fait chaud et que la main transpire à l'intérieur; à la différence du tissu utilisé sur la paume de mes Racer Rock. D'ailleurs l'aération se veut dans une moyenne satisfaisante pour des gants pensés plutôt pour la demi-saison.

Pour résumé, je n'ai pas grand chose à leur reprocher pour un produit payé 20e plein tarif en magasin. Le tissu Mesh sur la paume n'est pas trop fin comme sur certains produits pensés pour la demi-saison, les coutures sont solides (aucun fil n'a cédé après quatre mois d'utilisation et lavages intensifs), la maille "composite" (d'ailleurs, c'est dommage que Décathlon ne communique pas sur le matériau utilisé) recouvrant le dessus du gant protège bien et les deux boutons pression font la valeur ajoutée du produit.

Pour qui ?

Ceux qui se moquent des grandes enseignes textiles tendances dans l'univers du VTT qui assomment le client avec des prix forts, des produits pas forcément mieux aboutis et dont la provenance se veut la même; à savoir l'Asie.
10/10
Confort
Taillant
Look
Protection paume
Protection dessus de la main
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Respirabilité
Apport de chaleur
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire