Test Ghost DH7

1 test Ghost DH7.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Vincent Jrn

Ne demande qu'à être maltraité !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,85m | 77kg | Avancé
Acheté : 459€ en ligne
Conditions du test : Pluie, Sec, Freeride, DH, compétition, cruising, ... Montage final (16,9kg)= Fourche, SrSuntour Rux RC2; amortisseur, Fox DHX RC2 + Ti Spring bearing; cintre, Nukeproof 765mm +38mm; manette + derailleur, Zee; freins, XT; grip, SB3; roues, Spank spike 28; potence, Production Privée; pédalier, RaceFace Atlas; selle, Dirt; pédales, HT Components KA01; cassette, shimano +7sp converter; Axe, X12; Pneu, continental/maxis tubetype; protection, All mountain style. | Durée : Une demi-saison... to be continued

Chiffres clés : 200 mm de débattement, entraxe de 267 mm pour l’amortisseur, 26’’, angle direction 63°, top tube 635 mm, bases 445 mm, empattement 1230 mm, axe arrière 135 et 142 mm.

PRESENTATION

Le Ghost DH7 est un cadre adapté pour la descente. Avec son coloris et sa finition peu glorieux, ce modèle n'a pas la prétention de faire du mannequinat. Il propose néanmoins une cinématique originale et moderne : un Horstlink avec un point de pivot haut et un passage de chaîne par poulie. Ce passage de chaîne original est aussi utilisé par Commençal sur le V4 : le passage par poulie est sensé optimiser la suspension en isolant la transmission et limitant les kicks-backs des manivelles (problème des hauts-pivots). Le kit cadre du Ghost DH7 + Fox DHX RC2 est proposé à 899€ PCP ce qui est exceptionnellement bon marché pour un DH de moyen de gamme (sur le papier).

MONTAGE : entre galère et bonne surprise

Le cadre est compatible Syntace, c'est-à-dire plein de pièces plus ou moins inutiles qui deviennent chères et/ou introuvables : par exemple le collier de selle est un 38.0 de diamètre extérieur, TDS surdimensionnée et standard d’axe arrière (filetage X12). Cependant cette compatibilité a aussi du bon : optimiser la rigidité du triangle arrière. Le standard pour le guide chaîne est le vieux ISCG-03.

Un bon point pour le Fox DHX RC2 qui est monté sur une bague polymère. Le ressort par défaut est en 275 lbs qui correspond à mon poids. En revanche je me suis aperçu après montage que l’amortisseur était mal axé (problème de finition ? de roulement ?) et frottait contre la biellette d’un côté. J’ai recentré l’amortisseur avec une rondelle d’un demi-millimètre. J’ai trouvé ça très moyen pour un produit neuf, mais une fois la rondelle montée je n’ai plus eu de problème.

J’ai apprécié la double compatibilité 135mm et 142mm d'axe de roue arrière via des entretoises fournies et le passage des gaines par collier vissé : c’est propre et simple. La largeur de boitier est en 73mm. L’ensemble du bike a l’air robuste, et le triangle arrière est étudié pour donner un maximum de rigidité (avantage des compatibilités Syntace).

EN PISTE

Position : un avant de vélo très (trop ?) plat !

Le combo cintre plat et cadre taille L rendait la position de ride très typée race. Il fallait se coucher sur le bike, tête derrière le guidon, afin de vraiment amener le Ghost où on voulait. Cette position peut en dérouter plus d’un et il a fallu quelques sessions pour m’y habituer. J’ai finalement choisi de monter un cintre relevé (+38mm) qui a vraiment amélioré le comportement du vélo sur les kicks (position plus naturelle) et sa maniabilité, sans pour autant trop empiéter sur sa stabilité.

Point sur la cinématique

Le point de pivot est haut et les bases sont orientées en "diagonale" ce qui permet à la roue de se dégager plus facilement des obstacles : la roue recule et le dégagement de la roue est tangentiel par rapport à l'impact, avec un allongement de 27 mm. La suspension est très réactive sur les premiers centimètres de débattement ce qui optimise le comportement en freinage et sa stabilité. Elle en garde toujours un peu sous le coude pour ne pas talonner sans pour autant être trop progressive : l'équilibre parfait.


Stabilité : Ne bronche pas d’un poil dans les plus gros défoncés !
C’est un rail ultra sécurisant. Il donne vraiment confiance et j’ai gagné en vitesse dans certains endroits où je me sentais frêle avec d'autres bikes, comme cela a été le cas dans la section basse de la World Cup de Lourdes. Ce Ghost DH7 gomme parfaitement les terrains accidentés et procure un confort surprenant. Je ne lui ai pas trouvé de comportement aléatoire ou indésiré : on peut lui faire confiance pour nous sortir des mauvaises situations ! Il bouffe et avale tout ce qui passe. Pour l'instant je n'ai pas testé de vélo plus stable que celui-ci, idem pour des amis qui l'ont essayé.

Saut : bonne surprise
Venant d’un gros DH qui gomme tout sur son passage, je m’attendais à un comportement plutôt collant sur les appels. Grosse surprise, il impulse très bien et est excellent sur les réceptions. Mon nouveau DH saute mieux que mes vieux freerides (?!). Cela a été encore plus flagrant sur quelques trop-courts où le DH7 transforme les impacts violents en vibration bénigne.
La position de ride avec le cintre plat ne permettait pas de jouer pleinement avec le vélo en l’air. L’apport du cintre relevé était indéniable. Les capacités de saut de ce bike sont une excellente surprise.

Freinage : Très efficace
Le freinage est lui aussi très bon. La réactivité de la suspension en début de débattement colle la roue au sol sans dribble et sans aléas. Il pourrait être encore optimisé par l’upgrade des XT vers des hauts de gammes, mais ils suffisent pour l’instant.

Prise de vitesse
J’ai été surpris de le voir conserver sa vitesse lors des successions d'impacts. Encore une fois le pivot haut permet de dégager la roue rapidement en minimisant la perte de vitesse. Les relances sont bonnes, sans plus.

Virages : Ultra efficace dans les virages rapides, mais...
Très bon sur les grandes courbes rapides où il est précis et stable. La rigidité du triangle arrière aide à amplifier cette précision : le DH7 se positionne vraiment où on le souhaite, du moins à haut vitesse.

Cependant il est très peu convainquant sur le sinueux et les singles où il faudra « s’énerver » et redoubler d’efforts pour l’envoyer dans les positions adéquates au milieu des épingles. Je pense qu’une taille M se comporterait déjà mieux. La taille L a aussi été un bémol dans les portions ultra-raides et techniques. Attention donc à ce point en fonction des pistes proches de chez vous !

CONCLUSION

Le Ghost DH7 est un vélo d’un visuel très peu convainquant, pour faute son coloris. On regrette les versions antérieures où il avait clairement de la gueule. L’aspect et le manque de finition éloigneront donc les fans de vélos-paillettes. Le manque d’option de conversion (empattement/débattement) est aussi à déplorer, même si je dois avouer qu'une fois dessus je ne me suis rien imaginé modifier.

En revanche ce bike a une cinématique très efficace et il en a énormément sous le capot : il se classe parmi les meilleurs en terme de stabilité tout en aillant la particularité de rester vif sur les impulsions. Il est ultra confortable et ultra sécurisant, ce Ghost ne demande qu'à aller plus vite. En gros il se permet de rivaliser avec les meilleurs DH ET avec les bons freerides.
Il s’agit donc d’un DH qui excelle partout SAUF dans les singles sinueux et étroits, et dans les portions lentes et techniques où il s’est avéré très physique.

En plus de cela, le rapport qualité-prix de ce DH7 est probablement imbattable : un prix d’entrée de marché pour des capacités élitistes, qui dit mieux ?

Utilisation DH 8.5/10
(Utilisation Freeride 6/10)

Facilité au montage 4/10

Finition (esthétique) 4/10

Comportement :
Stabilité 9,5/10
Maniabilité 6/10
Précision 7/10
Impulsion 8/10
Prise de vitesse 9/10
Relances 7/10
Freinage 10/10

Mise à jour du 28 avril 2018

Photos Sarah Vernier / Texte Vincent Jarné                                                              

Pour qui ?

Ceux qui rident des pistes très rapides, cassantes et, paradoxalement pour ce type de DH, assez polyvalent pour s'amuser sur tous les sauts.
8/10

Points forts

Stabilité
Rigidité du triangle arrière
Equilibre entre linéarité et progressivité en fin de débattement
Impulsion et comportement en l'air
Comportement au freinage
Comportement général à haute vitesse
Rapport qualité/prix imbattable
Grand entraxe

Points faibles

Maniabilité et précision à basse vitesse.
Le raide.
Très physique dans les portions lentes, sinueuses et techniques.
Les finitions baclées

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires

Biscuit666

inscrit le 08/06/17
just bought one of these frames but i have no rear shock mount kit. What size will i need?
0
Vincent Jrn
Statut : Confirmé
inscrit le 08/02/14
Matos : 21 avis
Hi, sorry for the late answer!
The shock mount kit is 25.4mm x 8mm
Cheers
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire