Test Shot Iris Recall 2018

1 test Shot Iris Recall.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
LabInk38

L'essentiel à pas cher!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,80m | 80kg | Avancé
Acheté : 42€ en ligne
Conditions du test : 1 an quasiment au quotidien (6 jours par semaine) et en restant bien souvent sur le casque (parfois avec le bandeau trempé..!), sous le soleil, la pluie, la neige,...

Le pré en bulles (oh ça va, ça va... XD):

En tant que porteur de lunettes, le choix du masque est toujours une étape compliquée. Les modèles OTG (Over The Glasses, spécialement conçus pour les porteurs de lunettes) sont souvent très épais au point d'en être démesuré, comme l'était mon ancien Oakley Proven OTG. Et le choix est très restrictif en terme de modèles, sans parler de changer la teinte de l'écran qui devient presque mission impossible... À l'inverse, les masques classiques sont infiniment plus nombreux, avec un choix d'écran à ne plus savoir qu'en faire, mais en tant que "bigleux", le risque que la monture touche le fond de l'écran est réel, et relativement désagréable.

Ma mémoire défaillante ne me permet pas de vous conter comment j'en suis venu au Shot Iris, malheureusement (ou heureusement, que ça aurait pût être long encore une fois..!). Je me souviens seulement avoir pu l'essayer et l'avoir trouvé parfait!

N.B: Il est bon de noté que je test en ce moment même le Leatt Velocity 6.5 grâce à 26in (vous êtes des amours!) et c'est ce qui m'a d'ailleurs poussé à écrire celui-ci un peu plus tôt que prévu.


Le testagement:

Découpons cela en plusieurs morceaux.

1- La réceptionisation:

Une nouvelle fois, je n'ai pas grand souvenir de l'emballage mais est-ce bien important..? Ce qui est sûr, c'est que le modèle Iris Recall (ils l'ont appelé comme ça en hommage au film "Total Recall". Non mais croyez pas tout ce que je raconte non plus!) est livré avec un écran iridium rouge et un transparent. Par contre, pas de housse ni de tear-off (pas bien grave cela dit), juste le masque et ses 2 écrans, dans une boîte (il me semble...).


2- La technicitification:

Mousse triple densité (mouss triple density en anglais);

Monture "semi-rigide" qu'ils disent mais on a le droit de l'utiliser en tout-suspensu aussi (ok je sors...);

Ventilation frontale qui, on le verra plus tard, a son importance (j'ai rien trouvé là...);

Champ de vision large (aucune indication sur les degrés, mais au moins autant que le Leatt qui est annoncé a 170°. N'allez pas vous brûler surtout);

Bandeau siliconé à 3 vagues (autant dire qu'il ne faut pas avoir le mal de mer);

Écrans anti-buée/anti-rayures (rien là non plus... la fatigue peut-être...).

Et c'est déjà pas mal!

À cela on peut rajouter les écrans disponibles en version AS (anti-rayures) ou AS/AF (anti-rayures/anti-buée), en 6 coloris d'iridium, plus un écran fumé, et un pour le système roll-off. Un peu léger je trouve, 2-3 teintes supplémentaires pour completer seraient les bienvenues. Il est bon de noter que les écrans sont les mêmes que pour son petit frère, le Assault.

Par contre, Valérie Damidot a mis le paquet sur la déco avec 24 dessins différents (dont les modèles roll-off) pour le Iris! Il y en a vraiment pour tous les goûts!

Niveau tarification, on le trouve très facilement entre 38 et 42€ (46€ en ppc pour le plus cher), et les écrans s'échangent entre 4 et 10€ (13€ en ppc pour le plus onéreux). On est donc bien loin des 240€ de certains fabricants..!

3- On my fu***** face!

Comme dit précédemment je suis actuellement en test du Leatt, ce qui est une très bonne chose car cela m'a permis d'avoir un élément de comparaison qui (normalement) tient la route, avec, de ce que j'ai pu en lire, d'excellentes critiques. Gardons cela dans un coin de la tête...

Mise en place sur le casque, et immédiatement on sent que la mousse triple densité est d'un super confort. Il n'y a qu'au niveau du nez, où la mousse mériterait d'être encore plus pincée pour libérer la cloison nasale. Le masque plaque bien au visage, rien à dire. Il est même inutile de serrer le bandeau. Relâché au maximum, le masque est bien plaqué et ne bouge pas. La fameuse monture "semi-rigide" ne doit pas y être innocente, car elle se déforme facilement ce qui aide à s'adapter aux formes du visage. Le champ de vision est très bon, aucune gêne sur les côtés. Il n'y a que sur la hauteur où le champ pourrait être légèrement agrandi, mais cela relève du détail. Le constat est le même sur le casque intégral, que sur le jet, ou sur le bol, aucune gêne, tout roule! Concernant le changement d'écran, il faudra composer avec le bon vieux système d'encoches à clipser sur les plots de la monture. C'est un coup à prendre, mais ça se fait. Pour couronner le tout, le masque n'est pas annoncé OTG, et pour autant la monture de mes lunettes passe parfaitement à l'intérieur et ne vient pas toucher l'écran. Au top!

4- On the fu***** Tracks: (#robertdeniro)

Le traitement anti-buée est relativement efficace, bien qu'il me soit arrivé dans les conditions les plus "extrêmes" d'avoir de la buée sur tout l'intérieur de l'écran. Et je pense qu'une fois que l'écran a été essuyé avec le t-shirt (c'est malin aussi...), l'anti-buée fonctionne un poil moins bien. On le ressent d'ailleurs, car la face intérieure de l'écran accroche au tissus et il est donc difficile de la nettoyer, sûrement à cause du traitement. Mais n'oublions pas que je porte des lunettes, ce qui multiplie le risque de buée! Par contre, le gros avantage du masque réside dans l'excellente aération de celui-ci, ce qui fait qu'après quelques dizaines de mètres la buée a disparue. Les aérations frontales couplées aux larges aérations sur le haut et le bas de la monture aident énormément à l'évacuation de la chaleur qui crée la buée. Le traitement anti-rayures est lui aussi assez limité. Il faut vraiment y faire attention sous peine de se retrouver avec une belle rayure sur l'iridium... Malgré cela, les petites branches fines ne l'ont jamais marqué, et certaines plus costaudes non plus.

L'iridium d'ailleurs... J'ai 4 écrans iridium différents (gris, vert, rouge, et or), et sur les 4, il y en a 3 qui ont la même teinte face au soleil et qui est plutôt conséquente, au point d'être gêné en forêt. À reserver donc aux pistes dégagées et bien ensoleillées. Le 4eme est l'iridium gris qui est lui un peu plus léger en teinte et s'adapte donc à plus de conditions, même si je le déconseille en forêt par temps nuageux. Mais si le soleil est de la partie, ou que c'est hors d'une forêt (assez dense j'entends) alors c'est tout bon! Puis pour les conditions les plus sombres, je sors le transparent.

5- Et sur le long terme?

Après une grosse année de bons et loyaux services et d'utilisation quasi quotidienne et en toutes conditions (vraiment toutes), le bandeau commence légèrement à se détendre. Pour sa défense, je dois avoué qu'il me servait, en plus du weekend, pour mes trajets maison/travail, et qu'il m'est souvent arrivé de prendre la pluie ou la neige et de le laisser tendu sur le casque en rentrant ou en arrivant au taf. Du coup il séchait dans cette position ce qui n'a vraiment pas aidé. Mais il est toujours largement utilisable, j'ai juste commencé à serrer le bandeau, rien de plus! La première couche de la mousse commence légèrement à se décoller par endroit, mais là encore on parle d'à peine 1 ou 2mm par ci par là, rien de fou surtout après ce qu'il a enduré. Et certains écrans ont une ou deux rayures, en sachant que la plus grosse est dû à un portage du vélo avec la biellette qui a frottée l'écran un bon moment. Donc là non plus rien d'alarmant, mais j'y fais tout de même très attention.


6- Complément d'informations:

Revenons sur le Leatt. Je ne vais pas vous dévoiler tout le test, mais très honnêtement à choisir, et dans mon cas de "bigleux", et qui plus est ayant un petit budget, je retournerais sur le Shot. Il suffit de comparer quelques points:

-Même mousse triple densité sur les 2, avec un petit avantage pour le Leatt sur le fit du nez.

-Changement d'écran plus rapide sur le Leatt, mais pour les intéressé, vous verrez lors du test que ça n'a pas été si simple...

-Le poids! 206g pour le Leatt contre 146g pour le Shot. 60g de moins (1/4 du poids quand même), et ce n'est pas sur le bandeau mais bien sur la monture et le verre que cet embonpoint se fait sentir, et donc directement sur le nez, du moins avec un casque classique (ou jet, comme vous voulez).

-Le champ de vision est le même en latéral. Et bien que le Leatt offre un meilleur dégagement en hauteur, ce dégagement le pénalise dans mon cas de "bigleux" car les aérations supérieur sont plus proches du casque ce qui empêche l'air de passer et favorise la buée.

-Les aérations justement. Sur le haut du masque même surface pour les 2. Par contre, le Shot possède 2 aérations frontales, et surtout les aérations sur le bas du masque sont au moins 2x plus étendues sur le Shot. Et quand on y pense, autant le haut est proche du casque ce qui coupe un peu l'entrée d'air, autant le bas, lui, est libre, et mérite donc un maximum d'aération, SURTOUT lorsque l'on porte des lunettes.

-L'OTG, car j'ai quelque soucis avec mes lunettes sur le Leatt annoncé OTG que je n'ai pas avec le Shot (qui lui ne l'est pas).

-Le prix du masque comme des écrans qui est presque 2x moins cher que le Leatt.

-Par contre, la qualité des écrans me paraît vraiment (mais vraiment) meilleure sur le Leatt, avec un vrai choix de teinte de protection solaire, et ils sont livrés avec des housses de protection. Très bon point.


Conclusivité:

Donc au final, certes les écrans ne sont pas vraiment de grande qualité, et oui il faut une petite minute ô combien précieuse pour passer d'un écran à l'autre, mais cela vaut-il 35€ de plus soit presque le double du prix..? Et je ne parle qu'en comparaison du Leatt, je demande a voir si les 200€ d'écart avec certains sont réellement justifiés..! Il faut par contre bien garder à l'esprit que je porte des lunettes de vue, ce qui, forcément, entraîne des contraintes et des attentes différentes de quelqu'un qui n'en porte pas. Mais cela n'empêche pas le Shot Iris de proposer un rapport qualité/prix très vraiment intéressant.

Et pour ceux qui voudraient aller plus loin, il existe, comme cité plus haut, le Assault, petit frère du Iris avec comme seules différences le bandeau siliconé 1 vague au lieu de 3 (donc moins le mal de mer, et oui!), la mousse qui passe en simple densité, et uniquement un écran transparent de fourni, et qui est juste anti-rayures. Mais à un tarif ultra contenu d'environ 20 à 25€ en ligne, et avec des décos vraiment sympa (bandana, camo,... 27 dessins au total!). Et vu que les écrans s'adaptent, j'hésite vraiment à franchir le pas, bien que la mousse simple densité me fasse peur tant la triple est top confort!

Pour la suite, je vous invite à patienter en vue du test du Leatt qui est toujours à l'essai et viendra compléter les premières infos que vous venez de lire.

Pour qui ?

Les petits budget et/ou porteurs de lunettes qui veulent un masque léger, confort, et aéré.
9/10
Confort des mousses
Intégration avec le casque
Look
Champ de vision
Qualité des verres
Qualité de la monture
Qualité de l'élastique
Résistance à la buée
Facilité pour changer l'écran
Rapport qualité/prix

Points forts

-Prix
-Aération
-Poids

Points faibles

-Forme de la mousse au niveau du nez
-Écrans iridium fragiles

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

6 commentaires

Léa W2L
Statut : Expert
inscrit le 31/01/07
Stations : 7 avisMatos : 15 avisPhotos : 24 photos du jour
Quelle prose ! Bravo et merci pour ce chouette test !
1
LabInk38
Statut : Expert
inscrit le 18/07/18
Matos : 8 avisPhotos : 1 photos du jour
Merci beaucoup!!
0
ced_rock
Statut : Confirmé
inscrit le 18/06/13
Matos : 1 avis
Si la mousse se décolle tu vas avoir rapidement des soucis de confort, mais tu auras une sensation plus proche du simple densité ca te permettra d'essayer. Ca peut vite revenir cher ce genre de soucis, si tu changes de monture à cause de ca tous les 2 dans...
Concernant les écrans c'est la grosse différence de prix. Mais aussi de qualité. Là tu as juste un bout de plastique coloré. Tes yeux ne sont protégés que du soleil. A comparer avec des écrans norme je ne sais plus quoi qui eux résistent aux 'balles', genre oakley. Ce n'est pas le meme confort pour mes yeux sensibles.
100% vient de faire ca sur qq teinte avec cette norme le mien arrive mais les écrans de rechange passent de 19e à 39 ou 49e.
0
LabInk38
Statut : Expert
inscrit le 18/07/18
Matos : 8 avisPhotos : 1 photos du jour
Après il faut garder en tête que je m'en suis servi 1 an de façon quasi quotidienne. Quand je dis 6 jours par semaine c'est vraiment 6 jours chaque semaine pendant 1 an, soit 4 ou 5x plus qu'en utilisation weekend. Et le tout dans toutes les conditions, pluie, boue, neige (au sol et tombante), et sans forcément le sécher comme il se doit. Sur une utilisation simplement dominicale, aucun doute que la mousse et le bandeau seraient encore en très bon état. Je vais "spoiler" le test du Leatt, mais je suis finalement retourné sur le Shot qui a maintenant 1 an 1/2, et ce malgré la mousse et le bandeau. ;-)
Concernant les écrans, comme dit dans le test, il est certain que 1 ou 2 teintes "classiques" de plus seraient les bienvenues pour s'adapter à quelques autres situations, mais par contre je ne comprends vraiment pas l'intérêt d'un écran allant jusqu'à la protection balistique par exemple. Qu'un masque protège du soleil, ok, et le Shot le fait très bien malgré que ce ne soit qu'un bout de plastique coloré (et traité aussi, que l'anti-buée a encore été efficace ce matin même). 2eme utilité, qu'il protège des agressions extérieures, et là encore, je n'ai jusque alors jamais été déçu d'un écran "classique". À moins de prendre une sacrée branche ou directement un arbre (ce qui causerait d'autres dégâts qu'un bobo aux yeux je pense) je ne vois vraiment pas l'utilité. Ou à la limite en MX, mais on est sur 26in, pas sur 2tempsMag! :-) Et du coup, je dois avouer que je ne vois pas le rapport entre un écran plus solide et une forte sensibilité oculaire..?
Mais à cela on peut également rajouter l'effet marketing du "toujours plus", avec de super normes, pour toujours plus vendre, quitte à ce que l'utilité réelle en patisse, surtout aujourd'hui où il n'y a plus grand chose à révolutionner. Bientôt on nous vendra des masques avec lesquels on pourra retraiter des déchets nucléaires, ça sera super utile pour faire du vélo..! XD
0
Manu Degroote
Statut : Gourou
inscrit le 03/06/19
Stations : 1 avis
Quel texte ! Belle accroche, j'ai du faire un arrêt au stand pour prendre mes lunettes et continuer de rider ce texte digne d'une longue descente enduro..
1
LabInk38
Statut : Expert
inscrit le 18/07/18
Matos : 8 avisPhotos : 1 photos du jour
Oh, c'est magnifiquement dit! Merci beaucoup!!
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire