Test IXS Flow Upper 2018

1 test IXS Flow Upper.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Entre minimalisme et protection, le bon compromis

Avis sélectionné
Profil du testeur : 21 ans | 1,83m | 67kg | Avancé | Dijon
Acheté : 130€ en ligne
Conditions du test : Sorties all-mountain & enduro ; Toute l'année (hiver, canicule)

Points forts

+ Un bon maintien contre le dos de la dorsale
+ Une large surface de protection
+ 2 poches accessibles
+ Une conception minimaliste pour ne pas ressembler à Tortank

Points faibles

- Un poil chaud en été
- Prix pas vraiment accessible
- Quelques détails de finition négligés

Entre minimalisme et protection, le bon compromis


  • Conditions de test :

J’ai porté cette dorsale durant toutes mes sorties all-mountain/ enduro, que ce soit en plein hiver ou en pleine canicule également ! Au moment où j’écris ces lignes, ça fait environ trois ans que j’utilise régulièrement la dorsale.

- Type de ride : sorties all-mountain, enduro

- Conditions météo : canicule, hiver, toute l’année

- Durée : 3 an environ

  • Emballage et premières impressions :

Suite à une bonne grosse réception sur le dos (oui oui, vous avez bien lu), j’ai décidé d’investir dans une dorsale. Je souhaitais quelque chose d’assez simple, avec quelques rangements et une grande surface de protection. Je me suis tourné vers une dorsale de type ‘’gilet’’ et après plusieurs recherches, mon choix s’est porté sur cette dorsale IXS Upper Flow. ( 130€ en ligne, sur Probikeshop).

La dorsale arrive dans un emballage plastique pas super joli mais bon ... A première vue, le produit respire la qualité : pas de mauvaises coutures, de fils qui dépassent ... Le design est plutôt sobre dans un coloris gris foncé.

Unes des premières impressions qui me vient, c’est la grande surface de protection : la dorsale couvre l’entièreté du dos—lombaires inclus—.

Le tissu du gilet—répondant au doux sobriquet d’Aero Mesh—semble bien respirant : il est plein de petits trous et surtout très fin (trop ?) !

Premier essayage : la coupe du gilet est agréable, le gilet s’adapte bien à ma morphologie. La fermeture semble un peu faible, à voir sur le long terme.

  • Description du produit

On se retrouve en face d’un gilet sans manche, se fermant avec une fermeture éclair. La dorsale en elle-même est une plaque en mousse, un matériau technique développé par IXS : le Xmatter (cf photo 4). A première vue, ça semble un peu rigide, mais on y reviendra par la suite.

Pour finir les rangements : deux petites poches sans fermetures, positionnées dans le bas du dos, de part et d’autre de la plaque de protection.


En vrai, ça donne quoi ?


  • Maintien :

Niveau maintien, c’est un gilet qui taille très près du corps et a tendance à un peu serrer : les premiers rides tu te sens comme un sauciflard, mais tu t’y fait avec le temps. Par contre la plaque de protection est bien plaquée contre le dos (c’est ce qu’on lui demande en même temps).

Pour revenir sur mes premières impressions et notamment sur la rigidité de la dorsale, il est vrai que la plaque est un peu rigide si elle est conservée dans un endroit froid/ frais. Au bout de 3-4 minutes de portage, la mousse s’assouplit avec la chaleur et épouse parfaitement la courbure du dos. Pas d’inquiétudes à avoir de ce côté-ci donc.

  • Protection 

En termes de protection, la plaque de protection couvre effectivement l’entièreté du dos : des trapèzes jusqu’au bas des lombaires. Pas de pads additionnels sur les épaules ou les coudes sur ce modèle-là, il faut se tourner vers d’autres modèles de la gamme pour ça. D’un point de vue esthétique, c’est plutôt discret : on la remarque à peine sous un t-shirt !

Concernant les normes, c’est une dorsale homologuée EN1621-2 de niveau 1 (avec une force résiduelle ne dépassant pas les 35kN en moyenne et 50kN en pic). Je vous renvoie vivement vers un article de FullAttack qui traite des normes de sécurité relatives aux pratiques du vélo (https://fullattack.cc/enquete-securite-et-protections-les-normes-qui-nous-protegent/ ).

J’ai déjà eu l’occasion de me vautrer plusieurs fois (j’ai une conscience professionnelle hors-norme, n’en doutez pas 😉) et rien à redire au niveau de la protection : la mousse absorbe bien les chocs.

  • Durabilité

Mais est-ce que ça dure dans le temps ? Et bien pour le moment (après un an de ride), rien à signaler ! Le gilet se lave en machine à 30° : la plaque de protection s’enlève aisément et se replace facilement aussi. La fermeture éclair qui m’a laissé sceptique à la première impression n’a pas bougée. Quant au matériau technique, pas de problèmes non plus : la mousse ne se craquèle pas, ne s’affaisse pas et reste bien souple à chaque sortie.

Le tissu du gilet, bien que fin et élastique, n’a pas prit une ride. Pour ce qui est du revêtement antibactérien et anti-odeur annoncé : ça fonctionne jusqu’à un certain point. Ne compter pas juste faire sécher le gilet et ne pas avoir d’odeurs, ça ne marche pas.

Les motifs IXS imprimés ne se décollent pas, même après plusieurs lavages et ne présentent pas de craquelures.

Une exception, très décevante pour un produit à ce prix-là, c’est le décollage des informations relatives au produit (taille, mensurations, norme CE) dès le premier lavage …

  • Rangement

À propos des rangements, je suis assez satisfait : on peut glisser de quoi grignoter (n’espérer pas caler un sandwich non plus, faut pas déc*****), une chambre à air, un multi-outil, des clés et le récupérer sans se contorsionner dans tout les sens ou descendre du vélo. Malheureusement, il va falloir trouver une autre manière pour ranger un smartphone, ça ne tient pas dans ces poches-ci. L’absence de fermeture éclair ne pose pas de soucis : ca bringuebale un peu lorsque c’est un multi-outil (ou quelque chose un peu lourd), mais je n’ai jamais perdu quoi que ce soit.

  • Aération

Point sensible. S’il devait y avoir un point faible, ce serait probablement l’aération. C’est souvent à chaque fin de ride que des gouttelettes se forment dans les interstices de la dorsale et rende le gilet un poil humide (sic). Tant que l’on n’enlève pas le gilet, on ne s’en rend pas compte, par contre une fois que vous l’avez devant les yeux, ça surprend (cf dernière photo). Le fait que le gilet taille très près du corps doit probablement jouer. La plaque de protection en elle-même possède 22 trous d’aérations.

En termes de sensations par contre, c’est très correct : pas de sensations de se trimbaler avec une résistance sur le dos. Pour avoir testé la dorsale avec plusieurs couches en hiver et zéro couche en pleine canicule (conscience professionnelle avant tout, je vous dis …), je ne me suis jamais senti inconfortable avec.

  • Confort
Dernier point : le confort. Le gilet se porte très bien à même la peau : je n’ai, pour ma part, pas eu d’irritations, de brûlures ou de démangeaisons. Une fois bien souple, la mousse s’adapte très bien la morphologie et aux mouvements. On peut très bien porter 1,2,3 couches par-dessus sans ressentir de gêne. Il m’est arrivé de rouler avec un sac à dos et une banane par-dessus et cela ne pose aucun soucis, la dorsale se fait oublier.


  •  Les + et les –

+ Un bon maintien contre le dos de la dorsale

+ Une large surface de protection

+ 2 poches accessibles

+ Une conception minimaliste pour ne pas ressembler à Tortank

- Un poil chaud en été

- Prix pas vraiment accessible

- Quelques détails de finition négligés


Au final, que retenir ?


       Pour conclure, c’est un achat que je ne regrette vraiment pas. L’IXS Flow Upper est une dorsale qui sait se faire oublier tout en vous rappelant qu’elle est là si ça tourne mal ! Construction minimaliste mais globalement bien pensée, elle remplit complétement son rôle de protection en proposant quelques (petits) rangements en bonus.

On regrettera la disparition éclair des inscriptions relatives au produit dès le premier lavage, ainsi que le léger surplus de chaleur (qui se révèle être un atout en hiver finalement) lorsqu’il s’agit d’envoyer des watts ou de rouler sous le soleil.

Cette dorsale représente à mes yeux un produit destiné à ceux qui souhaitent protéger leur dos en gardant une grande liberté de mouvements et un certain minimalisme. Il existe moins cher pour ce type de produit, mais l’IXS Flow Upper est pour moi le meilleur compromis (protection-rangement-minimalisme).

C’était mon premier test, n’hésitez pas à me faire des retours et si vous avez des questions, je suis tout ouïe 😉

Lien vers l’article de Full Attack : https://fullattack.cc/enquete-securite-et-protections-les-normes-qui-nous-protegent/

Pour qui ?

Un produit qui s'adresse à toute personne cherchant une protection dorsale basique, tout en sachant se faire oublier.
8/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire