Test Scott Vanguard

1 test Scott Vanguard.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
r.e.m.i.

Une dorsale qui se fait oublier

Avis sélectionné
Profil du testeur : 37 ans | m | 74kg | Avancé | Saint-Pierre
Conditions du test : Conditions météo printanières et estivale sur des sorties typées enduro engagé, all mountain et bike park
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Scott - Vanguard

Exit la dorsale de ski Scott désagréable à porter, exit le sac à dos Evoc FR/Enduro 16L qui fait rouler en mode cocotte minute, là on parle d'un gilet dorsale Scott Vanguard, le genre de matos de protection qui me tentait depuis un bout de temps, ça tome bien, j'ai été sélectionné pour un test privé !


On déballe le carton !!!

Le gilet est livré dans un filet contenant le gilet de protection et toute la paperasse qui va avec. Je me presse d'enfiler ce gilet qui se compose d'un gilet (incroyable!) en maille respirante, d'une dorsale en D3O amovible et de protections d'épaules amovibles, aussi en D3O.

Ça commence mal, le fitting du gilet (en M pour mes 1m70) est super bon, par contre les protections des épaules me gênent, ça me serre énormément au niveau des aisselles et des biceps, malgré deux positions de réglage. Bref, je ne me sens pas du tout d'aller rouler avec deux garrots... Tant pis, je décide de désassembler les protections d'épaules du gilet et je testerai le gilet sans.

Sinon au chapitre des bonnes surprises, il y a beaucoup des poches sur l'arrière du gilet, dont une avec un zip et en plus une petite protection en néoprène pour pas défoncer son cher smartphone ou son smartphone cher, à vous de choisir. 

Il y a aussi un emplacement pour une poche à eau, super j'en rêvais! 


On roule !!!

J'ai testé le gilet sur des sorties enduro (pas de course malheureusement à 2 jours près) et en bike park. 

Je suis super à l'aise dans ce gilet de protection, il se fait totalement oublier, en plus il est très respirant. La dorsale en D3O c'est super, ça prend la forme du dos et quand on est un peu cambré c'est vraiment parfait.

En montée ça tient bien moins chaud que mon sac à dos Evoc, on oublie rapidement qu'on a une dorsale

Dans les poches on peut caser son portable, il y a aussi un petit élastique pour accroché ses clés de bagnole, j'ai aussi mis quelques barres, un multi-tool, tout ça se fait oublier.

Sur les premières sorties j'avais mis ma poche de Camelbak dans l'emplacement prévu à cet effet, mais la poche se retrouve assez haut sur le dos, ce qui donne un style Quasimodo imparable (cf la photo ou je suis de dos avec le petit casque)... J'ai solutionné assez rapidement le problème en mettant la poche à eau directement dans le gilet (cf les photos avec le casque intégral) et là c'est vraiment parfait, la masse est plus basse dans le dos et esthétiquement c'est quand même plus discret.

En bike park, ou sur des traces engagées, on ne sens rien bouger, ni la poche à eau, ni le bazar dans les diverses poches.


Malheureusement je ne me suis pas mis de cartouche, donc je pense qu'elle protège bien le dos, mais j'ai pas vérifié... 


J'ai essayé de rouler avec un ceinture d'hydratation, ça marche sans soucis, mais il n'y a pas vraiment d'intérêt vu qu'on peut mettre une poche à eau dans le gilet.




Pour qui ?

Pour les riders qui veulent une dorsale confortable, aérée et pratique
8/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Points forts

- respirabilité excellente
- plein de rangements
- emplacement pour poche à eau

Points faibles

- protections d'épaule qui font mal
- emplacement de poche à eau mal conçu (mais le problème est facile à résoudre)

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

1 commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire