Test Troy Lee Designs Coudières SPEED D3O

1 test Troy Lee Designs Coudières SPEED D3O.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Narnono

Vos coudes diront merci

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,70m | 67kg | Expert | Eybens
Acheté : 70€ en magasin
Conditions du test : Temps ensoleillé de 20° à 30°. Une saison

DESCRIPTIF COMMERCIAL :

* Intégration de mousse de 4mm D3O jusqu'à 10mm sur 50% de la surface les plus importantes à l'impact. 

* La technologie D3O permet de garder une protection souple au pédalage, mais elle se durci pendant un impact. La protection reprend sa souplesse après impact.

* Structure respirante et résistante aux imbrasions.

* Bandes en silicone à l'intérieur pour un meilleur maintien

* Construction sans coutures pour plus de confort

* Logo réfléchissant


POURQUOI:

Parti un jour d’été bien chaud sans ma dorsale intégrale, peut être bien un acte manqué, j’ai acheté une dorsale light sans manche et bien entendu des coudières Troy Lee Designs SPEED D3O, pour être au frais mais protégé. Il y a un modèle avec des mousses plus épaisses mais je voulais ce modèle pour l’utiliser en enduro aussi.


DESCRIPTION :

Facile à mettre, on glisse son bras dedans, pas de réglage. La coudière reste en place grâce à la bande silicone sur le haut.

Pour les gens qui ont du mal à savoir si la coudière va à droite ou à gauche, l’indication est écrite sur le silicone (voir photos).

Le manchon prend tout le bras, une partie mesh à l’intérieur du bras permet l’aération.

La mousse commence sur l’avant bras et finie bien au dessus du coude.

Déco Troy Lee Designs réfléchissante au coude pour ceux qui rouleraient de nuit.

Un produit bien fini comme d’habitude chez Troy Lee.


SUR LE TERRAIN:

Je glisse mes bras dedans et hop je vais rouler.

J’ai ridé plusieurs journées en Bike Park sans aucun problème de perte de coudière, cet été.

J’ai quand même rencontré ce problème lors d’une sortie par temps clément et sur terrain accidenté, en mode Parkinson. Les petits chocs ont fait descendre les coudières sur les poignets. Je vous conseille de les essayer en magasin pour qu’elles vous collent bien aux biceps. C’est un peu embêtant pour pas dire autre chose, quand on roule de perdre ces coudières. Il faut que j’aille faire de la muscu, pour que ça tienne...

Lors d’une chute sur un single en dévers, je suis tombé sur des racines et des cailloux et reçu le vélo sur le dos, aussi. Les coudières protègent bien, je vous le confirme.

Elles ont résisté sans problème à l’abrasion et mes coudes sont comme neufs.

Ces coudières sont incroyables d’efficacité au niveau protection, je ne pensais pas que je m’en sortirai sans égratignure. Elles n’ont même pas bougées!


ENTRETIEN :

Pour le nettoyage je le mets à la machine à 30°C avec mes autres affaires. Le séchage est rapide.


CONCLUSION:

Si vous cherchez des coudières light, c’est elles qu’il vous faut.

Malgré un souci sur 1 sortie dans la saison, ces coudières sont excellentes par leur simplicité et leur efficacité.

Pour qui ?

Pour tous de l’enduro au DH light
9/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Points forts

Light
Grande protection

Points faibles

Risque de descente sur les poignets

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire