Test Dt swiss E1700 Spline 2

1 test Dt swiss E1700 Spline 2.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Chappo

Le cercle à prendre, les rayons à laisser

Avis sélectionné
Profil du testeur : 17 ans | 1,85m | 70kg | Avancé
Acheté : en ligne
Conditions du test : Un an sur tous types de terrain, enduro et bike-park

Points forts

-Solidité extrême du cercle
-Moyeux fiable

Points faibles

-Moyeux straigtpull et rayons droits
-Rigidité latérale aléatoire

Chez DT Swiss, on peut trouver en terme de roues correspondant à nos pratiques les gammes M, E et EX. Les M sont clairement orientées All-mountain/trail tranquille, alors que les EX et notamment les EX1501 sont les meilleures roues du monde (et oui quand même), mais coûtent environ un bras et demi.

Il reste donc les E qui se présentent comme les roues d’enduro un tant soit peu accessibles au pilote moyen.

La gamme E :

Dans cette gamme, on retrouve principalement les E1700 et les E1900 qui sont un peu moins chères. Ces deux paires de roues partagent les mêmes jantes et les mêmes rayons, ainsi qu’un poids similaire (moins de 80g de plus pour la paire de E1900). La seule différence vient du moyeu et de la roue libre, la E1700 étant équipée du Rachtet System plus haut de gamme que le 3pawl de la E1900. Le prix est quant à lui bien différent, avec en moyenne 200 € de plus pour les E1700.

Tour du propriétaire :

Je teste ici une roue arrière E1700 Spline de 2019 en 27,5 pouces et 25mm de largeur interne. Elle est affichée à 995g avec un corps de roue libre Shimano. Le moyeu est donc un DT350 avec une roue libre Rachtet System à 18 crans d’engagement, et les rayons sont des DT Champion en straigtpull assortis à des écrous DT Prolock.


Sur le terrain :

Fini la théorie, place à la vraie vie !


Le cercle :

Pour commencer, voilà un très bon point pour cette roue. En effet, le cercle de cette roue est très solide, et après un an d’utilisation intensive sans Slicy et malgré de nombreux pneus déchirés, il n’y a pas un seul poc sur la jante. En comparaison, des Stans Flow ou des Reverse BlackOne roulant sur les mêmes terrains sont ressorties avec quelques gros pocs un peu partout.


Le moyeu :

Rien à dire. Je pense que si on ne le remarque pas c’est qu’il fait son boulot sans soucis. Pas de jeu, pas de bruit inquiétant, et même pas de bruit de roue libre ce qui est très reposant quand on roule. Donc un bon moyeu plutôt fiable, le seul problème étant qu’il est conçu pour des rayons droits et non coudés.


Le rayonnage :

Le problème avec les rayons Straigtpull, c’est qu’il n’y a rien pour bloquer leur rotation, et donc ils tournent avec l’écrou quand on veut modifier leur tension. Il faut donc développer des techniques de super héros pour éviter que le rayon tourne pendant qu’on le serre, mais le succès n’est quand même pas toujours au rendez-vous.

Cela donne donc une roue à la tension aléatoire avec un voile presque permanent, ce qui n’est pas gênant en soit, mais oblige à vérifier sérieusement et régulièrement la tension des rayons pour éviter de plier sa roue sur une réception un peu en travers ou une grosse pierre.

De plus il faut prévoir une vraie clé à rayon car les écrous sont assez fragile donc les petites clés qu’on retrouve dans les multi-outils par exemple ont vite fait de les user.

Deuxième problème : changer un rayon est laborieux, car cela demande d’en démonter au moins deux autres pour lui laisser la place pour sortir de son logement.


Poids :

Le poids est en accord avec le prix : assez élevé. En effet, à 1950 g la paire en 27,5 pouces, ce n’est clairement pas pour leur légèreté qu’on va les acheter. C’est un poids dans la moyenne, pour des performances en montée et en relance dans la moyenne.


Étanchéité :

En tubeless, on ne remarque globalement pas de problème d’étanchéité due à la jante en elle même, il faut juste prévoir un bon fond de jante et pas mal de préventif au premier montage, mais pour ça, toutes les jantes Tubeless Ready sont dans le même panier.


Conclusion :

Une roue arrière solide pour l’enduro et même le bike-park qui ne craint pas les gros chocs sur les cailloux, mais qui demande une vigilance constante pour la tension des rayons et qui n’est pas la plus dynamique de part son poids assez élevé.

Donc à part si vous voulez à tout prix un moyeu Rachtet, pour une masse équivalente et un cercle tout aussi solide, une E1900 aura un moyeu d’un peu moins bonne qualité et les mêmes problèmes de rayonnage, mais pour deux fois moins cher.


PS : Si vous souhaitez vous monter une roue très solide, un cercle de E1700 ou E1900 monté avec un moyeu classique pour rayons coudés fera l’affaire à merveille.

Pour qui ?

Pour ceux qui en ont marre de faire des pocs sur leur jante au moindre trottoir, mais qui n’ont pas peur de manier une clé à rayons.
7/10
Rigidité latérale
Solidité des cercles
Qualité des têtes de rayons
Facilité de montage du pneu
Résistance aux plats
Qualité du moyeu
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

5 commentaires

davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
Stations : 6 avisMatos : 13 avis
Ce montage ne vaut pas vraiment le coup chez un monteur allemand pour 600 euros tu as des moyeux DT 240s avec des cercles EX471 et pour 500 euros tu as des moyeux DT350s...
0
Chappo
Statut : Confirmé
inscrit le 18/05/19
Matos : 7 avis
Oui, à la base je pensais à un cercle E512 à monter sur un vieux moyeu DT370 de m1900 avant d'avoir une opportunité à très bas prix sur des E1700. Mais avec le recul je me demande si le cercle E512 aurait été aussi solide que celui des E1700
0
Francois54
Statut : Confirmé
inscrit le 28/11/17
C'est qui le monteur de roue ça m'intéresse fortement ???? ?
0
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
Stations : 6 avisMatos : 13 avis
wheel project pour les roues niveau prix il n'y a pas mieux pour le montage ce n'est pas de l'artisanal c'est monté en usine faut juste bien reprendre les tensions après la première petite sortie
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire