Test Dt swiss M 1900 spline 2 2017

1 test Dt swiss M 1900 spline 2.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Chappo

M comme Médiocre

Avis sélectionné
Profil du testeur : 17 ans | 1,85m | 70kg | Avancé
Acheté : 150€ en ligne
Conditions du test : 1 an et demi sur tous les terrains et conditions météo très variées

Introduction :

Dt swiss est une marque de périphériques qui se répand de plus en plus en France. Elle dispose d’un panel très large de roues pour une pratique partant du XC jusqu’à la DH. Ces roues sont classées selon un numéro (1900, 1700, 1501…) qui décroît avec la montée en gamme du produit, et par une lettre (X, M, E…) qui désigne la pratique de prédilection de la roue.

Les M1900 sont donc les entrées de gammes de l’All-Mountain chez DT Swiss.

Cependant, elles vont parfois être poussées à sortir de leur pratique All-Mountain pour s’orienter vers quelque chose de plus musclé, et c’est exactement ce qui arrive depuis qu’une roue arrière M1900 est montée sur mon Jeffsy 27.5, qui est loin d’être utilisé seulement pour de l’All-Mountain. Depuis un an et demi, j’ai donc pu éprouver cette roue et trouver (un peu trop facilement) ses limites.


Tour du propriétaire :

Je teste ici le millésime 2017 en 22,5 de largeur interne donnée pour 985g la roue arrière en format boost et corps de roue libre Sram XD. Elle est chaussée de 28 rayons DT Champion straightpull serrés par des écrous DT Pro Lock (de mauvaise qualité soi dit en passant : après «3 utilisations, l’empreinte pour la clé va être usée donc impossible à utiliser). Les fixations des disques sont des 6 trous.


Test sur le terrain :

Tout d’abord, le montage de pneus en tubeless se fait sans difficultés, rien à déclarer de ce côté là. A noter cependant que malgré un fond de jante tubeless, c’est le latex qui va venir étanchéifier les écrous des rayons, donc pas d’affolement si il en coule un peu par là pendant le montage, cela s’arrêtera dès que la fuite d’air sera colmatée. (ou alors mon fond de jante est mal collé, c’est bien probable aussi)

Comme je le disais plus haut, cette roue est utilisée majoritairement pour une pratique Enduro, et a parfois vécu des passages en station.

Pour commencer, la première chose que l’on remarque à propos de cette roue est son poids. En effet, je pense que les 985g annoncés sont sous-estimés car elle paraît lourde, et cela se traduit directement par une perte de dynamisme au pédalage, que ça soit en terme d’accélération ou de relance. Cependant, je ne peut pas vraiment reprocher se surpoids à la M1900, car c’est une roue entrée de gamme qui n’est pas si chère que ça.

Abordons maintenant les passages où l’on a plus besoin de pédaler. Ici, la roue va être limitée en virage par sa largeur interne de seulement 22,5 qui implique une plus grande déformation latérale du pneu que sur une jante plus large. L’adhérence ne va donc pas être optimale, surtout dans les enchaînements de virages rapide.

Heureusement, cette perte d’adhérence est légèrement compensée par la souplesse de la roue qui permet d’absorber les petites aspérités du chemin. Cependant, cette souplesse joue encore une fois en défaveur du dynamisme du vélo.

Ce phénomène est du premièrement au métal du cercle lui-même, mais aussi au fait que les rayons sont très difficiles à tendre. Le problème est qu’ils ont des têtes droites, donc quand on va visser l’écrou, le rayon va tourner avec car il n’y a pas de coude du rayon pour empêcher la rotation au niveau du moyeu.

Au sujet du moyeu justement, rien à dire de particulier, à part qu’il n’a jamais pris de jeu ce qui est heureusement un bon point pour la fiabilité.

Tiens la fiabilité justement, parlons en. C’est clairement le gros point noir de cette M1900, pourtant c’est le plus important à mes yeux pour une roue. Tout d’abord, le cercle est fragile, ce qui entraîne l’apparition de pocs, pas très gros certes, mais assez nombreux. En matière de voile, comme je le disais plus haut, la roue est souple donc cela évite les plus gros. J’ai au bout d’un an et demi qu’un léger voile, celui que l’on retrouve sur la plupart des roues.

Le principal problème vient du fait que les rayons ne sont jamais bien serrés donc la roue se tortille un peu dans tous les sens en descente, même à petite vitesse. Si on ajoute à cela la souplesse de la jante (encore une fois), on arrive vite à casser quelques rayons facilement. Ça m’est arrivé en sautant en trottoir (rien d’impressionnant n’est ce pas). A l’atterrissage, la jante c’est pliée latéralement à cause des rayons détendus donc le dérailleur, pourtant tout en bas de la cassette, est passé dans la roue en sectionnant au passage 3 rayons.

Ce manque de fiabilité implique que l’on est jamais vraiment en confiance, car la peur que la roue nous lâche en pleine descente est toujours dans un coin de notre tête. On ne peut donc pas attaquer à fond vu que l’on est bridé par la résistance de la roue.

Sinon, un truc tout bête mais qui peut avoir de l’importance pour ceux pour qui l’esthétique importe beaucoup, j’ai pu noter que les stickers Dtswiss sont solides et ne se décollent pas.


Conclusion :

J’ai remplacé le plus vite possible cette M1900 par une roue plus solide car elle ne convient pas à mon programme. En effet, cette roue va être limitée à un usage Trail/All-Mountain peu engagé car elle n’est pas solide ni performante. Donc selon moi, son seul vrai atout pourrait être son prix, même s’il vaudrait mieux mettre 50€ de plus pour taper dans la gamme E plutôt que M.

Pour qui ?

Pour le pilote plus orienté ballade que performance et qui est sur de pouvoir rentrer à pied en cas de problème.
4/10
Rigidité latérale
Solidité des cercles
Qualité des têtes de rayons
Facilité de montage du pneu
Résistance aux plats
Qualité du moyeu
Rapport qualité/prix

Points forts

-Son prix (et encore...)

Points faibles

-SOLIDITÉ plus que médiocre
-Souplesse latérale, horizontale (dans tous les sens en fait)
-Manque de dynamisme

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire