Test Camelbak Siren 2015

1 test Camelbak Siren.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Même les meilleurs se plantent

Avis sélectionné
Profil du testeur : 49 ans | 1,80m | 75kg | Avancé | Rochefort
Acheté : 15€ d'occasion
Conditions du test : Un an, sur toutes mes sorties gravel / XC de 30 à 80 km

Points forts

Petit

Points faibles

Trop petit
Rangements mal placés
Poche de 1l et pas plus

La pub fabricant :

Il est petit : 33 cm x 19 cm. Il est léger : 420 g. Il porte 1,5 litres d'eau. Il est superconfortableuh. Il bénéficie des dernières technologies Chameausac en matière d'hydratation : fastoche à remplir et quand tu aspires par la tétine, le débit est de 18 mètres cubes par secondes, plus fort qu'une LDV Débikador. Tu peux mettre tes possessions dans les poches qui totalisent 1,5 litres. Il est confortable, il colle pas au dos, because il est aérated.

Comme quoi, le marketing c'est rien que de la salade de nouilles.

La vraie vie :

Petit, il est. C'est son vrai avantage : depuis que j'ai pris le temps de bien le positionner, je le sens à peine - accessoirement comme je le porte en haut du dos, sa présence ne me gêne pas pour accéder aux poches arrières de la tenue. A ce propos si vous êtes balaise, portez une grosse dorsale, êtes chaudement habillé.e ou une combinaison des trois ça risque de ne pas rentrer. 420g ce n'est pas spécialement léger, au fait, c'est juste moyen.

Le confort est à peu près au rendez vous. Le rembourrage est minimal mais comme le sac est léger, ça va aller. Les bretelles en résille façon tapin ont oublié le rembourrage qui en l'occurrence n'est pas nécessaire. Des velcros permettent d'enrouler et de fixer le restant de lanière comme sur la plupart des sacs de la marque, ça c'est good, dommage qu'ils aient oublié de faire la même chose sur la sangle pectorale qui pend lamentablement et claque quand tu roules la première fois, puis tu rentres, tu la fixes au duct tape et c'est réglé. Réglé moche, mais réglé.

La poche à eau tient un litre et pas plus. En théorie sa contenance est bien de 1.5 mais entre l'immense ouverture à vis et le fait que ce petit sac comprime la poche dans tous les sens, sitôt qu'on essaie de le remplir à fond on en met partout et une fois qu'on a passé deux plombes à essuyer tout ce qui a coulé on se dit que ce sera 1 litre et un bidon de 500. L'ouverture à vis est très grande mais comme la poche n'est pas facilement extractible c'est malcommode à remplir. Monsieur Chameausac, va voir les poches d'hydratation de chez Balbuzard, elles sont mieux que les tiennes, avec tout mon respect pour ton ancienneté sur le marché.

Essaie de mettre tes possessions dans les poches. D'abord t'as un petit instant de surprise, il y a deux minipoches, elles aussi en résille comme les bas de mamie quand elle était jeune, fermées par un zip, toutes deux dans le sac sous le rabat. Donc si t'as besoin d'un truc en roulant arrête toi donc pour aller le pêcher. Le téléphone, il rentre même pas en rêve. Faut dire que ce sac date d'avant l'époque des gros marrefones, alors s'il te reste un Alcatel Ola, tu peux le rentrer. Ah non, pas la place non plus. OSEF, t'es assez accro à ton téléphone de toutes façons. Possessions, on disait : pompe ? Vraiment très micro, oui, sinon non. Chambre à air ? Non, pis m'en fous je roule tubeless. Veste de pluie ? Une membrane très compressée rentre juste, mais n'oublie pas que tu vas devoir t'arrêter pour la mettre. Bon, t'y mets quoi alors ? Gonfleur CO2 et une cartouche de rechange, kit réparation tubeless, deux pansements, deux dolipranes, les clés, basta. Et s'il pleut, je suis mouillé.

Il colle pas au dos ? Ah bon ? Il est aéré zéro et il est conçu pour être porté serré en haut du torse, alors si : il colle. A mort même. Une fois la mousse saturée par ma transpiration, ça coule le long du dos, un vrai bonheur.

Le mien est bleu ciel, t'as jamais rien vu d'aussi moche.

En conclusion, même les meilleurs se plantent.

J'adore les Camelbak depuis mon Asymetrix que j'ai depuis 20ans (l test est ici), mais là c'est un peu limite. Trimballer un truc sur son dos pour la même contenance ou presque qu'un bidon Elite MaxiCorsa et pouvoir emporter à peu près autant que dans le bidon porte-outils assorti... Bref. Si encore il était fashun, ou beau, ou... Bref. Mais y'a de la résille sur les bretelles, quand même... Bref.

PS : vu le prix auquel on le trouve d'occasion, ça fait un joli cadeau pour un enfant qui débute le gros vélo et veut faire comme papa / maman

Pour qui ?

Pour les enfants de moins d'1m40, il est parfait. Ma fille cadette à qui je l'ai donné l'adore.
3/10
Finition
Solidité
Maintien
Modularité
Poche à eau facilement accessible
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire