Test Camelbak REPACK LR4 2018 2019

1 test Camelbak REPACK LR4 2018.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Hughs
Ce lecteur est affilié à une ou plusieurs marques par un partenariat ou contrat : FIRST RACING, axoreo.

Tout ton petit matos à portée de main !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,87m | 83kg | Avancé | Grenoble
Acheté : 65€ en ligne
Conditions du test : Compétitions, rando du dimanche, sortie entrainement et reconnaissances !

INTRODUCTION 

La banane, c’est sooooo 90’... QUEDAL !! Cette petite sacoche tendance pour glisser ses bricoles et briller en société revient à la mode et on voit de plus en plus de vététistes s’en servir aujourd’hui. Alors, je te parle pas de la sacoche Lacoste blanche où tu mettais ton cellulaire et ton paquet de roulées au collège, TMCT… Non, je te parle d’une vrai banane de champion !

Mais pourquoi c’est si pratique ?

Tout simplement pour son faible encombrement et poids, le fait qu’elle puisse être portée autour de la taille et soulager les épaules, et en particulier dans le vélo, de par sa petite contenance, elle pousse à partir le plus léger possible avec le strict minimum vitale. Cela permet également d’éviter la surchauffe du dos en plein été en minimisant la surface en contact avec le corps.

Autre avantage intéressant par rapport au sac, la possibilité de la faire tourner autour de la taille pour accéder plus rapidement à son contenu (et faire ton kéké). Fini donc les galères du “attend on s’arrête je dois prendre ma barre dans mon sac…”

Et depuis peu, certaines bananes, pardon sacoches, sont même vendues avec des poches à eau, pour avoir tout à portée de main.

Pour moi, c’est aussi un moyen plus simple de caler la mentonnière amovible de mon BELL Super DH et de la reprendre.

Ce sont tout plein d’atouts par rapport au sac, et surtout un moyen de s’alléger.


Mais pourquoi la Camelbak Repack LR4 plus qu’une autre alors ?

Pour son prix plutôt raisonnable, son confort et son maintien réputé, mais aussi son important contenance par rapport à d’autres marques (4 litres). Sur ce modèle-ci, une poche à eau de 1,5L est fournie avec (ce qui n’est pas le cas de certaines autres marques).

La sacoche embarque de nombreux rangements pratiques, dans la partie principale mais également autour de la ceinture, rendant certains compartiments encore plus faciles d’accès.

Enfin, deux nouveautés sur ce modèles m’ont également convaincu :

  • le système de serrage amélioré par rapport à l’ancien modèle avec l’ajout de scratchs supplémentaires autour des bandoulières.
  • le nouveau système de fixation du flexible de la poche à eau avec aimant (style Fidlock de mon casque). Simple et efficace.

Prix sur internet : 65€ (pas cher mon fils !)


RANGEMENTS

Voici ce que la sacoche possède comme rangements (tellement plus que ta banane Lacoste)

  • une poche principale zippée pour loger la poche à eau (séparée) et d’autres objets volumineux comme veste compressible ou chambre à air ou pompe
  • une seconde poche devant avec compartiments, fermeture double zip pour être ouverte complètement, filet et zip intérieur pour loger de plus petits objets tels que des rustines, démonte-pneus, multitool, portefeuille, téléphone (petit) ou barre énergétique
  • deux autres rangements sur la ceinture, l’un zippé, l’autre avec élastique, pour loger portefeuille, téléphone ou autres barres énergétiques
  • mais pas de rangement extérieur type étui à gourde...

Ça c’est la théorie, maintenant la pratique ! Voici par exemple une liste des choses que j’arrive à emporter avec :

  • percuteur + 2x cartouche C02 16g (poche avant)
  • barre d’énergie + gel (ceinture)
  • 2x chambres à air (poche principale)
  • démonte pneu (poche avant)
  • multitool (poche avant)
  • portefeuille + clés (poche avant)
  • poche à eau

Il reste encore un peu de place pour d’autres petits outils, je n’aime pas la charger à fond.

Il est possible de mettre une veste compressible et téléphone mais j’ai un téléphone de chantier qui à lui seul pèse 1kg et loge à peine dans ma poche.

Je ne roule pas systématiquement avec une poche à eau. Il faut prendre en considération le fait qu’une fois la poche à eau remplie dans la sacoche, il ne reste plus que 2,5 litres pour le reste, ce qui rend l’ajout d’une veste ou de chambre à air plus compliqué voir impossible. Et une poche à eau remplie amène beaucoup de poids supplémentaire.

Petite astuce bête, mais bien penser à vider l’air dans la poche à eau, ça permet de vraiment optimiser l’espace.

Il y a un choix à faire pour chacun donc. Personnellement je ne prend quasiment plus d’eau comme il y a toujours des ravitos sur compétitions et courses, donc gain de poids et de confort. Mais ça peut manquer à certains.


CONFORT ET MAINTIEN

Il est temps d’attaquer les choses sérieuses, la mise en place, le confort et le maintien !

Il faut que la sacoche soit bien serrée pour ne pas glisser, il ne faut pas non plus vous empêcher de bouger ou respirer (c’est pas une ceinture amincissante non plus!).

Mon astuce est de la placer un peu plus haut, au niveau du haut du ventre, puis de la faire coulisser sur les hanches pour venir se comprimer et se caler. Vous aurez sûrement bien plus de mal à la fixer directement sur les hanches.

Une fois mise en place, elle est très confortable, ne gêne pas du tout, et surtout elle ne semble plus bouger d’un poil. Elle colle au corps et épouse bien les hanches. Il est même possible de la cacher sous le coupe-vent pour la protéger de la boue.

Comme dit précédemment, avec la poche à eau bien remplie, forcément ça amène un sacré poids, MAIS, ça ne tombe pas pour autant. Il ne faut pas hésiter à bien serrer la ceinture.

Et quand on attaque la descente et le pédalage, toujours aucune gêne perçue autour de la taille, en fait je l’oublie très vite, et ce même quand ça tabasse un peu dans la caillasse.


Lorsqu’on attaque des sauts, forcément ça bouge un petit peu, mais jamais je n’ai eu besoin de m’arrêter pour la remettre ou la serrer de nouveau, ça tient le coup ! Probablement grâce à leur nouveau système de serrage, car j’ai beaucoup entendu dire que sur les anciens modèles, elle avait tendance à se desserrer. Là RAS !

Sur une longue journée de pédalage, elle se fait aussi vite oublier. Je transpire nettement moins du dos plutôt qu’avec un sac, et la mousse blanche est “plutôt” respirante (sans que ce soit non plus la folie).

La poche à eau est bien, il est possible de placer le flexible à gauche ou à droite, le système d’attache rapide aimanté est très pratique, par contre le flexible n’est pas très long, il faut penser à bien le loger pour ajuster la longueur. Comme je suis grand, je suis un peu obligé de me pencher pour boire. Après il faut aussi trouver un compromis entre flexible très sorti et donc qui sera très visible et exposé sur le côté, ou peu sorti et mieux caché. 

Autre détail, mieux vaut placer l’attache vers le bas. Pourquoi ? J’ai souvent le flexible qui s’est détaché de l’aimant comme il fait une petite boucle ou dès que ça frottait un peu avec mon maillot.


NETTOYAGE

J’ai quand même un petit mot à dire à ce sujet… La partie en mousse blanche qui est en contact avec votre dos est un véritable réceptacle à caca… J’ai beau avoir la sacoche très serrée près du corps, je retrouve toujours de la terre qui est venu se glisser entre le dos et la sacoche, et comme c’est un filet + mousse blanche, c’est assez pénible à nettoyer et très salissant.

Dans la poche avant avec double zip, je retrouve également un peu de terre comme elle n’est pas totalement hermétique.


CONCLUSION

Franchement, à part ça, je suis vraiment très satisfait de cette sacoche et j’ai mis mon sac à dos au placard pour de bon !

Son maintien est top (même en prenant des chutes), sa contenance me permet de rouler en compétition avec le minimum vital et tout est accessible rapidement.

Je ne peux cependant plus amener ma trousse de secours ou veste compressible et j’ai tendance à ne plus prendre la poche à eau car elle alourdit grandement et prend trop de place, en plus du flexible très exposé sur le côté.

Je la conseille donc plutôt pour des compétitions qui ne dépasse pas 1 ou 2h, en partant du principe qu’il y a de plus en plus de ravitaillements, et pour avoir un peu de matériel de réparation avec soi. Pour de la très longue randonnée, elle sera peut-être un peu juste, surtout en terme d’eau. Elle fera aussi l’affaire en journée bike park pour éviter d’être en rade sur une piste. Personnellement je la prend tout le temps maintenant, pour aller rouler tout autour de chez moi (Grenoble), et en bike park et compétitions.

Pour qui ?

Enduristes / Randonneurs / Descendeurs Petites sorties ou compétitions de 1 ou 2h max !
8/10
Finition
Solidité
Maintien
Rangement
Accessibilité contenant d'eau

Points forts

Confort, maintien, stabilité, contenance raisonnable, système de serrage !

Points faibles

Flexible qu'on ne sait pas où mettre, partie respirante salissante !

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

3 commentaires

el_juanito
Statut : Confirmé
inscrit le 26/06/11
Bien ! Article intéressant et très complet Hughs :)

Du coup, pour une sortie en pédalage à la journée, avec du gros D+, sac à dos ou sacoche-banana split ?
0
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 8 avisMatos : 17 avisPhotos : 26 photos du jour
Tu n'as jamais accroché le tuyau du camelbak ? (la boucle qu'elle fait est immense...) Perso j'aurai du mal à rouler avec le tuyau positionné comme ça ! Tu ne peux pas mettre le clip à gauche ?
1
Hughs
Statut : Confirmé
inscrit le 08/11/17
Juanito : Banana split tant que je peux ! Pour éviter surchauffe et en minimisant les consommations d'eau ! Avec le d'wichs, c'est peut-être plus chaud !

Léa : c'est là le dilemme pour mon gabarit, avoir assez de longueur pour boire mais qu'il sorte grave, sinon l'enrouler à l'intérieur et le sortir à peine. Le clip était à gauche de base, mais étant droitier ça me dérangeait plus... Sur la photo j'avais tiré à fond le tuyau, mais quand je prend la poche à eau, je fais d'abord une boucle à l'intérieur puis je la sort, je dois juste me baisser un peu pour boire mais ça sort nettement moins :)
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire