Test Dabomd Guide Chaîne GSX 3in1 2018

1 test Dabomd Guide Chaîne GSX 3in1.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Hughs
Ce lecteur est affilié à une ou plusieurs marques par un partenariat ou contrat : FIRST RACING, axoreo.

Poids super contenu mais...

Profil du testeur : 25 ans | 1,87m | 83kg | Avancé | Grenoble
Acheté : 69€ en ligne
Conditions du test : Sec, boue, neige, poussière, tous types !

Points forts

Poids, prix, look !

Points faibles

Fragilité et maintien...

INTRODUCTION : 

Voulant alléger mon Scott Voltage FR30 (quasiment 19kg), je voulais remplacer mon vieux Guide chaîne bien abîmé de chez E-Thirteen, le LS1 monté d'origine sur mon vélo (plus de 200gr), et dépourvu d'un bash-guard.

Alors que Dabomb fonctionne de plus en plus en Cofac, pour le plaisirs des pilotes, j'ai sauté le pas et voulu tester leur guide chaîne GSX 3in1, version très compact avec bash-guard et tendeur.

Vendu 69,99€, soit quand même bien moins cher que beaucoup d'autres marques alors qu'il a tout.

Poids très contenu de 118gr (quasiment l'un des plus légers de sa catégorie) !
Vous pouvez avoir la version sans tendeur (guide chaine inférieure) pour encore plus de gain de poids.


MONTAGE : 

Prévu pour du 8-11 vitesses (indiqué 9-11 mais le 8 vitesse passe sans problème), en mono-plateau, et s'adaptant sur des couronnes de 28 à 36T (dents). Monté en système ISCG-05. Livré avec plusieurs rondelles pour s'adapter au mieux à la transmission.


LOOK : 

Très discret, mais franchement sympa ! Dabomb a son style bien à lui !

Galet du guide inférieure en plastique mais semble bien résistant.

Cependant, le guide supérieure où passe la chaîne en premier n'est pas totalement fermé. Il vient simplement à cheval sur le haut du plateau. Il est en fait divisé en 2x parties, et on peut donc l'ouvrir en desserrant la vis de maintien (utile pour installer rapidement la chaîne dedans sans besoin de tout démonter).


TEST SUR TERRAIN : 

Position bien tendue de la chaîne. Aux premiers tours de piste, en milieu accidenté, racines, pierriers et quelques bonnes marches, le guide-chaîne s'est bien comporté. Il remplissait parfaitement son rôle. En plus il est vraiment silencieux, s'il est bien réglé, et ce dès les premiers pédalages. 

Niveau résistance du bash-guard, il peut paraître plus fin et moins résistant qu'un gros bash-guard classique en plastique. Pourtant, dans des passages entre pierres assez serrées, j'ai plusieurs fois tapé mais il n'a absolument pas bougé.

Au pédalage, c'est même bien mieux je trouve !

Mais... 

Au bout de plusieurs tours de pistes, étant bien chaud et donc en allant de plus en plus vite, je m'arrête car je me rend compte que j'ai déraillé... Incroyable ! Avec un anti-dérailleur supérieur et inférieure pourtant bien plaqués près de la chaîne...

Je n'y porte pas plus d'attention et fini mon run de la journée sans que cela se reproduise.

Puis vient le jour de ma première course de la saison, l'Enduro de St Nizier à Grenoble (Avril 2018). Première course du matin sans aucun problème, aucun déraillement, aucun bruit. Mais c'est dans le second run de l'après-midi que les choses se gâtent...

Re-belotte ! Au bout d'1km de course, dans des passages pas si cassants que ça, la chaîne réussit à ressortir du guide supérieure et s'éjecte par la suite du galet du guide inférieure... Je ne peux plus pédaler alors que je suis en course Enduro et qu'il y a des relances à faire. En plus, quelle galère, il faut que je sorte ma clé de 6 pour desserrer le guide supérieure, l'écarter et réengager ma chaîne dans l'anti-dérailleur. Je reprends la course, et là de nouveaux, suite à quelques marches, la chaîne réussi encore à sortir (le guide supérieure s'ouvre et laisse passer la chaîne). 

3x d'affilée dans la spéciale 3 d'à peine 4km... Je perds de précieuses secondes, pire, à certains moments mon pédalier reste totalement bloqué... Je finis la course à pieds, en courant près de mon vélo, écœuré, et perd toute mes places du matin pour finir dans les derniers... 

Le guide supérieure ne tenait pas bien en place et s'était complètement cramé par ma chaîne car j'ai dû la passer par dessus. Et le guide inférieure avait déjà du jeu... 

Au final, j'ai retiré le guide supérieure et roulé sans. Sur les parties roulantes et en pédalage forcément, je n'ai pas eu trop de problème...


CONCLUSION : 

Dabomb, ce sont pleins de petites pièces customs sympa, et ils ont de l'avenir je pense ! Mais pour ce premier test chez eux, c'est la totale déception... J'avais écris le test avant les premiers pépins, aujourd'hui je me devais de revenir dessus. 

Peut-être que je n'ai simplement pas eu de chance avec ce modèle car d'autres pilotes de ma team roulent avec du matos Dabomb et en sont très contents.

Pour ma part, j'ai reçu la pièce de rechange mais je pense revenir sur une autre marque plus connue et qui propose un vrai guide supérieure fermé.

Peut-être aurez-vous plus de chance que moi ?

Pour qui ?

Pour des Freeriders et Descendeurs qui veulent gratter encore un peu de poids sur leur vélo !
5/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire