Test Mondraker Foxy Carbon RR 2015

2 tests Mondraker Foxy Carbon RR.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Jeyzee

Hello Dr Jekyll

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,79m | 75kg | Avancé | Avignon
Spécificités du montage : Transmission en 11x46
Acheté : 4500€ en magasin
Conditions du test : Terrain sec à humide sur caillux du sud

Points forts

Capacité de roulage
Qualité de montage
Machine à plaisir

Points faibles

Exigeant
Fatiguant
Addictif

Son nom est Hide, Mister Hide !


A qui de connaitre le refrain, ce n'est pas de balade que je viens vous parler mais de pur Rock'n Roll. Si vous avez eu des VTT dans votre vie, vous savez trouver le petit défaut dans chacun d'eux. Le Foxy RR en 27.5 n'en a qu'un, il est exigeant avec le pilote.


Je passe les specs qui sont au niveau de ce que l'on pourra attendre d'un bike vendu 6000 € à sa sortie pour vous parler musique ou de sport, ou des deux.

Poser son séant sur un Mondraker c'est déjà faire un premier constat, ça penche en avant et pas qu'un peu. Il va falloir valser.

Ensuite il y'a le pédalage. C'est entraînant, enivrant. Le vélo se met en charge ans effort, il roule et déroule à chaque coup de pédale que l'on sait transmise avec précision à la roue arrière. Reposant en liaison, ça devient bluffant dans la côte. C'est un tango nommé Zéro (suspension system). 


Ensuite, il y a les passages rapides, les petits singles qui demandent de la relance. C'est là ou le rythme s'accélère. Il est vif, très vif. On sent son corps prendre une position inhabituelle, portée sur la roue avant qui chahute bien volontiers sur les cailloux et racines. On commence à sentir l'ADN de la bête et il va falloir la dompter. Les poignées se ferment, les muscles se tendent, c'est du Rock.

Enfin, la descente. Les 140 mm portés par du Full Fox Factory semblent à peine suffirent pour compenser les chaos du terrain facilement transmis par le cadre carbone. La roue avant virevolte, elle veut se libérer de l'étreinte que vous essayez de maintenir. Pourtant les suspats font leur boulot et on arrive que rarement en butée alors que la sensation est là: ça secoue. Mauvais réglage de SAG, de rebonds, de pression des pneus. On modifie, on cherche et on doit se satisfaire que de compromis. Le Foxy carbone est une vélo qui vous rince dès que vous lui demandez d'être dans le négatif parce qu'il a ce quelque chose qui le rend nerveux comme un bon morceau hard métal. 


Alors, est-ce une bonne chose ? Oui, mille fois oui. Jamais un VTT ne m'aura donné autant de plaisir d'autant que sa facilité à rouler vite préserve le physique pour la partie qui en demande le plus, la descente. La Forward Géométry demande un temps d'adaptation pour pouvoir remettre les roues dans les meilleures trajectoires mais une fois fait, les chronos s'affolent. 


De sa configuration d'origine, le mien est passé sur une transmission en 11-46 derrière (le 11-42 d'origine se roule avec un plateau de 30 que je trouve trop limitant dans les relances). Le cintre est passé en alu pour avoir une once de souplesse sur le poste de pilotage et c'est tout. Le reste est parfait tel que.


En résumé, si vous avez tout essayé sauf un Foxy, il le faut, c'est un VTT à part dans sa prise en main, dans ses capacités de grimpeur mais surtout dans l'exigence qu'il impose au pilote. Car qui dit exigence dit excellence.


Bon ride à toutes et tous et faites vous plaisir.

Pour qui ?

Cycliste confirmé
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

petites annonces