Test Mondraker Foxy Carbon RR 2019

3 tests Mondraker Foxy Carbon RR.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
megalobike

Un vélo qui vous accompagnera partout sans jamais vous décevoir.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,79m | 72kg | Expert | Rupt-aux-Nonains
Spécificités du montage : Foxy 29 rr
Acheté : 6500€ en magasin
Conditions du test : Soleil, terrain sec

Points forts

mise en confiance du pilote dans le raide

Points faibles

Dans les partie sinueuses, et encore ça reste à voir ...

Le test a eu lieu sur les hauteurs de Stuttgart en Allemagne. Ce spot peut être comparé à Santa Cruz (US) une ville plantée au milieu d'une multitude de trails, vraiment un endroit singulier.

J'ai pu rouler durant une vingtaine de kilomètres, sur un parcours typé enduro/all mountain.

Prise en main : comme d'habitude chez Mondraker on se sent à la maison la forward géométrie permet d’être sur une position plutôt assise ce qui offre un confort remarquable. Le vélo montre dès les premiers coups de pédale sa réactivité et facilité au pédalage. Sensation qui va se confirmer dans la première montée (4 kms). Ça ne pompe pas, on monte sans s’employer plus que ça, bien aidé pour un groupe Eagles.

Dans le D- ?

J’attendais avec impatience de découvrir son comportement en descente puisqu’avec ses roues de 29mm et son débattement 160/150mm, il vient déloger le Dune dans la gamme qui lui passe à 170mm (passe sur la tranche Super enduro/bike Park).

Le premier single est assez rapide avec un enchaînement de virage relevé dans une pente assez raide. Le vélo montre tout de suite que 29 ne veut pas dire « chienlit » il est vif se place là où le pilote le décide, on voit que le travail de la marque porte ses fruits car à aucun moment on se sent désappointé. Au contraire le vélo accélère et ne demande qu’à « ouvrir en grand » quand on peut se le permettre. Il relance terriblement bien et n’est pas très couteux en énergie.

Sur le deuxième single de la journée, qui est constitué de racine et de partie plutôt technique, rupture de pente, épingle, quelques souches et marches ; on prend toute la mesure du Foxy car c’est là qu’il fait parler la foudre, le vélo est saint et absorbe tout ce qui se présente à lui une vraie arme enduro « news school ». Je roule habituellement sur un Dune et je dois dire que le Foxy offre les mêmes sensations en terme de compétence dans les parties défoncées. Mais là où il peut faire la différence vis-à-vis de son grand frère c’est lors des sorties de courbe ou le Foxy est beaucoup plus vif et explosif.

Bref que du bonheur. Cependant je dois dire que dans les parties plus à plat et quelque peu trialisante le Foxy donne l’impression de se boquer dans les gros trous de freinage, cependant le ressenti du pilote ne correspond pas forcément à l’impression extérieure, puisque le vélo conserve sa vitesse. Ça nécessiterait de refaire un test plus important sur une sortie plus typée all mountain.

Bref autant vous dire que mon choix pour la saison se portera sur ce modèle pour venir remplacer mon Dune. 

Pour qui ?

Pour les personnes qui veulent un vélo pour faire la rando du dimanche et s’aligner la semaine suivante sur la Mégavalanche.
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire