Test Norco sasquatch 2008

1 test Norco sasquatch.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Pitrouille

Finition globale/ gros effort sur le look

Profil du testeur : m | Strasbourg
Spécificités du montage : cadre : Aluminium 6061 Tube Hydroformé fourche : Marzocchi 55R 160mm jeu de direction : FSA TH-855 non fileté, 1 1/8 potence : Syncros AM (31.8 mm) cintre : Syncros OE alu 2014 grips : Norco (Kraton, 130 mm) freins av : Shimano 485 180mm freins ar : Shimano M485 180mm levier de frein av : Shimano 485 levier de frein ar : Shimano 485 dérailleur av : Shimano Alivio (34.9 mm) dérailleur ar : Shimano Deore (chape longue) manette av : Shimano Alivio RapidFire manette ar : Shimano Alivio RapidFire cassette : ShimanoHG40 8 vitesses, 11-30D chaine : KMC Z-72 pédalier : Truvativ Hussefelt (22T-32T) boitier de pédalier : Truvativ Howitze pédales : Rockrider FR padal jante av : WTB Dual Duty FR Disc jante ar : WTB Dual Duty FR Disc pneu av : Maxxis Minion 2.5 Supertacky pneu ar : Kenda Nevegal 2.35 moyeu av : KT (QR-20, roulements scellés) moyeu ar : Shimano (à disque 6 boulons) selle : SDG Bel Air Titanium FR tige de selle : Syncros OE poids : 15.25 Kg couleur : 15.25 Kg prix : 925€
Conditions du test : Durée : Moins de 6 mois
Géométrie / prise en main :
Un des gros avantages de ce bike, c'est sa prise en main ultra-facile.
La première fois que je suis monté dessus, j'ai eu l'impression d'avoir toujours roulé sur le Sasquatch.
Hyper intuitif, il met à l'aise dès les premiers tours de roues, et dès qu'on attaque un peu dans un parcours technique, il permet d'envoyer du gros et du rapide sans AUCUNE appréhension.

La géométrie est assez singulière: à la base de tout, un cadre en aluminium 6061, avec le top tube et le tube diagonal hydroformés (même technologie que sur les ORANGE), ce qui permet une rigidité assez importante de l'ensemble, mais surtout une solidité à toute épreuve.
Le cadre est magnifique dans sa livrée argentée, et respire la qualité.
On sent vraiment le souci du détail quand on remarque le nombre de renforts forgés et usinés, les soudures propres et nettes ou même les petits détails esthétiques (2 pelles croisées gravée dans le métal des bases arrières).

La géométrie du cadre est assez intéressante, slopping, mais pas trop pour pouvoir quand même rouler, avec une partie avant très ramassée et bodybuildée, avec les tubes très légèrement courbés au niveau de la colonne de direction et un gros renfort saillant; ça contraste vraiment avec l'arrière du vélo (voir photo du cadre), beaucoup moins bourrin et plus épuré que l'arrière, même si les bases arrières sont assez costaudes dans leur genre.
En taille L, le vélo dispose d'un empatement assez long, ce qui apporte une grande stabilité et ne diminue pas la maniabilité du vélo comme on pourrait le craindre.

En fait, le NORCO Sasquatch est à lui tout seul une réponse à une question cornélienne que se posent beaucoup de riders: "Dois-je prendre un semi-rigide pour pouvoir m'amuser en dirt ou un tout suspendu pour pouvoir quand même rouler un peu et m'amuser en descente?"
Et c'est un gros problème, parce que beaucoup de gens n'ont pas les moyens de se payer 2 vélos pour 2 pratiques différentes, mais aiment tout autant s'amuser en dirt et en street, que faire une bonne rando de temps en temps, ou s'éclater sur du plus "gros" en descente ou en freeride...
A ce moment, un vélo de dirt est trop slopping pour pouvoir rouler longtemps, un vélo de cross country pas assez costaud pour les deux autres pratiques, et un vélo de freeride est souvent trop lourd pour une rando, ou un peu pataud en dirt.
Et c'est là que les géométries type "Shore hardtail" prennent tout leur sens: un vélo réellement polyvalent, qui permet de toucher à tout, sans trop se traîner dès que la distance s'allonge, tout en envoyant le pâté en descente et sur les sauts sans trop se faire secouer, ni craindre de casser quelque chose, le tout, pour un prix relativement contenu.


Suspensions / comportement :
De prime abord, le vélo paraît lourd en montée, surtout lorsque, comme moi, on a longtemps roulé sur un vélo plus léger (SPECIALIZED Hardrock).
Au fur et à mesure des sorties, on s'y fait, on s'habitue au poids et à la maniabilité du vélo, et ça ne pose plus autant problème que durant les premières sorties.
Malgré tout, le Sasquatch n'est pas un foudroyant grimpeur (son pilote non plus^^)
Il permet de bonnes relances, est assez dynamiques, mais dans ce cas, il ne faut pas que la montée s'éternise.
Pour ce qui est de la fourche, la 55R, une fois rodée et surtout réglée (réglable en précontrainte te en détente) n'est pas handicapante du tout en montée, mis à part son poids assez élevé, mais si on prend le temps de doser son poids, sa position sur le vélo ainsi que de gérer intelligemment le transfert de masse avant/arrière, aucun problème, elle ne pompe quasiment pas.

Les 55 sont en fait les héritières des mythiques Z1, et franchement, la 55R en est la digne descendante.
La fourche est montrueuse, et quand on se met au guidon du Sasquatch, on se sent vraiment en confiance, le poste de pilotage est pour beaucoup je pense.
C'est véritablement en descente que le Norco se révèle.
Dès que le parcours devient plus rapide, plus technique, avec des petit virages à enchaîner et des petits sauts, on sent vraiment que c'est pour ça que le vélo à été fait.
C'est bien simple, dès la première sortie, je suis allé bien plus vite que je n'était jamais allé avec mon hardrock.
Le bike est d'une stabilité exemplaire, et met vraiment en confiance, un peu trop d'ailleurs, ce qui m'a vallu quelques frayeurs :)
En fait, le sentiment de retenue et de peur est totalement inhibé, et on dépasse très facilement ses limites, sans s'en rendre compte.
En plus de cette stabilité, il est d'une précision chirurgicale, il pardonne beaucoup, permet de choisir les meilleures trajectoires, on place le vélo ou l'on veut, au centimètre près, on fait vraiment corps avec le vélo.
La 55R fait vraiment très bien son job et gomme le moindre obstacle, même les gros, pour peu qu'on passe vite dessus en délestant un peu les roues.

En revanche, là ou le fourche est un peu décevante, c'est au niveau de la progressivité mal étagée à mon goût.
Je m'explique: la 55R est vraiment excellente, des petis chocs aux gros chocs.
Par contre, en ce qui concerne les très grosses compressions, elle manque de rigidité sur la fin de course.
En effet, sur une très mauvaise reception dans un champ de bosse, après avoir pas mal décollé, je suis retombé bien après la reception, dans le creux avant la bosse suivante, la roue avant en premier.
Franchement, j'étais persuadé que j'allais me viander, même pas! (Ce qui prouve encore une fois la propension du Sasquatch à pardonner les erreurs) En revanche, j'ai entendu un petit bruit en raterrisant et j'ai vu ensuite que le rislan que j'avais mis sur ma fourche était tout en haut du fourreau.
Bon, après, ce défaut peut facilement se régler en mettant un peu plus de pression dans le fourche, mais ça se fera au détriment du confort.


Freinage :
Le Sasquatch est équipé de freins SHIMANO M485, un peu frustrant quand on voit que le même bike est équipé en Avide juicy 5 pour le marché américain, anglais et canadien...
Il s'agit de l'entrée de gamme de la marque en freins à disque hydrauliques.
Mis à part le fait que les rotors en 180mm sont tout simplement hideux en terme de look, le freins marchent très bien.
Il est évident qu'il n'ont pas la puissance de freins comme les MAGURA Gustav, ni la progressivité et le touché des HOPE, même si de ce côté là, ils s'en sortent plutôt pas mal.
En effet, la puissance peut paraitre juste dans certaine situation, mais il faut relativiser: je suis grand (1m92, et assez lourd:83kg) et j'ai l'habitude de freiner au dernier moment, donc je pense vraiment que ces freins suffiront à la majorité des riders.
C'est surtout au niveau du dosage qu'ils sont très efficaces.
En ce qui concerne l'endurance des freins, pas de soucis; même après une longue descente, ça ne fait pas de bruit, et ça mord toujours aussi fort.

En conclusion, pour le prix dérisoire demandé pour ces freins, je trouve qu'ils sont trop souvent méconnus et rarement montés sur des VTT de série.
Pourtant, ils sont un parfait compromis entre des mécaniques bas de gamme et des hydrauliques hors de prix, et conviendraient à beaucoup de gens qui n'ont pas 150€ à mettre dans un frein.



Transmission :
S'il devait y avoir un point noir sur le Sasquatch, ce serait bien au niveau de la transmission.
Même si le constat n'est pas négatif à 100%, l'ensemble SHIMANO Deore (arrière) Acera (avant) montre bien vite ses limites.
La transmission se fait très bien mais à tendance à se dérégler assez rapidement, et la chaîne ne se positionne plus exactement sur les vitesses et les plateaux.
De plus, après une descente bien accidentée, on constate souvent que la chaîne est descendue d'une vitesse, parfois deux.
Le dernier défaut se trouve au niveau du pédalier, qui ne comporte que 2 plateau, un de 22 dents, un autre de 32.
C'est assez courant sur beaucoup de vélos destinés au VTT "new school", et ça permet d'avoir un pédalier mieux protégé et plus solide, mais au niveau du développement, le besoin d'un troisième plateau se fait souvent sentir.



Autres périphériques :
Globalement, les autres périphériques tiennent la route, mis à part la selle d'origine, très jolie, mais assez inconfortable, que j'ai changé pour une SDG Bel Air Titanium, mais tout ce qui touche et confort,et donc, à la morphologie du pilote et à sa posture sur le vélo est quelque chose d'assez subjectif, donc, critique de ma part à prendre avec des pincettes.

Par contre, un gros, un énorme bon point pour les roues.
Tout d'abord, les jantes, des WTB Dual Duty FR, elles sont excellentes!
Super solides, très jolies, avec une très belle finition,et pas excessivement chères, elles résistent vraiment bien aux mauvais traitements, et même en retombant comme un daube le guidon tout tordu sur la roue avant et en faisant talonner la 55R (160mm quand même), pas un saut, pas un voile!
Ces jantes sont vraiment super et je pense qu'elles feraient au moins aussi bien, si ce n'est mieux que des HALO Sas, ou des SPANK.
Dommage, elles ne sont pas aussi populaires...

Pour les pneus, les KENDA Nevegal en 2.35, c'est une énorme surprise.
Ayant beaucoup d'appréhension à leur égard, je pensais les changer direct pour des MAXXIS Highroller ou des Minion DH.
Finallement, les Nevegal sont tout bonnement excellentissimes sur terrains sec.
Ils permettent de prendre des angles de malades une fois qu'on a gommé cette idée reçue--->KENDA=merde, du coin de sa tête^^.
Le grip est incroyable, et ils ne lâchent pas d'un seul coup comme d'autre pneus quand le virage est pris trop vite.
C'est une sensation assez bizarre, mais c'est comparable à ce qu'on voit en supermoto, pour ceux qui connaissent; ça dérape, ça glisse un tout petit peu, mais on contrôle encore!
Seul bémol, la tringle du pneu et la gomme est assez souple, donc attention aux crevaisons par perforation!

Les pédales sont à enlever le plus vite possible, car beaucoup trop glissantes dès qu'on la semelle mouillée, ce qui peut engendrer des accidents de parcours, croyez moi! ;)

Points forts :
-Finition globale/ gros effort sur le look
-Prise en main quasi-instantanée
-Stabilité exemplaire dans beaucoup de situations
-Précision chirurgicale dans les trajectoires
-Adhérence
-Vélo au grand coeur: pardonne beaucoup d'erreurs!
-Originalité du concept et efficacité démoniaque sur le terrain
-Vélo vraiment fun, et TRES attachant

Points faibles :
-Transmission à revoir!
-Met parfois un peu trop en confiance ;)
-Manque un troisième plateau dans certaines situations
-Peut-être un poil lourd en montée, mais on s'y habitue, et ça joue sur la stabilité.
-pédales glissantes

Avis perso :
Au terme de ce (long) test, le NORCO Sasquatch joue la carte d'une pratique et d'une vision du VTT assez originale.
Alors que le marché du VTT se radicalise de plus en plus, les gros vélo tout mous sont maintenant légion, de même que leurs cousins issus du dirt.
Le monde du VTT s'est un peu "sectarisé", et ça devient un vrai casse tête de trouver un vélo polyvalent tant les pratiques de ce sports se sont multipliées et tant le matériel devient de plus en plus perfectionné depuis ces dernières années, et surtout, de plus en plus performant sur le terrain.

Alors un problème se pose pour ceux qui veulent un peu toucher à tout selon leur humeur, aller des champs de bosses aux grosses descentes en passant par une petite rando de temps en temps: quel vélo prendre avec un budget limité?
Le NORCO Sasquatch peut prétendre à ce statut de "chaînon manquant" entre ces pratiques, permet de s'éclater et de rouler tous les jours de manière ludique et fun selon le terrain.

Ce concept de gros vélo: grosses roues, grosse fourche, le tout en semi rigide, est vraiment très intéressant, mais malheureusement trop souvent laissé de côté par les constructeurs au profit de modèles plus ciblés, plus efficaces dans leurs domaines aussi, mais moins polyvalents.
Et c'est là tout le problème, la polyvalence se fait au détriment de la performance brute dans un secteur ou dans un autre.

Donc je conseillerais vraiment ce bike à ceux qui n'ont pas le moyens (et comme moi pas l'envie ;)) de prendre une "tout mou", mais n'ont pas non plus envie d'avoir le cul par terre et le genous dans le guidon sur un vélo de dirt, et qui veulent rouler au gré de leur envie, sans se demander si le vélo peut le faire ou pas une fois qu'on arrive en haut d'un méchant gap ou d'une grosse descente.

Sur ce, merci de m'avoir lu, et désolé pour la longueur!




Informations complémentaires :
Petit bonus canadien, la MARZOCCHI 55R qui est montée d'origine sur le Sasquatch est une fourche préparée par NORCO.
Elle passe de 140mm de débattement à 160mm et gagne ainsi 20mm par rapport aux 55R vendues dans le commerce.

Enjoy :) !!


0/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

17 commentaires
musclor9

inscrit le 23/03/07
Matos : 2 avis
Super Bon test, ça fait plaisir !!!
pour le poids, tu es sur ?(avec ou sans pédales ?)

jolie vélo en tout cas.
0
freineurfou

inscrit le 08/04/09
puree , ca c est du test ... y a en plein qui devrais prendre ex sur toi .... en plus j adore norco ...bon ride a toi !!!!
0
Lake

inscrit le 29/08/08
ouf! j'ai tout lu...
1heure après le début de la lecture je peux te dire que t'a un "endurigide" (enduro rigide) très stylé...
Mais 15 kg c quand même lourd pour rouler longtemps, sauf si tu fais moins de 10 km...
Allez, bon ride
0
Pitrouille
Statut : Confirmé
inscrit le 12/04/07
Matos : 3 avis
Merci à tous pour vos commentaires!
Ca fait chaud au coeur!

Sinon, petit préçision pour le poids du vélo: le poids n'étant pas communiqué par Norco, je l'ai pesé moi même avec ma balance IKEA à 3€99^^
Du coup, les 15.25 kg, je sais pas trop, avec le recul, je me dis de plus en plus que la mesure est faussée.
C'est clair que le Sasquatch est pas léger, sans compter que c'est une taille L et que la 55R est assez lourde.
Mais c'est vrai qu'en le soupesant, je l'estimerais à 14kg environ...

En tout cas, dès que je peux mettre la main sur une balance plus précise, j'édite! ;)
0
binouz

inscrit le 07/09/08
si j'ai lu ton test de part en part sans rien rater , c'est que j'ai longtemps hésité entre le squatash et le vario tequila , j'ai pris le tequila ,hé bein apparemment c'est le meme :D avec exactement le meme probleme de plateau de 22 -_- .... mais jamais je regretterais d'avoir pris le tequila :)
0
Nic_lestreeteur

inscrit le 09/05/07
Matos : 3 avis
Super test, le bike est bien monté (mais j'accroche pas avec le cadre, les gouts et les couleurs...). j'ai une petite question: j'ai un NSBIKES surge 2008 (voir test) qui possède une Pike et je pense a prendre plus gros (36 ou lyric) alors est-ce que 160 n'est pas un trop gros handicap? trouve-tu que c'est trop sur ce genre de bike?
merci ;)
0
victor78610

inscrit le 29/01/07
Matos : 1 avis
Oula les gas j'ai le même vélo lol je vais peut être pas posté tout de suite mon test car je serais ridicule après tout ça moi ...
Sinon très bon vélo!
0
Pitrouille
Statut : Confirmé
inscrit le 12/04/07
Matos : 3 avis
Nic---->T'inquiètes, le cadre, j'accrochais pas non plus au début, je le trouvais trop fin, pas assez "bourrin", mais une fois qu'on voit le comportement très sain du vélo, ben on est bien content finalement!

Sinon, pour ce qui est de la fourche, je suis passé d'une Marzo MZcomp 100mm de 2003 à la 55R en 160.
C'est clair que ça n'a plus rien à voir, mais je n'ai absolument pas été gêné par le gros débattement de la forche au contraire!
Vraiment, il n'a aucun problème de ce côté là, ça passe vraiment très bien et ça n'a rien du tout d' handicapant au quotidien.

Le seul problème d'une fourche de ce type, c'est son poids assez important, mais malgré ça, le vélo reste très joueur et très incisif sur le train avant, et donne une impression de rigueur et de solidité qui te donnes vraiment confiance dans des trucs que j'aurais jamais tenté d'habitude, donc, très sincèrement, 160mm, c'est le pied total!
0
sunnrider64

inscrit le 24/06/08
Matos : 1 avis
franchement moi je pense que les hardtail c'est se qui se fait de mieux au niveaux du rapport polyvalence/prix/performance.sur ce mec ta un super bike amuse toi bien avec.....hardtail spirit.....
0
ALU6061

inscrit le 08/08/07
Merci pour ce test complet et objectif. Je possède le Manik 2007 et je te rejoint sur beaucoup de point, vraiment un excellent bike pour ceux qui roulent un peu différent.
Le mien a la Marzo Z1 (irréprochable), les jantes single track (en fonte je crois !) et un pédalier 24/36 peut être plus polyvalent que le 22/32.
Le tout pour ... 17 Kg (à jeun !) en taille L
Même si je pense de temps en temps passer en tout mou (pour mes vertèbres !), j' aime mon vélo, sons look et son comportement.
heureux de t' avoir lu, Bon ride !!!
0
IAWL

inscrit le 08/09/07
excellent test ce serai bien si tout le monde faisait ainsi!
Il est vrai que cela ne me dérange pas du tout de lire de gros textes. Peut-être est-ce parce que je suis fils d'écrivain^^
0
cort_rider

inscrit le 06/04/09
Matos : 2 avis
Si tout le monde pouvais faire des test comme ça =) ça ne serait pas magnifique ? ;)

Donc beau test et ptit hardtail sympa , mause toi bien avec
0
jeunefanatic

inscrit le 18/04/09
C'est le fun puisque moi aussi jai un norco sasquatch et tout ce qui est ecri la est vrai :-D
Mem que ces un peu long ;}
0
dorad.dorian

inscrit le 19/09/09
bon test et puis surtout bon bike assez rare en plus (jamais vue roulé;) bon ride a+
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire