Test Scott VOLTAGE FR 30 2013

4 tests de VTT Scott VOLTAGE FR 30.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Polyvalence et Fun !!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,87m | 83kg | Avancé | Grenoble
Spécificités du montage : DH / Boxxer CrConception / Vivid R2C / Magura MT5
Acheté : 800€ d'occasion
Conditions du test : 3 ans de test avec plusieurs configurations (Freeride, Enduro, DH)... Terrains très boueux à très poussiéreux... Bike park très roulants et plats comme sentiers bien cassants (racines et pierriers en forêt).

INTRODUCTION :

Test un peu plus récent et car je trouve que finalement après tant d'années, ce vélo est toujours d'actualité et tellement présent sur les bikes parks de nos jours.

Inutile de le répéter, ce vélo est un best-seller du Freeride/DH. De 2010 à 2018, il n'a quasiment pas bougé dans sa géométrie, tant il est polyvalent et adapté pour tous !

Je vais vous raconter l’histoire d’un Freeride avec des bases simples mais solides, et upgradable à souhait !

ACHAT (2015) :

Scott Voltage FR30 de 2013 à l’origine, testé puis acheté chez un loueur de vtt dans les Pyrénées en septembre 2015 (vente de fin de saison). Prix d’origine, 2000€, acheté 800€.

Tout d’origine comme sur la première photo (Rockshox Domain, amorto X-Fusion, freins Avid Elixir 1).

PRISE EN MAIN :

Un gros freeride extrêmement facile à dompter, dès les premiers virages ! Excellent pour les débutants comme moi à l’époque. Super joueur, super maniable et très résistant surtout. Le vélo était passé entre les mains de plusieurs testeurs et aujourd’hui encore il n’a pas bougé.

MAIS…

3 ans à apprendre à souder sur ce vélo, et donc devenant de plus en plus exigeant avec mon matos, le montage d’origine a fini par ne plus du tout me convenir… Comme vous pourrez le lire sur d’autres tests, le montage d’origine est très basique (d’où le prix relativement accessible), rendant le vélo finalement assez lourd et pataud. C’est un tracteur ! Super résistant, passe-partout, mais lourd à lancer. 17kg en taille L avec l'équipement d'origine. Sans compter un arrière très capricieux qui balance et dribble dans tous les sens dans le défoncé. Une première compétition m’a bien fait comprendre qu’il y avait du chemin à faire.

POURTANT !

Comme vous avez dû le voir en bike park ou sur internet, ce vélo a été décliné en de nombreux coloris, et est en fait complètement modifiable et évolutif (DH/Slopestyle, modification débattement) ! J’ai eu le déclic le jour où j’en ai vu un avec une double T. Ce qui m’amène au point le plus important de ce test, sa métamorphose lorsque l’on change « quelques pièces » dessus.

L’avantage merveilleux du Voltage, c’est son évolutivité ! On part d’un cadre très costaud et on change ce qu’on veut dessus.

AUJOURD’HUI (2018) :

Comme vous le verrez sur les autres photos, j’ai totalement métamorphosé le vélo, en le transformant en un gros DH. Changement d’amortisseur (Vivid R2C), de fourche (Boxxer + Cartouche CrConception), poste de pilotage DH, toute la transmission neuve, pneus tubeless, et surtout freins (Magura MT5). Le cadre est quasiment intact car toujours protégé, et toujours nada sur les roulements et la douille de direction.

La sensation sur le vélo a complètement changé ! Ce n’est plus un gros tracteur qui s’écrase volontairement dans tous les trous et impossible à tirer. Certes, le vélo n’est plus aussi maniable qu’avec une simple T, sachant que la boxxer ramène beaucoup de poids, mais on a là une véritable machine à avaler du D-, beaucoup plus stable dans le défoncé et qui s’envole enfin dans les sauts. L’arrière ne bouge plus autant, les mouvements sont plus sains.

Il reste toujours physique pour pédaler, ce ne sera jamais un enduro, mais avec un peu d’entrainement on y arrive (nouvelles compétitions en 2018). Bien sûr, ce ne sera jamais non plus un pure DH. Lancé à pleine vitesse dans du cassant, il tabasse toujours un petit peu, mais avec l’expérience on apprend à le contenir.

Niveau poids, passé d'un peu plus de 17kg à 19kg avec la boxxer et l'amortisseur, on peut tout de même le faire descendre en dessous des 18kg facilement, même en double T et amortisseur ressort, en passant en tubeless, et en virant les pédales et Elixir 1 d'origine. Et en passant avec un amortisseur et fourche à air, et en revoyant aussi la transmission et le pédalier, il doit pouvoir avoisiner les 16kg tout en étant suréquipé !


CONCLUSION :

Je sais ce que beaucoup diront… Pourquoi mettre autant d’argent dans de l’upgrade alors que j’aurai pu peut-être acheter mieux d’occasion en attendant un peu ? Eh bien simplement, pour l’amour de son premier vélo, pour l’amour de la mécanique et parce que lorsqu’on n’a pas un énorme budget, upgrader au fur et à mesure se révèle être une solution alternative efficace. Surtout avec le voltage qui est un véritable bonheur à faire évoluer.

Au final, avec un simple vélo de 2013, on peut facilement rouler avec des gros vélos récents un peu partout en bike park et sur des courses DH/Enduro.

Un vélo pour rouler chill en bike park, faire le fou sur les sauts, ou pour les plus téméraires comme moi, pour faire de la compétition comme un acharné !

Acheteurs hésitants, sachez que vous aurez un véritable potentiel entre les mains !

Pour qui ?

Débutants sur montage d'origine et descendeurs engagés en montage DH !
7/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

Prix, stabilité, maniabilité, résistance, évolutivité !

Points faibles

Poids, pédalage, cinématique du cadre pas toujours saine.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Scott Voltage FR10 Le Voltage l'ADN du Freeride
8 /10
Scott Gambler 720 Met très vite en confiance et incite à la débauche! Mais suspension arrière bruyante et vélo pataud dans le sinueux.
8 /10
Scott Knee Guard Rocket II Pas les rockets des genouillères !
5 /10
TP
Scott Gambler 710 Un tank pour souder en station et en race !
9 /10
Scott genouillères Rocket II Correct mais pas convaincant
6 /10
TP
Scott STEGO Le top pour rouler en montagne !
9 /10
TP
Scott VIVO PLUS Un Scott'ch on the rock s'il vous plait !
8 /10
Scott STEGO Très bon casque open face enduro, léger et confortable
7 /10
TP
Scott STEGO Conçu pour la montagne
8 /10
TP
Scott Mtb comp boa Un serrage de fer dans un chausson de velour
9 /10
Scott Supra Parfait, pour aller au taff !
8 /10
Scott Knee Guard Rocket II protect en béton , tissu en papier crépon
5 /10
TP