Evolution des Bikeparks 2018

kampfar
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
2002 messages
davelepec ( 9 oct.) disait:

didero oui la whip it est safe mais faut déjà un petit niveau et de l'engagement pour tout enchaîner sinon faut aimer atterrir à plat comme une merde sur des tables en faisant des trop courts(mon cas les 2 premiers passages)..

Ce n'est pas anormal de ne pas arriver à tout passer du premier coup. Estimes toi heureux que ce n'étaient pas des doubles :lol:
Af3 video Le pro table, serait heureux que ce soit que des tables :lol:
Une piste sans sauts à réussite obligatoire est ce qu'on peut qualifier de safe dans notre sport.
Message modifié 2 fois. Dernière modification par kampfar, 11/10/2018 - 06:29
mat24bc
mat24bc
mat24bc
Statut : Expert
inscrit le 31/10/07
90 messages
Stations : 1 avisMatos : 10 avisPhotos : 1 photos du jour
Sevenup (10 oct.) disait:

Léa W2L ( 9 oct.) disait:

Demmonx ( 9 oct.) disait:

Ça dépend, par exemple à olargues ou finale c'est que des rochers, même avec du passage ça bouge pas trop.
Mais clair que dans les sapins, comme aux angles, en une journée c'est détruit


Le "loam" après lequel on court tous parce que c'est juste dément à rouler, ne résiste pas bien aux nombreux passages. Les rochers finissent aussi par être lisses (au même titre que les voies d'escalade en rocher qui sont très fréquentées). C'est pour ça que finalement, on se retrouve avec des configurations "bike park" parce qu'avec un peu d'aide humaine on peut faire en sorte que le sol résiste et faire durer la pratique et... l'environnement.


ou alors tu fais comme à morzine, tu traces 15 nouvelles secret chaque année car celles de l'année dernière sont ravager .. :lol:
dans les stations "connus" c'est compliqué de garder des traces fraiches. Par contre il y a plein de bike park peu fréquentés, qui sont de véritables bijoux en termes de traces naturelles. Pour les personnes qui cherchent des journées rident de ce type, pour varier de la piste de bike park défoncés et rempli de kick, il y a des pépites comme chamonix, les houches, aussois, les carroz, les arcs/bourg saint maurice, Bernex, la clusaz, samoens etc ..
Ca existe, faut juste oser sortir des gros bike park bien connu. Et d'ailleurs c'est toujours les meilleurs journées de ride, à mac 12 dans du frais c'est souvent .. wild ..


il y a des bikepark peu fréquenté justement peut-être pasqu'ils ont un peu trop des tracés naturels. et j'arrive à comprendre ça, perso je fais de l'enduro pratiquement toute l'année, sur des tracés naturels, quand je vais en station l'été, c'est pour changer, faire de la DH sur des pistes bien travaillé. les boulevards truffés de kick ça ne me dérange pas, ça change.
mais c'est bien qu'il y ai plusieurs styles de station, il en faut pour tout le monde.
Demmonx
Demmonx
Demmonx
Statut : Gourou
inscrit le 30/05/17
1261 messages
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
Sevenup (10 oct.) disait:

Léa W2L ( 9 oct.) disait:

Demmonx ( 9 oct.) disait:

Ça dépend, par exemple à olargues ou finale c'est que des rochers, même avec du passage ça bouge pas trop.
Mais clair que dans les sapins, comme aux angles, en une journée c'est détruit


Le "loam" après lequel on court tous parce que c'est juste dément à rouler, ne résiste pas bien aux nombreux passages. Les rochers finissent aussi par être lisses (au même titre que les voies d'escalade en rocher qui sont très fréquentées). C'est pour ça que finalement, on se retrouve avec des configurations "bike park" parce qu'avec un peu d'aide humaine on peut faire en sorte que le sol résiste et faire durer la pratique et... l'environnement.


ou alors tu fais comme à morzine, tu traces 15 nouvelles secret chaque année car celles de l'année dernière sont ravager .. :lol:
dans les stations "connus" c'est compliqué de garder des traces fraiches. Par contre il y a plein de bike park peu fréquentés, qui sont de véritables bijoux en termes de traces naturelles. Pour les personnes qui cherchent des journées rident de ce type, pour varier de la piste de bike park défoncés et rempli de kick, il y a des pépites comme chamonix, les houches, aussois, les carroz, les arcs/bourg saint maurice, Bernex, la clusaz, samoens etc ..
Ca existe, faut juste oser sortir des gros bike park bien connu. Et d'ailleurs c'est toujours les meilleurs journées de ride, à mac 12 dans du frais c'est souvent .. wild ..

Et dans les Pyrénées ?
Parce que dans les alpes pour rouler une journée depuis toulouse c'est compliqué
kampfar
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
2002 messages
Léa W2L ( 9 oct.) disait:

Demmonx ( 9 oct.) disait:

Et pour ceux qui veulent de la pente, des cailloux et des racines ?
Des spéciales comme celles des EWS mais avec des remontées en fait !


Je me trompe peut-être, mais pour moi une spéciale d'enduro si tu lui colles une remontée mécanique (ou navettes régulières) ne pourra pas survivre à tous les passages, il faudra forcément à un moment construire des appuis, des modules, si tu veux que la piste tienne dans le temps et que le sol ne soit pas complètement détruit.
Pour moi enduro et passages nombreux ne riment pas bien.

Pour ceux n'habitent pas en plaine, il suffit de sortir de chez soi pour aller rouler. Je ne vois pas trop l'intérêt d'un tracé dit enduro complètement poncé en station. Même pas poncé, en station j'achète un forfait pour une descente aménagée et équipée.

Pour rouler dans la nature intacte, un shuttle par la route et une descente naturelle et c'est bon. C'est sûr des régions se prêtent mieux que d'autres à ce genre d'exercice.
Demmonx
Demmonx
Demmonx
Statut : Gourou
inscrit le 30/05/17
1261 messages
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
kampfar (11 oct.) disait:

Léa W2L ( 9 oct.) disait:

Demmonx ( 9 oct.) disait:

Et pour ceux qui veulent de la pente, des cailloux et des racines ?
Des spéciales comme celles des EWS mais avec des remontées en fait !


Je me trompe peut-être, mais pour moi une spéciale d'enduro si tu lui colles une remontée mécanique (ou navettes régulières) ne pourra pas survivre à tous les passages, il faudra forcément à un moment construire des appuis, des modules, si tu veux que la piste tienne dans le temps et que le sol ne soit pas complètement détruit.
Pour moi enduro et passages nombreux ne riment pas bien.

Pour ceux n'habitent pas en plaine, il suffit de sortir de chez soi pour aller rouler. Je ne vois pas trop l'intérêt d'un tracé dit enduro complètement poncé en station. Même pas poncé, en station j'achète un forfait pour une descente aménagée et équipée.

Pour rouler dans la nature intacte, un shuttle par la route et une descente naturelle et c'est bon. C'est sûr des régions se prêtent mieux que d'autres à ce genre d'exercice.

Un exemple : Flims en Suisse. Tu montes à 2000 en téléphérique et tu finis de monter à 2600 à la pédale (la liaison fait 8 bornes / 800 de d+), ça te donne une spéciale de 1700 de d- vu que le village est à 900m, soit entre 20 et 30min de descente, avec du single sur 80% du parcours et du bikepark à la fin
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
2454 messages
Stations : 6 avisMatos : 2 avis
Demmonx (11 oct.) disait:

Et dans les Pyrénées ?
Parce que dans les alpes pour rouler une journée depuis toulouse c'est compliqué


Luchon avec la télécabine /Le Mourtis avec les navettes en place/ la vallée d'Aure et de Loudenvielle avec des Navettes à se faire.


Kampfar t'inquiètes avec les doubles je repère et je fais par étape ;-) mais c'est plus sur la nouvelle tendance à raidir les appels que j'ai du mal à m'adapter car il faut gérer encore plus sa vitesse pour ne pas faire la fusée mais j'adore.
Demmonx
Demmonx
Demmonx
Statut : Gourou
inscrit le 30/05/17
1261 messages
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
D'acc j'essaierai ça l'année prochaine
J'ai eu un aperçu de loudenvielle à la coupe de france et c'était bien sympa
kampfar
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
2002 messages
Demmonx (11 oct.) disait:

kampfar (11 oct.) disait:

Léa W2L ( 9 oct.) disait:

Demmonx ( 9 oct.) disait:

Et pour ceux qui veulent de la pente, des cailloux et des racines ?
Des spéciales comme celles des EWS mais avec des remontées en fait !


Je me trompe peut-être, mais pour moi une spéciale d'enduro si tu lui colles une remontée mécanique (ou navettes régulières) ne pourra pas survivre à tous les passages, il faudra forcément à un moment construire des appuis, des modules, si tu veux que la piste tienne dans le temps et que le sol ne soit pas complètement détruit.
Pour moi enduro et passages nombreux ne riment pas bien.

Pour ceux n'habitent pas en plaine, il suffit de sortir de chez soi pour aller rouler. Je ne vois pas trop l'intérêt d'un tracé dit enduro complètement poncé en station. Même pas poncé, en station j'achète un forfait pour une descente aménagée et équipée.

Pour rouler dans la nature intacte, un shuttle par la route et une descente naturelle et c'est bon. C'est sûr des régions se prêtent mieux que d'autres à ce genre d'exercice.

Un exemple : Flims en Suisse. Tu montes à 2000 en téléphérique et tu finis de monter à 2600 à la pédale (la liaison fait 8 bornes / 800 de d+), ça te donne une spéciale de 1700 de d- vu que le village est à 900m, soit entre 20 et 30min de descente, avec du single sur 80% du parcours et du bikepark à la fin

@Denmonx, ça c'est bien. Ce ne sont que les courageux qui méritent la partie la moins limée :grin:
razgriz65
Modo
razgriz65
razgriz65 [Modo]
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
11K messages
Stations : 4 avisMatos : 29 avisPhotos : 1 photos du jour
ah oui mais non, vous pensez qu'a votre gueule, fumier d'élitistes qui ont la chance d'y arriver. faut penser aux vieux, aux éclopés, aux gros, au feignasses, aux culs de jatte,etc....

ah zut, désolé, je me suis pris pour un vaeiste qui sort son couplet de base pour se justifier, je file===>[]
Demmonx
Demmonx
Demmonx
Statut : Gourou
inscrit le 30/05/17
1261 messages
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
kampfar (11 oct.) disait:

Demmonx (11 oct.) disait:

kampfar (11 oct.) disait:

Léa W2L ( 9 oct.) disait:

Demmonx ( 9 oct.) disait:

Et pour ceux qui veulent de la pente, des cailloux et des racines ?
Des spéciales comme celles des EWS mais avec des remontées en fait !


Je me trompe peut-être, mais pour moi une spéciale d'enduro si tu lui colles une remontée mécanique (ou navettes régulières) ne pourra pas survivre à tous les passages, il faudra forcément à un moment construire des appuis, des modules, si tu veux que la piste tienne dans le temps et que le sol ne soit pas complètement détruit.
Pour moi enduro et passages nombreux ne riment pas bien.

Pour ceux n'habitent pas en plaine, il suffit de sortir de chez soi pour aller rouler. Je ne vois pas trop l'intérêt d'un tracé dit enduro complètement poncé en station. Même pas poncé, en station j'achète un forfait pour une descente aménagée et équipée.

Pour rouler dans la nature intacte, un shuttle par la route et une descente naturelle et c'est bon. C'est sûr des régions se prêtent mieux que d'autres à ce genre d'exercice.

Un exemple : Flims en Suisse. Tu montes à 2000 en téléphérique et tu finis de monter à 2600 à la pédale (la liaison fait 8 bornes / 800 de d+), ça te donne une spéciale de 1700 de d- vu que le village est à 900m, soit entre 20 et 30min de descente, avec du single sur 80% du parcours et du bikepark à la fin

@Denmonx, ça c'est bien. Ce ne sont que les courageux qui méritent la partie la moins limée :grin:

Effectivement, en plus la montée se fait par une piste 4*4 en gravier, y a des passages vraiment pas sympathiques !
Par contre c'est royal à rouler (même si j'ai mis surtout les parties bikepark / northshore) : https://www.youtube.com/watch?v=gIlMDG9zdpQ
Clairement la meilleur station où j'ai roulé cet été !
eZAY
eZAY
eZAY
Statut : Confirmé
inscrit le 26/01/16
160 messages
razgriz65 (11 oct.) disait:

ah oui mais non, vous pensez qu'a votre gueule, fumier d'élitistes qui ont la chance d'y arriver. faut penser aux vieux, aux éclopés, aux gros, au feignasses, aux culs de jatte,etc....

ah zut, désolé, je me suis pris pour un vaeiste qui sort son couplet de base pour se justifier, je file===>[]


Heureusement que les fainéants sont là, sinon ces pistes là seraient défoncées comme les autres ;)
kampfar
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
2002 messages
eZAY (11 oct.) disait:

razgriz65 (11 oct.) disait:

ah oui mais non, vous pensez qu'a votre gueule, fumier d'élitistes qui ont la chance d'y arriver. faut penser aux vieux, aux éclopés, aux gros, au feignasses, aux culs de jatte,etc....

ah zut, désolé, je me suis pris pour un vaeiste qui sort son couplet de base pour se justifier, je file===>[]


Heureusement que les fainéants sont là, sinon ces pistes là seraient défoncées comme les autres ;)

:lol: :lol:
ratm54
ratm54
ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
4378 messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Oui pour ma part je recherche également des pistes shappé à la pelle avec des kick dans tous les sens mais de préférence safe. J'arrive à un niveau ou la prise de risque prend le dessus sur le plaisir. Il y a des choses que je pourrais passer je pense mais je vois aussi les conséquences d'un loupé comme en début d'année à la bresse ...
L'enduro en station sans plus. Pour moi l'enduro c'est des paysages et des descente sympa. J'ai bien changé de coin donc faire 10 fois une piste d'enduro en bikepark ca ne me fait pas kiffer ...
kampfar
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
2002 messages
Pour redevenir sérieux et sur le sujet de l'évolution des bike Park plus loin que 2018; avec le réchauffement climatique et si pour sauver la planète nos mode de vie change radicalement, ce sera peut-être la fin des trajets futiles dont les déplacements non indispensable en station ?
Les bikepark près des bassins de vie deviendrons une évidence.
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
2454 messages
Stations : 6 avisMatos : 2 avis
kampfar (11 oct.) disait:

Pour redevenir sérieux et sur le sujet de l'évolution des bike Park plus loin que 2018; avec le réchauffement climatique et si pour sauver la planète nos mode de vie change radicalement, ce sera peut-être la fin des trajets futiles dont les déplacements non indispensable en station ?
Les bikepark près des bassins de vie deviendrons une évidence.


Oui mais pour un bikepark un peu intéressant faut minimum 200/250 de dénivelé car sinon tu tournes vites en rond et ça deviens plus du dirt ou du slopestyle et tout les grands bassins de population français ne sont pas doté d'espace exploitable de ce dénivelé pour exemple La Poma à Barcelone ou La Roseraie à Toulouse.

Mais c'est vrai le modèle de l'EVO bike park est transposable dans beaucoup de vallée de moyenne montagne ou grosses collines sans être obligé de monter en station donc plus proche des bassins de population important et utilisable sur une plus grande période.
domback
domback
domback
Statut : Expert
inscrit le 12/09/07
3 messages
Stations : 19 avisMatos : 6 avisPhotos : 3 photos du jour
ratm54 (11 oct.) disait:

Oui pour ma part je recherche également des pistes shappé à la pelle avec des kick dans tous les sens mais de préférence safe. J'arrive à un niveau ou la prise de risque prend le dessus sur le plaisir. Il y a des choses que je pourrais passer je pense mais je vois aussi les conséquences d'un loupé comme en début d'année à la bresse ...
L'enduro en station sans plus. Pour moi l'enduro c'est des paysages et des descente sympa. J'ai bien changé de coin donc faire 10 fois une piste d'enduro en bikepark ca ne me fait pas kiffer ...

Je te suis;)
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3182 messages
Matos : 1 avis
davelepec (12 oct.) disait:

kampfar (11 oct.) disait:

Pour redevenir sérieux et sur le sujet de l'évolution des bike Park plus loin que 2018; avec le réchauffement climatique et si pour sauver la planète nos mode de vie change radicalement, ce sera peut-être la fin des trajets futiles dont les déplacements non indispensable en station ?
Les bikepark près des bassins de vie deviendrons une évidence.


Oui mais pour un bikepark un peu intéressant faut minimum 200/250 de dénivelé car sinon tu tournes vites en rond et ça deviens plus du dirt ou du slopestyle et tout les grands bassins de population français ne sont pas doté d'espace exploitable de ce dénivelé pour exemple La Poma à Barcelone ou La Roseraie à Toulouse.

Mais c'est vrai le modèle de l'EVO bike park est transposable dans beaucoup de vallée de moyenne montagne ou grosses collines sans être obligé de monter en station donc plus proche des bassins de population important et utilisable sur une plus grande période.


+1

Pas de remontées mécaniques, et l'investissement des pistes est amortissable sur toute l'année.
ratm54
ratm54
ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
4378 messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
MatraK30 (15 oct.) disait:

davelepec (12 oct.) disait:

kampfar (11 oct.) disait:

Pour redevenir sérieux et sur le sujet de l'évolution des bike Park plus loin que 2018; avec le réchauffement climatique et si pour sauver la planète nos mode de vie change radicalement, ce sera peut-être la fin des trajets futiles dont les déplacements non indispensable en station ?
Les bikepark près des bassins de vie deviendrons une évidence.


Oui mais pour un bikepark un peu intéressant faut minimum 200/250 de dénivelé car sinon tu tournes vites en rond et ça deviens plus du dirt ou du slopestyle et tout les grands bassins de population français ne sont pas doté d'espace exploitable de ce dénivelé pour exemple La Poma à Barcelone ou La Roseraie à Toulouse.

Mais c'est vrai le modèle de l'EVO bike park est transposable dans beaucoup de vallée de moyenne montagne ou grosses collines sans être obligé de monter en station donc plus proche des bassins de population important et utilisable sur une plus grande période.


+1

Pas de remontées mécaniques, et l'investissement des pistes est amortissable sur toute l'année.


A terme la remontée mécanique sera incontournable parceque franchement la remonté parké comme des bestiaux c'est pas top. En plus tu doit attendre que tout le monde soit redescendu ...
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3182 messages
Matos : 1 avis
C'est vrai que c'est pas agréable mais ça permet à des petites structures d'exister car l'investissement dans des remontés pour quelques pistes est irréalisable.

Le shuttle ça permet également de prendre des chemins forestier alors que la remonté mécanique a besoin d'un terrain particulier pour être installée

Mais il faut peut être réfléchir à des solutions plus économiques que les remontés de ski. Au venteux ils utilisent les téléski mais c'est un peu casse gueule :lol:

Sinon pour revenir au sujet initial je trouve que les pistes manquent de drops et de modules naturel du style rocher, tronc d'arbre, etc comme on pourrait retrouver sur les trails du mont Seymour
Sevenup
Sevenup
Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
3346 messages
Stations : 1 avis
En angleterre des evo bike park il y en a un bon paquet(revolution bike park, bike park wales, hamsterley, innerleithen etc..) bon pour beaucoup pas aussi fat que l'evo mais beaucoup plus adaptés au level moyen des pratiquants, et plus variés en pistes (dh, enduro un peu technique, freeride autoroute)

des shuttle du vendredi au lundi + dans la semaine à la demande pour les groupes. Pistes entretenues, ouvert toute l'année ou presque (sauf enneigement etc ..), tarifs assez chère(dans les 30 livres la journée) mais pas scandaleux sachant qu'on peut se faire remontée de 10h à 17h

Ca cartonne la bas, c'est très actuelles, tu payes tu consommes tout le monde est content, ça fait vivre du monde et les riders ont accès des jolies pistes variés et entretenu. Pour les descendeurs c'est le pied, et les enduristes ça leur permet de changer de la routine des trails très naturels.

Ca commence à arriver en france notament avec l'evo mais aussi le single tracks bike park qui marche fort cette année !
Il y a vraiment des coins qui s'y preteraient, le pays basque, la bretagne, le morvan ou les vosges
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3182 messages
Matos : 1 avis
C'est des modèles sympas, je préfère avoir 5 pistes à coté de chez moi que me faire une semaine à 800€ à la montagne ou le ride 24/7 te détruis autant le corps que le bike.

Par contre j'ai l'impression d'assister un gros ralentissement du DH et FR avec l'arrivé des gros enduros. Certes plus de pratiquants mais beaucoup moins de gros vélos. Ça fait un moment que je voulais un topic dessus je le ferai dans les semaines prochaines.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par MatraK30, 15/10/2018 - 22:25
kampfar
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
2002 messages
MatraK30 (15 oct.) disait:

C'est vrai que c'est pas agréable mais ça permet à des petites structures d'exister car l'investissement dans des remontés pour quelques pistes est irréalisable.

Sinon pour revenir au sujet initial je trouve que les pistes manquent de drops et de modules naturel du style rocher, tronc d'arbre, etc comme on pourrait retrouver sur les trails du mont Seymour

Dans ta reponse, je vois deux choses.
A Seymour, tu es aux portes de la ville, c'est un site de proximité. On peut s'y rendre en bus. Ce qui sont un premier point positif.
Ensuite, les gens peuvent monter en pédalant, ce qui est bien aussi. Pas besoin obligatoirement de remontées pour apprendre à faire du vélo et du sport.
On est exactement dans la situation de la pratique près des bassins de vie.

Par contre des mouvements naturels de terrain tel que tu les aimes et que j'apprécie aussi, ce n'est pas partout qu'on en trouve.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par kampfar, 15/10/2018 - 22:31
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
2002 messages
MatraK30 (15 oct.) disait:

C'est des modèles sympas, je préfère avoir 5 pistes à coté de chez moi que me faire une semaine à 800€ à la montagne ou le ride 24/7 te détruis autant le corps que le bike.

Pareil. Je préfère rouler régulièrement durable et gratuit, authentique et naturel que dans des stations business model comme en Angleterre.
MatraK30
MatraK30
MatraK30
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/09
3182 messages
Matos : 1 avis
kampfar (15 oct.) disait:

MatraK30 (15 oct.) disait:

C'est vrai que c'est pas agréable mais ça permet à des petites structures d'exister car l'investissement dans des remontés pour quelques pistes est irréalisable.

Sinon pour revenir au sujet initial je trouve que les pistes manquent de drops et de modules naturel du style rocher, tronc d'arbre, etc comme on pourrait retrouver sur les trails du mont Seymour

Dans ta reponse, je vois deux choses.
A Seymour, tu es aux portes de la ville, c'est un site de proximité. On peut s'y rendre en bus. Ce qui sont un premier point positif.
Ensuite, les gens peuvent monter en pédalant, ce qui est bien aussi. Pas besoin obligatoirement de remontées pour apprendre à faire du vélo et du sport.
On est exactement dans la situation de la pratique près des bassins de vie.

Par contre des mouvements naturels de terrain tel que tu les aimes et que j'apprécie aussi, ce n'est pas partout qu'on en trouve.


Les remontés sont attendues dans la prestation (au prix actuels) où alors il faut baisser les prix.

Des spots sans remontés il y en a déjà un peu partout, certes pas shapés par des pros mais il y en a. Pour amortir les investissement d'une piste haut level (je parle pas de trails construits avec les années) il faut des sous, c'est plus du tout amateur, et le meilleurs moyen de ramener plein de riders sur le spot c'est de mettre des remontés. C'est souvent l'élément déclencheur qui pousse les gens à faire 50 bornes plutôt que rider sur le home spot. Donc camion pourri + remorque et voilaaaaa

Il y a un spot sympa sur ce principe la près d'Alès c'est la grande combe, je vais essayer d'y aller cet hiver.

Après c'est vrai que chaque situation à ses solutions. Ces spots sont reculés (pour pas dire le trou du cul du monde) et ils se doivent d'avoir des remontés pour que les gens fassent le déplacement. Sur des spots vraiment proches des villes j'imagine très bien des structures sans remontés, surtout si on est sur des traces accessibles sans gros dénivelés et de l'enduro.
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
2454 messages
Stations : 6 avisMatos : 2 avis
Oui personne par expérience personne où très peu ne veux payer pour des pistes sans remontées mécanique ou navette.

Pour les navettes le coût d'entretien du véhicule peut vite être exorbitant et la limite du nombre de place peut vite plomber les revenus pour que ça soit viable.

Et avec le recul les bikepark les plus fréquentés sont ceux qui ont le plus d’activités annexes pour que la famille puisse s'amuser autrement qu'en faisant du vélo tout le temps donc à terme je ne pense pas que les petites structure même proche d'un gros bassin de population soit viables sans pole d’activité autres que le VTT genre accrobranche tyrolienne trampoline kart tout terrain mini golf etc....